gratifiant > misc.* > misc.securite.routiere

hungerbuhler (29/07/2005, 14h49)
Bjr,

Je souhaiterais savoir en quoi la diminution de la vitesse sur le
perpih parisien (par exemple) est propre à faire diminuer la pollution
?

Je vois qq objections:
- diminuer la vitesse augmente le temps passer dans un véhicule pour
un mêmme trajet, donc le moteur fonctionne plus longtemps
- diminuer la vitesse diminue la fluidité du traffic, voire premier
point
- passer de 90 km/h en 4ieme à 70 kmh en 3ieme fait prendre des tours
au moteur, d'ou surconsommation.

Qui a décidé un jour que réduire la vitesse fesait diminuer la
pollution et sur quel base ?

Merci.
Jimi (29/07/2005, 14h55)
hungerbuhler a écrit :
> Je vois qq objections:
> - diminuer la vitesse augmente le temps passer dans un véhicule pour
> un mêmme trajet, donc le moteur fonctionne plus longtemps


Il faut se renseigner sur les plages de rendement du moteur, sur l'effet
de la prise au vent avec une vitesse supérieur, mais globalement, je
crois que si t'es au rapport maxi, et que tu utilises bien ton moteur,
rouler moins vite reste moins polluant.

> - diminuer la vitesse diminue la fluidité du traffic, voire premier
> point


la fluidité du trafic dépend surtout de la différence entre les vitesses
maxi et mini, et du coup, rouler moins vite réduit cette différence.
Après, sur la physique des fluides, c'est clairement pas aussi simple,
mais ça peut aider dans certains cas.

> - passer de 90 km/h en 4ieme à 70 kmh en 3ieme fait prendre des tours
> au moteur, d'ou surconsommation.


Rien ne t'oblige à tomber la 3° à 70 ! Pour les véhicules que j'ai testé
(306, espace, vfr, clio, etc), la dernière vitesse tient bien à 50,
surtout si la vitesse est stable.

> Qui a décidé un jour que réduire la vitesse fesait diminuer la
> pollution et sur quel base ?


J'ose espérer que y'en a qu'on réfléchit à ça bien plus que ce qu'on
pourrait le faire sur un forum sans tests réels.
Loko (29/07/2005, 15h06)
Jimi a utilisé son clavier pour écrire :

>> Qui a décidé un jour que réduire la vitesse fesait diminuer la
>> pollution et sur quel base ?

> J'ose espérer que y'en a qu'on réfléchit à ça bien plus que ce qu'on pourrait
> le faire sur un forum sans tests réels.


Faut pas trop demander non plus ...
y@nn (29/07/2005, 15h15)
Jimi:
"Pour les véhicules que j'ai testé
(306, espace, vfr, clio, etc), la dernière vitesse tient bien à 50,
surtout si la vitesse est stable. "

A 50 km/h en 5ème... Ouille...
J'aimerais pas être a la place de tes coussinets de bielle: Moteur
tournant a un régime proche du ralenti, avec donc un débit de
graissage faible (la pompe a huile débite d'autant plus que le moteur
tourne vite)... et en demandant un couple élevé vu le rapport
enclancé => le bas moteur, qui doit tourner sur un coussin d'huile
d'autant plus sous pression que le couple demandé est élevé pour ne
pas frotter métal/métal, souffre énormément.

Bref, les hauts régimes prolongés c'est pas très bon... Mais sache
que les trop bas régimes c'est encore pire. Et ce qui s'use est encore
plus problématique aussi a réparer (en général, un bas moteur c'est
pas économiquement rentable et c'est moteur a la poubelle)!

Yann
Guénol (29/07/2005, 15h20)
Le Fri, 29 Jul 2005 14:55:03 +0200, Jimi racontait :

> Rien ne t'oblige à tomber la 3° à 70 ! Pour les véhicules que j'ai
> testé (306, espace, vfr, clio, etc), la dernière vitesse tient bien à
> 50, surtout si la vitesse est stable.


en 5eme a 50 dans la c3, pour peut que tu soit un peut chargé et ca ca
monte un poil, ca doit monter a 16l/100

Par contre a 100/110 en 5, moins de 3l.
Et quel que soit le rapport, consome plus a 60 qu'a 50...
Jimi (29/07/2005, 15h24)
y@nn a écrit :
> A 50 km/h en 5ème... Ouille...
> J'aimerais pas être a la place de tes coussinets de bielle: Moteur
> tournant a un régime proche du ralenti, avec donc un débit de
> graissage faible (la pompe a huile débite d'autant plus que le moteur
> tourne vite)... et en demandant un couple élevé vu le rapport
> enclancé => le bas moteur, qui doit tourner sur un coussin d'huile
> d'autant plus sous pression que le couple demandé est élevé pour ne
> pas frotter métal/métal, souffre énormément.


ben, c'est à peine plus haut que le ralenti, et avec un ultra leger
filet de gaz. Bien sûr, dès que j'ai besoin de relancer, je passe la 2nde.

Che pas, j'me dis que si le ralenti est reglé sur 1000 tours, ben à 1500
tours si on effleure la pédale, ça doit suffire à traîner la bagnole
pour simplement la tenir à sa vitesse. Ca consomme rien en puissance de
tenir un 50 sur du plat il me semble ...
Jimi (29/07/2005, 15h27)
Guénol a écrit :
> en 5eme a 50 dans la c3, pour peut que tu soit un peut chargé et ca ca
> monte un poil, ca doit monter a 16l/100


rah mais. Essaye sur du plat, lancé à 50 en 2nde, puis passe la 5° juste
pour tenir le 50, c'est à dire avec un filet de gaz, et dit moi combien
tu consommes. L'idéal (puisque je pense que t'as un ordi de bord), c'est
faire pareil pour chaque rapport, toujours sur du plat, avec aucune
variation de vitesse si possible.

Si j'me suis planté, bah j'chang'rais mes habitudes. Et même en
pratique, dès que je vois qu'il faut que j'appuie un peu, je repasse la
3 voir la 2.

> Par contre a 100/110 en 5, moins de 3l.
> Et quel que soit le rapport, consome plus a 60 qu'a 50...


Oui, m'enfin après pour la question de hunglgerbrert, il faudrait
comparer en 5° à 70 et en 5° à 90 (qd je dis 5°, je pense rapport le
plus haut)
Guénol (29/07/2005, 15h39)
Le Fri, 29 Jul 2005 15:27:02 +0200, Jimi racontait :

> L'idéal (puisque je pense que t'as un ordi de
> bord), c'est faire pareil pour chaque rapport, toujours sur du plat, avec
> aucune variation de vitesse si possible.


Ca depend surtout du véhicule. sur la c3 hdi70, la 5 a 50 ca doit etre
6/7 litres... Puis en general quand tu roule a 50 c'est rare que ce soit
sur du plat et sans aucune variations.
Guénol (29/07/2005, 15h41)
Le Fri, 29 Jul 2005 15:24:21 +0200, Jimi racontait :

> Ca consomme rien en puissance de
> tenir un 50 sur du plat il me semble ...


A mon avis sur ce point tu te foures le doigt dans l'oeuil bien profond.
Jimi (29/07/2005, 15h41)
Guénol a écrit :
> Ca depend surtout du véhicule. sur la c3 hdi70, la 5 a 50 ca doit etre
> 6/7 litres... Puis en general quand tu roule a 50 c'est rare que ce soit
> sur du plat et sans aucune variations.


ah bah ça dépend où tu roules, mais y'a des coins comme ça.
Généralement, en ville, je suis plus en 3° en pratique.

J'avoue rester sceptique face aux mesures que tu rapportes, en tout cas
pour le test qu'il m'a été donné de faire hier. Malheureusement, y'a pas
d'ordi de bord sur la bagnole en question.
Jimi (29/07/2005, 15h42)
Guénol a écrit :
> A mon avis sur ce point tu te foures le doigt dans l'oeuil bien profond.


Pourtant, si j'appuie quasiment pas sur l'accélérateur, il me semble
raisonnable d'en déduire que je consomme pas bcp, surtout si l'appel
d'air moteur est faible, ce qui est le cas à 1500 tr/min.
Guénol (29/07/2005, 15h43)
Le Fri, 29 Jul 2005 15:41:15 +0200, Jimi racontait :

> en tout cas
> pour le test qu'il m'a été donné de faire hier. Malheureusement, y'a
> pas d'ordi de bord sur la bagnole en question.


Mais a quoi tu te fies si y'a pas d'ordinateur ? :)
Patrick Vuichard (29/07/2005, 15h43)
y@nn a écrit, le 29/07/2005 15:15 :

> et en demandant un couple élevé vu le rapport enclancé


Tu n'as presque pas besoin de couple à vitesse stable.
Jimi (29/07/2005, 15h46)
Guénol a écrit :
> Mais a quoi tu te fies si y'a pas d'ordinateur ? :)


voir msg plus haut de 15h42 stp :)
JPB (29/07/2005, 15h46)
"Jimi" <a> wrote in message
news:b975

(...)

| Et même en pratique, dès que je vois qu'il faut que
| j'appuie un peu, je repasse la 3 voir la 2.

Et là ça donne quoi, du côté de la consommation ?

Je fais régulièrement le test quand je vais en montagne : arrivé en bas
d'un col, je mets l'ordinateur de bord à zéro. Je monte... comme je
monte, c'est à dire en utilisant surtout la 2ème et la 3ème (parfois la
4ème mais c'est rare) et avec une vitesse de croisière qui tourne autour
de 80. Arrivé en haut l'odb affichera volontiers dans les 10 - 12 litres
/100 de conso moyenne. Si je redescends ensuite par le même chemin, sans
réinitialiser l'odb évidemment, ma conso moyenne en bas (donc incluant
montée+descente) sera redescendue autour de 5/6 litres, ce qui signifie
en gros que je n'ai rien consommé du tout à la descente, ou vraiment
peanuts.

Pourtant je ne descends pas un col dans un rapport supérieur à la 4ème,
et en général je serais plutôt en 3ème : comme pour dans la montée quoi,
par conséquent je monte aussi haut dans les tours qu'à la montée. Mais
j'appuie très peu sur l'accélérateur.

Tout ça m'incite à croire que sur une voiture moderne (ie avec coupure
d'injection), le rapport enclenché importe beaucoup moins sur la conso
que l'ouverture de l'arrivée du carburant.

Sinon, pour répondre à la question plus générale de
consommation/émissions polluantes en fonction de la vitesse, on en était
resté à une vitesse "idéale" autour de 70 - 80 km/h. Si tu as un tronçon
de route quelconque limité à 70, où les gens roulent d'habitude à 70, et
que tu forces les conducteurs à y rouler à 40 ou 50, tu feras grimper le
niveau de pollution émis par chaque véhicule dans des proportions de
l'ordre de 10 à 50% (selon le polluant considéré, selon le type de
carburant, selon l'âge du véhicule, etc).

JPB.

Discussions similaires