gratifiant > misc.droit.all.* > misc.droit.internet

jr (17/04/2015, 09h42)
Patrick V <Patrick.V.u.i.c.h.a.r.d> wrote:
> Le 17/04/2015 09:21, Ericetrac a écrit :
>> Et ils n'ont peur de rien :
>>

> Ah ouais quand même. Même pas d'identification pour voter ???


Une clé.
jr (17/04/2015, 09h53)
Dominique G. <dmkgbt> wrote:
> Doug713705 <doug.letough> wrote:
> 30 de nos "représentants" seulement étaient présents dont 5 "contre" :-(
> Perso, je suis toujours plus contre le vote électronique, au fait. Parce
> que ça amplifie ce phénomène d'absentéisme :-(
> Quand je pense qu'un salarié qui file son badge de pointage à un autre
> pour cacher ses retards ou absences est viré de l'entreprise pour faute
> grave et qu'on regarde sans broncher des bancs vides voter des lois à
> l'Assemblée, j'ai envie de vomir :-(


Je me cite:
"
Zêtes fatigant avec ces marronniers. Les séances dans l'hémicycle ne
servent à rien, tout est réglé en commissions et décidé par les majorités.
Les députés qui sont là sont essentiellement ceux qui sont de garde
désignés par leurs partis dans les proportions requises pour assurer la
majorité. Si la droite en met 20, la gauche en met un peu plus. Il y a des
procurations sous forme de clés . Personne n'a intérêt à jouer l'escalade
puisqu'on connaît le résultat et que la plupart du temps tout est plié.

Le mercredi, tous sont là car il y a la télé. Parfois un vote bloqué oblige
le rappel des troupes mais c'est juste du temps et de l'argent perdus.
Parfois l'opposition arrive en nombre par surprise, et c'est la panique de
l'autre côté. Mais le "nombre" en question se fait gravement chier et c'est
une farce qui ne se produit pas souvent.

Vous ne croyez tout de même pas qu'on peut discuter d'une loi technique â
500 autour d'un micro?"
ElephantMan (17/04/2015, 11h21)
Le 17/04/2015 à 00:55, Doug713705 a écrit :

>> Ben il y a gens qui font des fiches et qui ne sont pas des services
>> secrets, quand même.


> Soit mais ils ne font pas des fiches sur tout un chacun.


Pas loin quand même.

> Vous voudriez qu'on les surveille pour vérifier qu'ils... Oh wait !


Ah, mais c'est justement ça qui est amusant, faire des fiches sur les gens
et après se plaindre que le méchant Etat vous fiche :)

> Y'a des fois comme ça vous me faites peur.


Des fois, vous avez les foies ?
ElephantMan (17/04/2015, 11h23)
Le 16/04/2015 à 23:01, Richard Hachel a écrit :

>>> Ca ne fait que me conforter dans l'idée qu'on va à grands pas vers
>>> une guerre civile généralisée.


>> Tu veux dire une guerre civile impliquant plusieurs états ? :)


> Je le pense.


Peut-être même une guerre civile mondiale, voire interplanétaire.
Richard Hachel (17/04/2015, 11h46)
Le 17/04/2015 à 11:23, ElephantMan a écrit :
> Le 16/04/2015 à 23:01, Richard Hachel a écrit :
>>>> Ca ne fait que me conforter dans l'idée qu'on va à grands pas vers une guerre
>>>> civile généralisée.
>>> Tu veux dire une guerre civile impliquant plusieurs états ? :)

>> Je le pense.

> Peut-être même une guerre civile mondiale, voire interplanétaire.


Ne plaisante pas avec Hachel, on perd toujours à la fin.

Les guerres mondiales sont d'abord des guerres civiles.

Où les plus riches se servent des plus pauvres et des moins éduqués
pour les faire
s'auto-exterminer entre eux, par nations interposées.

L'exemple le plus flagrant étant la première guerre mondiale.

On a creusé des tranchées et on y a placé des milliers de soldats des
deux côtés
en leur faisant croire que l'ennemi était en face.

Le véritable ennemi (les grandes banques) se contentait d'organiser.

Il fallait exterminer des milliers d'anglais qui commençaient à prendre
trop
de place face à la Reine, des millions d'agriculteurs français (encore
premier
producteur mondial), des millions d'ouvriers allemands (meilleure
technologie).

Il fallait se débarrasser de tout ça.

Il n'y a jamais de hasard.

Les alliances pré-établies, et l'assassinat de l'Archiduc François
Ferdinand,
c'était le prétexte.

Jean Jaurès fut assassiné quelques temps avant (comme Massoud), pour
qu'il n'y ait
pas de pacifiste venant troubler l'ordre guerrier; et dire qu'il était
anormal
de génocider des populations européennes entières pour les banques et
le grand capital
(surtout anglo-saxon).

R.H.
Ericetrac (17/04/2015, 13h22)
jr a exprimé avec précision :
[..]
> une farce qui ne se produit pas souvent.
> Vous ne croyez tout de même pas qu'on peut discuter d'une loi technique â
> 500 autour d'un micro?"


Toute leur activité est archivée, notamment ici :
Doug713705 (17/04/2015, 13h31)
Le 17-04-2015, jr nous expliquait dans
fr.misc.droit.internet
(<1564575417450949931.509279jqs-froc.net>) :

[..]
> une farce qui ne se produit pas souvent.
> Vous ne croyez tout de même pas qu'on peut discuter d'une loi technique â
> 500 autour d'un micro?"


Quel beau rammassis d'arguments falacieux.
Ces gens se foutent de notre gueule. point. N'essayez pas de les couvrir.

Qu'il y ait des commissions pour prémacher le travail et qu'il y ait un
porte parole lors des assemblées n'empèche pas la présence de l'ensemble
des membres de cette assemblées lors des votes. C'est aussi à ça que le
Peuple les payent. Ça permet à chaque député de pouvoir voter en son âme et
conscience.

Losque votre député ne vote pas il peut justifier tout et son contraire
à ses administrés puisque son vote _personnel_ n'est pas inscrit au
journal officiel (sauf s'il a délégué).

"C'est bête, j'étais d'accord avec vous mais en face ils sont venus en
nombre par surprise (pendant que j'étais à la pèche/en train de
partouzer)", "J'avais délégué mais mon collègue c'est trompé de bouton",
"Z'avez vu Madame Michu la tôle qu'on leur a mis en face (pendant que
j'étais à la pèche/en train de partouzer) ?".

À noter qu'un député peut ne posséder qu'une et qu'une seule délégation.
Ce qui veut dire qu'il faut au minimum la moitié des votants pour que le
vote soit réèllement représentatif de l'assemblée.

Avec 577 députés au compteur, 30 votants fait à peine plus d'un dixième
de cette _moitié_ soit *5%* de la totalité des députés !

De la même manière dire que personne n'a d'intérêt à jouer l'escalade
est un véritable foutage de gueule dans les règles de l'art. La vérité
étant beaucoup plus proche de "On s'arrange entre copains pour que tout
se passe bien ainsi nous pourront tous continuer d'aller à la
pèche/partouzer".

Dans le cas présent ils n'ont été que 30 à voter, délégations _incluses_
et c'est proprement scandaleux, surtout pour une loi aussi symbolique
et importante pour l'avenir du pays.

Le pire n'étant pas encore qu'ils ne soient pas tous présents mais que
ces mêmes absentéistes s'autorisent à penser qu'il faudrait rendre le
vote obligatoire pour la plèbe. On atteint là des sommets de cynisme et
de foutage de gueule.

N'oublions pas que rendre le vote obligatoire n'a qu'un seul but :
Minimiser la dangereuse montée de l'extrème-droite qui menace l'avenir
de ces chers députés en forçant les citoyens récalcitrants mais ayant
encore une conscience à faire un choix outrageusement qualifié de
"républicain".

Sauf qu'ils risqueraient bien de prendre un retour de bâton avec un vote
massivement nul/blanc ou un vote massivement contestataire et
extrémiste (cas malheureusement le plus probable) mais ça ils sont bien
incapables de l'envisager.

Il y a bien plus d'un sans-culotte mort pour la liberté qui doit se
retourner dans sa fosse commune !

Qu'on ne viennent vraiment pas me dire qu'il faut que j'aille participer
à cette grande mascarade dont je ne peux qu'être le dindon de la farce.

Ce jour là moi aussi je vais à la pèche/je partouze !
Patrick V (17/04/2015, 14h42)
Le 17/04/2015 09:42, jr a écrit :
>> Ah ouais quand même. Même pas d'identification pour voter ???

> Une clé.


Donc, qu'on me corrige si je me trompe, il y a bien un délit de commis,
là, non ? En votant à la place d'un autre dans un système de vote
informatisé avec authentification, il me semble que l'on tombe sous le
coup de CP323-1 al. 3, 323-2 al. 2, 323-3 al. 2, voire même 324-4-1.

10 ans et 150 000 ¤, plus des peines complémentaires amusantes.
Patrick V (17/04/2015, 14h45)
Le 17/04/2015 13:31, Doug713705 a écrit :
> Le pire n'étant pas encore qu'ils ne soient pas tous présents mais que
> ces mêmes absentéistes s'autorisent à penser qu'il faudrait rendre le
> vote obligatoire pour la plèbe. On atteint là des sommets de cynisme et
> de foutage de gueule.


Tout pareil.
jr (17/04/2015, 14h47)
Doug713705 <doug.letough> wrote:

> Quel beau rammassis d'arguments falacieux.
> Ces gens se foutent de notre gueule. point. N'essayez pas de les couvrir.


Présentez-vous.

> Qu'il y ait des commissions pour prémacher le travail et qu'il y ait un
> porte parole lors des assemblées n'empèche pas la présence de l'ensemble
> des membres de cette assemblées lors des votes. C'est aussi à ça que le
> Peuple les payent. Ça permet à chaque député de pouvoir voter en son âme et
> conscience.


Quand il y a une discipline de parti, c'est juste une perte de temps pour
un rite religieux.

> Losque votre député ne vote pas il peut justifier tout et son contraire
> à ses administrés puisque son vote _personnel_ n'est pas inscrit au
> journal officiel (sauf s'il a délégué).


Avez-vous souvent vu utiliser ce genre d'argument ?

> À noter qu'un député peut ne posséder qu'une et qu'une seule délégation.


Vous en parlez comme si c'était la loi ou le résultat d'un referendum.
C'est juste le règlement intérieur de l'Assemblée, dont la définition est
sous leur contrôle et l'exécution sous la puissance de leur président élu
par eux. Un député peut en appeler au règlement, pas un pékin. Votre voisin
d'en face ne peut pas se plaindre à votre syndic que vous ne respectez pas
votre règlement de copro, pour métaphorer.

> Ce qui veut dire qu'il faut au minimum la moitié des votants pour que le
> vote soit réèllement représentatif de l'assemblée.
> Avec 577 députés au compteur, 30 votants fait à peine plus d'un dixième
> de cette _moitié_ soit *5%* de la totalité des députés !
> De la même manière dire que personne n'a d'intérêt à jouer l'escalade
> est un véritable foutage de gueule dans les règles de l'art. La vérité
> étant beaucoup plus proche de "On s'arrange entre copains pour que tout
> se passe bien ainsi nous pourront tous continuer d'aller à la
> pèche/partouzer".


De source sûre.
La vérité est que le vote en séance est une grand-messe inutile tant qu'il
y a des partis et une discipline de parti sur la question. C'est ça qui
serait du foutage de gueule, d'ailleurs on le voit tous les mercredis.

> Dans le cas présent ils n'ont été que 30 à voter, délégations _incluses_
> et c'est proprement scandaleux, surtout pour une loi aussi symbolique
> et importante pour l'avenir du pays.
> Le pire n'étant pas encore qu'ils ne soient pas tous présents mais que
> ces mêmes absentéistes s'autorisent à penser qu'il faudrait rendre le
> vote obligatoire pour la plèbe.


Délire. C'est Bartolone qui dit ça dans un rapport. La plupart des
réactions de députés sont négatives.

> N'oublions pas que rendre le vote obligatoire n'a qu'un seul but :
> Minimiser la dangereuse montée de l'extrème-droite qui menace l'avenir
> de ces chers députés en forçant les citoyens récalcitrants mais ayant
> encore une conscience à faire un choix outrageusement qualifié de
> "républicain".


On peut voter blanc. Par ailleurs il y a pas mal de coins où le vote est
obligatoire et qui ne sont pas des dictatures nazies.
jr (17/04/2015, 14h49)
Patrick V <Patrick.V.u.i.c.h.a.r.d> wrote:
> Le 17/04/2015 09:42, jr a écrit :
> Donc, qu'on me corrige si je me trompe, il y a bien un délit de commis,
> là, non ? En votant à la place d'un autre dans un système de vote
> informatisé avec authentification, il me semble que l'on tombe sous le
> coup de CP323-1 al. 3, 323-2 al. 2, 323-3 al. 2, voire même 324-4-1.
> 10 ans et 150 000 ?, plus des peines complémentaires amusantes.


Portez plainte.
jr (17/04/2015, 14h50)
Patrick V <Patrick.V.u.i.c.h.a.r.d> wrote:
> Le 17/04/2015 13:31, Doug713705 a écrit :
>> Le pire n'étant pas encore qu'ils ne soient pas tous présents mais que
>> ces mêmes absentéistes s'autorisent à penser qu'il faudrait rendre le
>> vote obligatoire pour la plèbe. On atteint là des sommets de cynisme et
>> de foutage de gueule.

> Tout pareil.


La recherche du paradoxe est distrayante s'il y a un paradoxe. Cette
histoire de vote obligatoire est une suggestion de Bartolone, il y a vent
debout contre.
Doug713705 (17/04/2015, 15h26)
Le 17-04-2015, jr nous expliquait dans
fr.misc.droit.internet
(<980336230450966537.691383jqs-froc.net>) :

>> Quel beau rammassis d'arguments falacieux.
>> Ces gens se foutent de notre gueule. point. N'essayez pas de les couvrir.

> Présentez-vous.


[NON]

J'ai milité dans ma prime jeunesse mais j'étais jeune et naïf.

> Quand il y a une discipline de parti, c'est juste une perte de temps pour
> un rite religieux.
> Avez-vous souvent vu utiliser ce genre d'argument ?


Des députés qui se justifient comme ils le peuvent lorsqu'ils sont
interpellé sur les différences constatées entre leurs discours et
leurs actes ?

À peu près à chaque fois qu'ils se promènent sur une place de marché en
quète de quelques voix.

> Vous en parlez comme si c'était la loi ou le résultat d'un referendum.
> C'est juste le règlement intérieur de l'Assemblée, dont la définition est
> sous leur contrôle et l'exécution sous la puissance de leur président élu
> par eux. Un député peut en appeler au règlement, pas un pékin. Votre voisin
> d'en face ne peut pas se plaindre à votre syndic que vous ne respectez pas
> votre règlement de copro, pour métaphorer.


Je n'ai peut-être pas le droit d'en appeler au règlement de l'assemblée
mais je suis en droit de m'étonner qu'il ne soit pas respecté par ceux
qui voudraient que je respecte des lois avec lesquelles je suis en
profond désaccord.

> De source sûre.
> La vérité est que le vote en séance est une grand-messe inutile tant qu'il
> y a des partis et une discipline de parti sur la question. C'est ça qui
> serait du foutage de gueule, d'ailleurs on le voit tous les mercredis.


J'abonde.

> Délire. C'est Bartolone qui dit ça dans un rapport. La plupart des
> réactions de députés sont négatives.


Ça a plus sucité quelques bémols que de franches oppositions. Ça a
éalement sucité beaucoup d'approbations et dans tous les camps.

> On peut voter blanc. Par ailleurs il y a pas mal de coins où le vote est
> obligatoire et qui ne sont pas des dictatures nazies.


Vote blanc qui donne sa voix à la majorité. Super !
Commençons par prendre en compte les votes blancs pour ce qu'ils sont
vraiment et on en verra peut-être quelques un retourner vers les urnes.

Quand la moitié de la société ne vote plus (ou vote blanc) c'est qu'il
est temps de réformer le système et non pas de se bander les yeux en
voulant forcer ou manipuler le scrutin.

Pour autant, je n'ai pas de solution. De toutes façons tout étant
entre-mélé il faudrait commencer par revoir le système éducatif et
notamment ces objectifs réèls.

Ce n'est pas en générant des armées de consommat^Wcontribu^Wmoutons
sous-éduqués nécessairement sans opinion qu'on pourra espérer un
sursaut de la démocratie (pour peu que la démocratie ait réellement
existé un jour).

Bon, on est super HC ici et je vous laisse le choix et la
responsabilité d'un éventuel FU2 vers fsp ;-)
rogergonnet (17/04/2015, 15h55)
"Patrick V" <Patrick.V.u.i.c.h.a.r.d> a écrit dans le
message de news:74cc
> Le 17/04/2015 09:10, rogergonnet a écrit :
>> La loi de janvier 1978 sur la CNIL etc est une aberration, et elle est
>> tellement mal faite que tout propriétaire d'un téléphone portable la
>> viole;

> Ah. En quoi ?


mis donc. Tu ne sais pas lire la loi de janvier 1978 sur les données
nominatives perso décklarées à la CNIL?
>> il viole également très souvent le "droit à l'image", une absurdité
>> française impossible à respecter.

> Même question.


Lis donc, même conseil. Tu ne penses quand-même pas qu'on va devoir faire
des recherches de droit à ta place? tu prends google, droit à l'image, ou
google, CNIL, ou CNIL.fr...
Patrick V (17/04/2015, 16h28)
Le 17/04/2015 15:55, rogergonnet a écrit :
>>> La loi de janvier 1978 sur la CNIL etc est une aberration, et elle est
>>> tellement mal faite que tout propriétaire d'un téléphone portable la
>>> viole;

>> Ah. En quoi ?

> mis donc. Tu ne sais pas lire la loi de janvier 1978 sur les données
> nominatives perso décklarées à la CNIL?


C'est justement parce que je lis et la relis régulièrement que je pose
la question.

>>> il viole également très souvent le "droit à l'image", une absurdité
>>> française impossible à respecter.

>> Même question.

> Lis donc, même conseil. Tu ne penses quand-même pas qu'on va devoir faire
> des recherches de droit à ta place? tu prends google, droit à l'image, ou
> google, CNIL, ou CNIL.fr...


Bref, tu as dit des conneries et tu refuses de l'admettre.

Ce genre de technique doit marcher au bistrot...

Discussions similaires