gratifiant > misc.* > misc.finance

Pierre www.aribaut.com (27/11/2019, 12h05)
Reçu ce matin :

"C'est la partie la moins visible de la lente agonie qui menace les
banques dans le monde de l'après-crise : au coeur des excès du dernier
cycle, les métiers de banque d'investissement s'atrophient,
silencieusement. La baisse régulière des bataillons de traders en est
la manifestation la plus évidente : depuis 2010, leur population a
reculé de 30 % pour tomber à un plus bas historique. Et il est peu
probable qu'elle reparte à la hausse.

Les régulateurs européens et américains se sont appliqués depuis dix ans
à asphyxier ces métiers incontrôlables, en leur imposant des exigences
de fonds propres calibrées pour leur faire passer une fois pour toutes
le goût du risque. La tâche est en partie réussie : les banques
d'investissement de 2019 n'ont plus grand-chose à voir avec celles de
2009, même aux Etats-Unis. La part du trading dans les revenus des
maisons de Wall Street a été divisée par deux, et la rentabilité, un
temps si élevée qu'il fallait inventer des moyens de la faire baisser
pour éviter d'attirer l'attention, s'est effondrée."
Topinambour (01/12/2019, 00h19)
Le 27/11/2019 à 11:05, Pierre a écrit :
et la rentabilité, un
> temps si élevée qu'il fallait inventer des moyens de la faire baisser
> pour éviter d'attirer l'attention, s'est effondrée."


Peut-être justement la rentabilité reste-t-elle au rendez-vous, mais
ont-ils trouvé un artifice pour ne pas attirer l'attention?
Pierre www.aribaut.com (01/12/2019, 14h11)
Le 30/11/19 à 23:19, Topinambour a écrit :
> Le 27/11/2019 à 11:05, Pierre a écrit :
>  et la rentabilité, un
>> temps si élevée qu'il fallait inventer des moyens de la faire baisser
>> pour éviter d'attirer l'attention, s'est effondrée."

> Peut-être justement la rentabilité reste-t-elle au rendez-vous, mais
> ont-ils trouvé un artifice pour ne pas attirer l'attention?


C'est vrai que la phrase pourrait faire penser que c'est une quête
permanente, du coup, est-ce qu'elle s'est vraiment effondrée ou ils ont
réussi à mieux la dissimuler ? Bonne question.
tasse (02/12/2019, 11h54)
Le 01/12/2019 à 13:11, Pierre a écrit :
> Le 30/11/19 à 23:19, Topinambour a écrit :
> C'est vrai que la phrase pourrait faire penser que c'est une quête
> permanente, du coup, est-ce qu'elle s'est vraiment effondrée ou ils ont
> réussi à mieux la dissimuler ? Bonne question.


la réponse à la question :

1)


2)


je cite une partie du deuxième article .

LVSL ? Et le développement rapide du shadow banking en Asie ?

G.G. ? Le shadow banking n?est pas seulement pratiqué en Asie mais
partout dans le monde. Il désigne des institutions financières non
bancaires non soumises à la régulation bancaire. Depuis 2008, on assiste
à un transfert des activités bancaires vers ce secteur bancaire de
l?ombre afin d?échapper à la régulation bancaire, et aussi par crainte
que le régulateur, après le naufrage de 2008, ne se « réveille » mais,
jusqu?à présent, il continue de se laisser corrompre. Les risques
systémiques y sont majeurs, mais tellement diffus et mal connus qu?il
est difficile d?identifier qui fait quoi dans cet univers-là. Les
banquiers eux-mêmes s?accordent pour reconnaître que le shadow banking
représente à peine 15 % des activités financières en Asie, contre 50 %
en Europe et davantage encore aux États-Unis. Hong-Kong et Singapour
sont les plus exposés relativement à la taille de leur économie, bien sûr.
Topinambour (02/12/2019, 12h02)
Le 02/12/2019 à 10:54, tasse a écrit :
[..]
> représente à peine 15 % des activités financières en Asie, contre 50 %
> en Europe et davantage encore aux États-Unis. Hong-Kong et Singapour
> sont les plus exposés relativement à la taille de leur économie, bien sûr.


Article intéressant de la banque de France sur le shadow banking:

tasse (02/12/2019, 12h06)
Le 02/12/2019 à 11:02, Topinambour a écrit :

> Article intéressant de la banque de France sur le shadow banking:
>


exact . Merci pour le lien
Topinambour (02/12/2019, 13h41)
Le 02/12/2019 à 11:06, tasse a écrit :
> Le 02/12/2019 à 11:02, Topinambour a écrit :
>> Article intéressant de la banque de France sur le shadow banking:
>>

> exact . Merci pour le lien


De rien.
J'ai beaucoup appris de cet échange.

Vu les mratiques, on peut d'ailleurs supposer très fort que les traders
ne sont pas du tout en voie de disparition et qu'ils ont juste changé de
casquette officielle.
Discussions similaires