gratifiant > misc.* > misc.securite.routiere

Topinambour (10/05/2019, 14h21)
Le 10/05/2019 à 14:11, Paul Aubrin a écrit :

> Mais c'est une vérité que la majorité des autoroutes françaises sont à
> péage. Vérifiez.


Comme c'est une vérité que l'essentiel de la taille du réseau routier
français est surtout composé de départementales, nationales et chemins
communaux, lesquels ne sont pas à péage. Vérifiez.
Paul Aubrin (10/05/2019, 14h40)
Le Fri, 10 May 2019 14:07:42 +0200, Topinambour a écrit :

> Train= roulement acier sur acier --> très peu de pertes mécaniques, donc
> beaucoup moins d'énergie consommée et d'émissions de gaz à effet de
> serre,
> d'autant plus su le train est électrique.


Autorail X 73500
61 places, 50 tonnes, 2 moteurs diesels 6 cylindres en ligne, 1000 litres
de carburant, puissance 750ch/514kW, transmission à convertisseur
hydraulique, compresseur, générateur électrique, consommation 80l/100km.
Paul Aubrin (10/05/2019, 14h44)
Le Fri, 10 May 2019 13:47:46 +0200, Topinambour a écrit :

> Si le réseau routier des campagnes et des villes françaises n'était
> composé que d'autoroutes, vous seriez bien emmerdé, mon pauvre gars.
> Allez, un peu de réflexion et de bonne foi, vous allez y arriver.


Je vous vois progresser. Nous allons y arriver. Les dépenses d'entretien
du réseau autoroutier sont pour l'essentiel 75-80% à la charge des
sociétés d'autoroutes, et donc in fine des usagers. L'entretien des
autres voies, voie rapides, routes, chemins, environ 13 milliards
d'euros, est à la charge des différentes collectivités locales et donc
financée par l'impôt. C'est simple.
Paul Aubrin (10/05/2019, 14h47)
Le Fri, 10 May 2019 14:21:04 +0200, Topinambour a écrit :

> Le 10/05/2019 à 14:11, Paul Aubrin a écrit :
>> Mais c'est une vérité que la majorité des autoroutes françaises sont à
>> péage. Vérifiez.

> Comme c'est une vérité que l'essentiel de la taille du réseau routier
> français est surtout composé de départementales, nationales et chemins
> communaux, lesquels ne sont pas à péage. Vérifiez.


Mais je n'ai jamais dit le contraire. Vous enfoncez des portes ouvertes.
Le budget pour l'entretien du réseau routier ordinaire (voies rapides,
routes, chemins) est d'environ 13 milliards d'euros par an, comparable
aux recettes de la taxe sur les carburants. L'entretien des autoroutes
est pour l'essentiel à la charge des usagers via les péages.
JMH (10/05/2019, 15h07)
Il se trouve que Paul Aubrin a formulé :
> Le Fri, 10 May 2019 13:35:47 +0200, Topinambour a écrit :


>> Méthode Goebbels, quoi.


Ah, il s'y met aussi..
kw (10/05/2019, 15h20)
On 10-05-2019, Paul Aubrin wrote:
> Le Fri, 10 May 2019 12:53:58 +0200, Topinambour a écrit :
> Ce n'est plus possible.


On arrive bien à faire circuler en centre ville des gens répartis
individuellement à l'intérieur d'une tonne de ferraille occupant une
place disproportionnée, la plupart du temps à l'arrêt.

Si après ça on n'est pas capable de faire circuler des trains sur des
rails c'est que vraiment on y met de la mauvaise volonté. Maintenant
qu'on a du pétrole, ça évite d'avoir des idées.
Paul Aubrin (10/05/2019, 15h36)
Le Fri, 10 May 2019 15:07:19 +0200, JMH a écrit :

> Il se trouve que Paul Aubrin a formulé :
>> Le Fri, 10 May 2019 13:35:47 +0200, Topinambour a écrit :
>>> Méthode Goebbels, quoi.

> Ah, il s'y met aussi..


Topinambour ayant atteint le point Godwin, j'aurais dû arrêter là la
conversation. Mais j'ai été étonné par tant d'impudence. Il est difficile
de trouver des chiffres sur les budgets publics affectés à l'entretien
des routes. Les 13,3 milliards ne me semblent pas excessifs pour une
infrastructure publique essentielle et qui profite à absolument tout le
monde. Mais ce budget est insuffisant et l'infrastructure se dégrade.

En dépit des plans de relance et des milliards engloutis chaque année en
investissement et en fonctionnement, le volume fret ferroviaire continue
à se contracter. Rouvrir des voies ferrées secondaires pour transporter
des petits colis en zone rurale ne semble pas un investissement d'avenir.
MrH (10/05/2019, 15h40)
ven. 10 mai 2019, Paul Aubrin <PaulAubrin> disait :

> Le Fri, 10 May 2019 15:07:19 +0200, JMH a écrit :
> Topinambour ayant atteint le point Godwin, j'aurais dû arrêter là la
> conversation. Mais j'ai été étonné par tant d'impudence. Il est difficile
> de trouver des chiffres sur les budgets publics affectés à l'entretien
> des routes. Les 13,3 milliards ne me semblent pas excessifs pour une
> infrastructure publique essentielle et qui profite à absolument toutle
> monde. Mais ce budget est insuffisant et l'infrastructure se dégrade..


L'infrastructure se dégrade car les camionneurs qui dégradent les
chaussées de vingt à cent fois plus que les voitures particulières ne
payent pas ce qu'ils devraient payer et font financer le réseau routier
par les automobilistes.
[..]
Paul Aubrin (10/05/2019, 15h44)
Le Fri, 10 May 2019 13:20:24 +0000, kw a écrit :

> On arrive bien à faire circuler en centre ville des gens répartis
> individuellement à l'intérieur d'une tonne de ferraille occupant une
> place disproportionnée, la plupart du temps à l'arrêt.
> Si après ça on n'est pas capable de faire circuler des trains sur des
> rails c'est que vraiment on y met de la mauvaise volonté. Maintenant
> qu'on a du pétrole, ça évite d'avoir des idées.


Quand les rails ont été démontés, il devient très difficile d'y faire
circuler des trains.

Exemples:



Topinambour (10/05/2019, 16h57)
Le 10/05/2019 à 14:47, Paul Aubrin a écrit :
> Le Fri, 10 May 2019 14:21:04 +0200, Topinambour a écrit :
> Mais je n'ai jamais dit le contraire.


Ah bah alors si c'est le cas, tout va mieux dans le meilleur des mondes.
inutile de poursuivre.

Vous enfoncez des portes ouvertes.
> Le budget pour l'entretien du réseau routier ordinaire (voies rapides,
> routes, chemins) est d'environ 13 milliards d'euros par an,


Non. J'en doute. Il doit être largement supérieur vu les réserves que
j'avais émises.

> comparable
> aux recettes de la taxe sur les carburants.


Je ne pense pas.
À côté, c'est peau de zob.
Topinambour (10/05/2019, 16h59)
Le 10/05/2019 à 15:36, Paul Aubrin a écrit :
> Le Fri, 10 May 2019 15:07:19 +0200, JMH a écrit :
>> Il se trouve que Paul Aubrin a formulé :
>>> Le Fri, 10 May 2019 13:35:47 +0200, Topinambour a écrit :
>>>> Méthode Goebbels, quoi.

>> Ah, il s'y met aussi..

> Topinambour ayant atteint le point Godwin,


À tout seigneur tout honneur, vous avez atteint le point de la mauvaise
foi bien avant.
Vous avez atteint le point de mauvaise foi bien avant.
Topinambour (10/05/2019, 17h00)
Le 10/05/2019 à 15:36, Paul Aubrin a écrit :
> Le Fri, 10 May 2019 15:07:19 +0200, JMH a écrit :
>> Il se trouve que Paul Aubrin a formulé :
>>> Le Fri, 10 May 2019 13:35:47 +0200, Topinambour a écrit :
>>>> Méthode Goebbels, quoi.

>> Ah, il s'y met aussi..

> Topinambour ayant atteint le point Godwin,


À tout seigneur tout honneur, vous avez atteint le point de la mauvaise
foi bien avant.
Topinambour (10/05/2019, 17h02)
Le 10/05/2019 à 14:44, Paul Aubrin a écrit :
> Le Fri, 10 May 2019 13:47:46 +0200, Topinambour a écrit :
> Je vous vois progresser. Nous allons y arriver.


Tentative grossière de cécuikildikiyé. ;-)
Topinambour (10/05/2019, 17h06)
Le 10/05/2019 à 14:40, Paul Aubrin a écrit :
> Le Fri, 10 May 2019 14:07:42 +0200, Topinambour a écrit :
> Autorail X 73500
> 61 places, 50 tonnes, 2 moteurs diesels 6 cylindres en ligne, 1000 litres
> de carburant, puissance 750ch/514kW, transmission à convertisseur
> hydraulique, compresseur, générateur électrique, consommation 80l/100km.


Pfff.
Des véhicules sur rail, il en existe de plein de façons.
De la simple draisienne à main à la loco grosse puissance, vous savez...

Une propulsion sur rail demande toujours beaucoup moins d'énergie qu'une
propulsion sur route. Une fois lancé, il n'y a que la résistance
aérodynamique à vaincre, alors que sur route vous aurez toujours la
résistance au roulement.
Topinambour (10/05/2019, 17h08)
Le 10/05/2019 à 15:20, kw a écrit :
> On 10-05-2019, Paul Aubrin wrote:
> On arrive bien à faire circuler en centre ville des gens répartis
> individuellement à l'intérieur d'une tonne de ferraille occupant une
> place disproportionnée, la plupart du temps à l'arrêt.
> Si après ça on n'est pas capable de faire circuler des trains sur des
> rails c'est que vraiment on y met de la mauvaise volonté. Maintenant
> qu'on a du pétrole, ça évite d'avoir des idées.


+1

Visiblement P.A. a beaucoup de mal à comprendre ça.

Discussions similaires