gratifiant > comp.* > comp.developpement.agl.windev

rompetit (01/04/2018, 18h19)
?Lu dans "Air et Cosmos" 01/04/2018

Le talentueux PDG de Tesla et SpaceX dévoile peu à peu les secrets de sa réussite.
Pour le développement de sa fusée Falcon9 dont le décollage a été couronné de succès en février dernier, Elon Musk avoue avoir été aidé par un logiciel français pourla finalisation des programmes de pseudo-intelligence artificielle embarqués dans le système de calcul de trajectoire du lanceur.
"Ce logiciel nous a permis d'atteindre nos objectifs à temps, c'est unoutil formidable qu'il a fallu peu de temps à nos ingénieurs à repérer et c'est un peu grâce à lui si le lancement a été fait à temps."
Pour être plus précis, ce logiciel AGL (Windev, édité par PCSoft permet de créer des logiciels NDLR) a été utilisé pour détourner l'intelligence Artificielle embarquée de lafusée en lui imposant le développement d'applications inutiles. En effet, l'IA développée par les ingénieurs de SpaceX est si performante qu'E.Musk craignait qu'elle ne soit un frein à la bonne exécution du décollage, voie même un danger. En effet, il a été découvert que les temps morts entre les différents calculs de trajectoires engendraient des "états d'âmes" à l'IA, une sorte d'ennui, qui ont été compensés sciemment par d'incessantes demandes de développement de centaines de petits logiciels.
"Nous avons été agréablement surpris par le niveau d'attention croissant de l'IA au fur et à mesure des développements" nous assure le Chef des Opérations, Mark Manyfish, "C'est comme si elle "s'énervait" tout au long du processus, partant bille en tête au départ puis devant résoudre de nombreux soucis pour nous livrer chacun des produits finis demandés".
Au final, l'IA avait l'esprit occupé par Windev entre deux calculs de trajectoires importants et nous avons évité les problèmes de"soul condition" observés lors des premiers essais.
Ce que M.Manyfish ne dit pas, c'est que le Roadster Tesla a également été mis à contribution en fournissant la prise USB nécessaire au fonctionnement du logiciel et que les applications développées par l'IA de SpaceX vont probablement servir de source de revenus annexes pour le financement de la suite du programme Falcon...

Eric (03/04/2018, 14h50)
Et l'article date du 1er avril !
Je pense que certains y ont cru et que d'autres vont retransmettre "de
source sûre".
Bravo romain ;-) ;-) ;-)
André STASZEWSKI (08/04/2018, 00h06)
> Et l'article date du 1er avril !
> Je pense que certains y ont cru et que d'autres vont retransmettre "de source
> sûre".
> Bravo romain ;-) ;-) ;-)


toujours fidèle aux fameux poissons notre Romain ! :-)
Discussions similaires