gratifiant > misc.* > misc.securite.routiere

Topinambour (23/02/2019, 21h05)
Le 23/02/2019 à 14:54, Gloops a écrit :
> Le 22 Février 2019 à 22:27, Topinambour <artichoke> a
> écrit :
> Donc, là, c'est raté.


Dison qu'une règle fixée par les humains, c'est fait pour être
respectée... ou pas.
Topinambour (23/02/2019, 21h07)
Le 23/02/2019 à 14:56, Gloops a écrit :
> Le 23 Février 2019 à 11:51, Christophe Dang Ngoc Chan <cdang>
> a écrit :
> Ben oui, mais on nous a vendu que c'était pour la sécurité ...


Pour la sécurité, les mêmes règles de la physique s'appliquent aussi: La
vitesse augmente les risques d'accident et leurs conséquences.
Topinambour (23/02/2019, 21h08)
Le 23/02/2019 à 16:06, popol a écrit :
> Le 23/02/2019 à 11:51, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> En mécanique il y aussi la notion de régime moteur.


Ah, le sacro-saint régime moteur.
Alibi permanent des zizivroum.
Gloops (23/02/2019, 21h42)
Le 23 Février 2019 à 20:07, Topinambour <artichoke> a écrit :
> Le 23/02/2019 à 14:56, Gloops a écrit :
> Pour la sécurité, les mêmes règles de la physique s'appliquent aussi: La
> vitesse augmente les risques d'accident et leurs conséquences.


Tourne sans prévenir, tu peux rouler à 5 km/h et faire 30 morts.
Yannix (23/02/2019, 21h44)
Le 22/02/2019 à 13:39, PH a écrit :
>
> En dehors du coté risible de la réponse de la secrétaire d'État à
> l'Écologie, cela montre juste, si besoin était, à quel point nos
> dirigeants, qui prônent encore et toujours les bienfaits de la lenteur
> automobile pour lutter contre la pollution, ne croient pas une seconde
> aux bêtises qu'ils parviennent néanmoins à inculquer avec brio aux plus
> naïfs des citoyens.


Copie fr.soc.environnement.

X.
Gloops (23/02/2019, 21h50)
Le 23 Février 2019 à 20:05, Topinambour <artichoke> a écrit :
> Le 23/02/2019 à 14:54, Gloops a écrit :
> Dison qu'une règle fixée par les humains, c'est fait pour être
> respectée... ou pas.


Absolument.
Et que pour comprendre comment une règle fixée par un gouvernement doit
être appliquée, il faut voir comment les membres du gouvernement
l'appliquent.

Par exemple, pour comprendre à quoi devaient servir les 35 heures, il
fallait entendre Martine Aubry expliquer que dans ses hôpitaux la règle
des 35 heures allait être appliquée à effectifs constants.

D'ailleurs, j'avais oublié son nom, alors j'ai demandé à Google
"méremptoire", et la première réponse était la bonne.
popol (24/02/2019, 01h22)
Le 23/02/2019 à 19:54, kw a écrit :
> On 23-02-2019, popol wrote:
>> Le 23/02/2019 à 18:48, kw a écrit :
>> J'essaye surtout de montrer que le discours vitesse=pollution est
>> simpliste et parfois faux.

> Il n'es pas simpliste il est juste simple. Il est parfois faux mais il
> est surtout la plupart du temps vrai.


Allons allons un peu de sérieux. Il est faux point barre. La physique
c'est pas un coup oui, un coup non. Tout contre-exemple d'une théorie,
invalide cette théorie. L'égalité vitesse=pollution est fausse.

> Dans ce cas s'ils ne sont pas forcément des cons ils vont adapter leur
> vitesse pour se caler au régime moteur idéal sans dépasser la limite.


Le régime moteur idéal est celui le plus proche du couple maxi. C'est là
qu'on optimise la consommation et donc la pollution. Il y a très peu de
chance qu'il tombe pile poil en concordance avec le rapport de la boite

> Surtout que dans ton exemple c'est assez simple comme tu l'indiques toi
> même le régime idéal à 110 deviendra celui de la route à 130 qui est
> descendu de 20km/h et ainsi de suite. Tu vois il est sympa le préfet, il
> aurait pu baisser de 25km/h ça aurait été plus compliqué.


C'est cela oui ...Ce que vous dites est faux :
Si par un heureux hasard, en passant de 110 à 90 on reste au même régime
moteur (en jouant sur le rapport de vitesse) le moteur tournera plus
longtemps pour faire la même distance et polluera donc plus longtemps.

>> Je ne suis pas un fana de la vitesse mais je n'aime pas les discours
>> simplistes (et parfois faux) des donneurs de leçons.

> C'est pourtant ce que tu es entrain de faire là.


Un raisonnement de maths ou de physique ne relève pas de leçons au sens
péjoratif du terme.

>> * sur les routes habituellement à 90 il faut donc rouler à 70 mais sur
>> les départementale on peut continuer à 80. Logique non ?

> On parle de limite, pas de "il faut rouler à"


Bon, excusez moi, je pensais naïvement qu'on parlait physique et pas
café du commerce. Je vous laisse à vos certitude en espérant que vous
êtes suffisamment jeune pour qu'après avoir quitté le collège vous
progresserez au lycée. Bon courage.
yves (24/02/2019, 10h32)
Le Sun, 24 Feb 2019 00:22:54 +0100, popol a écrit:

> Allons allons un peu de sérieux. Il est faux point barre. La physique
> c'est pas un coup oui, un coup non. Tout contre-exemple d'une théorie,
> invalide cette théorie. L'égalité vitesse=pollution est fausse.


Et la résistance de l'air, c'est quoi ? Du pipi de chat ?

@+
Topinambour (24/02/2019, 10h53)
Le 23/02/2019 à 20:42, Gloops a écrit :
> Le 23 Février 2019 à 20:07, Topinambour <artichoke> a
> écrit :
> Tourne sans prévenir, tu peux rouler à 5 km/h et faire 30 morts.


"tout conducteur doit savoir rester maître de son véhicule à tout instant".

Et pour éviter un obstacle imprévu, rien de mieux que de rouler à une
vitesse raisonnable.
Topinambour (24/02/2019, 11h44)
Le 23/02/2019 à 20:50, Gloops a écrit :
> Le 23 Février 2019 à 20:05, Topinambour <artichoke> a
> écrit :
> Absolument.
> Et que pour comprendre comment une règle fixée par un gouvernement doit
> être appliquée, il faut voir comment les membres du gouvernement
> l'appliquent.


Non.
Pascal Hambourg (24/02/2019, 12h54)
Le 24/02/2019 à 00:22, popol a écrit :
> Si par un heureux hasard, en passant de 110 à 90 on reste au même régime
> moteur (en jouant sur le rapport de vitesse) le moteur tournera plus
> longtemps pour faire la même distance et polluera donc plus longtemps.


Mais moins au total.

La consommation ne dépend pas que du régime mais aussi du couple
développé pour compenser la traînée aérodynamique et autres frottements.
Il ne vous a pas échappé qu'il faut appuyer plus fort (ce qui augmente
le débit de carburant) sur la pédale d'accélérateur pour atteindre un
régime donné lorsque le moteur est en prise que lorsqu'on est au point
mort. Il ne vous a pas échappé non plus qu'on consomme davantage à
vitesse et régime identiques quand on tracte une remorque.

La traînée aéodynamique est proportionnelle au carré de la vitesse. Avec
un moteur idéal dont la consommation horaire serait proportionnelle à la
puissance développée (régime x couple), la consommation horaire est
proportionnelle au carré de la vitesse et la consommation kilométrique
est proportionnelle à la vitesse.

Même si avec un moteur réel la consommation horaire n'augmente pas aussi
vite que le couple développé dans la plage de fonctionnement considérée
(vitesse entre 90 et 110 km/h), il faudrait carrément qu'elle diminue
lorsque le couple augmente pour que la consommation kilométrique
n'augmente pas avec la vitesse.
Christophe Dang Ngoc Chan (24/02/2019, 14h29)
Le 23/02/2019 à 14:56, Gloops a écrit :
> Ben oui, mais on nous a vendu que c'était pour la sécurité ...


J'ai répondu au message initial.
Mais quiconque a un tantinet étudié la mécanique sait aussi qu'un paquet
de trucs ayant une influence sur l'occurrence des accidents et leur
gravité augmente avec la vitesse.
Christophe Dang Ngoc Chan (24/02/2019, 14h31)
Le 23/02/2019 à 16:06, popol a écrit :
> En mécanique il y aussi la notion de régime moteur.


Oui, sans prendre le cas du ralenti à l'arrêt, il y a une notion de
rendement qui est le nombre de joules utiles divisés par le nombre de
joules consommés.

Je parle là de la diminution du nombre de joules utiles. Même si tu
augmentes le rendement, diminuer le nombre de joules utiles diminue le
nombre de joules consommés à rendement constant.
Pascal Hambourg (24/02/2019, 14h56)
Le 24/02/2019 à 13:31, Christophe Dang Ngoc Chan a écrit :
> Le 23/02/2019 à 16:06, popol a écrit :
> Oui, sans prendre le cas du ralenti à l'arrêt, il y a une notion de
> rendement qui est le nombre de joules utiles divisés par le nombre de
> joules consommés.
> Je parle là de la diminution du nombre de joules utiles. Même si tu
> augmentes le rendement, diminuer le nombre de joules utiles diminue le
> nombre de joules consommés à rendement constant.


Il me semble qu'il y a une contradiction entre "si tu augmentes le
rendement" et "à rendement constant". Du coup je ne comprends pas ce que
cette phrase est censée signifier.
Jo Kerr (24/02/2019, 16h16)
Topinambour a couché sur son écran :

> Pour la sécurité, les mêmes règles de la physique s'appliquent aussi: La
> vitesse augmente les risques d'accident et leurs conséquences.


Non, ce ne sont pas les risques d'accidents qui augmentent mais la
gravité des accidents.
Les risques sont l'état des routes et des véhicules, la vigilance du
conducteur,la consommation d'alcool ou drogues,la manipulation d'un
téléphone pendant la conduite.
La vitesse doit être adaptée à l'environnement. Réduire bêtement et
globalement la vitesse peut avoir un effet inverse à celui souhaité.