gratifiant > rec.* > rec.bricolage

Stephane Legras-Decussy (08/11/2019, 03h00)
hello, je découvre une technique de soudure à l'arc vraiment
"pas dans le manuel"... que je dois absolument partager

ils sont dingues ces ruskofs.

jdd (08/11/2019, 09h29)
Le 08/11/2019 à 02:00, Stephane Legras-Decussy a écrit :
> hello, je découvre une technique de soudure à l'arc vraiment
> "pas dans le manuel"... que je dois absolument partager
> ils sont dingues ces ruskofs.
>

pour faire ça sans aucune inclusion et de façon continue, il faut gérer
pile poil l'intensité du courant (et le démarrage de l'arc!)

faut oser...

jdd
capfree (08/11/2019, 11h10)
Le 08/11/2019 à 08:29, jdd a écrit :
> Le 08/11/2019 à 02:00, Stephane Legras-Decussy a écrit :
>> hello, je découvre une technique de soudure à l'arc vraiment
>> "pas dans le manuel"... que je dois absolument partager
>> ils sont dingues ces ruskofs.
>>


Spectaculaire, j'aurai drôlement aimé voir ça de plus près avec un oncle
qui faisait tout de la chaudronnerie pour petits chalutiers, parti de la
zinguerie! avant la guerre, puis avec son fils, ils avaient une
créativité extraordinaire, je revenais rarement au Croisic mais à chaque
fois ils avaient ajouté une corde surprenante à leur arc.

> pour faire ça sans aucune inclusion et de façon continue, il faut gérer
> pile poil l'intensité du courant (et le démarrage de l'arc!)
> faut oser...


à chaque essai/échec on apprend.

À un autre niveau, sur les cuves de l'EPR de Flamanville on les attend,
mais c'est la pompe à finance qui commande, on voit les dégâts de
laisser perdre l'expérience ouvrière.
Benoît (08/11/2019, 20h52)
Stephane Legras-Decussy <no> wrote:

> hello, je découvre une technique de soudure à l'arc vraiment
> "pas dans le manuel"... que je dois absolument partager
> ils sont dingues ces ruskofs.
>


Je ne comprends pas par où passe le courant. Au début ok mais après ?
capfree (08/11/2019, 22h09)
Le 08/11/2019 à 19:52, Benoît a écrit :
> Stephane Legras-Decussy <no> wrote:
>> hello, je découvre une technique de soudure à l'arc vraiment
>> "pas dans le manuel"... que je dois absolument partager
>> ils sont dingues ces ruskofs.
>>

> Je ne comprends pas par où passe le courant. Au début ok mais après ?


Regardez bien, on voit l'arrivée par la pince de 54" à 1' 10", retour
par la grille en barreaux en dessous, tout le long l'enrobage des
baguettes suffit à isoler puisque l'arc prend toute la puissance.

Une remarque à propos de la puissance, elle est inférieure ou au pire
égale à celle nécessitée par la section totale des 3 baguettes car elles
ne rougissent pas.
Stephane Legras-Decussy (08/11/2019, 23h40)
Le 08/11/2019 19:52, Benoît a écrit :
> Stephane Legras-Decussy <no> wrote:
>> hello, je découvre une technique de soudure à l'arc vraiment
>> "pas dans le manuel"... que je dois absolument partager
>> ils sont dingues ces ruskofs.
>>

> Je ne comprends pas par où passe le courant. Au début ok mais après ?


il passe comme d'habitude des electrode vers la pièce (ou le contraire
peu importe)

le truc dingue c'est angle de 180° et aucun mouvement
Benoît (09/11/2019, 01h14)
Stephane Legras-Decussy <admin> wrote:

> Le 08/11/2019 19:52, Benoît a écrit :
> il passe comme d'habitude des electrode vers la pièce (ou le contraire
> peu importe)
> le truc dingue c'est angle de 180° et aucun mouvement


La pièce est à la terre ?
capfree (09/11/2019, 02h01)
Le 08/11/2019 à 22:40, Stephane Legras-Decussy a écrit :
> Le 08/11/2019 19:52, Benoît a écrit :
> il passe comme d'habitude des electrode vers la pièce (ou le contraire
> peu importe)
> le truc dingue c'est angle de 180° et aucun mouvement


La soudure dite automatique à la main avec des baguettes est aussi
possible, le principe y ressemble un peu, mais c'est utile pour
renforcer, recharger une pièce plutôt que pour en assembler deux.

On amorce normalement puis on incline la baguette à 20° environ en
touchant la pièce, on ne déplace plus la main, c'est l'arc qui avance
dans la baguette qui doit rester appuyée à toucher, il faut au moins de
la 3,2 et de la puissance pour que la soudure soit propre et assez
plate, avec mon matériel c'est pas ça... d'ailleurs la beauté de mes
soudures, bof! selon mon humeur, comme mon écriture ;-)

Benoit demande
> La pièce est à la terre ?


Oui ou non, sauf cas particulier on ne s'en préoccupe pas, on n'a pas
besoin de toucher le bout de la baguette avec des gants mouillés, le
poste seul doit avoir une isolation secteur parfaite.
Benoît (09/11/2019, 15h30)
capfree <caprifermager> wrote:

[..]
> Oui ou non, sauf cas particulier on ne s'en préoccupe pas, on n'a pas
> besoin de toucher le bout de la baguette avec des gants mouillés, le
> poste seul doit avoir une isolation secteur parfaite.


Comme la cage de Faraday ?
capfree (09/11/2019, 16h02)
Le 09/11/2019 à 14:30, Benoît a écrit :
> Comme la cage de Faraday ?


Non là c'est une autre idée, voyez ça comme un boîte de conserve, il n'y
a pas de courant d'air à l'intérieur :-) je plaisante à peine...

La cage de Faraday est une bulle conductrice qui met tous les potentiels
à sa surface et donc à l'intérieur aussi, à zéro.
Stephane Legras-Decussy (09/11/2019, 16h23)
Le 09/11/2019 00:14, Benoît a écrit :
> Stephane Legras-Decussy <admin> wrote:
> La pièce est à la terre ?


ya pas de terre, c'est comme d'habitude, la pièce, ou le plan de travail
où est posé la pièce, est au (-)
Stephane Legras-Decussy (09/11/2019, 16h35)
Le 09/11/2019 14:30, Benoît a écrit :
> capfree <caprifermager> wrote:
> Comme la cage de Faraday ?


pas du tout, une cage de Faraday isole des *ondes* electromagnetiques,
mais aucun problème pour s'electrocuter en la touchant.
Stephane Legras-Decussy (09/11/2019, 16h41)
Le 09/11/2019 15:02, capfree a écrit :
> Le 09/11/2019 à 14:30, Benoît a écrit :
>> Comme la cage de Faraday ?

> Non là c'est une autre idée, voyez ça comme un boîte de conserve, il n'y
> a pas de courant d'air à l'intérieur :-) je plaisante à peine...
> La cage de Faraday est une bulle conductrice qui met tous les potentiels
> à sa surface et donc à l'intérieur aussi, à zéro.


pas à zéro... à une valeur arbitraire de référence. :-)

un hélicoptère par exemple, est une cage de faraday, qui peut être à
10 000 V par rapport au sol (qui est par convention à Zéro).

ça pique si tu touches à la fois le sol et l'hélico en stationnaire à
1 m du sol...
Michel (09/11/2019, 16h49)
Le 09/11/2019 à 15:41, Stephane Legras-Decussy a écrit :
> un hélicoptère par exemple, est une cage de faraday, qui peut être à
> 10 000 V par rapport au sol (qui est par convention à Zéro).
> ça pique si tu touches à la fois le sol et l'hélico en stationnaire à
> 1 m du sol...

En général, une seule fois suffit à comprendre, d'autant plus lorsque ça
rentre de vol et que le sol n'a pas encore été touché...
Benoît (09/11/2019, 16h55)
Stephane Legras-Decussy <admin> wrote:

> Le 09/11/2019 00:14, Benoît a écrit :
> ya pas de terre, c'est comme d'habitude, la pièce, ou le plan de travail
> où est posé la pièce, est au (-)


Ok, merci.

Discussions similaires