gratifiant > bio.* > bio.medecine

Grosset Dominique (02/07/2003, 19h47)
Bonsoir

J'ai cherché sur internet si il existait une formule du poids idéal.
J'ai trouvé la règle suivante :
Poids ( en kg) / (Taille (en m) *Taille ) <25

Est ce une formule reconnue comme donat un ordre de grandeur correct
pour définir un objectif ?

Je précise que je ne cherche pas des conseils pour maigrir mais comment
définir un poids objectif.

Cordialement

DG
An_guille (02/07/2003, 20h00)
Grosset Dominique wrote:
> Bonsoir


> J'ai cherché sur internet si il existait une formule du poids idéal.
> J'ai trouvé la règle suivante :
> Poids ( en kg) / (Taille (en m) *Taille ) <25


> Est ce une formule reconnue comme donnant un ordre de grandeur correct
> pour définir un objectif ?


C'est en tout cas la plus répendue.
Francoise Marre-Fournier (02/07/2003, 20h36)
Grosset Dominique nous disait, ici
<3f031992$0$23990$626a54ce> :

>Bonsoir
>J'ai cherché sur internet si il existait une formule du poids idéal.
>J'ai trouvé la règle suivante :
>Poids ( en kg) / (Taille (en m) *Taille ) <25
>Est ce une formule reconnue comme donat un ordre de grandeur correct
>pour définir un objectif ?


C'est l'Indice de Masse Corporelle (IMC) ou Body Mass Index (BMI) sur
lequel se base l'OMS pour classer les dégrés d'obésité
( il y
a d'ailleurs une erreur dans la dernière ligne du tableau : il faut
bien sûr, lire "> 40"). Il est une bonne approximation.

Dans l'obésité on lui adjoindra d'autres méthodes de calcul et des
mesures supplémentaires pour affiner le diagnostic et proposer un
traitement adapté.
Anton Petersen (02/07/2003, 21h32)
"An_guille" <an_guille> a écrit dans le message news:
3F031DAC.10004...
> Grosset Dominique wrote:
> C'est en tout cas la plus répendue.


C'est l'index (ou indice) de masse corporelle (IMC = P/T²) que l'on
interprète comme suit :
inférieur à 15 : cachexie
de 15 à 18,4 : maigreur
de 18,5 à 24,9 : poids normal
de 25 à 29,9 : surpoids
de 30 à 34,9 : obésité classe I
de 35 à 39,9 : obésité classe II
égal ou supérieur à 40 : obésité classe III

AP
à partir de 30 : obésité
S. Delerme (02/07/2003, 23h26)
On 2 Jul 2003 14:20:20 -0700, snx7s (snx7s) wrote:

[..]
> poids_idéal = 75 - 6.25
> poids_idéal = 68.75 Kg
>cya


formule notoirement inexacte (pas que celle à base d'IMC soit
franchement meilleure pour un individu donné)
Bruno Cinelli (03/07/2003, 16h01)
"Grosset Dominique" <dominique.grosset> a écrit dans le
message de news:54ce

> J'ai cherché sur internet si il existait une formule du poids idéal.
> J'ai trouvé la règle suivante :
> Poids ( en kg) / (Taille (en m) *Taille ) <25
> Est ce une formule reconnue comme donat un ordre de grandeur correct
> pour définir un objectif ?
> Je précise que je ne cherche pas des conseils pour maigrir mais comment
> définir un poids objectif.


L'IMC est selon moi complétement bidon. Lorsqu'on la calcule sur
internet, elle ne prend pas en compte le poids des os, l'age et le
sexe de la personne... Qui plus est, si j'avais 22 d'IMC, je serai
bien potelé... Et mon amie, n'en parlons pas. 1m65 et entre 55-60
kilos, mais bien sûr !
Yves Benisty (03/07/2003, 17h34)
Bruno Cinelli <bruno> wrote:
> L'IMC est selon moi complétement bidon.


Alors, que proposez-vous ?

> Lorsqu'on la calcule sur internet, elle ne prend pas en compte le poids
> des os


Les os, ça ne pèse pas bien lourd. Alors, entre un individu qui aurait
« les os lourds » et un individu qui aurait « les os légers », il n'y a
pas une grande différence de poids.
Grosset Dominique (03/07/2003, 21h21)
Jean-Sébastien wrote:
> "Yves Benisty" a écrit dans le message de news:
> C'est comme souvent, l'IMC donne une première idée à moduler et affiner
> individuellement (morphotype, masse musculaire...)
> Tout à fait, surtout qu'il paraîtrait que ce n'est pas un os....

Et bien merci à tous pour vos réponses, je m'en tiendrai à la formule
IMC ou je suis passé e plus de 30 à 26 donc je vois le bout du tunnel
(encore 6kg)

DG
Bruno Cinelli (03/07/2003, 23h01)
"Yves Benisty" <voir.le> a écrit dans le message de news:
1fxj6v4.1c8undifrdlc8N%voir.le...

> > L'IMC est selon moi complétement bidon.

> Alors, que proposez-vous ?


Une étude au cas par cas, et surement pas généralisable...

> > Lorsqu'on la calcule sur internet, elle ne prend pas en compte le poids
> > des os

> Les os, ça ne pèse pas bien lourd.


Certains ont les os plus lourds que d'autres, et déjà il peut s'agir
de quelques kilos de différence entre les os lourds et les os
légers... Alors certes ce n'est pas énorme, mais si je l'applique à
mon cas (je serai bien potelé si j'avais le minimum requis à l'IMC)
et mon amie de même (sauf qu'elle serait moins bien lotie car elle
serait encore plus potelée que moi).

De plus, l'IMC ignore la quantité de masse graisseuse et la quantité
de masse musculaire. Le muscle pèse plus lourd. Donc vraiment, je
considère cet IMC vraiment très superciel, c'est au cas par cas
qu'il faut voir. Ce que je constate tout de même, c'est que l'IMC
propose un minimum déjà bien potelé.
Jean-Paul (03/07/2003, 23h09)
Selon des sources bien informées, Yves Benisty aurait écrit :

> Bruno Cinelli <bruno> wrote:
>> L'IMC est selon moi complétement bidon.

> Alors, que proposez-vous ?


Ben rien, mais qu'en pratique clinique quotidienne on arrête d'utiliser
ces formules pseudo-scientifiques et qu'on évalue l'excès pondéral au
cas par cas, en pesant la personne, en la mesurant, et surtout en la
regardant en slibard (elle, pas nous).

Les IMC et autres formules comparables n'ont d'intérêt que dans le cadre
d'études demandant une analyse statistique, dans un but épidémiologique
(identifier des facteurs associés à l'excès ou à l'insuffisance de
poids) ou thérapeutique (évaluer l'effet d'un régime ou d'un traitement
sur le poids)

L'inquiétante pathologie émergente consistant à employer pour des prises
en charge individuelles des concepts, des formules ou des algorithmes
destinés à un usage statistique illustre bien certaines perversions de
l'EBM.
Bruno Cinelli (04/07/2003, 03h16)
"snx7s" <snx7s> a écrit dans le message de news:
6d171fff.0307021320.44153903...

> Je ne sais pas si c'est ce que tu cherchais, mais bon si j'applique
> cette formule pour une personne mâle mesurant 1m75, cela donne :
> poids_idéal = 175 - 100 - ((175-150)/4)
> poids_idéal = 75 - 25/4
> poids_idéal = 75 - 6.25
> poids_idéal = 68.75 Kg


Là est la superficialité. Comment peut-on dire que 69 kilos soit le
poids idéal pour une personne de sexe masculin d'1m75 sans prendre
en compte son age, sans connaitre sa masse graisseuse et sa masse
musculaire notamment ? Il y a une énorme différence entre une
personne pesant 69 kilos avec que de la graisse et une personne avec
que du muscle. De même, un jeune de 18 ans aura une apparence
totalement différente avec ce poids-là qu'un homme de 50 ans. Cet
IMC est vraiment superficiel et à ne pas prendre en considération.
C'est au cas par cas, il y a une tranche de poids idéal pour chaque
individu.
Francoise Marre-Fournier (04/07/2003, 09h37)
Bruno Cinelli disait (ici : <be25i1$bcr$1>) :

>> Alors, que proposez-vous ?

>Une étude au cas par cas, et surement pas généralisable...


Indicateur d'orientation, ça vous dit quelque chose ?

Et pas la peine de réinventer la roue, non plus. L'IMC est un _indicateur_.
Lorsqu'un médecin examine un patient à IMC élevé ou très faible, vous pensez
qu'il ne fait que le regarder au fond des yeux ?
Anton Petersen (04/07/2003, 13h15)
"Yves Benisty" <voir.le> a écrit dans le message news:
1fxjnjz.1qjz82t1takgjmN%voir.le...
> Vous auriez des références pour étayer vos propos ? Combien pèse le
> squelette d'un homme d'1,80 m par exemple ? Ou si vous préférez, de
> combien à combien ?


Le poids du squelette chez un " individu standard " pesant 70 kg est de : 10
kg.

Source : Documenta Geigy - Wissenschaftliche Tabellen (Tables
scientifiques).
S. Delerme (04/07/2003, 21h55)
On Thu, 3 Jul 2003 23:09:27 +0200, "Jean-Paul"
<pleistocene> wrote:

>L'inquiétante pathologie émergente consistant à employer pour des prises
>en charge individuelles des concepts, des formules ou des algorithmes
>destinés à un usage statistique illustre bien certaines perversions de
>l'EBM.


La vérité sort de la bouche des psychiatres !
Discussions similaires