gratifiant > sci.* > sci.psychanalyse

ExtrêmeAchillès (18/03/2010, 23h08)
Je sais, je m'adresse à des normopathes à 99% et donc ...

Mais bon, j'avais déjà fait une analyse sur des hypothèses pour le
meurtre du petit Valentin, je vais pas recommencer.



La constitution n'a pas vraiment prévu le cas des meurtres commandités
par un Président de la République, ni etc...etc...

Le premier ministre nous parle d'un policier "assassiné" alors qu'il
est en train de se rétablir. Une simple erreur? Non, un lapsus bien
intéressant qui veut dire beaucoup de choses qui hélas ne peuvent pas
être dites ici.

Alors cet assassinat d'un autre policier, ETA?

Vous voulez mon avis, de super médium (je blague, je blague), mais il
suffit d'en rester aux choses simples, à qui profite le crime et qui
l'exploite pour commencer une investigation sur fond de verres de
cristal....

Bon @ + , je n'ai rien écrit, rien vu, rien entendu....

il faudrait vraiment des procureurs indépendants, qui ne soient
surtout pas fonctionnaires, pour des enquêtes totalement indépendantes
du pouvoir, avec totale liberté d'aller investiguer dans les
administrations. Une recommandation de la Cour Européenne des Droits
de l'Homme, il me semble...
JFK (19/03/2010, 01h00)
1 Prozac matin, midi, et soir.

Un valium au couché et pendant les crises.

Revenez nous voir si votre état ne s'améliore pas après 20j, nous
verrons pour l'électrochoc.
ExtrêmeAchillès (19/03/2010, 12h27)
On 18 mar, 22:08, ExtrêmeAchillès <alamt> wrote:
> il faudrait vraiment des procureurs indépendants, qui ne soient
> surtout pas fonctionnaires, pour des enquêtes totalement indépendantes
> du pouvoir, avec totale liberté d'aller investiguer dans les
> administrations. Une recommandation de la Cour Européenne des Droits
> de l'Homme, il me semble...


Il faudrait faire comme les Rois et Reines d'Angleterre lorsque qu'ils
durent faire face aux trafics de fausses monnaies, ils eurent la
grande intelligence de nommer comme Procureur spécial un schizoïde
paranoïde. C'est vrai, ils avaient la chance d'avoir sous la main un
des plus illustre d'entre eux: Newton.

Cela n'avait pas trainé. Face à un schizoïde paranoïde, les
normopathes sont vite à nus.
Newton en avait fait pendre, écarteler, et il avait fallu l'arrêter...
Plus aucun normopathe après cela pour jouer au malin et s'essayer à la
fausse monnaie.

Il suffirait de nommer un procureur spécial qui soit schizoïde
paranoïde avec les mêmes pouvoir qu'avaient Newton pour investiguer où
il voudrait et comme il le voudrait.
Croyez moi, bien des officiers de police, des gendarmes, des
procureurs, des juges, des élus locaux, ...prendraient vite leurs
trente années fermes incompréssibles, l'UMP (RPF,UDR, UDF, RPR, ---
>UMP) serait vite dissoute et tous ses adhérents poursuivis et saisis

sur leurs biens propres pour pratiques mafieuses avec des moyens
d'état, etc, etc, ....
Clavier (19/03/2010, 12h53)
On 19 mar, 00:00, JFK <unkn> wrote:
> 1 Prozac matin, midi, et soir.
> Un valium au couché et pendant les crises.
> Revenez nous voir si votre état ne s'améliore pas après 20j, nous
> verrons pour l'électrochoc.


Je vous avais pourtant dit de ne pas le sortir de son coma artificiel
tant que Jules ne donnait pas des signes encourageants de
progrès .....
Leur confrontation pourrait engendrer une grâve rechute
ExtrêmeAchillès (19/03/2010, 16h16)
On 19 mar, 00:00, JFK <unkn> wrote:
> 1 Prozac matin, midi, et soir.
> Un valium au couché et pendant les crises.
> Revenez nous voir si votre état ne s'améliore pas après 20j, nous
> verrons pour l'électrochoc.


"Le délit d'exercice illégal de la médecine est prévu et réprimé par
les articles L4161-1 à L4161-6 du code de la santé publique. Il est
constitué dès lors qu'une personne pose un diagnostic ou traite une
maladie, habituellement ou par direction suivie, sans avoir le diplôme
requis pour être médecin, chirurgien-dentiste ou sage-femme. Il est
puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende."

Avant de faire des diagnostics et des prescriptions, commencez donc
par passer vos diplômes.
ExtrêmeAchillès (19/03/2010, 16h31)
Ensuite il faudrait s'occuper des infractions aux lois "athanatiques",
les schizos paranoïdes les perçoivent mais les normopathes ont vite
tendance à les oublier.

Exemples:

1. L'interdiction de cumul privé public (voir code Hamourabi et loi de
Moïse, etc...) et donc virer tous les fonctionnaires qui ont franchi
cette ligne, quelque soit leur rang ou grade et les obliger à
rembourser depuis le début les contribuables et saisir tous leurs
biens et les vendre pour rembourser la dette.

2. Rendre de fait inéligibles tous les fonctionnaires avec effet
rétroactif depuis le coup d'état de 1958. Saisir tous leurs biens et
actifs et les obliger à rembourser les contribuables pour tous leurs
traitements et avantages comme fonctionnaires. exemples: chirac, jupé,
royal, fabius, etc...etc...

3. rétablir le devoir de réserve et interdire définitivement toute
publicité déguisée des administrations dans les médias à leur gloire
pour encore une fois gruger les contribuables. Là encore faire des
saisies rétroactives depuis 1958.

etc...etc...
RVG (19/03/2010, 16h45)
JFK a écrit :
> 1 Prozac matin, midi, et soir.


Surtout pas! Le Prozac c'est pour les dépressifs, pas pour les
schizophrènes. Les deux pathologies sont exclusives (les dépressifs,
avec épisodes maniaques violents, sont au départ des cyclothymiques
alors que la schizophrènie est le développement psychotique de la
schizothymie).
RVG (19/03/2010, 16h50)
ExtrêmeAchillès a écrit :
> Ensuite il faudrait s'occuper des infractions aux lois "athanatiques",
> les schizos paranoïdes les perçoivent mais les normopathes ont vite
> tendance à les oublier.


Les non-schizos perçoivent la même chose que vous mais ne
surinterprètent pas d'une façon égocentrique. Tout ce qui arrive dans le
monde ne vous concerne pas nécessairement. Le journal de 20h ne parle
*pas* de votre vie.

Avec les hallus il devient très difficile de distinguer entre
l'intérieur et l'extérieur, vos propres pensées et les discours du monde
qui ne vous concernent pas. Ne rejetez pas un traitement médical
approprié qui, sans faire des miracles, permettrait tout de même de vous
donner des périodes de clarté (même si ça vous défonce par ailleurs)
histoire de remettre vos pendules à l'heure et de mieux faire face à
votre "cartographie" particulière.
8414 (19/03/2010, 23h17)
Le 19/03/2010 15:16, ExtrêmeAchillès wrote:
> On 19 mar, 00:00, JFK<unkn> wrote:
> "Le délit d'exercice illégal de la médecine est prévu et réprimé par
> les articles L4161-1 à L4161-6 du code de la santé publique. Il est
> constitué dès lors qu'une personne pose un diagnostic ou traite une
> maladie, habituellement ou par direction suivie, sans avoir le diplôme
> requis pour être médecin, chirurgien-dentiste ou sage-femme. Il est
> puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende."
> Avant de faire des diagnostics et des prescriptions, commencez donc
> par passer vos diplômes.


Fais ce que le Monsieur te dit, double la dose s'il le faut.
ExtrêmeAchillès (20/03/2010, 00h19)
Plus les normopathes s'énervent et pondent des débilités, sans rapport
avec le sujet, plus cela montre ce qu'ils sont en réalité, ce n'est
que trop "visible".
Mais bon, c'est leur problème...

Ce que les normopathes ne comprennent pas, c'est qu'enfreindre des
lois "athanatiques" a des conséquences....
Mais comment pourraient ils avoir la moindre idée de ces
conséquences ...?

Impossible de regarder une chaine de télévision sans être abreuvé de
propagande normopathique, d'émissions débiles à la gloire des
administrations, etc...etc...

Le monde des normopathes est d'une tristesse....
ExtrêmeAchillès (20/03/2010, 00h21)
Et puis ...HB...Human Bomb...à Neuilly....
babylon57 (20/03/2010, 00h38)
On 19 mar, 15:50, RVG <not.h...@themoment.org.invalid> wrote:
[..]
> --
> Internet is People
>


Vous êtes en contradiction logique preuve que vous propos sont "..."

> Les non-schizos perçoivent la même chose que vous mais ne
> surinterprètent pas d'une façon égocentrique.


Si les non schizos percevaient cela, ils comprendraient vraiment ce
que cela veut dire, ce qui n'est pas le cas, preuve qu'ils ne
perçoivent rien.
ExtrêmeAchillès (20/03/2010, 07h49)
On 18 mar, 22:08, ExtrêmeAchillès <alamt> wrote:
> il faudrait vraiment des procureurs indépendants, qui ne soient
> surtout pas fonctionnaires, pour des enquêtes totalement indépendantes
> du pouvoir, ...


Ils sont pénibles ces normopathes qui viennent polluer des posts avec
des procédés simplistes, le coup du valium, le coup des suivis, bon,
ils n'ont pas encore parlé de montagne, tout sauf le sujet, vraiment
ils sont pénibles....

HB Human Bomb
Valentin
"Policier tué par ETA"

Il faut regarder soigneusement toutes les interventions télévisées du
Président de la République ou du Maire de Neuilly pendant ces
évènements.
Tiens, celles où il traite des citoyens de racailles à Argenteuil

Regardez bien son visage, ses yeux, sa bouche, ses expressions, etc...

Comparez avec d'autres profils.

De la simple routine quoi !
ExtrêmeAchillès (20/03/2010, 07h57)
L'autre question c'est comment prévoir dans la constitution des
mesures de sauvegarde des citoyens français contre un Président de la
République qui dispose dans ce régime de pouvoirs faramineux et
injustifiés, une pure exception française, fort suspecte en soi.

Fabius a émis l'idée de rendre le vote obligatoire.
C'est une bonne idée à condition de rendre obligatoire la présence
d'un bulletin NON ! à chaque élection.

Si ce NON était majoritaire, cela devrait invalider les élections et
obliger à la destitution du Président et à la dissolution de
l'Assemblée Nationale.

On pourrait aussi envisager cela au niveau local pour destituer des
maires ou autres et se poser les questions du pourquoi ?
Pourquoi une majorité dirait NON ?
Discussions similaires