gratifiant > sci.* > sci.philo

François Guillet (20/12/2010, 18h43)
L'homme et son cerveau n'étant qu'un système physique, il est normal qu'il
soit objet d'étude des physiciens, y compris concernant la modélisation de
la conscience.
Benoy Chakraverty vient de s'y atteler ici en proposant une piste :


«Le cerveau sécrète la pensée comme le foie sécrète la bile.»
Pierre Cabanis (18ème siècle)

"C'est presque vrai. En fait, la fonction du cerveau est de créer une
représentation du monde en dehors du flot de signaux électro-chimiques
entrant, que véhiculent les neurones; ces signaux sont essentiellement tous
semblables mais leurs représentations dans notre esprit sont indescriptibles
dans leur infinie richesse et variété.
[...]
Nous établissons la conscience comme fonction de réponse cognitive causale
du cerveau ou sensibilité au monde extérieur. Nous savons maintenant que
derrière chaque ensemble unique d'informations, sentiment, sensation, pensée
ou d'action, un ensemble de neurones est impliqué et qu'il n'y a aucune
raison de vivre dans l'ambiguité de la dualité cartésienne de rélégation du
cerveau dans un espace physique et de l'esprit ailleurs dans quelque espace
mental.
[...]
L'espace de Hilbert sur lequel agit la mécanique quantique, est aussi
l'espace mental du cerveau. Dans cet espace de nouveaux opérateurs
quantiques sont définis et il leur est demandé de fonctionner en parfaite
conformité avec les lois de la causalité et de la thermodynamique."

C'est à dire que l'auteur choisit de représenter les états d'information du
cerveau, qu'il considère comme des excitations fondamentales
indifférentiables, par des opérateurs sur un espace de Hilbert, opérateurs
qu'il désigne par "S" pour "Self", que je traduirais par "Soi".
L'espace de Hilbert est celui dans lequel on décrit les événements de la
mécanique quantique, laquelle est reconnue comme la théorie la plus
pertinente que nous ayons aujourd'hui pour décrire le monde.

"Notre objectif est de générer un état macroscopique globale de
l'information cohérent pour le cerveau par l'application répétée de ces
opérateurs S en utilisant un neurone ou un assemblage de neurones pour
organiser ces états de fonction."
[...]
"Nous introduisons l'idée originale que ce que nous appelons la conscience
n'est rien d'autre qu'une réponse cognitive au monde, du cerveau neural."

C'est exactement ce que je pense. L'idée n'apparaîtra "originale" que pour
ceux n'ont pas suivi ici-même les débats que j'avais amenés concernant le
thermostat comme principe élémentaire de conscience.
Néanmoins le problème est bien posé et traité, les physiciens faisant table
rase des imprécisions et ambiguités des sciences dites humaines grâce à leur
formalisme mathématique bien plus rigoureux.
A noter enfin que ce n'est pas que le "Soi" qui émerge des équations, mais
également la conscience de soi.

PS- j'ai bien écrit ci-dessus "Pierre Cabanis" et non "Cannabis". Voilà,
c'est pour couper l'herbe sous le pied, si je puis dire, des neuneus qui
n'aurait pas manqué de faire la réflexion comme seule objection, croyant
faire de l'humour.
Stirn Her (20/12/2010, 18h47)
François Guillet avait écrit le 20/12/2010 :
> L'homme et son cerveau n'étant qu'un système physique, il est normal qu'il
> soit objet d'étude des physiciens, y compris concernant la modélisation de
> la conscience.
> Benoy Chakraverty vient de s'y atteler ici en proposant une piste :
>
> «Le cerveau sécrète la pensée comme le foie sécrète la bile.»
> Pierre Cabanis (18ème siècle)


Pour tout dire, je me doutais bien que ça pouvait pas être toi qui
avait dis ça, à la base :-)
Le reste : c'est pas sûr que ça m'intéresse ^^
[..]
sedenion (20/12/2010, 18h57)
Le 20/12/2010 17:43, François Guillet a écrit :
> Pierre Cabanis (18ème siècle)


Diable... c'est un anagramme... d'accord, c'était facile...

> "Nous introduisons l'idée originale que ce que nous appelons la conscience
> n'est rien d'autre qu'une réponse cognitive au monde, du cerveau neural."
> C'est exactement ce que je pense. L'idée n'apparaîtra "originale" que pour
> ceux n'ont pas suivi ici-même les débats que j'avais amenés concernant le
> thermostat comme principe élémentaire de conscience.


Non mais, même sans avoir suivi les débats thermostatiques de fsp, c'est
pas original... c'est même d'une banalité affligeante... Tu demande à
n'importe quel gamin de 4 ans, il te sort exactement la même chose
"intuitivement", sauf si tu commence à lui causer de thermostat.
François Guillet (20/12/2010, 18h58)
"Stirn Her" <stirn> a écrit dans le message de news:
mn.a42b7dac66c732cc.94739...
| François Guillet avait écrit le 20/12/2010 :
| > L'homme et son cerveau n'étant qu'un système physique, il est normal
qu'il
| > soit objet d'étude des physiciens, y compris concernant la modélisation
de
| > la conscience.
| > Benoy Chakraverty vient de s'y atteler ici en proposant une piste :
| >
| >
| >
| > «Le cerveau sécrète la pensée comme le foie sécrète la bile.»
| > Pierre Cabanis (18ème siècle)
|
|
| Pour tout dire, je me doutais bien que ça pouvait pas être toi qui
| avait dis ça, à la base :-)
| Le reste : c'est pas sûr que ça m'intéresse ^^

Le reste ne t'intéressera pas. Retourne donc jouer avec tes potes.
Stirn Her (20/12/2010, 19h00)
François Guillet a couché sur son écran :
> "Stirn Her" <stirn> a écrit dans le message de news:
> mn.a42b7dac66c732cc.94739...
> Le reste ne t'intéressera pas. Retourne donc jouer avec tes potes.
>


On verra... ^^
François Guillet (21/12/2010, 18h54)
"sedenion" <sedenion> a écrit dans le message de news:
4d0f8af1$0$779$426a74cc...
| Le 20/12/2010 17:43, François Guillet a écrit :
| > Pierre Cabanis (18ème siècle)
|
| Diable... c'est un anagramme... d'accord, c'était facile...
|
| > "Nous introduisons l'idée originale que ce que nous appelons la
conscience
| > n'est rien d'autre qu'une réponse cognitive au monde, du cerveau
neural."
| >
| > C'est exactement ce que je pense. L'idée n'apparaîtra "originale" que
pour
| > ceux n'ont pas suivi ici-même les débats que j'avais amenés concernant
le
| > thermostat comme principe élémentaire de conscience.
|
| Non mais, même sans avoir suivi les débats thermostatiques de fsp, c'est
| pas original... c'est même d'une banalité affligeante... Tu demande à
| n'importe quel gamin de 4 ans, il te sort exactement la même chose

Ca m'étonnerai fort !
Mais bon, avec l'ambiance SH, tout le monde ou presque se croit maintenant
intelligent à affirmer n'importe quoi.
Stirn Her (21/12/2010, 18h58)
Dans son message précédent, François Guillet a écrit :
[..]
> Ca m'étonnerai fort !
> Mais bon, avec l'ambiance SH, tout le monde ou presque se croit maintenant
> intelligent à affirmer n'importe quoi.


On te demandera ton aval, la prochaine-fois B-)
François Guillet (21/12/2010, 19h03)
"Stirn Her" <stirn> a écrit dans le message de news:
mn.ac367dac470827d5.94739...
| Dans son message précédent, François Guillet a écrit :
| > "sedenion" <sedenion> a écrit dans le message de news:
| > 4d0f8af1$0$779$426a74cc...
| >> Le 20/12/2010 17:43, François Guillet a écrit :
| >>> Pierre Cabanis (18ème siècle)
| >>
| >> Diable... c'est un anagramme... d'accord, c'était facile...
| >>
| >>> "Nous introduisons l'idée originale que ce que nous appelons la
conscience
| >>> n'est rien d'autre qu'une réponse cognitive au monde, du cerveau
neural."
| >>>
| >>> C'est exactement ce que je pense. L'idée n'apparaîtra "originale" que
pour
| >>> ceux n'ont pas suivi ici-même les débats que j'avais amenés concernant
le
| >>> thermostat comme principe élémentaire de conscience.
| >>
| >> Non mais, même sans avoir suivi les débats thermostatiques de fsp,
c'est
| >> pas original... c'est même d'une banalité affligeante... Tu demande à
| >> n'importe quel gamin de 4 ans, il te sort exactement la même chose
| >
| > Ca m'étonnerai fort !
| > Mais bon, avec l'ambiance SH, tout le monde ou presque se croit
maintenant
| > intelligent à affirmer n'importe quoi.
|
| On te demandera ton aval, la prochaine-fois B-)

Là n'est pas la question, gorille.
La question est de fournir de l'argumentation à l'appui de ce qu'on affirme.
Tout le contraire de ça :

Stirn Her à dodgy
"en plus, tu n'es même pas baisable : beurk"
Stirn Her à binchou :
"grosse conne"
Stirn Her à liam
" Toi, tu n'es qu'une chiasse, une crotte, une merde"
"Qu'une sale enflure comme toi, ait pû pour un temps, tromper un féliX..."
"Tu pues la mort, mon pôv' vieux "
"Va donc te faire enculer"
Stirn Her à moi-même
"J'encule ta mère, ta femme et tes gosses, grosse salope !"
" je te ferais pisser tes globules merdeux qui circulent dans tes veines de
connard."
"Espèce d'inculte, ignare et prétentieux, à la con !!! ENCULE DE CONNARD
P.S: Je pisse sur ta mère, ta femme, tes gosses et les gosses de leurs
gosses et je me rends sur le caveau de tes morts et je fais pareil :')"
Stirn Her à promer :
"Ta gueule, 'spèce de connard ! Tes leçons de petit merdeux, fous-toi-les
dans ton cul."
"P.S : CONNARD !!!"
Stirn Her à tous :
"J'ai baisé des canmbodgiennes, mais aussi des thailandaises et des
malaisiennes ...
là-bas, le sexe est un métier [...] elles font vivre ainsi toute une famille
...
les pétasses occidentales, pour la plupart sans la moindre cervelle, n'ont
plus qu'à aller se rhabiller"
etc etc
Stirn Her (21/12/2010, 19h07)
François Guillet avait soumis l'idée :
[..]
> les pétasses occidentales, pour la plupart sans la moindre cervelle, n'ont
> plus qu'à aller se rhabiller"
> etc etc


C'est "énorme", voire même, assez monstrueux (il faut bien le
reconnaître >:| >:|
Stirn Her (21/12/2010, 19h09)
Stirn Her a émis l'idée suivante :
> François Guillet avait soumis l'idée :
> C'est "énorme", voire même, assez monstrueux (il faut bien le reconnaître >:|


P.S : Oui, bien sûr :o) "c'est de moi", dont je parle >:|
Stirn Her (21/12/2010, 19h20)
Stirn Her a exposé le 21/12/2010 :
> Stirn Her a émis l'idée suivante :
> P.S : Oui, bien sûr :o) "c'est de moi", dont je parle >:|


P.S (2) : Et tiens, puisque tu es particulièrement friand de ce genre
de choses, j'en ai un, moi aussi, pour toi ->
Stirn Her (21/12/2010, 19h28)
Stirn Her avait soumis l'idée :
> Stirn Her a exposé le 21/12/2010 :
> P.S (2) : Et tiens, puisque tu es particulièrement friand de ce genre de
> choses, j'en ai un, moi aussi, pour toi ->


P.S (3) : Et en plus, ça marche aussi dans l'autre sens (Pour l'autre
conne, je veux dire :')
sedenion (21/12/2010, 19h35)
Le 21/12/2010 17:54, François Guillet a écrit :
> Ca m'étonnerai fort !


Ca n'a rien d'étonnant, c'est l'acceptation la plus naturelle et la plus
naïve dès lors qu'on sait que l'être humain est doté d'un cerveau et que
si on lui met un balle dans le crâne il meurt pas très longtemps
après... tu prends les gamins pour des cons ou quoi ?

L'idée consistant à supposer la conscience comme phénomène a-corporel et
l'existence d'une âme a-matérielle dont le cerveau ne serait qu'un
relais/interface "modem" est beaucoup plus dificile à admettre et
concevoire "rationnellement" que tes bêtes histoires de thermostats,
qui, j'insiste, sont abordables par un enfant de, aller pas 4 ans, mais
disons 8 ans.

La compréhension et l'appréhension du monde et de l'univers sous forme
"purement matérielle", en tant que "grande mécanique" de cause à effet
est la plus intuitive et celle qui parait la plus logique, car elle est
lié à un empirisme évident et facile, constatable au quotidien. C'est le
niveau "zéro" de la perception du monde.
Stirn Her (21/12/2010, 19h35)
Stirn Her a pensé très fort :
> Stirn Her avait soumis l'idée :
> P.S (3) : Et en plus, ça marche aussi dans l'autre sens (Pour l'autre conne,
> je veux dire :')


P.S (4) : Suffit de remplacer "Ca m'énerve", par "C'est dégueulasse" et
c'est bon :D
Ahmed Ouahi, Architect (21/12/2010, 20h18)
En tant que durée infinitésimale
Plutôt et en cycles de radiations

Surtout associée à la transition
Réactive portion d'atome finale

Discussions similaires