gratifiant > rec.media.* > rec.radio

Julius (29/01/2011, 20h50)
On voit ce que ça donne, en Egypte ! Le pouvoir, fragilisé, a décidé de
fermer le robinet d'internet. Il lui aurait été plus difficile de fermer
les ondes courtes (si quelqu'un les écoutait encore)...
F1TAY (29/01/2011, 21h46)
Même pas besoin d'une dictature; un tremblement de terre, une panne
d'électricité... et plus d'internet!
.... mais un petit poste, une pile (ou un petit panneau solaire ou une
manivelle entraînant une magnéto rechargeant une petite batterie)... et
miracle ont peut recevoir des voix transportées par les ondes
hertziennes...
Plus que les ondes courtes se sont plutôt certain décideurs qui sont
obsolètes... c'est vrais que tant qu'ils seront formatés à Science-Po
ou à l'E.N.A... lol
Daniel

Julius avait soumis l'idée :
tofletof (30/01/2011, 03h39)
Merci Daniel, Julius ! ça fait du bien de lire ça ! Moi qui travaille à la
radio je suis 1000% d'accord.. Internet c'est bien gentil et je reconnais
que ça peut être un plus pour écouter des émissions en qualité CD stéréo
venant de loin ou réécouter des émissions, bien qu'auparavant on pouvait
tout aussi bien écouter tous les pays du monde à moindre frais et on pouvait
enregistrer sur des K7 n'importe quel programme c'était différent mais tout
aussi bien et surtout moins fragile. En tout cas je me gausse de tout le
pataquès qu'ils font avec le Web, si fragile devant une catastrophe météo ou
sismique, devant des soucis techniques ou politiques... Toute cette
merveille ne devient que du vent en un rien de temps.
La radio ne vient pas du sol avec un fil à la patte mais ça vient d'en haut,
du ciel par les ondes, au delà des frontières sans obstacle (surtout avec
ces braves Ondes Courtes qui m'ont fait tant vibrer) avec un petit poste à
pile ou électrique selon où on peut/pouvait écouter des infos venues
d'ailleurs outrepassant un brouillage, coupure, ou une restriction nationale
d'émetteur ou de web... RFI a eu parfois ce genre de soucis lors de coup
d'Etat ou de couvre feu dans certains pays africain après leur passage en
FM. Alors qu'un bon émetteur Onde Courtes pouvait couvrir de vastes
territoires hors des frontières. Tout ça pour ne pas oublier que dans les
pires années d'occupations, dans les années 40, même les brouillages n'ont
pu arrêter les ondes qui transmettaient des messages aux résistants...
J'espère qu'on ne remplacera pas la célèbre chanson des Buggles "Vidéo kill
the radio Star" par "The Web kill the radio"

@Bientôt sur les ondes !

"F1TAY" <antispamF1TAYenleveravantleFetapresleY> a écrit dans le
message de news:0167
[..]
Machin (30/01/2011, 14h54)
Il se trouve que Julius a formulé :
>(si quelqu'un les écoutait encore)...


voila...
StéphaneH (30/01/2011, 19h52)
Voilà qui est bien résumé, Christophe ! ... et bien sûr parfaitement
d'accord avec Julius et Daniel. Voilà aussi pourquoi je continue et
continuerai à me battre pour que l'on maintienne la diffusion en om en
France et mieux que l'on développe ce moyen robuste de diffusion.
Pour aller dans ton sens Tof, j'ajoute que dans le cas de la diffusion
en om une radio reste indépendante au niveau de sa diffusion, ce qui qui
n'est absolument plus le cas dans la configuration d'une diffusion par
multiplex... à méditer !

SH

----------------------------------------------------

Le 30/01/2011 02:39, tofletof a écrit :
[..]
tofletof (30/01/2011, 20h27)
Les multiplexes avec la DMB (DAB français) oui tout à fait !

"StéphaneH" <noadress> a écrit dans le message de
news:cef3
[..]
tofletof (30/01/2011, 20h29)
Hélas en effet j'ai bien peur que même au niveau international, les
populations regardent plus la télé qu'ils n'écoutent la radio en OC. La
preuve apparemment les gens regarderaient Al Jazira en Egypte par sat... Je
n'en sais pas plus donc je ne m'avance pas trop sur le sujet.

"Machin" <@> a écrit dans le message de
news:6738
F1TAY (31/01/2011, 14h39)
J'ai lu dans la presse que l'Egypte à fait couper le satellite qui
diffuse Al Jazira. Une heure après un nouveau satellite prenait le
relais.
Daniel

Il se trouve que tofletof a formulé :
[..]
Thierry VIGNAUD (31/01/2011, 16h49)
On Mon, 31 Jan 2011 13:39:53 +0100, F1TAY
<antispamF1TAYenleveravantleFetapresleY> wrote:

>J'ai lu dans la presse que l'Egypte à fait couper le satellite qui
>diffuse Al Jazira. Une heure après un nouveau satellite prenait le
>relais.
>Daniel

Ce n'est pas trop de la radio, mais pour info ce qui a été fermé d'Al
Jazeera, ce sont ses bureaux égyptiens. La chaîne du Qatar diffuse en
permanence des images des rues en direct du Caire, de jour comme de
nuit et je ne sais pas quels moyens (autorisés ?) ils utilisent.

Pour ceux qui n'ont pas de réception satellite, la chaîne en anglais
en direct (pour 4 minutes)


Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
Julius (31/01/2011, 17h55)
Le 31/01/11 15:49, Thierry VIGNAUD a écrit :

> Ce n'est pas trop de la radio, mais pour info ce qui a été fermé d'Al
> Jazeera, ce sont ses bureaux égyptiens.


Pas seulement, semble-t-il :

"(...) non seulement le bureau d’Al-Jezira dans la capitale égyptienne a
été fermé et ses journalistes se sont vu retirer leur accréditation,
mais l’autorisation d’émettre a également été révoquée et le signal de
la chaîne coupé sur le satellite Nilesat, qui appartient au Caire. La
direction de la chaîne, basée au Qatar, a dénoncé cette décision visant
à «censurer et à faire taire le peuple égyptien».

Tout comme la coupure d’Internet, cette stratégie - casser le
thermomètre pour faire baisser la fièvre - risque de ne pas avoir
beaucoup d’effet, voire d’aller à l’encontre du but recherché. Moins
d’une heure après l’interdiction, les coordonnées d’un satellite de
rechange pour capter la chaîne la plus regardée du monde arabe
circulaient déjà. (...)"

(source :
)

Pendant ce temps-là, les ondes courtes continuent de circuler...
Thierry VIGNAUD (31/01/2011, 18h29)
On Mon, 31 Jan 2011 16:55:42 +0100, Julius
<Julius> wrote:

>Le 31/01/11 15:49, Thierry VIGNAUD a écrit :
>Pas seulement, semble-t-il :
>"(...) non seulement le bureau d’Al-Jezira dans la capitale égyptienne a
>été fermé et ses journalistes se sont vu retirer leur accréditation,
>mais l’autorisation d’émettre a également été révoquée et le signal de
>la chaîne coupé sur le satellite Nilesat, qui appartient au Caire. La
>direction de la chaîne, basée au Qatar, a dénoncé cette décision visant
>à «censurer et à faire taire le peuple égyptien».


La seule chose que je peux te confirmer c'est qu'hier soir, via Astra
et les deux programmes (arabes et anglais) de la chaîne, il y avait
des retransmissions en directes avec des vues des rues du Caire à au
moins jusqu'à 22 ou 23 heures (heure française).

Pour Nilesat, je serai incapable de répondre, c'est hors des capacités
de ma parabole, mais si la liaison montante pour ce satellite est
situé en Egypte, cela peut se comprendre.

Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
F4MBZ (31/01/2011, 19h01)
"Julius" <Julius> a écrit dans le message de news:
1296489705_32993...
> Pendant ce temps-là, les ondes courtes continuent de circuler...


Oui bien sur mais combien d'auditeurs potentiels? Nous sommes tous des
ecouteurs de longue date et l'info n'interesse plus, en OC, les
gouvernements. Il y a maintenant des moyens plus rapides et plus sur. Aloes
arretez de vous masturber l'esprit, les OC c'est fini pour les gouvernements
et, de plus, nous sommes de moins en moins nombreux. Pour les anciens
d'Amitié Radio nous étions 1500 à 1800 en 1985 et moins de 500 a la fin. La
fin de la guerre froide a fait de gros dégats dans notre plaisir de
m'écoute.
Amen
JJ
F1TAY (31/01/2011, 20h54)
Le nombre d'adhérents à un club et le nombre d'écouteurs des ondes
courtes n'ont aucun rapport. L'immense majorité des auditeurs
n'appartienne a aucun club.
La dernière fois que je suis allé au Moyen Orient, au moment de
l'offensive israélienne contre la population de Gaza, je recevais sur
mon petit transistor portatif des infos en français grâce aux ondes
courtes; le matin grâce aux transmission vers l'Afrique de RFI et le
soir par celle de la RTBF (Belgique). Quelques années auparavant on
recevait RFI pratiquement 24h/24... lors de mon dernier voyage ce
n'était déjà plus que 2 ou 3 heures.
L'internet c'est bien quand on est sédentaire dans un pays où la
connexion illimité est abordable financièrement, pour un nomade ou un
résident d'un lieu isolé c'est rarement utilisable.
La radio par internet c'est le retour à la guerre de 14; une époque ou
les gouvernements contrôlaient entièrement les moyens de diffusion des
informations. En 1942 les français étaient mieux informés que en 1917,
si Clémenceau pouvait censurer le Petit Journal, Pétain pouvait certes
censurer Le Petit Parisien mais il ne pouvait pas empêcher l'écoute de
la B.B.C.
Le relais FM c'est très bien sauf quand on est loin d'une ville
déservie (en général hors d'une capitale) et que le gouvernement local
ne décide pas de couper l'émetteur !
La prochaine fois que j'irais au Moyen Orient en serais je réduit pour
avoir des nouvelles en français d'écouter Téhéran, Riad ou Pyongyang ?
Daniel

F4MBZ a couché sur son écran :
[..]
S. Veron (01/02/2011, 01h18)
Aujourd'hui, quand j'évoque au détour d'une conversation ce qui est
pour moi un hobby et un moyen facile de s'informer en diversifiant ses
sources, je fais exprès dans la provoc' en disant qu'aujourd'hui, les
seules sources fiables pour s'informer à l'étranger sur un simple
poste de radio sont Moscou et Pékin. Devant les réactions outrées, je
rajoute toujours : fiable techniquement, oui ! Quant à Radio Vatican,
je pense qu'elle restera la dernière grande station pour ce qui
concerne l'information en ondes courtes en Europe de l'Ouest.

Les moyens "modernes" de diffusion, on voit ce que ça donne, quand la
Côte d'Ivoire coupe RFI en FM, la Thaïlande la BBC, quand les flux
télé ou radio sont coupés pour des questions de droits sportifs ou
commerciaux (NBC Newsnight sur CNBC, la BBC...), quand nos
fournisseurs d'accès internet coupent les sites yougoslaves en .yu ou
que l'on n'accède plus aujourd'hui aux sites nord-coréens que via
leurs adresses DNS directes. C'est sans doute ce que d'aucuns
appellent le "libre échange"...
F4MBZ (01/02/2011, 12h40)
"F1TAY" <antispamF1TAYenleveravantleFetapresleY> a écrit dans le
message de news:0167
> Le nombre d'adhérents à un club et le nombre d'écouteurs des ondes courtes
> n'ont aucun rapport. L'immense majorité des auditeurs n'appartienne a
> aucun club.


D'accord sur les chiffres mais le nombre de membre reflète quand même la vie
des OC. Pour avoir tenu très souvent le stand je sais ce qu'est un auditeur
perdu!
Les stations européennes font le ratio prix/ nb d'auditeurs présumé. Le
nombre de courrier reçu par la station fait parti des stats.
Je parle comme un auditeur européen ayant a portée de main des tas d'outils.

> La dernière fois que je suis allé au Moyen Orient, au moment de
> l'offensive israélienne contre la population de Gaza, je recevais sur mon
> petit transistor portatif des infos en français grâce aux ondes courtes;
> le matin grâce aux transmission vers l'Afrique de RFI et le soir par celle
> de la RTBF (Belgique). Quelques années auparavant on recevait RFI
> pratiquement 24h/24... lors de mon dernier voyage ce n'était déjà plus que
> 2 ou 3 heures.


Comme Gorbadchev ecoutait la BBC quand il ete en residence surveillée
Il suffit également d'avoir un récepteur sat. Woldspace etait une idée
fabuleuse et le coup raisonnable.

73
JJ

Discussions similaires