gratifiant > sci.* > sci.psychanalyse

MarquisDeJade (24/03/2008, 11h54)
Le lien :

Extrait :

Le gouvernement s'enfonce dans une logique sexiste, diffamante et
discriminatoire.

Après la campagne scandaleuse de Catherine Vautrin du précédent
Gouvernement à l'occasion du lancement du service 3919, le nouveau
Gouvernement, à travers Valérie Létard vient de lancer un nouveau plan
fondamentalement discriminatoire.
Les violences seraient le fait exclusif des hommes, et les victimes
seraient exclusivement les femmes.

Et pour se permettre cette campagne particulièrement révoltante, le
Gouvernement se base sur ...... 137 cas de victimes ( et donc 137
prétendus auteurs ) pour diaboliser et montrer du doigt .... 30
millions d'hommes. On se croirait revenu au temps de l'apartheid.

Le Gouvernement semble oublier que la bêtise n'a pas de sexe.

En effet, les statistiques du 119 : Enfance maltraitée ( voir le site
de la SNATED ) :
et en particulier le rapport 2006 :
l'on constate que lorsque l'on fait de "vrais" statistiques la réalité
devient toute différente.

Citons quelques chiffres clef de ce rapport :

Page 39 :
Auteurs de mauvais traitements
Le tableau ci-dessous récapitule les auteurs de mauvais traitements :
il peut y avoir plusieurs auteurs de mauvais traitements par enfant.
Pour certains enfants, aucune information sur la qualité de l'auteur
n'a été renseignée. En effet, la relation téléphonique ne permet pas
toujours d'avoir ce type d'information. Plus l'appelant est éloigné de
la situation de l'enfant, plus la précision des informations fournies
peut varier. En outre, certaines transmissions sont effectives au
titre de demandes d'aide ou de la prévention et ne comportent pas
nécessairement de mauvais traitements. Les pourcentages sont effectués
à partir de la totalité des données lorsqu'elles sont renseignées.
Qualité de l'auteur Nombre d'enfants 2006 %
Mère 4767 52.3
Père 2692 29.6
Comme dans l'ensemble des études, les principaux auteurs de mauvais
traitements identifiés sont les deux parents (80 % des auteurs
identifiés). Les mères sont citées pour 4 767 enfants sur les 9 106.
Faut-il rappeler qu'elles passent beaucoup plus de temps en
interaction avec leurs enfants et sont, pour un nombre non
négligeable, seules à en assumer l'éducation. Ce résultat explique
pour partie, que les auteurs soient majoritairement de sexe féminin.

Page : 40
Sexe des auteurs de mauvais traitements
Lorsque l'information est renseignée, le sexe des auteurs est :
Sexe des auteurs de MT Nombre %
Féminin 4753 56.7%
Masculin 3618 43.2%
Non défini 8 0 .1%
Total 8379 100 %

Peut être que Madame Létard pense que la violence faites aux enfants
est moins grave que celle faite aux femmes ..... ?

Un autre rapport très édifiant ( qui n'est pas fait en France bien
entendu, en France on se garde bien de faire des statistiques
symétriques.)
En Australie ( pour les anglophones ) suivre le lien :


On y découvre que les hommes sont plus souvent victimes des femmes que
les femmes des hommes.
5,8% de femmes sont victimes de violences des hommes ..... et 10,8%
des hommes sont victimes des violences des femmes.

Quelle est la différence avec la France ?
Probablement que qu'en Australie on mesure les deux violences tout
simplement.
Cecilia (24/03/2008, 16h57)
MarquisDeJade :

> Le lien :


Ha ha ha, ça commence bien, avec ce lien le ton est donné d'emblée.
Ils devraient renommer leur site :


[..]
> Quelle est la différence avec la France ?
> Probablement que qu'en Australie on mesure les deux violences tout
> simplement.


Moi j'ai une autre explication plus plausible :
En Australie, quand une kangouroute saute par mégarde sur le pied d'un
homme, celui-ci court porter plainte pour violence féminine sur pauvre
homme sans défense.
MarquisDeJade (24/03/2008, 17h48)
On 24 mar, 16:57, Cecilia <ceci> wrote:
> MarquisDeJade :
> Ha ha ha, ça commence bien, avec ce lien le ton est donné d'emblée.
> Ils devraient renommer leur site :
> Moi j'ai une autre explication plus plausible :
> En Australie, quand une kangouroute saute par mégarde sur le pied d'un
> homme, celui-ci court porter plainte pour violence féminine sur pauvre
> homme sans défense.


J'espère, pas pour vous évidemment, que vous n'avez pas d'enfant.

En attente des zozotes de ces sites..

Dont Cecil[ouinnnnn] est un des pires exemplaires...

M'dJ
MarquisDeJade (24/03/2008, 18h14)
On 24 mar, 11:54, MarquisDeJade <marquisj> wrote:
[..]
> Quelle est la différence avec la France ?
> Probablement que qu'en Australie on mesure les deux violences tout
> simplement.


Je rajoute psycho car notre jacquou approuvera...

M'dJ
MarquisDeJade (25/03/2008, 22h21)
On 24 mar, 18:14, MarquisDeJade <marquisj> wrote:
> On 24 mar, 11:54, MarquisDeJade <marquisj> wrote:
> Je rajoute psycho car notre jacquou approuvera...
> M'dJ


Je remarque que ce sujet, pourtant liée fortement au féminisme, au
traitement psychologique et la psychanalyse ne fait pas recette.

Mais peut-être que sortir du champs moral habituel est hors norme sur
Usenet ?

Sa liberté d'être, de choix et de penser est peut-être tout autre
chose qu'une apparence de parole libre sans modérateur...

M'dJ
Jacques Lavau (26/03/2008, 01h37)
MarquisDeJade wrote:
> On 24 mar, 18:14, MarquisDeJade <marquisj> wrote:
> Je remarque que ce sujet, pourtant liée fortement au féminisme, au
> traitement psychologique et la psychanalyse ne fait pas recette.
> Mais peut-être que sortir du champs moral habituel est hors norme sur
> Usenet ?
> Sa liberté d'être, de choix et de penser est peut-être tout autre
> chose qu'une apparence de parole libre sans modérateur...
> M'dJ


Qu'attends-tu au juste de Usenet ?
Quelques braillards, quelques ordures qui profitent au maximum de
l'absence de toute police et de toutes règles... Et quelques autres
psychotiques qui ne sont ni ordures ni très braillards. Usenet
agonise.

SOS-papa sur ce dossier là semble faire bien son travail.
Je fais le mien de mon côté.

Au Canada, il y a en ce moment une enquête judiciaire sur des
détournements de l'argent public par des organisations féminazies,
notamment sous couvert de "refuges pour femmes battues" aussi déserts
que secrets, et à la comptabilité opaque. En France, cette délinquance
organisée, sous couverture médiatique des campagnes de pub et d'intox
sexistes éhontés, est encore totalement impunie.

Le site (Caton, censeur de la république) est
consacré en priorité à la lutte contre la corruption blanche, et
contre la cinquième des principales délinquances judiciaires
collectives : la délinquance féminazie.
Encore que certains d'entre nous aient aussi des plaintes précises,
sur le lien avec la délinquance judiciaire franc-maçonne. Il existe
des associations qui ne se consacrent qu'à cette dernière sorte de
délinquance judiciaire collective, et elles ont du grain à moudre.

Je n'ai aucune raison de garder secrètes les premières tentatives de
harcèlement judiciaire que cela m'a valu, et on m'a juré que ce
harcèlement continuerait, après un premier échec en décembre 2007.



Dès le premier jour de l'existence du site, j'avais annoncé qu'elles
pratiqueraient ces méthodes là. En effet, nous nous attaquons à des
pratiques mafieuses. SOS-Papa étant confronté à ces mêmes pratiques
mafieuses, dénonce au moins leur partie médiatique, par exemple la
campagne d'intox menée par Catherine Vautrin.

Ce qui est moins bien, c'est que SOS-Papa court se cacher sous la
table, et bannit par charrettes entières, dès qu'il est question de la
délinquance de l'Honorable Monopole - exactement comme s'il était lié
par un contrat d'Omerta avec certains représentants de l'Honorable
Monopole... J'ai publié les aveux d'un truand protégé, où il se vante
du marché ignoble passé avec quelques dirigeants de l'époque de la
dite organisation :

J'ai aussi publié sur la dérive inévitable du féminisme historique, en
ce qu'il est devenu actuellement, un féminazisme violemment
inégalitariste et mafieux, faute d'avoir eu le courage de se dissoudre
une fois atteints et dépassés la totalité de ses objectifs avouables :


....
MarquisDeJade (26/03/2008, 09h46)
On 26 mar, 00:37, Jacques Lavau
<Nolavauspamjac@klube_internaite.effaire>
> Qu'attends-tu au juste de Usenet ?

------
J'entends les groupes de discussion.
------
> Quelques braillards, quelques ordures qui profitent au maximum de
> l'absence de toute police et de toutes règles... Et quelques autres
> psychotiques qui ne sont ni ordures ni très braillards. Usenet
> agonise.


------
Nous avons tous nos difficultés à nous exprimer et à être, vous n'êtes
pas de ceux qui ont les moindres.

On pouvait espérer que Usenet permette une parole et une pensée libre,
or il n'en est rien, ou si peu en comparaison des agressions verbales,
des platitudes.
------

[..]
> inégalitariste et mafieux, faute d'avoir eu le courage de se dissoudre
> une fois atteints et dépassés la totalité de ses objectifs avouables:
> ...


Je trouve que vos propos par leurs agressivités extrêmes et leurs
visions unilatérales desservent vos buts.

A ce sujet, j'ai aussi lu des écrits E.Badinter, sur lesquels je suis
d'accord sauf à l'analyse des origines, mais peut-être ais-je mal lu ?

Il y a plusieurs sorte de lutte, une lutte pour ses droits, qui a pour
but d'avoir les moyens d'être, d'exister avec les autres, lorsque nous
n'en avons pas. Cette lutte me parait justifiée par son but.

Une autre sorte de lutte est non son droit, qui peut en avoir
l'apparence, mais qui n'en ait pas, il se détecte simplement en
recherchant le but qui n'est pas d'avoir les moyens d'être et
d'exister avec les autres, mais d'avoir soi des moyens sans les
autres.

Le but n'est pas le droit, qui peut être inégal dans le texte, comme
la protection des plus faibles, mais les faits, de la possibilité que
chacun existe avec l'autre, voire autant que l'autre.

A ce compte dire que c'est le pouvoir qui emmène à la violence est une
erreur, lorsque le but du pouvoir se limite à un cadre et
responsabilise, donne des devoirs vis-à-vis de l'autre.

Il y donc chez vous deux aspects, un aspect de lutte pour exister avec
vos enfants ou d'égalité de droit avec les femmes et un autre aspect
qui n'a pas, à mon opinion un grand rapport avec le premier, qui est
soi, d'avoir des moyens soi sans les autres.

Pour expliquer juste un peu cette façon de fonctionner, je vais
prendre celle de certaines femmes que vous dites fémininazie, leurs
haines de l'homme, (ce sont tous des violeurs et violents
potentiels...) vient non pas d'une recherche d'égalité, évidemment,
mais que dans le fond, en grande partie inconscient, elles sont
persuadées que l'homme, le masculin et au dessus d'elle, plus fort
physiquement, avec une bite et bien plus intelligent.

Cette pensé, de se sentir inférieure (ce qui n'est pas le cas et qui
est la vraie question de l'égalité homme-femme dans la différence)
génère chez certaines une haine farouche et larvée, le pouvoir n'étant
alors qu'un outil pour assouvir ce besoin de vengeance.

M'dJ
Jacques Lavau (26/03/2008, 11h13)
MarquisDeJade wrote:
[..]
> génère chez certaines une haine farouche et larvée, le pouvoir n'étant
> alors qu'un outil pour assouvir ce besoin de vengeance.
> M'dJ


Agressivité, dis-tu...
Oui, bien sûr, ça par exemple :

Ou ça :

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?

Ou ça ?


Ah évidemment, que je dénonce les imposteurs, les tortionnaires et les
charlatans, déplait simultanément aux imposteurs, aux tortionnaires et
aux charlatans... Ils s'estiment persécutés.
Discussions similaires