gratifiant > sci.* > sci.philo

jorisa (01/03/2019, 21h46)
Bonjour,

Mercredi 6 mars, je présente au café philo de Montpellier sur un support les concepts que je défends depuis des années sur ce forum.

A l'aide des idées que je défends, j'ai associé les codes informatiques ce qui me permet de générer des vidéos inter-actives d'un poids qui n'est pas encore imaginable avec les technologies d'aujourd'hui.

je vais faire la présentation, à l'aide d'une box TV ne consommant que 10w que j'ai modifié pour la faire fonctionner sous un ubuntu mate. Un ordinateur, une console de jeu, et une box TV, le tout en un, ayant la dimension d'un paquet de cigarettes et un prix légèrement pluscher, mais pas plus du triple.

Pour résumer le concept, il existe une seule vérité, et dès que nous envisageons des versions de la vérité il n'y a plusde vérité. Je décris cette vérité comme la direction que prend obligatoirement l'ordre des choses. Ensuite, je prends toutesles fausses vérités comme des outils pour créer des mini états dans la vérité générale. Cela se traduit, par un grand nombre d'univers possédant chacun ses propres lois, la résultante de tout ces univers donne la vérité, sachant que par endroit de fausses vérités peuvent la masqué selon comment nous agençons.

En exemple appliqué voici comment générer d'une manièretrès simple des sons, des images, des vidéos sans utiliser d'algèbre, de géométrie ou autre indentation qui trompe la raison:

Nous pouvons d'une manière simple modifier les caractéristiques de tel ou tel univers, et ainsi apprendre à associer les idées comme le faisait nos ancêtres les celtes.

Ceux qui m'ont suivit sur le forum et pour certains lus mais pas compris car c'est difficile à expliquer quand on ne touche pas du doigt, à l'aide de cette applications informatique qui génère les images et qui génère les sons facilement, je peux faire toucher du doigt la réalité de ce que j'explique depuis des années.

Grace à mes techniques je rends l'utilisation du HTML facile, mais bien plus que cela, je montre que nous construisons nos pensées, nous construisons notre perception du monde à l'aide de notre langage. Et le langage qui m'a été enseigné il y a 50 ans par une institutrice à la retraite me permet de créer des codes informatiques bien plus puissant que ceux utilisés aujourd'hui. percevoir plusieurs univers aux lois différentes permet de créer des micro réalités corrigeant des obstacles paressant inévitables
RdV le 6 mars pour plus de détails ou une éventuelle controverse
Cordialement
François Guillet (03/03/2019, 12h09)
jorisa a formulé ce vendredi :
[..]
> aujourd'hui. percevoir plusieurs univers aux lois différentes permet de créer
> des micro réalités corrigeant des obstacles paressant inévitables RdV le 6
> mars pour plus de détails ou une éventuelle controverse Cordialement


Je lis :
"Si nous passons le doigt sous le filet d'eau d'un robinet, nous
observons que l'eau en amont du doigt est déformé, c'est la même chose
avec la génération des sons, ou encore avec la lumière observable
pendant une éclipse. Le futur influence le présent"

C'est faux, le futur n'influence pas le présent (au moins tant qu'on
n'aborde pas la mécanique quantique).
La présence du doigt provoque un "entassement" de l'eau au-dessus,
statique ou faiblement dynamique, la retenant de s'écouler facilement,
et _ensuite_ cet "entassement" de l'eau dévie la nouvelle eau qui
arrive provoquant la déformation de l'image du doigt par effet de
loupe.
Ceci est complètement chronologique et causal.

Ca ne donne pas envie d'aller dans un café philo si c'est pour y
entendre des choses aussi niaises.
jorisa (07/03/2019, 03h24)
Le vendredi 1 mars 2019 20:46:17 UTC+1, jorisa a écrit :
[..]
> Grace à mes techniques je rends l'utilisation du HTML facile, mais bien plus que cela, je montre que nous construisons nos pensées, nous construisons notre perception du monde à l'aide de notre langage. Et lelangage qui m'a été enseigné il y a 50 ans par une institutrice à la retraite me permet de créer des codes informatiques bien plus puissant que ceux utilisés aujourd'hui. percevoir plusieurs univers aux lois différentes permet de créer des micro réalités corrigeant des obstacles paressant inévitables
> RdV le 6 mars pour plus de détails ou une éventuelle controverse
> Cordialement


Bonjour,
Ce n'est pas parce que nous ne comprenons pas une chose que nous pouvons l'insulter "niaises".

Une mauvaise construction des idées est pire qu'un hallucinogène,qu'une drogue à mon sentiment. Depuis Aristote nous savons que le général est toujours plus vrai que le particulier, nous savons depuis Aristote que tout système s'autojustificatiant est forcémentune incohérence. Quand vous arrivez avec des dogmes issus de l'algèbre ou encore de la géométrie, sachez que ce sont deux systèmes qui justement se justifie par eux mêmes.

La différence entre votre affirmation et les miennes, c'est que j'ai créé une page web qui prouve que le général est toujoursla résultante de plusieurs cas particuliers aux lois différentes.. Je prouve qu'en diminuant la fréquence, je peux rendre les sons plusaigu. Je prouve que je génère des formes géométriques sans algèbre, sans géométrie, carré ou cercle et ceci d'une légèreté jamais égalé. Je prouve que ce sontles formes acoustique d'après qui font que celles d'avant peuvent exister. D'où oui, dans la loi générale, le future influsence bien le présent. Prendre un cas particulier pour une généralité, est identifié comme signe de folie. Mais je vous accorde la possibilité de ne pas avoir été instruit à l'entendementau début de votre scolarité.

Je ne vous salut pas, et ne donne ces informations qu'aux curieux qui pourront allez vérifier, et aux passants en lecture rapide afin qu'ils puissent identifier le sujet
Mohwali Awamar (08/03/2019, 12h37)
La vérité est comme une direction,elle est simultanément uneet infinité.Mohwali Awamar.
--------------.
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect (08/03/2019, 13h20)
.... L'ultime couverture de la vérité n'en est-elle que l'idéologie moribonde
dont le pouvoir en cours s'en serve-t-il pour en détourner quiconque grâce
au vrai pouvoir de l'argent quant à son avalanche ainsi qu' également à son
manque venu d'ailleurs qu'en prenne-t-il comme point d'appui...
François Guillet (10/03/2019, 13h52)
jorisa a exprimé avec précision :
....
> Bonjour,
> Ce n'est pas parce que nous ne comprenons pas une chose que nous pouvons
> l'insulter "niaises".


Bien sûr. Et c'est parce que j'ai compris ton texte que je qualifie
l'assertion "le futur influence le présent", hors contexte MQ, de
niaiserie. Et j'ai expliqué pourquoi.
Mais bien sûr les incompétents comme toi en physique ne font pas de
réponses aux objections circonstanciées et retournent à leurs
galimatias fumeux, typiques de l'effet Dunning-Kruger.
jorisa (10/03/2019, 17h55)
Bonjour,
En réponse à "La vérité est comme une direction,elle est simultanément une et infinité.Mohwali Awamar" j'ajouterai que sans limites l'affirmation est fausse. Cette affirmation est vrai que dans un domaine de définition défini. Ainsi, c'est vrai qu'il existe une multitude de dimension particulière possédant ses propres lois,donc ses propres vérités, mais la vérité est une seulement dans la résultante, dans la généralité.
Pour résumer, je partage la proposition de "Mohwali Awamar" seulemnentquand le domaine de définition est décrit, sans domaine de définition, l'affirmation est trompeuse.
Cordialement
jorisa (10/03/2019, 18h28)
En réponse, le futur influence bien le présent.
Il y a plusieurs années j'avais fait une émission de radio, ou j'indiquais comment avec un simple variation de pression placé devant leson d'une voyelle sans force, je transformais ce son en lettre "p" ou "t" c" ... en fait c'est la distance (une durée de temps se transforme en distance sur une représentation graphique) entre la forme et la voyelle qui change le son.
La loi générale étant plus vrai que les lois particulières, c'est la résultante qui nous indique que l'analyse ne peut se faire qu'avec un minimum d?éléments. Nous pourrions parler de paquets, et considérant que chaque variation possède sa propre base de temps; la notion de durée peut changer, cela s'observe facilement car selon le son produit, la durée minimal sans son après varie.
Reprenons l'idée, le son important est comme mis en mémoire et c'est ce qui arrive après qui lui permet d'exister. Nous pouvons facilement utiliser en électricité un ampli-op monté en intégrateur et en dérivateur pour reproduire les effets.
Mais ceci n'est pas ma démarche, ce ne sont que des outils comme mes projets de vulgariser les amlogic S912. Ma démarche est de transmettre l'art d'associer les idées, un savoir qui m'a été transmis il y a plus de cinquante ans. J'ai l'impression, que le monde qui m'a vu naître a disparue, remplacé par de curieuses religions aux croyances douteuses. Comment comprendre les écris de nos anciens, si une partie d'entre nous a oublié comment ils associaient leurs idées ? La construction des idées est une résultante qui essai d'identifier le plus vrai, et par le passé plusieurs absolue d'aujourd'hui avait bien été limité comme outil pratique mais limité sans déborder dans des généralité comme aujourd'hui. Exemple "la quadrature du cercle" !!! Il faut croire en la géométrie, seul les grecs y ont cru, après c'est pas parce qu'avec un compas nous pouvons retrouver les angles du maçon que c'est une vérité absolue, c'est un gadget sans avenir. Sans passé, plus de présent pas de futur, en oubliant comment le passé a construit ses idées, nous détruisons notre futur.
Ahmed Ouahi, Architect (11/03/2019, 11h59)
....Parménide quoique pour l'établissement du réel ayant eu maintes
conclusions maintes fois et à maintes reprises entre lesquelles le théorème
de l'espace vide n'aurait nullement pu exister néanmoins étant plus
inatendue encore en était-elle la prochaine conclusion que non seulement le
temps et le mouvement n'en auraient pu changer non plus d'où Parmenide tout
simplement ayant pu en mentionner encore que où n'importe où y puisse-t-on
penser ou parler devrait-on le faire ce qui en est-il quelque chose et ainsi
là déjà y devrait-il en exister de réelles choses sur lesquelles puisse-t-on
parler ou à la rigueur penser ce qui implique qu'y en aurait-il toujours eu
des choses et qui ne puissent jamais changer où platon ayant mentionné à
Téatectus que Parmenide ayant constamment répété et continuellement soit en
vers soit en prose voire y en garder son esprit en cette manière
d'investigation ...
jorisa (11/03/2019, 15h42)
Merci pour le texte, je vais gratter en ce sens pour découvrir, car c'est un trou dans ma culture ayant toujours considéré Aristote comme plus aboutit. Il faut que je retourne dans les ouvrages. Ce que je peux dire du vide, ou soit disant vide, c'est du fruit de l'expérience, le plus probant est avec de petites variations de pression répétées. Cette technique permet de produire un son d'une intensité bien plus forte comme si nous faisions jaillir de l'énergie du vide. En d'autres mots, nous pouvons générer un son puissant sans pour autantconsommer l'énergie qu'il aurait fallut logiquement fournir pour obtenir un tel effet.
Cordialement
Ahmed Ouahi, Architect (12/03/2019, 13h37)
.... Tout le plaisir est pour moi puisque malgré l'ingénuité de ces
suggéstions la plus accéptable résolution du dilemme reste celle assez
proche de Aristote dont le traitement de la done en avait-il été assez
similaire à cette espèce de problème d'où en avait-il dû argumenter de la
sorte en la matière qu'il y en aurait-il toujours eu un peu d'air attrapé
entre deux surfaces en contact juste comme deux surfaces lesquelles se
touchent-elles sous l'eau où toujours en sont-elles mouillées en leur
interface ...
Discussions similaires