gratifiant > alt.* > alt.droit

Eddy Mrasilevici (23/11/2016, 03h33)
Mon histoire est simple.

11 ans après des faits présumés, j'apprends que dans le TAJ (anciennement le STIC, Système de traitement des infractions constatées) figurent des mensonges à mon encontre.

Quels seraient les moyens que ces mensonges soient effacés, supprimés du TAJ ?

Car malheureusement, je sais, par expérience, que ces mensonges ne sont pas sans conséquence... Même si je préfère oublier des faits qui remontent à 9 ans.

D'avance merci de m'éclairer... Même si le TAJ est quasiment inaccessible aux pékins dans mon genre.
Dieu Rê Pur / Pur Rê Méta-Maître et Dieu de l'Extrême (23/11/2016, 13h59)
Eddy Mrasilevici <marsilevici> wrote:

[..]
> à 9 ans.
> D'avance merci de m'éclairer... Même si le TAJ est quasiment inaccessible
> aux pékins dans mon genre.


il y a un forum de droit plus fréquanté je renvoi ton message deçu c'est
fr.misc.droit...

A+
Eddy M.i (25/11/2016, 02h02)
Le lien du TAJ sur Wikipedia est celui-ci :


Le lien du STIC dans Wikipedia :


Le STiC ne manquait pas de semer la confusion dans les esprits simples (pour ne pas dire les ABRUTIS) avec le mot "constatées".
Dans mon cas, par exemple, ils (les flics) n'avaient rien constaté du tout... Ils avaient seulement recueilli les propos d'une menteuse. Encore qu'elle avait tenté de faire confirmer ses propos par du personnel médical ; avant ou après son témoignage au commissariat de Police, ça, je l'ignore.
En tous cas, 11 ans après, elle en est encore à vouloir convaincre son entourage qu'elle disait vrai, à vouloir convaincre des gens quin'en ont rien à faire de son histoire. Faut dire que la sénilité la guette de près... Alors, déjà qu'elle n'étaitpas très équilibrée il y a 11 ans, maintenant, avec la sénilité en plus, le déséquilibre mental est manifeste.

Ah lala, mais il y a toujours ces mensonges à mon encontre dans les ordinateurs de la Police-Gendarmerie, et si "Pinot, simple flic" lit ces choses-là, lui qui ne fait pas la différence entre sa maman et cellesdes autres, il va m'en vouloir, Pinot... Car il s'agit de ma mère génitrice, effectivement.

Donc, comment puis-je veiller à la suppression de ces mensonges qui setrouvent dans les ordinateurs de la Police-Gendarmerie.???

Le mardi 22 novembre 2016 19:33:08 UTC-6, Eddy M.i a écrit :
[..]
Discussions similaires