gratifiant > linux.debian.user.french

Angelx199 (21/06/2004, 15h10)
Rebonjour à tous

j'abuse peut-être de vos connaissances, mais j'aimerais avoir un petit
rapelle sur les droits
par exemple chmod 777, 611, ....
Si quelqu'un pourrais m'expliquer clairement

et par la même occasion, comment fait ton pour supprimer un repertoire
non vide sans confirmation.

et encore une question: comment fait ton pour trouvé un fichier sur le
hdd : find.....
Pierre THIERRY (21/06/2004, 15h10)
> j'abuse peut-être de vos connaissances, mais j'aimerais avoir un
> petit rapelle sur les droits par exemple chmod 777, 611, .... Si
> quelqu'un pourrais m'expliquer clairement


C'est expliqué en français en tapant cette commande :

man chmod

S'il y a quelque chose là-dedans qui n'est pas clair, demande des
précisions.

> et par la même occasion, comment fait ton pour supprimer un repertoire
> non vide sans confirmation.


man rm

> et encore une question: comment fait ton pour trouvé un fichier sur le
> hdd : find.....


man locate find

Le premier parcourt des listes de fichiers crées par le système (donc
très rapide), le second parcourt le système de fichiers à la recherche
des fichiers. find est de plus beaucoup plus souple et puissant, mais
moins simple à utiliser.

Documentairement,
Nowhere man
Jean-Luc Coulon (f5ibh) (21/06/2004, 16h10)
Le 21.06.2004 14:43:46, Angelx199 a écrit :
> Rebonjour à tous
> j'abuse peut-être de vos connaissances, mais j'aimerais avoir un
> petit rapelle sur les droits
> par exemple chmod 777, 611, ....
> Si quelqu'un pourrais m'expliquer clairement


les droits sur 3 digits en octal
1er digit : propriétaire
2ème digit : membres du groupe
3ème digit : les autres

les droits par digit sont rwx
r : read
w : write
x : exécution

on met un 1 (binaire) pour ce qu'on autorise, un 0 pour ce qu'on
autorise pas.

Ca donne 3 bits, exemple 6 en octal donne 110 en binaire
Qu'on retranscrit par rx-
Autorisation en lecture, en écriture, pas en exécution

7 donne 111 soit rwx, soit tous les droits

4 donne 010 soit 100, les droits en lecture uniquement

Etc.

On reproduit tout ça 3 fois :
propriétaire groupe autres
rwx rwx rwx
7 7 7

Par exemple... Voir la page man pour tous les détails parce que ça va
bien plus loin que ça...

> et par la même occasion, comment fait ton pour supprimer un
> repertoire non vide sans confirmation.


rm -rf nom_du_répertoire

> et encore une question: comment fait ton pour trouvé un fichier sur
> le hdd : find.....


find répertoire -name 'regexp'

répertoire= répertoire où commence la recherche
regexp : expression rationnelle.

par exemple pour rechercher tous les fichier jpeg du répertoire /usr/
local et de ses sous-répertoires :
find /usr/local/ -name '*jpg'

Mais find fait beaucoup pus que ça. La page de manuel vous donnera
toutes les options possibles.
J.Pierre Pourrez (21/06/2004, 16h10)
Le 21/06/04 à 15:08, Pierre THIERRY écrivait:

> > et encore une question: comment fait ton pour trouvé un fichier sur le
> > hdd : find.....

> man locate find


Ajoutons man which

retourne le chemin des fichiers qui seraient exécutés dans
l'environnement courant.

Assez utile pour étudier les scripts executables :
vi -R `which le_beau_script`

Jean-Pierre Pourrez
Charles Grellois (21/06/2004, 16h30)
Angelx199 wrote:
> Rebonjour à tous
> j'abuse peut-être de vos connaissances, mais j'aimerais avoir un petit
> rapelle sur les droits
> par exemple chmod 777, 611, ....
> Si quelqu'un pourrais m'expliquer clairement


c'est très simple. en fait, les 3 chiffres sont séparés.
Le premier concerne l'utilisateur courant, le second le groupe homonyme, et le
troisième les utilisateurs n'appartenant pas aux deux catégories précédentes.
Ensuite, il faut mémoriser les valeurs :
- la lecture vaut 4
- l'écriture vaut 2
- l'exécution vaut 1

Et tu additionnes. Exemple : le fichier foo appartenant à bar doit :
- être lisible, modifiable et exécutable par bar -> 4 + 2 +1 = 7
- être lisible et exécutable par les amis de bar (son groupe en fait) -> 4 + 1 = 5
- ne pas être accessible aux autres -> 0

D'où la commande magique : chmod 750 foo .

J'espère avoir été clair ... au pire tu peux demander des précisions !

> et par la même occasion, comment fait ton pour supprimer un repertoire
> non vide sans confirmation.


aucune idée ... utilise mc au pire, il gère bien la récursivité.

> et encore une question: comment fait ton pour trouvé un fichier sur le
> hdd : find.....


find /foo/bar -iname filename (case insensitive, plus pratique. avec case sensitive,
utilise -name). au pire man find est pas trop mal mais un peu long.

Charles
bobbydjo (21/06/2004, 16h30)
Le lun 21 jun 2004 à 14 h 43, Angelx199 prit sa plus fine plume pour
écrire:

> Rebonjour à tous


SAlut

> j'abuse peut-être de vos connaissances, mais j'aimerais avoir un
> petit rapelle sur les droits
> par exemple chmod 777, 611, ....
> Si quelqu'un pourrais m'expliquer clairement


C'est la version numérique des permissions. Les permissions de chaque
fichier peuvent être décrites par 4 chiffres; le premier est un peu
spécial tandis que les trois derniers décrivent les permissions pour
chacun des trois groupes. Mais un exemple est plus parlant:

prenons le fichier coco.txt avec 0776 comme permissions, par exemple.
Oublions le "0" du début pour l'instant.

- le premier 7 correspond au droit du possesseur du fichier.
- le deuxième 7 correspond à ceux du groupe.
- le 6 correspond aux autres.

Maintenant, en utilisant la table suivante:

Mode Chiffre
rwx 7
rw- 6
r-x 5
r-- 4
-wx 3
-w- 2
--x 1
--- 0

un 'ls -l' sur coco.txt donnerait:

-rwxrwxrw- user group 1234 2004-06-21 15:55 coco.txt

Donc en tapant 'chmod 0776 text.txt', le fichier aura ces
permissions. C'est pareil de faire 'chmod u+rwx text.txt' suivi de
'chmod g+rwx text.txt' et enfin de 'chmod o+rw test.txt' .

Maintenant, on peut s'intéresser au premier chiffre du quadruplet, le
"0". Il est utilisé pour définir les bits collants (sticky bits), le
suid et le sgid. De la même manière, il peut prendre les valeurs
comprises entre 0 et 7 (8 possibilités = 2^3). Et le tableau:

suid sgid sticky mode digit
on on on 7
on on off 6
on off on 5
on off off 4
off on on 3
off on off 2
off off on 1
off off off 0

Donc le "0" correspond à aucun des trois bits spéciaux positionné.
Tu vas dire, mais c'est quoi ces bits?

- suid: si un programme a le suid positionné, il sera exécuté avec les
droits de celui qui *possède* cet exécutable, plutôt qu'avec ceux de
celui qui a lancé ce processus (le comportement pas défaut pour
beaucoup de programme). Et le 'x' du proprio sera dans ce cas remplacé
par un 's' ou par un 'S' si le 'x' n'est pas donné.

- sgid: plus ou moins la même chose que le suid mais pour le groupe,
avec quand même quelque différence..

- sticky bit: un fichier dans un *répertoire* ayant le sticky bit
positionné ne pourra être effacé que par celui qui l'a créé ou root.
Typiquement, le répertoire /tmp possède ce sticky bit:

$ls -l /
drwxrwxrwt 9 root root 4096 2004-06-21 16:07 tmp

On voit le 't' à la fin.

> et par la même occasion, comment fait ton pour supprimer un
> repertoire non vide sans confirmation.


$ rm -r le-répertoire

Si on te demande de confirmer la suppression c'est probablement que
t'as un alias avec un 'rm -i' dedans ; le '-i' est le responsable.
Vérifie ~/bashrc and Co .

> et encore une question: comment fait ton pour trouvé un fichier sur
> le hdd : find.....


Soit 'locate coco.txt', soit 'find /home/jojo/ -name coco.txt' , soit
....
[..]
Patrice KARATCHENTZEFF (21/06/2004, 17h00)
Jean-Luc Coulon (f5ibh) wrote:

[...]

> find répertoire -name 'regexp'
> répertoire= répertoire où commence la recherche
> regexp : expression rationnelle.


non : juste les jokers du shell... vachement plus limité... voir
l'exemple plus bas.

> par exemple pour rechercher tous les fichier jpeg du répertoire /usr/
> local et de ses sous-répertoires :
> find /usr/local/ -name '*jpg'


mouais... pas très UNIX cela. Les images sont plutôt de la forme
image.jpeg sous UNIX mais on trouve aussi image.JPEG ou image.JPG ou
image.jpg....

# find /usr/local -iname "*jpeg" -o -iname "*jpg"

C'est mieux ;-)

PK
Jean-Luc Coulon (f5ibh) (21/06/2004, 17h10)
Le 21.06.2004 16:54:53, Patrice KARATCHENTZEFF a écrit :
> Jean-Luc Coulon (f5ibh) wrote:
> [...]
> non : juste les jokers du shell... vachement plus limité... voir
> l'exemple plus bas.
> mouais... pas très UNIX cela. Les images sont plutôt de la forme
> image.jpeg sous UNIX mais on trouve aussi image.JPEG ou image.JPG ou
> image.jpg....


Sans doute, sans doute. Mais je n'ai pas choisi comment mon appareil
numérique nommait les fichiers. je propose d'ouvrir un bug chez Canon
et de leur demander d'implanter linux dans l'appareil (il s'avère que
c'est une clode de DOS). J'ai encore fait l'effort de mettre le
minuscules ...
Yves Rutschle (21/06/2004, 17h40)
On Mon, Jun 21, 2004 at 05:06:14PM +0200, Jean-Luc Coulon (f5ibh) wrote:
> Sans doute, sans doute. Mais je n'ai pas choisi comment mon appareil
> numérique nommait les fichiers. je propose d'ouvrir un bug chez Canon
> et de leur demander d'implanter linux dans l'appareil (il s'avère que
> c'est une clode de DOS).


Dans la mesure où Microsoft est en passe de breveter FAT qui
est utilisée par pratiquement tous les appareils numériques,
demander aux constructeurs d'appareils de fournir un format
alternatif risque d'être plus important qu'on ne pourrait le
croire...

Y.
Jean-Luc Coulon (f5ibh) (21/06/2004, 19h50)
Le 21.06.2004 17:20:09, Yves Rutschle a écrit :
> On Mon, Jun 21, 2004 at 05:06:14PM +0200, Jean-Luc Coulon (f5ibh)
> wrote:
> appareil
> Canon
> que
> Dans la mesure où Microsoft est en passe de breveter FAT qui
> est utilisée par pratiquement tous les appareils numériques,
> demander aux constructeurs d'appareils de fournir un format
> alternatif risque d'être plus important qu'on ne pourrait le
> croire...


Ils demandent quelque chose comme 1/2 USD par appareil ou carte flash
formatée selon FAT.
Pour un appareil numérique, le surcoût est négligeable.
Pour les cartes flash, il suffit de les vendre vierges et de les
formater dans l'appareil. Ou alors, ils mettent n compteur de
formatages dans l'appareils et ils passent à la maison relever les
compteurs ..

--+--
- Jean-Luc
Yves Rutschle (21/06/2004, 20h50)
On Mon, Jun 21, 2004 at 07:42:10PM +0200, Jean-Luc Coulon (f5ibh) wrote:
> Ils demandent quelque chose comme 1/2 USD par appareil ou carte flash
> formatée selon FAT.
> Pour un appareil numérique, le surcoût est négligeable.


Ouaip.

> Pour les cartes flash, il suffit de les vendre vierges et de les
> formater dans l'appareil. Ou alors, ils mettent n compteur de
> formatages dans l'appareils et ils passent à la maison relever les
> compteurs ..


Le problème n'est pas du coté des appareils (pour lequel le
surcout de la licence est effectivement sans doute
négligeable) mais du coté Linux: la distribution du
module vfat n'est sans doute pas légale sans aussi payer une
licence, ce qui ne serait pas compatible avec la GPL. Cela
dit, je ne suis pas un avocat et le problème est débattu en
ce moment :-)
Alain (21/06/2004, 21h50)
Ce qui est GPL c'est le noyau, on pourrait donc bien avoir toujours un noyau
linux en GPL et un module "non libre".

Je pense que certaines distributions ne sont plus 100% GPL donc je ne vois
pas où serait le problème!

Alain
[..]
Jean-Luc Coulon (f5ibh) (21/06/2004, 22h10)
Le 21.06.2004 21:47:37, Alain a écrit :
> Ce qui est GPL c'est le noyau, on pourrait donc bien avoir toujours
> un
> noyau
> linux en GPL et un module "non libre".


Oui, c'est sans doute une solution, on a bien les drivers nvidia, flash
player et d'autres choses non libres.

> Je pense que certaines distributions ne sont plus 100% GPL donc je ne
> vois
> pas où serait le problème!


Debian n'est pas une « autre distribution ».

Mais il faut se faire à l'idée que si on veut rester 100% GPL ou 100%
libre (ce qui n'est pas forcément la même chose, mais comme on n'est
pas vendredi ...), il va falloir abandonner des pans entiers de
logiciels ou d'acitvités.
Ne pas oublier le brevet jpeg non plus ...

--//--
- Jean-Luc
[..]
Discussions similaires