gratifiant > reseaux.* > reseaux.telecoms.adsl

Francis Chartier (20/12/2018, 16h17)
Bonjour

Question connexe à l'ADSL, je n'ai pas trouvé de groupe approprié,
merci de rediriger le cas échéant.

Soit une personne disposant d'un abonnement ADSL en dégroupage total et
d'un num. de téléphone fixe de type 05..

Cette personne souhaite souscrire un abonnement VOIP avec portabilité
de ce numéro géographique, mais sans changer de fournisseur ou
de contrat pour l'ADSL.

Est-it possible de réaliser ce portage du numéro géographique vers
un autre fournisseur VOIP, sans que cela entraîne la
résiliation automatique de son abonnement ADSL ?

Merci

Francis
Benoit Izac (20/12/2018, 19h52)
Bonjour,

Le 20/12/2018 à 15:17, Francis Chartier a écrit dans le message
<pvg8a5$t9d$1> :

> Soit une personne disposant d'un abonnement ADSL en dégroupage total et
> d'un num. de téléphone fixe de type 05..
> Cette personne souhaite souscrire un abonnement VOIP avec portabilité
> de ce numéro géographique, mais sans changer de fournisseur ou
> de contrat pour l'ADSL.
> Est-it possible de réaliser ce portage du numéro géographique vers
> un autre fournisseur VOIP, sans que cela entraîne la
> résiliation automatique de son abonnement ADSL ?


Je ne pense pas si j'en crois ce qui est écrit sous II.7.1 ici :
<https://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/13-0830.pdf>.

| Ainsi, sur le marché grand public, la conservation du numéro fixe
| entraîne la résiliation de tous les services de communications
| électroniques liés à l?accès fixe associé au numéro fixe porté ; par
| exemple, la téléphonie, l?accès à l?internet ou encore la télévision
| sur IP . Dans le cas des contrats « quadruple play » présentant une
| composante mobile, la résiliation n?impacte pas toutefois les services
| liés à l?accès mobile, sauf demande expresse de l?abonné.
Francis Chartier (21/12/2018, 08h56)
Le Thu, 20 Dec 2018 18:52:59 +0100, Benoit Izac
<use.reply.to> écrivait :

> Je ne pense pas si j'en crois ce qui est écrit sous II.7.1 ici :
> <https://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/13-0830.pdf>.
> | Ainsi, sur le marché grand public, la conservation du numéro fixe
> | entraîne la résiliation de tous les services de communications
> | électroniques liés à l?accès fixe associé au numéro fixe porté ; par
> | exemple, la téléphonie, l?accès à l?internet ou encore la télévision
> | sur IP . Dans le cas des contrats « quadruple play » présentant une
> | composante mobile, la résiliation n?impacte pas toutefois les
> services | liés à l?accès mobile, sauf demande expresse de l?abonné.


Merci pour le retour, c'est effectivement ma crainte.
Bon, je n'ai pas été assez précis en expliquant la situation, désolé. ;)

Au cas particulier, l'abonnement ADSL repose sur une ligne différente
du numéro géographique que l'on souhaite porter.

Origine de la situation actuelle :

Abonnement ADSL Free en dégroupage total souscrit il y a quelques
années lors d'un déménagement avec changement d'opérateur SFR vers
Free, avec portabilité du num géographique "historique" SFR chez Free.

Actuellement, abonnement ADSL avec :
numéro téléphone Freebox = numéro géographique porté depuis SFR
ET qui est différent de l'Identifiant Technique de Ligne (correspond
si je comprends correctement au NDI identifiant la ligne
support de l'abo ADSL).

Le numéro géographique que l'on souhaite porter vers un opérateur SIP
n'est donc pas celui de la ligne support mais le numéro historique
porté, afin de pouvoir avoir plusieurs lignes sortantes et entrantes
pour répondre aux besoins de téléphonie croissants du titulaire de
l'abonnement.

L'opérateur SIP chez qui on souhaite porter ce numéro me dit que c'est
techniquement possible sans entraîner de résiliation de l'abo ADSL,
on a bien sûr posé la question chez Free sans réponse pour l'instant.

En attendant la réponse de Free, j'essaie de recueillir le maximum
d'avis sur le cadre règlementaire et les possibilités techniques,et en
tirer la marche à suivre la priorité étant de porter ce numéro
historique, quitte à devoir changer d'opérateur ADSL si Free n'est pas
en mesure de dissocier la téléphonie portée et abonn. ADSL.

En espérant être assez clair.
Benoit Izac (21/12/2018, 20h39)
Bonjour,

Le 21/12/2018 à 07:56, Francis Chartier a écrit dans le message
<pvi2qd$vj0$1> :

[..]
> historique, quitte à devoir changer d'opérateur ADSL si Free n'est pas
> en mesure de dissocier la téléphonie portée et abonn. ADSL.
> En espérant être assez clair.


Techniquement, je pense qu'il n'y a pas de problème, le numéro utilisé
actuellement est lié à un RIO qui a déjà été utilisé pour passer de SFR
à Free. Maintenant est-ce ce RIO qui porte l'abonnement ADSL ? Si oui,
comme je le disais précédemment, cela va entraîner la résiliation de
tous le services associés. Si non, il faudrait que Free mette un autre
numéro en lieu et place pour sa téléphonie IP (soit le NDI, soit un
nouveau) donc je pense que c'est vraiment eux qui doivent expliquer
comment tu dois procéder avant de faire quoique ce soit.
Francis Chartier (27/12/2018, 11h11)
Le Fri, 21 Dec 2018 19:39:12 +0100, Benoit Izac
<use.reply.to> écrivait :

> Bonjour,


Bonjour et merci pour la réponse

> Techniquement, je pense qu'il n'y a pas de problème, le numéro utilisé
> actuellement est lié à un RIO qui a déjà été utilisé pour passer de
> SFR à Free.


Oui.

> Maintenant est-ce ce RIO qui porte l'abonnement ADSL ?


A priori non, ce numéro porté depuis SFR étant différent de celui
de la ligne support (Identifiant Technique de Ligne dans la
terminologie Free)

> Si
> oui, comme je le disais précédemment, cela va entraîner la
> résiliation de tous le services associés. Si non, il faudrait que
> Free mette un autre numéro en lieu et place pour sa téléphonie IP
> (soit le NDI, soit un nouveau) donc je pense que c'est vraiment eux
> qui doivent expliquer comment tu dois procéder avant de faire quoique
> ce soit.


C'est aussi mon analyse, enfin, plus précisément ce que j'espère : que
Free offre une procédure permettant d'utiliser cette possibilité
technique, cela nous éviterait par une résiliation puis souscription
sans portabilité, le numéro historique faisant déjà l'objet d'un portage
chez l'opérateur SIP qui aura entraîné cette résiliation.

Au-delà de l'aspect coût et temps perdu, c'est le risque de problèmes
lors de ces résiliations/souscription qui m'inquiète.
Surtout que l'on risque de choisir de souscrire de nouveau chez Free,
pour pouvoir disposer d'une IP Fixe.
Francis Chartier (09/01/2019, 14h24)
Le Fri, 21 Dec 2018 19:39:12 +0100, Benoit Izac
<use.reply.to> écrivait :

> Techniquement, je pense qu'il n'y a pas de problème, le numéro utilisé
> actuellement est lié à un RIO qui a déjà été utilisé pour passer de
> SFR à Free. Maintenant est-ce ce RIO qui porte l'abonnement ADSL ? Si
> oui, comme je le disais précédemment, cela va entraîner la
> résiliation de tous le services associés. Si non, il faudrait que
> Free mette un autre numéro en lieu et place pour sa téléphonie IP
> (soit le NDI, soit un nouveau) donc je pense que c'est vraiment eux
> qui doivent expliquer comment tu dois procéder avant de faire quoique
> ce soit.


Bon, j'ai passé pas mal de temps au téléphone avec un conseiller Free
et elle est catégorique : la portabilité du numéro de téléphone
géographique (différent de l'identifiant de la ligne support)
entrainera automatiquement la résiliation de l'abonnement ADSL, les
services attachés à l'abo ADSL ne sont pas dissociables.

J'envisageais la souscription d'un nouvel abonnement ADSL sur
l'immeuble pour assurer la transition sans perte de service avec
un simple changement de DNS à prévoir (quelques machines hébergées
localement qui doivent rester accessibles) mais a priori il n'y a plus
de ligne cuivre disponible.
Et comme depuis octobre on ne peut plus obtenir la simple création
d'une ligne cuivre chez Orange, ca implique la souscription d'un abo
ADSL avec engagement et option IP (moyennement) Fixe, sans parler du
coût.

Misère.
Benoit Izac (09/01/2019, 20h22)
Bonjour,

Le 09/01/2019 à 13:24, Francis Chartier a écrit dans le message
<q14p60$9kh$1> :

[..]
> ADSL avec engagement et option IP (moyennement) Fixe, sans parler du
> coût.
> Misère.


Je m'en doutais un peu.

Il n'y a plus qu'à attendre que la fibre arrive dans le quartier pour
que des paires de cuivre se libèrent... Bon courage !
Francis Chartier (10/01/2019, 12h18)
Le Wed, 09 Jan 2019 19:22:08 +0100, Benoit Izac
<use.reply.to> écrivait :

> Je m'en doutais un peu.


Je craignais aussi.

> Il n'y a plus qu'à attendre que la fibre arrive dans le quartier pour
> que des paires de cuivre se libèrent... Bon courage !


J'ai entendu dire que dans certaines zones,
Orange déposerait des lignes cuivre non utilisées, pour passer
la fibre en minimisant les travaux de voirie, et pour "pousser
amicalement" le client potentiel à opter pour la fibre...

J'ai un peu de mal à y croire, mais bon.
Discussions similaires