gratifiant > misc.* > misc.securite.routiere

Olivier Miakinen (27/05/2019, 12h45)
Bonjour,

Le 25/05/2019 10:24, Pascal Hambourg m'a répondu :
> Cela me semble entrer dans le champ d'application du R416-18 mentionné
> par PH.


Dans l'absolu, tu as raison :

<cit. R416-18>
Tout conducteur contraint de circuler momentanément à allure fortement
réduite est tenu d'avertir, en faisant usage de ses feux de détresse,
les autres usagers qu'il risque de surprendre.

Lorsque la circulation est établie en file ininterrompue, l'obligation
prévue à l'alinéa précédent ne s'applique qu'au conducteur du dernier
véhicule de la file.
</cit.>

Mais ce que je voulais dire, c'est que lorsque toutes les voitures
décélèrent progressivement sur cette longue distance, il n'y a plus
vraiment de « risque de surprendre ». D'ailleurs on ne peut même pas
désigner le moindre véhicule comme étant « le dernier véhicule de
la file », puisque tout véhicule a à peu de choses près la même
distance devant lui et derrière lui.
Lulu (27/05/2019, 23h46)
Le 27-05-2019, Olivier Miakinen <om+news> a écrit :
> Le 25/05/2019 10:24, Pascal Hambourg m'a répondu :


[..]
> Mais ce que je voulais dire, c'est que lorsque toutes les voitures
> décélèrent progressivement sur cette longue distance, il n'y a plus
> vraiment de « risque de surprendre ».


Tout est dans le « plus vraiment ».
Personne étant le dernier de la file n'a envie d'avoir affaire avec
l'abruti du jour qui prétendra la bouche coeur « j'vous avais pas vu ».
Et comme il est si simple de penser qu'on se prémunira de la survenance
dudit abruti en enclenchant les warnings, cette "tradition" n'est pas
près de s'éteindre (si j'ose m'exprimer ainsi)

> D'ailleurs on ne peut même pas désigner le moindre véhicule comme
> étant « le dernier véhicule de la file », puisque tout véhicule a à
> peu de choses près la même distance devant lui et derrière lui.


Tout est dans l'appréciation de cette distance...
Lulu (27/05/2019, 23h48)
Le 27-05-2019, Olivier Miakinen <om+news> a écrit :
> Le 25/05/2019 10:24, Pascal Hambourg m'a répondu :


[..]
> Mais ce que je voulais dire, c'est que lorsque toutes les voitures
> décélèrent progressivement sur cette longue distance, il n'y a plus
> vraiment de « risque de surprendre ».


Tout est dans le « plus vraiment ».
Personne étant le dernier de la file n'a envie d'avoir affaire avec
l'abruti du jour qui prétendra la bouche en coeur « j'vous avais pas vu ».
Et comme il est si simple de penser qu'on se prémunira de la survenance
dudit abruti en enclenchant les warnings, cette "tradition" n'est pas
près de s'éteindre (si j'ose m'exprimer ainsi)

> D'ailleurs on ne peut même pas désigner le moindre véhicule comme
> étant « le dernier véhicule de la file », puisque tout véhicule a à
> peu de choses près la même distance devant lui et derrière lui.


Tout est dans l'appréciation de cette distance...
Christophe Dang Ngoc Chan (28/05/2019, 22h51)
Le 24/05/2019 à 23:29, Topinambour a écrit :
> En suivant voter raisonnement, on va revenir en arrière et supprimer les
> gyrophare orange sur tous les engins de chantiers et les tracteurs
> agricoles.


Les feux tournants ou clignotants oranges servent à signaler des engins
véhicules lents ou encombrants et qui de ce fait présentent un danger.
Je ne vois pas bien le rapport avec un véhicule mal stationné dans une
zone 50.

Tu fais ce que l'on appelle un paralogisme de la pente glissante
<URL:https://fr.wikipedia.org/wiki/Paralogisme#Paralogismes_informels>
Christophe Dang Ngoc Chan (28/05/2019, 22h54)
Le 25/05/2019 à 10:11, Pascal Hambourg a écrit :
>> Sauf qu'en ville, le stationnement abusif ne présente normalement pas
>> de danger puisque l'on roule à 50 km/h.

> Ben voyons. Les accidents n'arrivent jamais en dessous de 50 km/h, c'est
> bien connu.


Et le fait de mettre des feux de détresse permettrait de les éviter ?

Au passage, je remarque que personne n'a contredit le fait que la
banalisation d'un signal lui fait perdre son caractère de détresse, j'en
conclue que cela fait consensus.
Olivier Miakinen (29/05/2019, 01h24)
Le 28/05/2019 22:54, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> Au passage, je remarque que personne n'a contredit le fait que la
> banalisation d'un signal lui fait perdre son caractère de détresse,


En effet. Bien au contraire, PH l'a même confirmé.

> j'en conclu[s] que cela fait consensus.


Je pense que oui.
PH (29/05/2019, 11h27)
Le 29/05/2019 à 01:24, Olivier Miakinen a écrit :
> Le 28/05/2019 22:54, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
>> Au passage, je remarque que personne n'a contredit le fait que la
>> banalisation d'un signal lui fait perdre son caractère de détresse,

> En effet. Bien au contraire, PH l'a même confirmé.
>> j'en conclu[s] que cela fait consensus.

> Je pense que oui.


Ben non. On a ici quelqu?un qui a affirmé :

"Jusqu'alors, personne ne s'est jamais plaint d'une personne qui
utilisait "trop" les feux de détresse. C'est donc que l'abus n'est
qu'une vue de l'esprit."

Je laisse le soin à d'autres de tenter de lui expliquer :-)
Olivier Miakinen (29/05/2019, 13h45)
Le 29/05/2019 11:27, PH m'a répondu :
> Ben non. On a ici quelqu?un [Topinambour] qui a affirmé :
> "Jusqu'alors, personne ne s'est jamais plaint d'une personne qui
> utilisait "trop" les feux de détresse. C'est donc que l'abus n'est
> qu'une vue de l'esprit."


Ça c'était avant que Christophe ne rappelle que la banalisation
d'un signal lui fait perdre son caractère de détresse. Je pense que
Topinambour n'y avait simplement pas pensé, mais que maintenant il
doit être d'accord avec ça, non ? Quoique... vu comme il semble
adorer troller, peut-être qu'il est d'accord mais qu'il ne voudra
jamais l'avouer.

> Je laisse le soin à d'autres de tenter de lui expliquer :-)


C'est déjà fait, donc. Et si jamais il persiste, c'est très
probablement pour le plaisir de troller.
Gloops (29/05/2019, 21h01)
Le 29 Mai 2019 à 13:45, Olivier Miakinen <om+news> a écrit :
> Le 29/05/2019 11:27, PH m'a répondu :
> Ça c'était avant que Christophe ne rappelle que la banalisation
> d'un signal lui fait perdre son caractère de détresse. Je pense que
> Topinambour n'y avait simplement pas pensé, mais que maintenant il
> doit être d'accord avec ça, non ? Quoique... vu comme il semble
> adorer troller, peut-être qu'il est d'accord mais qu'il ne voudra
> jamais l'avouer.
> C'est déjà fait, donc. Et si jamais il persiste, c'est très
> probablement pour le plaisir de troller.


En effet, il aime bien.
C'est dommage, il y prend tellement goût qu'il le fait même quand il a
raison, du coup il peut arriver qu'on ne s'en rende pas compte.
Gloops (29/05/2019, 21h09)
Le 27 Mai 2019 à 23:48, Lulu <lulu042> a écrit :
> Le 27-05-2019, Olivier Miakinen <om+news> a écrit :
> Tout est dans le « plus vraiment ».
> Personne étant le dernier de la file n'a envie d'avoir affaire avec
> l'abruti du jour qui prétendra la bouche en coeur « j'vous avais pas vu ».
> Et comme il est si simple de penser qu'on se prémunira de la survenance
> dudit abruti en enclenchant les warnings, cette "tradition" n'est pas
> près de s'éteindre (si j'ose m'exprimer ainsi)


En fait, il y a deux cas de figure :
- le gars avec la bouche en c?ur est absorbé par des histoires de c?ur
(on va dire ça comme ça pour simplifier mais ça peut aussi être la
fatigue qui lui joue des tours), et on peut lui mettre des gyrophares de
toutes les couleurs, il demeure un risque que ça lui passe au-dessus
- il est à ce qu'il fait, et deux petits coups secs sur la pédale de
frein vont lui faire apparaître des petits coups de feux stop, et une
fois qu'il est prévenu, au besoin on peut freiner un peu plus conséquemment.

>> D'ailleurs on ne peut même pas désigner le moindre véhicule comme
>> étant « le dernier véhicule de la file », puisque tout véhicule a à
>> peu de choses près la même distance devant lui et derrière lui.

> Tout est dans l'appréciation de cette distance...


En effet.
Normalement un petit signal discret devrait suffire, cela étant il peut
être prudent de s'assurer par rétroviseur interposé que ce signal a été
bien reçu. Si jamais ce n'est pas le cas on peut encore prendre
l'initiative d'un signal plus ... présent.
Gloops (29/05/2019, 21h12)
Le 25 Mai 2019 à 12:38, Topinambour <artichoke> a écrit :
> Le 25/05/2019 à 12:31, Gloops a écrit :
> En même temps, quand on fait ce choix, c'est qu'à la base il n'y aurait
> déjà plus grand'chose à protéger dans ledit casque. ;-)


Tu veux dire que ça te donne l'impression qu'il y a du vent, dedans ?
Pascal Hambourg (30/05/2019, 11h22)
Le 25/05/2019 à 12:24, Topinambour a écrit :
> Le 25/05/2019 à 10:11, Pascal Hambourg a écrit :
> Précisément, dans ce cas, c'est plus l'oubli d'usage des clignotants qui
> pose problème...


Le fait d'actionner son clignotant droit avant une sortie et de
continuer à tourner, ça ne pose pas problème ?
Le fait de laisser son clignotant gauche en prenant une sortie, ça ne
pose pas de problème ?
Pascal Hambourg (30/05/2019, 11h34)
Le 28/05/2019 à 22:54, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> Le 25/05/2019 à 10:11, Pascal Hambourg a écrit :
>>> Sauf qu'en ville, le stationnement abusif ne présente normalement pas
>>> de danger puisque l'on roule à 50 km/h.

>> Ben voyons. Les accidents n'arrivent jamais en dessous de 50 km/h,
>> c'est bien connu.

> Et le fait de mettre des feux de détresse permettrait de les éviter ?


Connaissez-vous les plaques de Reason ?

> Au passage, je remarque que personne n'a contredit le fait que la
> banalisation d'un signal lui fait perdre son caractère de détresse, j'en
> conclue que cela fait consensus.


Tout le monde connaît l'histoire du garçon qui criait au loup.
Christophe Dang Ngoc Chan (30/05/2019, 13h23)
Le 30/05/2019 à 11:34, Pascal Hambourg a écrit :
> plaques de Reason


Je viens de découvrir et il faudrait expliciter le rapport avec la
présente discussion (l'utilisation des feux de détresse lorsque l'on
stationne en ville).
Pascal Hambourg (30/05/2019, 13h45)
Le 30/05/2019 à 13:23, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> Le 30/05/2019 à 11:34, Pascal Hambourg a écrit :
>> plaques de Reason

> Je viens de découvrir et il faudrait expliciter le rapport avec la
> présente discussion (l'utilisation des feux de détresse lorsque l'on
> stationne en ville).


Vous demandiez en quoi l'usage des feux de détresse permettait d'éviter
un accident résultant d'un stationnement gênant. Je considère cela comme
une plaque supplémentaire, ni plus ni moins.

Discussions similaires