gratifiant > sci.* > sci.maths

Mark (05/06/2005, 12h26)
Vu la discussion sur la 'honte'; étant Anglais avec de fortes connections à
la France, j'aimerais savoir comment optimiser mes chances si j'essayais de
travailler en France. Je complète mes études de niveau licence chez une
université Anglais, avec des très bonnes notes; au Royaume-Uni les licences,
et d'habitude les Masters, sont classifiés, c'est-à-dire pass, 3ème, 2ème
bis, 2ème haut, 1ère; 1ère étant vers 80% pour les matieres scientifiques,
peut-être vers 85-88% en Maths.

Vu que je suis retourné à mes études après quelques années, les meilleurs
notes seraient, on dirait, essentielles pour mes chances d'emploi; peut-être
devrais-je aussi étudier une 'Masters' après, soit en France, soit en
Angleterre.

Est-ce que les notes en licence ou en Master/Maîtrise Françaises sont
classés de façon similaire? Qui faciliterait la possibilité de se promouvoir
vers les sociétés.

Il m'apparaît qu'il y a quelques filières d'études au niveau Master qui sont
plutôt dirigés vers Maths en industrie, sait quelqu'un lesquels entre les
filières en France sont dirigés vers la possibilité de toujours employer
beaucoup la Mathématique, bien que dans un emploi bien rémunéré? Qui serait
peut-être le meilleur pour un employé un peu plus mûr que le plupart des
diplômés, alors plutôt intéressé de l'actuel que des possibilités pour
l'avenir.

Au Royaume-Uni, selon ce que j'ai vu, les diplômés en Maths commencent entre
12k Livres et 25k Livres, vers 17k -37k Euros; les Master vers 20k - 30k
Livres, 30k-45k Euros. Selon ce que vous apparaissez tous dire, les salaires
Françaises ne sont point si élevés?

Est-ce qu'il y a vraiment une telle surabondance de diplômés que même les
meilleurs candidats ou les Master n'ont pas une bonne possibilité de
travailler, même s'ils acceptaient les postes un peu moins bien rémunérés,
cependant toujours dans le secteur Mathématique?

Si j'étudiais pour le Master à une université Anglais comme Cambridge,
est-ce que ça serait aussi bon pour les Français que les meilleurs
universités Françaises? Quelles universités Françaises ont la meilleure
réputation en Maths?

J'espère que tout ces questions ne vous énervent pas, mais je suis intéréssé
de savoir

Mark
talon (05/06/2005, 13h00)
Mark <Markiehatesspam> wrote:

> Si j'étudiais pour le Master à une université Anglais comme Cambridge,
> est-ce que ça serait aussi bon pour les Français que les meilleurs
> universités Françaises? Quelles universités Françaises ont la meilleure
> réputation en Maths?


Dans mon labo il y a un jeune chercheur qui a fait ses études à Cambridge
et est rentré au CNRS. Donc tu vois que c'est possible. Je connais aussi
une chercheuse française qui elle aussi a fait postdoc à Cambridge etc.
et n'arrive pas à trouver un poste bien qu'elle ait l'air fort compétente.
Bref c'est variable ...
Babacio (05/06/2005, 15h26)
Le monde de l'entreprise en France méprise, globalement, les
universitaires (il y a des exceotions). La reconversion est plus
facile après le DEA qu'après la thèse, en faisant un DESS, par
exemple. Juste après la thèse, on peut encore se réorienter, surtout
si on a fait un peu d'info, mais ça devient chaud. Comme quelqu'un le
disait, les ingénieurs qui font une thèse voient la valeur de leur
diplôme d'ingé diminuer parce qu'ils n'ont pas d'expérience en
entreprise, et qu'ils ont déjà 29 ans. Et alors, à 33 ans, après
quelques années de postdoc... c'est quasi impossible.

Si tu es encore jeune, il y a des écoles d'ingénieurs qui recrutent
sur dossier, le tien pourrait les intéresser. Si vraiment tu veux
bosser en entreprise en France, je te conseille de te renseigner de
près là-dessus.
Mark (05/06/2005, 16h36)
"Babacio" <babacio> wrote in message news:nfsf
[..]
> sur dossier, le tien pourrait les intéresser. Si vraiment tu veux
> bosser en entreprise en France, je te conseille de te renseigner de
> près là-dessus.


pour autant que je comprends, la distinction entre DEA/DESS va être, ou a
déjà été, supprimé dans le but de l'harmonisation Européenne:



alors la différence la plus évidente entre faire les études au Royaume-Uni
et les faire ici apparaîtrait être que les Masters Anglaises sont pour le
plupart des cours d'un an, tandis qu'ici les Master sont plus longues. Cela
devrait comprendre la tradition Française bien sûr, mais on dirait que pour
les traiter comme égales, le niveau d'enseignement des diplômés de Master
devrait être très similaire, peut-être en fonction de l'intensivité des
cours Anglais.

Mark
Mark (05/06/2005, 16h56)
je devrais dire qu'il y a toujours la distinction entre Master recherche et
Master professionel, surtout dans la deuxième année, ce qui correspond à
DEA/DESS, et que, nonobstant le système Européen, on attribue toujours la
Maîtrise ici en fin de première année.



En regardant l'ENS Ulm, ça apparaîtrait être plutôt pour le niveau Doctorat,
même s'il y a des programmes coopératifs avec les universités à niveau
Licence/Master, qui porterait la mention ENS. Vous apparaissez en parler
comme si les autres grands écoles ne le touchaient pas; il y a pourtant des
alternatifs? On a besoin d'étudier à Paris pour les meilleurs?

Merci déjà

Mark
stat (06/06/2005, 10h15)
Bonjour,

Je suis francais, ait fait toutes mes etudes en France et travaille
actuellement a Londres.

En France les salaires bruts sont a peu pres similaires aux salaires
anglais. Les salaires nets sont en revanche tres differents. En France,
le salaire brut est greve de tout un tas d'impot et cela peut
representer jusqu'a environ 35 % du salaire (retraite, sante, assurance
chomage, etc) alors qu'en Angleterre la National Insurance n'est que
d'environ 11 a 12 %.

L'imposition sur le salaire net est aussi tres differente. En France,
si tu es marie et que tu as des enfants, cela a un reel impact sur ton
imposition alors qu'en Angleterre l'impact est quasiment marginal.

Ensuite, les salaires sont moins eleves mais : le prix des maisons et
des loyers est aussi moins eleves, le prix du train est 3 fois moins
cher, l'essence est moins chere, la nourriture est moins chere et de
bien meilleure qualite, etc. Par contre les pelouses francaises sont
moins vertes !

En France tu seras aussi tres surpris par le systeme social en place.
Il est totalement different du systeme que tu connais.

Traverser la Manche est assez facile sinon point de vue administratif.
Il y a tres peu de papier a faire. Mais quand tu arrives et que tu
cherches a louer sans aucune reference cela peut etre vraiment
difficile. A la tele anglaise il montre beaucoup de gens s'installant a
l'etranger et pour lesquels cela se passe bien. C'est faisable mais ce
n'est pas facile !

rgds,

MM
Mark (06/06/2005, 12h47)
x-no-archive: yes
"stat" <stat> wrote in message
news:1643
> Bonjour,
> Je suis francais, ait fait toutes mes etudes en France et travaille
> actuellement a Londres.
> En France les salaires bruts sont a peu pres similaires aux salaires
> anglais. Les salaires nets sont en revanche tres differents. En France, le
> salaire brut est greve de tout un tas d'impot et cela peut representer
> jusqu'a environ 35 % du salaire (retraite, sante, assurance chomage, etc)
> alors qu'en Angleterre la National Insurance n'est que d'environ 11 a 12
> %.


Bonjour,

C'est surprenante; la plus récente que je m'intéressais des impôts Anglais
c'était vers 5-7% pour la National Insurance, selon si l'on était salarié ou
indépendent, puis 20-40% pour les impôts, le plupart des gens payant 25%;
TVA 17,5%. En ajoutant retraite pour ne pas devoir manger les arbres pendant
sa vieillesse, ça serait très similaire. Puis la santé gratuite Britannique
n'est pas si efficace, à rester en bon santé! :o)

Mark
stat (06/06/2005, 12h57)
> C'est surprenante; la plus récente que je m'intéressais des impôts Anglais
> c'était vers 5-7% pour la National Insurance, selon si l'on était salarié ou
> indépendent, puis 20-40% pour les impôts, le plupart des gens payant 25%; TVA


Issu d'un article du Guardian:
"From April 6 2003, national insurance contributions will rise to 11%
on earnings above the £89 per week threshold, from the current 10%.
Above the upper earnings limit, which will increase in line with
inflation in 2003-04, people will pay 1% in national insurance
contributions. The upper limit for 2003-04 is £30,940."

Gordon Brown se regale ! Ils ont augmente les impots indirects autant
que possible. Et bientot il va devoir augmenter les impots directs
encore.

> 17,5%. En ajoutant retraite pour ne pas devoir manger les arbres pendant sa
> vieillesse, ça serait très similaire.


Je ne dis pas le contraire.

> Puis la santé gratuite Britannique
> n'est pas si efficace, à rester en bon santé! :o)


Aussi incroyable que cela puisse paraitre les esperances de vie sont
assez proches. Mais j'avoue avoir ete tres surpris par le
fonctionnement du NHS.
Discussions similaires