gratifiant > rec.media.* > rec.son-image.home-cinema

Franck CAREDDU (31/12/2003, 13h56)
Bonjour à tous,
Voici un petit CR maison, résultat de 2-3 séances au contact du SANYO PLV-Z2
en ma possession depuis quelques jours.

Petite mise au point préalable, mais qu'il me semble utile de souligner.
Tout ce qui va suivre ne sont qu'observations subjectives.
Mes seuls référentiels ne sont que ma modeste expérience de la
vidéoprojection, et des protocoles de tests personnels.
Certes, j'essaie de le faire avec un minimum de rigueur et d'objectivité,
mais je n'étaye ces observations avec aucune mesures Colorfacts ou autres.

Seulement mes yeux et ceux d'un ami, et nos expériences respectives. Nous
connaissons un peu le Z1, et j'ai eu très longuement l'occasion de tester
et utiliser l'OPTOMA H56 récemment, que mon ami possède d'ailleurs. Ce
seront mes deux points de comparaison actuels.

Ceci étant dit, voici les conditions des tests réalisés :
image projetée sur écran DALITE 2m34 base blanc mat
source : Toshiba SD330, Harman Kardon DV25 patché PAL PROG (apache)
obscurité forte mais pas totale
DVD utilisés : TEST les années laser (mires vidéo), Gladiator Zone2
(chap.1,9,12,15,19) , LOTR - Communauté de l'anneau Zone2 (chap.1,2,3
disk1, chap.1 7,8,9 disk2)
Cordon YUV KX6 3m et s-vidéo générique 5m.
Firmware PLV-Z2: 103

J'ai reçu un premier Z2, mais la lampe m'a lâchée au bout d'une heure.
J'ai réceptionné le second Z2 quelques jours plus tard, celui ci ne pose pas
de problème pour le moment (3h d'utilisation).

Premier contact :
*************
Venant du PLV-Z1, on est pas trop dépaysé par le Z2, qui a la même touche :
finition assez sympa. Seul le gabarit change, un peu plus lourd, un peu plus
gros.
La taille de l'optique surprend un peu, tellement elle est généreuse. Pour
avoir une idée, le cache en mousse de l'optique fourni avec le Z1 entre tout
entier dans le entre du cache en mousse fourni avec le Z2.
La télécommande fournie avec resemble beaucoup à celle du Z1, avec quelques
différences notables toutefois : la disposition des touches est différente,
la validation des choix se fait via une touche et non plus depuis le clic de
la molette centrale, le rétro-éclairage se fait via un switch latéral.

Mise en route:
***********
A la mise sous tension, le niveau sonore est bien moindre que le Z1. Un
accès au menus du Z2, et passage de la lampe en mode ECO (le mode auto,
nouveau mode ne me plait guère). Et là, effectivement, le silence de
fonctionnement est encore moindre que le Z1 en mode ECO, très apréciable.
C'est audible, mais cela devient anecdotique.

Les menus ressemble bcp à ce que l'on pouvait trouver sur le Z1, avec 2-3
réglages supplémentaires. Les valeurs par défaut sont à 0, là où celles du
Z1 démarraient à 32.
Une option gadget, mais que j'apprécie est la possibilité de
personnalisation le menu de préchauffage SANYO par un système de captuge de
l'image projetée à l'écran. Cela permettrait par exemple de faire afficher
au démarrage un beau fond d'écran avec un message du type "Bienvenue dans le
Hoem Cinéma de XXXXX".
C'est gadget mais sympa, d'autant plus que ce fond peut être apellé via une
touche de la telco.

Une nouveauté importante pour moi, la présence de nouveau mode zoom
16/9-4/3, qui manquait cruellement à mon sens sur le Z1. La diffusion d'une
source 4/3 est désormais plus sympa avec un mode "déformation naturelle" qui
à l'air sympa. Je jugerai mieux de son efficacité à l'usage. Là aussi, un
vrai plus.

La présence de l'iris est sympa, mais j'avoue qu'au bout du compte pour une
utilisation HC l'avoir maintenue en position fermé. Par contre, sur une
image Jeux Vidéo ou Sport, l'ouvrir présente un certain intérêt, l'image
devenant plus flateuse, au détriment du contraste et de la colorimétrie.
Le lens shift, quant à lui, est toujours fidèle au poste. Par contre,
l'amplitude du lens shit vertical est monstrueuse : sur ce point aucun souci
d'intégration : le Z2 peut être posé au sol sans aucun problème, ou fixé
plaqué au plafond, on s'en sort toujours. Elle est encore plus importante
que le Z1, donc son intégration verticale ne posera plus aucun
problème : vous pourrez le poser au sol ou éviter un mat de descente dans
une position plafond : impressionnant!
La focale est comparable à celle du Z1, c'est à dire assez courte, mais la
course du zoom manuel est là aussi un peu plus importante que celle de son
prédécesseur. Une petit souplesse supplémentaire, surtout pour obtenir une
image plus grande à distance égale avec le Z1.

Tests et impressions visuelles :
**********************
Il existe 3 modes pré-réglés pour la colorimétrie : Standard, Cinéma, Jeux
vidéo.
4 modes utilisateurs pour des réglages mémorisables demeurent disponibles.
Bon, autant le dire tout de suite, les réglages par défaut sont
épouvantables. Le mode Cinéma est à peine utilisable en HC et le mode Jeux
Vidéo par contre devrait convenir pour visionner depuis le SAT un match de
foot, tant les blancs sont brûlés et l'image boostée sur les applats de
couleurs.
Nous avons passé deux heures environs à régler la colorimétrie avant de
trouver des réglages corrects. Mais sur ce point, cela va aussi demander un
peu de temps. Mais les résultats obtenus transfigurent totalement l'image, à
tel point que dans les même conditions d'utilisation, on a pas l'impression
de voir fonctionner le même produit.
Donc, calibrer et/ou régler très correctement son projecteur est d'une
importance énorme voire fondamentale. Quand je vois l'influence des
réglages, je comrpends un peu mieux ce qui sont prêts à investir dans une
calibration Colorfacts. De plus, orienter le choix d'un acheteur vers tel ou
tel produit est vraiment très facile.
A savoir que mon ami avait vu 3 autres Z2 (dans des enseignes plutôt
connues) avant de voir le mien. Il est reparti en disant que de très loin il
n'avait pu voir une telle image, qui est pourtant encore perfectible. Donc,
ce produit a de la marge de progression.
Ce qui me fait dire une nouvelle fois que assister à une démo c'est bien,
mais soit il faut avoir à faire à un professionnel en qui ont a confiance,
soit pouvoir (si on en a les moyens et le temps) faire des essais en réglant
soit même la machine. Parenthèse fermée.

1- Toshiba SD330
Les premiers test ont été fait avec un lecteur en prêt, un petit Toshiba
SD330 en liaison Y/C et YUV entrelacée. Les possesseurs du SD220 ne seront
pas dépaysés, les résultats obtenus étant du même tonneau. Décidément, pour
moi, rien à faire : ce lecteur est insuffisant pour un usage en
vidéo-projection : l'image manque de pêche, on ne parvient pas à éclairer la
scène, tant l'image est sombre malgré les réglages. Les arrières plans ne
décollent pas, ça fourmille de manière outancière, et les noirs sont
tellements bouchés que la lisibilité des scènes sombres est trop mauvaise.
Je vous déconseille cette association.

2- HK DV25
lorsque l'on passe au HKDV25, on a l'impression d'avoir allumé quelquechose.
Les couleurs retrouvent de leur mordant, l'image se stabilise.
Un passage aux différentes mires montrent sur mon exemplaire plusieurs
petites choses :
(1)- les ratio de contraste et de luminosité sont moins évidents à trouver.
Il faut vraiment corriger les balances en jouant sur le GAMMA.
(2)- un défaut d'uniformité des matrices montre sur la mire de blanc que la
partie gauche de l'image vire légèrement au jaune. Ce défaut n'existait pas
sur le premier modèle en ma possession.
(3)- aucun signe pour l'instant des défauts généralement constaté. Pas de
vertical banding, pas de poussières, pas de scanlines. Par contre, sur la
mire de vert, deux très légères bandes verticales, une à gauche, une au
centre. Mais je n'ai pas constaté, même en y faisant très attention,
d'impact lors de la projection d'un film.
(4)- l'overscan sur les entrées vidéo analogiques Y/C et YUV est différent :
4% en bas/haut et 5% à droite/gauche en Y/C. 4% àgauche, 1% en haut, 5% à
droite, 4% en bas en YUV. C'est un peu moins que le Z1, mais ça reste à mon
sens des valeurs assez sensibles.
(5)- la fluidité m'a semblé par moment moyenne sur certains travelling de
LOTR (chap.3) et Gladiator (chap.9). sinon, globalement, elle est sans
défaut majeur.

Après quelques temps de test divers de projection, mes premières conclusions
:

- La liaison Y/C donne un meilleur résultats que sur le Z1 : moins de
fourmillements et l'aliasing est peu réduit. Donc, le scaler interne du Z2
est un poil meilleur que le Z1, mais ce n'est pas un foudre de guerre quand
même.
- sur un signal entrelacé, il existe un réglage qui permet de simuler un
signal progressif (position à L1 ou L2) => le gain est sensible, et est
interessant pour celui qui ne dispose pas d'un lecteur PAL PROG ou bien que
un signal venant du SAT par exemple. Cette option est assez inetressante à
mes yeux.
- passsage en mode progessif PAL : là, le bond en avant est tout simplement
étonnant : l'image apporte une stabilité quasi parfaite et SURTOUT, aucun
flou à l'horizon, comme j'avais pu le constater avec le Z1 en v.200 :
l'image atteint un piqué qui est un véritable régal sur ce Tri-LCD : le
relief s'accentue, la profondeur de champ s'améliore, les vibrations
s'estompent et le crénelage est inexistant. C'est la première bonne nouvelle
de la soirée : le HKDV25 en PAL PROG fonctionne très, très bien avec le Z2.
- l'image garde un air de famille avec celle du Z1, la touche SANYO en
quelque sorte. Mais il existe une énorme différence qui saute au yeux dès
les premiers instants : une sensation de relief accentuée. C'est la deuxième
bonne nouvelle. Après quelques recherches, je pense que ce n'est pas tant
dans les premiers plans que la différence se fait, mais plutôt quer le Z2
offre un gain très important dans la définition des arrières plans. Dans
Gladiator, les visages des spectateurs de l'arêne sont perceptibles, les
tentures sont bien définies. Dans LOTR, lors du sortir de la Moria, chaque
rochers se découpe très distinctement, les paysages sont
superbes de précision. L'image gagne aussi en lisibilité dans le sens
horizontal : de gauche à droite, le niveau de définition fait un bond en
avant et donne une nouvelle sensation de relief par rapport au Z1.
Les couleurs sont toujours aussi saturées, et je recommande un réglage plutô
t froid, en baissant sensiblement le niveau de rouge et de vert et en
augmentant un peu le bleu. Pour déboucher les scène sombres, pousser le
gamma donne chez moi de bons résultats. - le niveau des noirs n'est pas au
niveau d'un X1/MT100 ou un H56 en liaison YUV. Le gain par rapport au Z1 est
par contre sensible. les armures de Gladiator nous gratifient de leurs
belles gravures bleutées, et la scène d'introduction de la bataille gagne en
profondeur. Dans la Moria, beaucoup de détails sur le aspérités de la roche
et les différents squelettes sont plus visibles.
Si le Z2 progresse sur ce plan par rapport au Z1, il n'est toujours pas au
niveau des bons DLP du moment toutefois.
Mais d'autres réglages me permettront peut être d'améliorer encore ce point.
- Par rapport au H56, l'image est finalement différente. La définition est
comparable. On retrouve sur le Z2 un relief très agréable. Par contre, le Z2
reste très en deçà sur la profondeur des noirs et sur la justesse de la
colorimétrie.
- le screendor : quel screendor? Si cela posait des problèmes, ce n'est plus
le cas. à 3m de recul pour 2m34 de base, on ne le distingue pas. Le ratio
base/distance que je plaçait à 1.8/2 avec le PLV-Z1 (2m de base pou 3m80/4m
de recul) passe à env. 1.5 pour moi (2m de base pour 3mde recul) en prenant
de la marge.

Pour résumer :
les point + :
- bonne définition de l'image. Une base suéprieure à 2m40 peut être
envisagée, jusqu'à 2m80 AMHA.
- gestion des zoom 4/3
- bonne association HKDV25/Z2 en PAL PROG
- silence de fonctionnement
- amélioration du niveau des noirs par rapport au PLV-Z1
- screendor absent

les points - :
- les noirs toujours perfectibles
- la colorimétrie peu évidentes à établir. Peut être cela passera t-il pas
l'usage des Item du Menu Service pour obtenir un résultat presque parfaits.
Mais les premiers résultats sont tout de même assez bons.
- overscan assez prononcé sur les entrées vidéo analogiques.

Mes réglages :
******************
Je les communiquerai définitivement ultérieurement, ne les ayant pas noté.
Je les donne donc de mémoire:
CONTRASTE : +4
LUMINOSITE : -2
COULEURS : +2
GAMMA : +3
ROUGE: -9
VERT : - 4
BLEU : +3
NETTETE : +5
IRIS : fermé

Ce Samedi, nous aurons l'occasion de faire une deuxième séance
complémentaire, avec au programme un Philips 963SA et PCHC en liaison DVI.
Comparaison directe avec l'OPTOMA H56 et PLV-Z1.
Je pense aussi que d'ici quelques temps, je pourrai faire des essais avec le
samsung HD935.

Cordialement

FC
Philippe Patron (31/12/2003, 20h55)
Merci pour ce long CR ! Beau travail ...

Concernant la calibration du projo, comment l'as tu faites ? Tu as du
utiliser un des lecteurs DVD pour le faire: as-tu utilisé le HK DV25
ou le SD220 ?

Philippe.
Franck CAREDDU (01/01/2004, 11h32)
Bonjour Philippe,
comme la plupart du temps, j'utilise le DVD collector de LAL, qui dispose de
mires vidéos et audios.
Je "calibre" dans un premier temps l'échelle de gris, la balance des blancs
et des noirs, et je scrute ce que me donne les différentes mires de couleurs
(pixels morts et unifromité des matrices) et de bandes passante pour la
netteté.
Je teste la mire de fluidité aussi.
Cela me donne une première impression générale et un premier paramétrage par
défaut.
Peut être pourrais je m'acheter le nouveau DVE, mais je ne sais pas si c'est
raiment utile. Vu le tarif, je ferai surement le saut.

Mais ces réglages ne sont jamais satisfaisant en premier jet.

Ensuite, je passe les scènes des DVD que je connais par coeur, Gladiator et
LOTR.
Je m'attache dans un premier temps à régler le niveau des noirs, en
sdébouchant au mieux ceux ci sur les scènes sombres de Gladiator.
Ensuite, je m'attaque aux rendus des couleurs. Enfin, je précise ce nouveau
jet en m'attaquant unqiuement aux tons chairs.
Enfin, je reviens sur les différentes scènes passées (noirs, couleurs, tons
chairs) pour vérifier que je n'ai rien perdu au passage.

Enfin, je m'attaque aux éléments de netteté et profondeur de champ, et
scrute plutôt les éléments liés aux effets indésirables dus à un mauvais
désentrelacement (crénelage, Edge Enhancement, etc...).

Pour le Z2 par exemple, je me suis attardé à la perception éventuelle du
Vertical Banding et scanlines, mais ren de ce côté là.

Voilà en gros mon mode opératoire, assez simple finalement.

cordialement

FC

"Philippe Patron" <philippe.patron-devnull> a écrit dans le message
de news:974a
[..]
Philippe Patron (01/01/2004, 12h33)
Salut Franck,

....et hop, ton message est dans mes archives, (avec les autres !).
Mais tu as utilisé quel lecteur de DVD pour la calibration ?
En d'autres termes, si tu avais fait la calibration avec le toshiba,
aurais-tu eu un résultat finalement satisfaisant, ou bien aurais-tu quand
même été décu ?

Merci pour toutes ces réponses claires !
....et bonne année,

Philippe
CéhèS (01/01/2004, 19h36)
Alors Philippe Patron il a écrit :

> Salut Franck,
> ...et hop, ton message est dans mes archives, (avec les autres !).


Pareil, vraiment à garder....

> En d'autres termes, si tu avais fait la calibration avec le toshiba,
> aurais-tu eu un résultat finalement satisfaisant, ou bien aurais-tu
> quand même été décu ?


J'allais le dire !

> ...et bonne année,


ben tu me piques toutes mes répliques !

Une question de plus pour Franck : pourquoi ne bossent-ils pas plus leurs
réglages usine ?
Franck CAREDDU (01/01/2004, 20h44)
"Philippe Patron" <philippe.patron-devnull> a écrit dans le message
de news:974a
[..]
> Philippe
> --
> retirer "-devnull" pour me répondre


Le Toshiba est trop limité pour parvenir à un résultat acceptable pour moi :
bruit vidéo, image sombre, pas de pêche sur les couleurs, tremblements.
Mauvais lecteur pour la VP, changer lecteur
:-)

FC
Franck CAREDDU (01/01/2004, 20h46)
"CéhèS" <cs123-> a écrit dans le message de
news:54ce
> Une question de plus pour Franck : pourquoi ne bossent-ils pas plus leurs
> réglages usine ?


Peut être que ça coûte quelques fifrelins....
Le Yamaha DPX1000 semble représenter une référence en sortie de carton sur
ce point, mais il coûtait preque 13000 euros jusqu'à peu, et presque 7000
encore maintenant.
Le Toshiba MT500 est pas trop mal sur ce point aussi, mais bon,....

Il y a surement d'autres raisons... Une automatisation de cette tâche
industrielle perfectible (robots)?

FC
Jean-Pierre Farine (01/01/2004, 23h18)
Franck CAREDDU wrote:
> "CéhèS" <cs123-> a écrit dans le message de
> news:54ce
>> Une question de plus pour Franck : pourquoi ne bossent-ils pas plus
>> leurs réglages usine ?

> Peut être que ça coûte quelques fifrelins....


[snip]

> Il y a surement d'autres raisons... Une automatisation de cette tâche
> industrielle perfectible (robots)?
> FC


D'après le revue Audivision (1/04) le Sony HS-20 est bien réglé en
sortie de carton (contrairement au HS-10 qui l'était très mal). Par
contre le Z2 qu'ils ont testé était très mal réglé (moins bien que le
Z1). Il se peut que les divergences d'un exemplaire à l'autre soient
importantes, mais c'est AMHA un gros problème, car monsieur tout le
monde ne va pas consacrer quelques heures avec Digital Video Essentials
(que je viens de recevoir en version PAL-->super) pour essayer de le
régler. Sans compter que beaucoup ne savent même pas qu'il faut le
régler...
Audiovision n'a pas eu ce genre de problèmes avec le Marantz VP-12 S3,
grâce au réglage quasi automatique avec le capteur inclus dans la
livraison. Mais il coûte tout de même 13'000 Euros.

On a le même problème avec la plupart des TV.

Jean-Pierre
(merci aussi Franck pour tes conseils de réglage)
Philippe Patron (02/01/2004, 12h14)
Salut CéhèS,

Que 2004 t'apportes un bô projo tout zoli !!!
Au fait, le père-Noêl a réussi a passer par la cheminée, ou t'as
laissé le caisson de basse ;-) ?

Je sens que je vais l'acheter, le DVE pal, pour régler mon pj branché
sur... hem, le SD200... Tres bon lecteur d'ailleurs, rien a voir avec le 220
;-)

Philippe.
CéhèS (02/01/2004, 19h56)
Alors Philippe Patron il a écrit :

> Salut CéhèS,
> Que 2004 t'apportes un bô projo tout zoli !!!


Ouais, faut le dire plus fort :-)

> Au fait, le père-Noêl a réussi a passer par la cheminée, ou t'as
> laissé le caisson de basse ;-) ?


Le salon a complètement changé, donc pas de pb ;-p

> Je sens que je vais l'acheter, le DVE pal, pour régler mon pj branché
> sur... hem, le SD200... Tres bon lecteur d'ailleurs, rien a voir avec
> le 220 ;-)


Mais euuuuuhhhh
blue (03/01/2004, 02h49)
On Wed, 31 Dec 2003 12:56:20 +0100, "Franck CAREDDU"
<careddu.francknospam> wrote:

>Bonjour à tous,
>Voici un petit CR maison, résultat de 2-3 séances au contact du SANYO PLV-Z2
>en ma possession depuis quelques jours.


Merci pour ce long CR et bonne annee a tous et tout ce qui va avec. :)

>A la mise sous tension, le niveau sonore est bien moindre que le Z1. Un
>accès au menus du Z2, et passage de la lampe en mode ECO (le mode auto,
>nouveau mode ne me plait guère). Et là, effectivement, le silence de
>fonctionnement est encore moindre que le Z1 en mode ECO, très apréciable.
>C'est audible, mais cela devient anecdotique.


Tu peux quantifier la baisse de niveau sonore. D'apres les spec, il
devait etre diviser par 2 par rapport a un z1, voir mm un peu mieux.

>Une nouveauté importante pour moi, la présence de nouveau mode zoom
>16/9-4/3, qui manquait cruellement à mon sens sur le Z1. La diffusion d'une
>source 4/3 est désormais plus sympa avec un mode "déformation naturelle" qui
>à l'air sympa. Je jugerai mieux de son efficacité à l'usage. Là aussi, un
>vrai plus.


Si tu parle d'afficher du 4/3 en 16/9 avec une deformation moindre au
centre et + importante sur les cote, du 4/3 reste du 4/3 et l'afficher
autrement n'a selon moi aucun interet vu que l'on voit les
deformations.

>Le lens shift, quant à lui, est toujours fidèle au poste. Par contre,
>l'amplitude du lens shit vertical est monstrueuse : sur ce point aucun souci
>d'intégration : le Z2 peut être posé au sol sans aucun problème, ou fixé
>plaqué au plafond, on s'en sort toujours. Elle est encore plus importante
>que le Z1, donc son intégration verticale ne posera plus aucun
>problème : vous pourrez le poser au sol ou éviter un mat de descente dans
>une position plafond : impressionnant!


Interessant, + de correction numerique.

>Il existe 3 modes pré-réglés pour la colorimétrie : Standard, Cinéma, Jeux
>vidéo.
>4 modes utilisateurs pour des réglages mémorisables demeurent disponibles.
>Bon, autant le dire tout de suite, les réglages par défaut sont
>épouvantables. Le mode Cinéma est à peine utilisable en HC et le mode Jeux
>Vidéo par contre devrait convenir pour visionner depuis le SAT un match de
>foot, tant les blancs sont brûlés et l'image boostée sur les applats de
>couleurs.


Je serais tenter de dire que le reglage par defaut n'existe pas. Il
depant des caracterisques de la source et eventuellement des reglages
si la source en possede. Donc pour 2 sources differente, on aura au
mieux un reglage correcte. Ce aui explique les options HC et jeux
video.

>Donc, calibrer et/ou régler très correctement son projecteur est d'une
>importance énorme voire fondamentale. Quand je vois l'influence des


Oui

>réglages, je comrpends un peu mieux ce qui sont prêts à investir dans une
>calibration Colorfacts. De plus, orienter le choix d'un acheteur vers tel ou
>tel produit est vraiment très facile.


La, j'ai des doutes. A mon boulot, nos ecrans ont ete en theori regle
avec ce type d'appareil (je ne sais pas si c'etait du colorfact) et
tout ce que je peux dire c'est qu'aucun des ecrans n'etaient regles
pareils. Pire, on voyait des differences tres nette pour une mm image.
Il est possible que la personne qui a fait les reglages n'a pas
utilise correctement l'appareil mais apres avoir fait qq tests avec
des mires les resultats obtenus etaient bien meilleurs.
J'ai retenu une phrase d'un de mes profs d'optique qui disait que
l'oeil est incapable de quantifie une information mais que c'etait un
fantastique comparateur. Donc pour moi inutile d'acheter ce type
d'appareil, il faut passer un peu de temp. De doute facon le reglage
parfais n'existe pas car comme en son chacun a ses preferences
(couleurs chaudes/froides).
Une technique pour savoir si on a fait une bonne qualibration, c'est
de faire un 1er reglage, de noter les valeurs, de tout remettre a 0 et
de refaire le reglage. Normalement on obtient + ou - les mm valeurs.

>A savoir que mon ami avait vu 3 autres Z2 (dans des enseignes plutôt
>connues) avant de voir le mien. Il est reparti en disant que de très loin il
>n'avait pu voir une telle image, qui est pourtant encore perfectible. Donc,
>ce produit a de la marge de progression.
>Ce qui me fait dire une nouvelle fois que assister à une démo c'est bien,
>mais soit il faut avoir à faire à un professionnel en qui ont a confiance,
>soit pouvoir (si on en a les moyens et le temps) faire des essais en réglant
>soit même la machine. Parenthèse fermée.


Les pro feront une qualibration approximative. Je doute qu'ils passent
autant de temps qu'un particulier passionne a cet exercice.

>(5)- la fluidité m'a semblé par moment moyenne sur certains travelling de
>LOTR (chap.3) et Gladiator (chap.9). sinon, globalement, elle est sans
>défaut majeur.


Pour Gladiator, je n'ai pas eu le courage de verifier pour LOTR, si tu
parle de la tete au dessus du sol de Russel Crowe et des panoramiques
avant et pendant l'arrive de zucchabar pour moi c'est normal.
Impossible d'avoir qq chose de fluide avec ce type de mouvement sur
une pellicule 24 img/s.

>- passsage en mode progessif PAL : là, le bond en avant est tout simplement
>étonnant : l'image apporte une stabilité quasi parfaite et SURTOUT, aucun
>flou à l'horizon, comme j'avais pu le constater avec le Z1 en v.200 :


Il faudrait que je verifie mais je n'ai pas constate ce type de
probleme sur mon z1.
blue (03/01/2004, 02h57)
On Thu, 1 Jan 2004 22:18:41 +0100, "Jean-Pierre Farine"
<jpfarine.nospam> wrote:

>D'après le revue Audivision (1/04) le Sony HS-20 est bien réglé en
>sortie de carton (contrairement au HS-10 qui l'était très mal). Par
>contre le Z2 qu'ils ont testé était très mal réglé (moins bien que le
>Z1). Il se peut que les divergences d'un exemplaire à l'autre soient
>importantes, mais c'est AMHA un gros problème, car monsieur tout le


Pour les VP, je ne sais pas mais c'est fort probable. J'ai deja
constate pour des moniteurs de mm marques/models des differences
importantes avec des valeurs de reglages identiques. La source joue
aussi.

>monde ne va pas consacrer quelques heures avec Digital Video Essentials
>(que je viens de recevoir en version PAL-->super) pour essayer de le
>régler. Sans compter que beaucoup ne savent même pas qu'il faut le
>régler...


:((
Kriss (03/01/2004, 14h10)
Franck CAREDDU wrote:
> [plein de choses passionnantes]


Salut Franck et bonne année a tous !

Ma premiere impression apres lecture :

tu as changé de projo sans le vouloir vraiment :
un inconnu t'a agressé en t'assomant avec un sac
plein de brouzoufs, a piqué ton Z1 et a oublié le sac ;o)
---> achat du Z2 la mort dans l'ame, et finalement la
revelation : tu n'as peut etre pas fait une si mauvaise affaire !

Le Z2 m'interesse pour 2 choses :
- pourvoir supprimer l'utilisation du keystone et recuperer
par la meme occasion un ration 16/9 correct.
Et la pas de probleme grace au Lens Shift phenomenal.
- avoir une image plus grande sans screendoor
Je passerai bien a 2m, voire 2m20 (soyons fous :-) )

Donc la derniere question que je me pose est la suivante :
Peut-on placer le Z2 a la meme place que le Z1 et obtenir
la meme image en jouant avec le zoom ?
(ca ne me derangerai pas de deplacer mon suport plafond,
mais le cable YUV dans les goulottes, c'est une autre histoire...)

De toute facon, n'ayant pas eu ma prime de fin d'année, l'achat
sera retardé de quelques mois.

Et merci pour ton excellent CR !

Kriss.

PS : n'oublie pas de mettre tes reglages sur ton sites en precisant que
sont les tiens.
Franck CAREDDU (04/01/2004, 13h38)
"Kriss" <kriss2050> a écrit dans le message de
news:crd1
> Ma premiere impression apres lecture :
> tu as changé de projo sans le vouloir vraiment :
> un inconnu t'a agressé en t'assomant avec un sac
> plein de brouzoufs, a piqué ton Z1 et a oublié le sac ;o)
> ---> achat du Z2 la mort dans l'ame, et finalement la
> revelation : tu n'as peut etre pas fait une si mauvaise affaire !


c'est presque çà.
;-)

[..]
> la meme image en jouant avec le zoom ?
> (ca ne me derangerai pas de deplacer mon suport plafond,
> mais le cable YUV dans les goulottes, c'est une autre histoire...)


Aucun problème a priori. Le Z1 et le Z2 ont des focales courtes, et la
course du zoom du Z2 est un peu plus importante.
Si tu vas sur , le calculateur est fiable. Tu pourras faire
toutes les simulations que tu veux.
Pour exemple, 2m20 de base s'obtiennent pour un placement du Z2 entre 3m08
et 3m96.

> PS : n'oublie pas de mettre tes reglages sur ton sites en precisant que
> sont les tiens.


oui, c'est sur ce point que le Z2 pose le plus de problèmes : justesse de la
colorimétrie pas évidente à obtenir...

FC
Franck CAREDDU (04/01/2004, 13h50)
"blue" <spamoutDELETEME> a écrit dans le message de
news:s261
> Tu peux quantifier la baisse de niveau sonore. D'apres les spec, il
> devait etre diviser par 2 par rapport a un z1, voir mm un peu mieux.


à quantifier, c'est simple. En mode ECO, le Z1 est discret, mais c'est
audible dans le silence absolu. Pour le Z2, à plus de 50cm, on n'entends
RIEN!

> Si tu parle d'afficher du 4/3 en 16/9 avec une deformation moindre au
> centre et + importante sur les cote, du 4/3 reste du 4/3 et l'afficher
> autrement n'a selon moi aucun interet vu que l'on voit les
> deformations.


Ca dépend des goûts de chacun. Je préfère pour moi voir l'écran 16/9 rempli,
plutôt qu'une image avec 2 grosses bandes noires latérales.
En tout cas pour regarder du sport sur grand écran, où la qualité technique
est poil moins importante et surtout parce que la source SAT n'est pas
optimale.

> Interessant, + de correction numerique.


oui.

> Je serais tenter de dire que le reglage par defaut n'existe pas. Il
> depant des caracterisques de la source et eventuellement des reglages
> si la source en possede. Donc pour 2 sources differente, on aura au
> mieux un reglage correcte. Ce aui explique les options HC et jeux
> video.


je n'ai pas saisi ce que tu voulais dire.

[..]
> Une technique pour savoir si on a fait une bonne qualibration, c'est
> de faire un 1er reglage, de noter les valeurs, de tout remettre a 0 et
> de refaire le reglage. Normalement on obtient + ou - les mm valeurs.


Tu abondes donc dans mon sens. Calibrer un VP (et plus fondamentalement le
trio source/liaison vidéo/VP) devrait donner sensiblement au final le même
résultat, justement parceque les VP sont différents.
Si les mêmes personnes calibrent, et obtiennent des résultats différents,
c'est surement qu'elles ne maitrisent pas suffisamment l'outil.
Calibrer correctement est assez difficile.

> Les pro feront une qualibration approximative. Je doute qu'ils passent
> autant de temps qu'un particulier passionne a cet exercice.


S'ils sont compétents et qu'ils utilisent les bons outils, je pense qu'ils
n'auront pas besoin de passer autant de temps.
Ils devraient même arriver à des résultats au moins aussi bons. Le passionné
n'a que sa passion et le temps pour essayer de faire quelque chose de bien.

> Pour Gladiator, je n'ai pas eu le courage de verifier pour LOTR, si tu
> parle de la tete au dessus du sol de Russel Crowe et des panoramiques
> avant et pendant l'arrive de zucchabar pour moi c'est normal.
> Impossible d'avoir qq chose de fluide avec ce type de mouvement sur
> une pellicule 24 img/s.


J'arrive à avoir des travelling nickel sur ces 2 passages selon les cas.
Autre passage, l'arrivée à Rome (debut chap.12).
Pour LOTR, le seul travelling impossible pour moi à passer, est le début du
disque II, version longue, dans Foncombes.
Pour les travelling, je teste plutôt l'arrivée de Gandalf vers Bibo, chap.3
Disque I et les 2 tours, le tout début, avec un survol des montagnes
enneigées.

> Il faudrait que je verifie mais je n'ai pas constate ce type de
> probleme sur mon z1.


HK25+Z1 en version 200 uniquement.

FC

Discussions similaires