gratifiant > rec.media.* > rec.photo.pratique

Maréchal N. (02/10/2019, 12h34)
Je n'ai toujours pas trouvé comment on fait rapidement le tri entre
photos et vidéos lors de l'importation; je les sauvegarde dans des
dossiers séparés et je dois subir la corvée du tri manuel, pénible.
jdd (02/10/2019, 12h39)
Le 02/10/2019 à 12:34, Maréchal N. a écrit :
> Je n'ai toujours pas trouvé comment on fait rapidement le tri entre
> photos et vidéos lors de l'importation; je les sauvegarde dans des
> dossiers séparés et je dois subir la corvée du tri manuel, pénible.

dans mon dolphin sous kde, c'est très simple, la barre de filtre me
permet de ne voir que jpg ou mp4 ou... selon besoin

jdd
Pierre Maurette (02/10/2019, 14h17)
Maréchal N. :
> Je n'ai toujours pas trouvé comment on fait rapidement le tri entre photos et
> vidéos lors de l'importation; je les sauvegarde dans des dossiers séparés et
> je dois subir la corvée du tri manuel, pénible.


Je ne sais pas comment vous importez, mais en fait peu importe. Disons
que vous avez fait au plus simple, vous vous retrouvez juste après
l'importation avec tous vos objets (photos et vidéos) à plat dans le
même dossier.
(procédure fonctionnelle sous LR Classic, interface en français de chez
nous)
Dans le module "Bibliothèque", "Catalogue -> Importation précédente",
tout est affiché. En haut, "Filtre de bibliothèque -> Attribut -> Type"
vous avez une icone "Photos principales" et une autre "Vidéos", ça va
filtrer comme vous le souhaitez. Alternativement, "Filtre de
bibliothèque -> Métadonnées", faire apparaître une colonne "Type de
fichier", blah blah.
Une fois que vous avez à toutes vos photos (et/ou toutes vos vidéos)
yapuka. Notez que dans sa grande bonté, LR vous permet de déplacer les
fichiers sélectionnés (on se comprend) dans le système de fichiers en
utilisant le panneau "Dossiers".
Maréchal N. (02/10/2019, 16h21)
On 02/10/2019 14:17, Pierre Maurette wrote:
[..]
> yapuka. Notez que dans sa grande bonté, LR vous permet de déplacer les
> fichiers sélectionnés (on se comprend) dans le système de fichiers en
> utilisant le panneau "Dossiers".


Je suis bien arrivé à la sélection, comme indiqué, avec mes 13 vidéos
dans leur fenêtre, mais je cale sur la méthode pour envoyer ces fichiers
vers leur dossier alloué "Lumix GX80 Video", j'ai tenté la fonction
d'exportation, ça fonctionne mais les fichiers sont déposés "en vrac"
sans tenir compte des dates comme le ferait une importation normale...so
what ?
Pierre Maurette (02/10/2019, 19h17)
Maréchal N. :
> On 02/10/2019 14:17, Pierre Maurette wrote:
> Je suis bien arrivé à la sélection, comme indiqué, avec mes 13 vidéos
> dans leur fenêtre, mais je cale sur la méthode pour envoyer ces fichiers vers
> leur dossier alloué "Lumix GX80 Video", j'ai tenté la fonction d'exportation,
> ça fonctionne mais les fichiers sont déposés "en vrac" sans tenir compte des
> dates comme le ferait une importation normale...so what ?


Je ne sais pas exactement ce que vous entendez par "faire le tri". Je
ne sais pas non plus ce que vous savez et ce que je peux vous indiquer.

Par exemple: le dossier dans lequel est un fichier, et même son nom, ne
sont que des "attributs" (en base de données) de l'objet (photo ou
vidéo), au même titre que par exemple ses métadonnées ou son état de
développement. Quand je clique sur un dossier, j'active simplement le
filtre "les objets dont le fichier est dans ce dossier". Mais ce qui
est vachement bien, c'est que les opérations faites à la souris dans le
panneau "Dossiers" (à gauche) feront ce qu'intuitivement on attend, à
partir du moment où ça a un sens. Si je déplace un fichier d'un dossier
à un autre, LR fera le déplacement, ainsi que les modifications
nécessaires en base de données, pour les objets liés, donc copies
virtuelles comprises. Ça marche également pour les opérations entre le
panneau "Bibliothèque" et le panneau "Dossier".
La conclusion, c'est que: si j'ai importé tout dans un dossier disons
"Lumix GX80 Photo", après avoir en deux clics filtré les vidéos, je
fais Ctrl (Pomme) - A, je clique dans l'image d'une vignette et se tire
tout ça vers le dossier "Lumix GX80 Video" du panneau "Dossiers".
Maréchal N. (02/10/2019, 22h02)
On 02/10/2019 19:17, Pierre Maurette wrote:
[..]
> "Lumix GX80 Photo", après avoir en deux clics filtré les vidéos, je fais
> Ctrl (Pomme) - A, je clique dans l'image d'une vignette et se tire tout
> ça vers le dossier "Lumix GX80 Video" du panneau "Dossiers".


J'ai fait plusieurs essais avec une video faite pour l'occasion (pour
les autres j'ai les copiées temporairement sur un SD après les avoir
triées avec l'explorateur de win 10 et les ai importées par la méthode
habituelle, pratique barbare mais efficace et bien + rapide que de
repèrer visuellement 5 vidéos parmi un millier de fichiers).
Il me semble que le problème, mais je n'ai peut-être pas fait les bonnes
manip', si on a plusieurs vidéos prises à des dates différentes on ne
les retrouve pas dans des sous-dossiers datés mais en vrac dans le
dossier-père.Gênant.
A suivre...demain.Merci pour votre aide.
Pierre Maurette (03/10/2019, 13h27)
Maréchal N. :

[...]

> J'ai fait plusieurs essais avec une video faite pour l'occasion (pour les
> autres j'ai les copiées temporairement sur un SD après les avoir triées avec
> l'explorateur de win 10 et les ai importées par la méthode habituelle,
> pratique barbare mais efficace et bien + rapide que de repèrer visuellement 5
> vidéos parmi un millier de fichiers).
> Il me semble que le problème, mais je n'ai peut-être pas fait les bonnes
> manip', si on a plusieurs vidéos prises à des dates différentes on ne les
> retrouve pas dans des sous-dossiers datés mais en vrac dans le
> dossier-père.Gênant.
> A suivre...demain.Merci pour votre aide.


Tout d'abord à propos des vidéos, auxquelles LR n'est pas très adapté:
s'il s'agit de trucs "presque finis", disons des photos animées comme
proposé sur les smartphones, pas de problème pour les importer comme
des photos et les travailler sommairement. Pour les autres, disons
celles qui seront travaillées à partir de plusieurs fichiers, je
suggère de ne pas les importer du tout. Vous les posez dans un espace
dédié, ou sur le support nomade, puis dérushage, acquisition, montage.
Vous pouvez importer dans LR le produit (quasi) fini.

Pour le reste, vous pourriez peut-être en profiter pour modifier votre
stratégie de disque et d'importation, en résumé l'organisation amont de
votre workflow. J'aborde l'importation tout à la fin.

LR fonctionnera au mieux à partir d'un petit nombre de racines sous
lesquelles tout lui sera dédié et réservées exclusivement à cet usage.
Je parle de l'espace amont, celui des masters normalement non
modifables. Ce n'est pour moi même pas une zone de consultation, si on
en souhaite une, il y a tout à gagner à créer une telle arborecence
(chronologique ou thématique, peu importe) par exportation. Remarque:
sauf nécessité ponctuelle, il est inutile, voire néfaste, de recopier
les métadonnées vers les fichiers ou un .xmp associé. En revanche il
est vital d'avoir une sauvegarde sûre (multiple, versionnée,
journalisée, cloudée, etc.) du catalog, le .lrcat, qui est en Mo, alors
que les dossiers en .lrdata sont en Go et plus ou moins inutiles.

L'organisation après importation des fichiers doit être envisagée
essentiellement dans le contexte d'une gestion des sauvegardes et des
volumes. Le nommage des dossiers va apporter une information (de
navigation essentiellement) qui gagnera à ne pas être redondante avec
les données gérées par LR. Pour être plus clair: l'information
"Appareil photo" sera dans les métadonnées, il peut-être pratique de la
redonder dans les mots-clé, mais sur mon expérience je vous garantis
que l'introduire dans le nommage des dossiers n'apportera que des
emmerdements. Le nommage que j'utilise identifie juste une date, et une
"importation".

Pour ne pas rester trop abstrait, mon organisation actuelle:
- Une racine "Arrivée", C:\LR\LRImages\Arrivée (l'accent, c'est un peu
con). Sur le disque système, rapide, c'est peu utile (mise en cache),
mais c'est de l'espace disponible. Le catalogue est sur un "petit" SSD.
Images supposées d'accès fréquent, nouvelles images idem.
- Une racine "BaseImages", X:\BaseImages, sur un disque assez gros et
plus lent. Images supposées d'accès rare, nouvelles images jamais hors
épisode de ménage, effacements de temps en temps non urgent à
sauvegarder.
Dans "Arrivée", j'ai une série de dossiers portant ce genre de nom:
"190903225707220907[mardi 03 septembre]", ils correspondent chacun à
une importation. J'ai également à toutes fins utiles "imports
temporaires" et "scans", et enfin "2019" et "2018". Ces deux derniers
contiennent des dossiers type "2019.03-mars", c'est juste un peu de
ménage que je fais de temps en temps, en quelques clics dans LR, pour
ne pas avoir de liste trop longue.
Dans "BaseImages", je trouve "before04-2018" et "before2017". Dedans,
une arborescence complète "Arrivée", et d'autres trucs, scories d'une
ancienne organisation. Par exemple
"X:\BaseImages\before2017\Objectifs\Minolta\Rokkor \Minolta RF rokkor
250 5.6 1012741".
Deux points importants:
Il est très facile, très rapide et très sûr de réorganiser de temps en
temps, directement dans LR. Les anciennes organisations (avant LR pour
la première) se retrouvent dans BaseImages, sans préjudice pour les
avantages de l'organisation actuelle.
Deux types de sauvegardes, quasi temps réel pour "Arrivée", après
chaque gros ménage (plus qu'annuel) pour "BaseImages".

L'importation:
Je peux bien entendu utiliser "Importer des photos et des vidéos", mais
je ne trouve pas ça très souple, surtout pour couvrit tous les cas de
figure. Cette organisation (racines exclusives) permet d'importer
simplement par "Synchronisation du dossier". Il faudra donc "importer"
dans le dossier "C:\LR\LRImages\Arrivée" (d'où son nom) extérieurement
à LR. Un script doit pouvoir le faire simplement, je me suis fait un
programme d'importation. Ce programme récupère les images dans un
dossier au bon nom *dans le dossier de backup*
(X:\LR-BUP\LRImages\Arrivée\190929063140008460[dimanche 29 septembre]
par exemple). Ensuite, un peu de travail sur les fichiers (conversion
..dng possible, insertion des EXIFS d'objectif pour les optiques
vintage, etc.) pour finalement placer le tout au bon endroit
(C:\LR\LRImages\Arrivée\190929063140008460[dimanche 29 septembre]).
Le programme soit se déclenche à l'insertion d'une SD, soit est lancé à
la main, pour aller chercher un dossier, ou l'Android connecté en
webDAV.
Maréchal N. (03/10/2019, 22h16)
On 03/10/2019 13:27, Pierre Maurette wrote:
> Maréchal N. :
> [...]
> Tout d'abord à propos des vidéos, auxquelles LR n'est pas très adapté:
> s'il s'agit de trucs "presque finis", disons des photos animées comme
> proposé sur les smartphones, pas de problème pour les importer comme des
> photos et les travailler sommairement. Pour les autres, disons celles
> qui seront travaillées à partir de plusieurs fichiers, je suggère de ne
> pas les importer du tout. Vous les posez dans un espace dédié, ou sur le
> support nomade, puis dérushage, acquisition, montage. Vous pouvez
> importer dans LR le produit (quasi) fini.


Comme proposé je vais probablement sauvegarder, mes vidéos (est-ce
vraiment le bon terme ?) plutot des sortes de pense-bêtes animés de 15
sec à 1 mn qui me permettent de me souvenir par ex. des organismes
vivants récoltés dans telle ou telle mare avec géolocalisation (Nikon
P330 ou Canon 60D) sur un autre disque avec sélection par l'explorateur
et un cut/paste.
Les photos restantes seront conservées par l'intermédiaire de LR sur mon
disk de 2T0 (Il faut que je fasse l'acquisition d'un second pour copie
de sécurité)
[..]
> vital d'avoir une sauvegarde sûre (multiple, versionnée, journalisée,
> cloudée, etc.) du catalog, le .lrcat, qui est en Mo, alors que les
> dossiers en .lrdata sont en Go et plus ou moins inutiles.


Mon catalogue est sur mon SSD système, penser à le sauver régulièrement
sur mon NAS et/ou ailleurs

> L'organisation après importation des fichiers doit être envisagée
> essentiellement dans le contexte d'une gestion des sauvegardes et des
> volumes. Le nommage des dossiers va apporter une information (de
> navigation essentiellement) qui gagnera à ne pas être redondante avec
> les données gérées par LR. Pour être plus clair: l'information "Appareil
> photo" sera dans les métadonnées, il peut-être pratique de la redonder
> dans les mots-clé, mais sur mon expérience je vous garantis que
> l'introduire dans le nommage des dossiers n'apportera que des
> emmerdements. Le nommage que j'utilise identifie juste une date, et une
> "importation".

Ne me sont nécessaires la date et le lieu des prises de vues ainsi que
les exif, je n'utilise jamais de mots clés

[..]
> avantages de l'organisation actuelle.
> Deux types de sauvegardes, quasi temps réel pour "Arrivée", après chaque
> gros ménage (plus qu'annuel) pour "BaseImages".


Interessant mais mon approche de LR est bien plus primitive qui ne me
sert qu'à savoir où sont stockées mes photos et évidemment à les
traiter et celà depuis le Powershot A20, ce qui ne nous rajeunit pas.

A quoi ressemble mon LR 6.14



Ce qui n'empêche pas d'avoir des copies supplémentaires dans divers
autres disques, comme par exemple le P600 Wi-Fi de Emtec ou le WD My
Passport Wireless lesquels permettent de sauver (ou de consulter ou
d'envoyer) ses photo sur le terrain.

[..]
> (C:\LR\LRImages\Arrivée0929063140008460[dimanche 29 septembre]).
> Le programme soit se déclenche à l'insertion d'une SD, soit est lancé à
> la main, pour aller chercher un dossier, ou l'Android connecté en webDAV.


Certes cette méthode est la plus complète, mais elle ne peut concerner
que ceux qui veulent vraiment s'investir et qui ont du temps devant eux.
Il m'est arrivé d'utiliser des objectifs exotiques mais je n'ai jamais
senti le besoin de modifier les exif pour quelque chose qui n'interesse
que moi et qui n'interessera personne après.
sardine (06/10/2019, 06h38)
Le jeudi 3 octobre 2019 07:27:34 UTC-4, Pierre Maurette a écrit :
[..]
> webDAV.
> --
> Pierre Maurette


Ouf! Que c'est compliqué vos affaires!
Désolé! je n'ai pu me retenir de ce commentaire...

René
Discussions similaires