gratifiant > comp.os.* > comp.os.ms-windows

Droger Jean-Paul (15/11/2019, 11h24)
pehache a pensé très fort :
> Le 14/11/2019 à 23:00, phil a écrit :
>> Oui merci.
>> Donc je peux installer Linux sur un disque interne différent du disque
>> Windows indépendamment de Windows et démarrer ensuite sur Linux par F12
>> (pour moi) on désignant le disque Linux ?
>> En un mot ignorer Windows à l'installation de Linux ?


> Il faut voir en fonction de la distribution que tu installes, mais de mémoire
> lors de l'installation d'Ubuntu on peut passer en mode "avancé" et choisir
> précisément ou et comment on l'installe.


> Cela dit pour être sûr de ne rien toucher au disque Windows tu peux
> effectivement le déconnecter le temps de l'installation !


ben oui, on te demande toujours où installer quelque chose en te
donnant même les partitions libres!
Calamity Jade (15/11/2019, 11h31)
"phil" <bidon.phil> wrote in message
news:74cc
> Bonjour, merci pour vos réponses.
> Je souhaite rester avec W7


Je partage cet avis, sur mon ancien PC (ici présent) je conserve
(précieusement mon OS Win 7! C'est une sage décision...

> Par ailleurs W10 me semble une vraie usine à gaz avec plein de trucs inutiles,
> impossible à virer


J'ai un Win 10 64bit Pro installé sur un second PC (plus récent), et je dois
dire qu'il marche impec! Son démarrage est même plus rapide que mon
vieux W7. [Je le garde comme ordinateur de secour ou de dépannage].

> A ce propos, qu'est il préférable ? Installer Ubuntu en dual boot sur W7 ou
> installer Ubuntu de manière autonome sur le même PC mais un disque distinct ?


De mon avis, il est préférable d'installer un autre OS (Linux, W10, ...) en
dual boot avec W7, si vous disposer d'une partition primaire ou logique
étendue, bien sûr. C'est ce que je faisais avec W7/W10, mais les logiciels
et programmes installés au fil des ans sur W7 prenant de plus en plus
de place, j'ai dû supprimer la partition W10 et rallongé la partition W7.
De toute façon, W10 marche très bien (chez moi).
Didier (15/11/2019, 12h33)
Le 14/11/2019 à 22:59, pehache a écrit :
> Mme Michu ne se dépanne pas toute seule, quelqu'un la dépanne (fiston,
> amis, vendeur...)

c'est un peu binaire comme vision du monde : ceux autonomes en ligne de
commande, et ceux qui en sont incapables. Je pense qu'il y a du monde
entre les deux.
> Et puis bon, la ligne de commande ça peut être beaucoup plus simple que
> certaines manipulations à la souris. Tu envoies la ligne en disant de la
> copier/coller dans le terminal, c'est plus efficace que de décrire 36
> actions à la souris pour aller chercher des sous-sous-menus, etc (et
> sous Windows aussi d'ailleurs).

Pour ma part, je ne sais toujours pas faire un copier/coller vers un
terminal sos Linux, alors je retape tout, sans toujours comprendre (et
donc je reste dépendant).
>> Et je maintiens l'aspect "foutoir" de la répartition des fichiers dans
>> une arborescence à la façn "Alice au pays des merveilles".

> Je ne vois pas de quel foutoir tu parles, tout est organisé avec logique
> dans une arborescence Linux. Et de toutes façons l'utilisateur lambda
> n'est pas censé aller fouiller dedans.

Non, on peut trouver plusiers fois des fichiers portant le même nom dans
plusieurs répertoires.
si je comprends bien, l'utilisateur lambda ne doit pas fouiller dedans
(donc pas besoin de comprendre, et il ne verra le bazar), il doit se
contenter de copier colelr des lignes de commande qu'on lui donne (et là
c'est très risqué, de nombreux gentils contributeurs ayant plein d'idées
de lignes de commande différentes pour résoudre un même problème sans
qu'elle soient opérantes; j'ai fait souvent cette expérience, et je ne
sais même plus comment corriger une ligne de commande qu'on m'a donnée
et qui ne fait pas l'affaire).
Linux est un beau système, avec une communauté super et disponible
(beaucoup de progrès là-dessus par rapport aux débuts), il semble
stable. Mais, par sa complexité, et la variabilité de son organisation
d'une distribution à l'autre, il reste un domaine réservé.
J'aime bien faire ce que je sais faire par la ligne de commande, mais je
crains que celan ne freine sa pénétration auprès de personnes qui
arrivent à se dépanner par eux-mêmes avec les outils d'uns interface
graphique.
Didier.
CriCri (15/11/2019, 12h44)
pehache a écrit :
> Ca fait 4 ans que les ordis neufs sont vendus avec W10, tu n'as donc que
> des clients qui ont des ordis de plus de 4 ans ?


En effet, la plupart. Je ne les encourage pas d'acheter un nouvel
ordinateur tant que celui qu'ils ont déjà marche parfaitement bien.
C'est une arnaque de M$ et des marchands.

>> Je garde XP pour _mon_ bonheur

> Pourquoi pas Linux pour ton bonheur, vu ton message initial ?


Décidément, c'est dur à te faire comprendre.
Si j'utilisais Linux ou un Mac je ne me tiendrai pas au courant de Windows.
Ensuite tous mes programmes et outils (acquis ou écrits moi-même)
tournent sous Windows. Je ne suis pas prêt à changer toute ma bibliothèque.
Enfin tout marche bien à ma satisfaction. Pourquoi tout remuer?

>> (ce qui n'est pas possible avec W10)

> N'importe quoi.


J'utilise les ordinateurs des clients pour résoudre leur problèmes.
Comme outil de travail Windows 10 est tout simplement risible.

Je fais des dépannages à domicile: 4 fois sur 5 si je tombe surun W10
je le ramène à l'atelier où je peux le laisser somnoler seul. Je n'ai
pas le temps ni la volonté de facturer le client pour regarder le petit
truc tourner en rond pendant une demi-heure ou plus.
Si je faisait la même tâche avec XP j'aurais démarré l'ordi, fait le
travail et refermé avant que l'autre finit de démarrer.

Sans parler des MAJ depuis W8 qu'on peut laisser jusqu'au lendemain
matin pour pouvoir arrêter la machine. Je dis au propriétaire
"rappelez-moi demain".

> Oui enfin, faire du support à des clients qui ont des OS que tu
> n'utilises pas toi-même, ça a quelques limites...


Ça va. Les grandes lignes ne changent pas beaucoup et travailler souvent
sur les machines d'autres suffit. Ce qui compte est: "est-ce qu'on
résout le problème ou pas?"
Il m'arrive aussi de travailler sur des Mac (quoique le dernier que
j'utilisais régulièrement était un Mac II).
Avec un instinct pour les principes des ordis et SE en général on peut
raisonner (et deviner)...
CriCri (15/11/2019, 12h48)
DuboisP a écrit :
>  XP étant généralement en 32 bit, comment supporterles clients en W7
> x64 ou w10 x64 ?


Quel est le rapport? C'est eux qui ont leurs programmes.
Et normalement les outils marchent en rétro-compatibilité.
CriCri (15/11/2019, 12h54)
christian a écrit :
> mmh... pas très crédible tout ça...


Il faut savoir ce qu'on fait. Si tu es débutant je ne te le conseille pas.

> et tu programmes en Fortran pour tes clients?


C++, HTML, Javascript et CSS.
Pourquoi? - qu'est-ce que ça change? Je connais une grande
professionnelle, cheffesse d'une équipe d'une douzaine de mecs, qui
programme des mainframes en COBOL.
DuboisP (15/11/2019, 13h02)
Le 15/11/2019 à 11:48, CriCri a écrit :
> DuboisP a écrit :
>>  XP étant généralement en 32 bit, comment supporter les clients en W7
>> x64 ou w10 x64 ?

> Quel est le rapport? C'est eux qui ont leurs programmes.
> Et normalement les outils marchent en rétro-compatibilité.

essaie de faire tourner du 16 bit sur un Windows 10 x64...
de plus en plus, il n'y a plus de versions x86 des programmes...
DuboisP (15/11/2019, 13h05)
Le 15/11/2019 à 11:44, CriCri a écrit :
[..]
> truc tourner en rond pendant une demi-heure ou plus.
> Si je faisait la même tâche avec XP j'aurais démarré l'ordi, fait le
> travail et refermé avant que l'autre finit de démarrer.


soit tes clients sont des f... de merde sur leur PC
soit ta compétence a des limites, puisque tu ne connais pas Windows 10,
alors comment dépanner tes clients ?
est-ce la faute de Windows 10 ?

je gère 250 PC sous Windows 10, et ce n'est pas Windows 10 le problème
pehache (15/11/2019, 13h06)
Le 15/11/2019 à 11:32, Didier a écrit :
>> Mme Michu ne se dépanne pas toute seule, quelqu'un la dépanne (fiston,
>> amis, vendeur...)

> c'est un peu binaire comme vision du monde : ceux autonomes en ligne de
> commande, et ceux qui en sont incapables. Je pense qu'il y a du monde
> entre les deux.


Ca n'a rien à voir avec la ligne de commande ou pas, mais mais avec
l'autonomie dont les utilisateurs font preuve (ou pas) pour résoudre les
problèmes qui se présentent.

la résolution peut impliquer du clikodrôme ou de la ligne de commande,
et même sous Windows certaines choses se font plus facilement et/ou plus
efficemment en ligne de commande (et parfois même uniquement en ligne de
commande).

> Pour ma part, je ne sais toujours pas faire un copier/coller vers un
> terminal sos Linux, alors je retape tout, sans toujours comprendre (et
> donc je reste dépendant).


Tout outil réclame un apprentissage, et ce que tu dis réellement ici
c'est que tu n'as pas franchi cette pahse d'apprentissage dans Linux.

Si tu dis à Mme Michu d'aller traficoquer les clefs de registre de
Windows, tu penses qu'elle comprends réellement ce qu'elle fait ?

> Non, on peut trouver plusiers fois des fichiers portant le même nom dans
> plusieurs répertoires.


Tu veux dire comme dans Windows :-) ?

Dans mon dossier utilisateur je vois un dossier AppData, qui contient 3
dossiers : Local, LocalLow, et Roaming. Et chacun de ces 3 dossiers
contient (entre autres) un dossier "Microsoft". Et ce n'est qu'un exemple.

> si je comprends bien, l'utilisateur lambda ne doit pas fouiller dedans
> (donc pas besoin de comprendre, et il ne verra le bazar),


Ce n'est pas qu'il ne doit pas, c'est qu'il n'a pas besoin s'il se
contente d'utiliser.

> il doit se
> contenter de copier colelr des lignes de commande qu'on lui donne (et là
> c'est très risqué, de nombreux gentils contributeurs ayant plein d'idées
> de lignes de commande différentes pour résoudre un même problème sans
> qu'elle soient opérantes; j'ai fait souvent cette expérience, et je ne
> sais même plus comment corriger une ligne de commande qu'on m'a donnée
> et qui ne fait pas l'affaire).


Des gentils contributeurs qui pensent "s'y connaître" et qui donnent des
très mauvais conseils sans aucune ligne de commande sous Windows, c'est
tout à fait courant aussi. Encore une fois cela n'a rien à voir avec
ligne de commande ou pas.

> Linux est un beau système, avec une communauté super et disponible
> (beaucoup de progrès là-dessus par rapport aux débuts), il semble
> stable. Mais, par sa complexité, et la variabilité de son organisation
> d'une distribution à l'autre, il reste un domaine réservé.
> J'aime bien faire ce que je sais faire par la ligne de commande, mais je
> crains que celan ne freine sa pénétration auprès de personnes qui
> arrivent à se dépanner par eux-mêmes avec les outils d'uns interface
> graphique.


Les gens qui arrivent à se dépanner par des outils d'interface graphique
sont passés à un moment par une phase d'apprentissage, par laquelle il
faut passer aussi pour utiliser des lignes de commande.

C'est comme si tu disais "Apprendre des choses dans les livres c'est bien,
mais je crains que ça reste un domaine réservé et que cela freine la
pénétration auprès des personnes qui arrivent à suivre des BD sans
texte".
christian (15/11/2019, 13h14)
Le Thu, 14 Nov 2019 21:44:43 +0100, CriCri a écrit :

> Je reste avec Windows XP et je n'ai pas la moindre intention de bouger


User-Agent: ***(Windows NT 6.1; WOW64; rv:64.0)***

Windows XP ?
CriCri (15/11/2019, 13h16)
DuboisP a écrit :
> essaie de faire tourner du 16 bit sur un Windows 10 x64...


D'où est-ce que tu sors du 16-bit?

> de plus en plus, il n'y a plus de versions x86 des programmes...


Tous mes propres programmes sont désormais en 32-bits.
Je n'ai pas utilisé un compilateur 16-bits depuis presque 20 ans.
CriCri (15/11/2019, 13h19)
DuboisP a écrit :
> soit tes clients sont des f... de merde sur leur PC


Il y en a qui appelle parce ils n'arrivent pas à travailler avec leur
ordi tout neuf.

> soit ta compétence a des limites, puisque tu ne connais pas Windows 10,
> alors comment dépanner tes clients ?


Comment ça se fait que j'y arrive?
CriCri (15/11/2019, 13h22)
christian a écrit :
> User-Agent: ***(Windows NT 6.1; WOW64; rv:64.0)***
> Windows XP ?


Ouaip. C'est un faux User-agent pour faire taire les sites qui râlent et
disent qu'il faut que tu mettes ton système à jour.
christian (15/11/2019, 13h24)
Le Fri, 15 Nov 2019 11:44:48 +0100, CriCri a écrit :

> Décidément, c'est dur à te faire comprendre.
> Si j'utilisais Linux ou un Mac je ne me tiendrai pas au courant de
> Windows.


oui et :

>> Oui enfin, faire du support à des clients qui ont des OS que tu
>> n'utilises pas toi-même, ça a quelques limites...

> Ça va. Les grandes lignes ne changent pas beaucoup et travailler souvent
> sur les machines d'autres suffit. Ce qui compte est: "est-ce qu'on
> résout le problème ou pas?"


Donc tu n'as pas besoin d'utiliser forcément Windows

> Avec un instinct pour les principes des ordis et SE en général on peut
> raisonner (et deviner)...


Tu le dis toi-même
CriCri (15/11/2019, 14h33)
christian a écrit :
> Donc tu n'as pas besoin d'utiliser forcément Windows
> Tu le dis toi-même


C'est vrai. On peut se retrouver face à une machine d'un type qu'on n'a
jamais vu auparavant et
se débrouiller pour résoudre un problème: on apprend sur le tas.
Mais ça peut prendre plus longtemps.

N'oublies pas l'autre facteur non plus. Si j'avais commencé avec Unix
j'y serais resté (pour moi). Mais j'ai des centaines de programmes
d'autres et de moi qu'il n'est pas question de remplacer ou ré-écrire.
J'ai été obligé d'utiliser d'autres systèmes au boulot.
Après mes Atari ST (j'en avais 4) j'aurais préféré des Mac (les
processeurs Motorola étant toujours supérieurs aux Intel équivalents).
Mais trop chers.

--------
1977 - Acorn (BASIC)
1985 - VAX (C natif d'UNIX) - VMS
1985 - Atari ST (C, Pascal, assembleur) - DRDOS, VDI, AES
1986 - 80x86 (C, Pascal) - PC-DOS, Windows NT, Windows 3, GEMDOS
1995 au présent - Pentium III puis IV (C, C++) - Windows 95, 98, XP

Et ça s'arrête là. Je ne veux absolument pas de W7, W8 ou W10. Chaque
fois que je suis obligé de travailler dessus pour un dépannage ils
m'énervent.
Piètre performance et manque de stabilité... (bien sûr je vois ceux qui
ont des problèmes).

Discussions similaires