gratifiant > misc.* > misc.transport.rail

El Ninio (26/01/2007, 22h11)
Le 08 Février 2007
Manifestons à Paris
Actifs et Retraités
Pour
Imposer nos revendications sociales
Développer le Service Public

L?action nationale du 08 novembre 2006 prolongée par une multitude
d?actions régionales, locales aura permis d?infléchir les choix mis en
?uvre dans l?entreprise :

Sur l?emploi les 461 embauches supplémentaires obtenues par rapport au
budget initial 2006 de la SNCF sont l?empreinte des luttes.

Pour autant, les questions essentielles pour l?avenir de la SNCF et des
cheminots demeurent !

Le processus revendicatif engagé depuis plusieurs mois pour infléchir la
politique du gouvernement et de la direction et imposer d?autres choix
économiques et sociaux doit se poursuivre.

La manifestation nationale du 08 février en sera une étape décisive pour
obtenir d?autres choix économiques et sociaux pour le Service Public
ferroviaire.

Lors des récents Comité Central d?Entreprise et Conseil d?Administration
tous les élus du personnel ont voté contre le budget 2007 présenté par
la direction SNCF.

Le budget tourne le dos aux attentes et besoins des usagers, des
cheminots :

? suppressions de 2 490 emplois,
? hausse des péages d?utilisation de l?infrastructure de 6,1%,
? augmentation des taxes et impôts de 13,5%
? hausse de la facture de l?énergie de 91 millions d?euros,
? baisse de la contribution de l?Etat aux tarifs sociaux de 14,8%,
? cession d?actifs d?un montant de 838 millions d?euros,
? baisse de la contribution de l?Etat aux charges d?infrastructures de
60 millions d?euros.

Le budget s?enferme dans des choix uniquement financiers dictés par la
SNCF et le gouvernement qui refusent de s?attaquer aux maux dont souffre
le système ferroviaire (endettement de 41 milliards, investissements
insuffisants en matériel et en infrastructures, manque de moyens
humains, poids des péages).

Le 08 février à 40 000 voix, nous dirons haut et fort, que d?autres
alternatives existent pour réorienter les choix du budget 2007.
D?ici fin février la SNCF ouvrira une négociation salariale pour 2007.

L?année 2006 aura vu une nouvelle dégradation du pouvoir d?achat des
cheminots.
De plus en plus de cheminots actifs et retraités ont du mal à joindre
les deux bouts du fait des bas salaires et du coût de la vie et
notamment celui des loyers.
Certains jeunes embauchés sous contrats précaires vivent même dans leurs
voitures, c?est inacceptable !

Le 08 février nous affirmerons haut et fort nos revendications pour les
négociations à savoir :
? une augmentation immédiate des salaires et pensions à 6%,
? un salaire minimum d?embauche et un minimum de pension à 1 500 ?,
? la transformation de la PFA en un véritable 13ème mois,
? l?intégration des points d?indemnité de résidence dans le traitement.

Ces dernières semaines, une certaine presse relayant une campagne de
culpabilisation s?est faite l?écho du régime spécial des retraites des
cheminots qui doit être soumis à de nouvelles normes comptables.

Le 08 février nous affirmerons haut et fort notre attachement à nos
droits, à la qualité des prestations ainsi qu?à l?exigence que les
évolutions juridiques et comptables ne soient utilisées pour affaiblir
le régime des cheminots actifs et retraités. Ensemble nous exigerons la
pérennisation des droits et prestations, à plus forte raison à l?horizon
de la nouvelle réforme des retraites prévue en 2008.

Le 18 janvier le parlement européen a voté la libéralisation du trafic
international de
passagers pour 2010.
Nos actions auront mis en échec la libéralisation des trafics nationaux
de voyageurs par rail et instaurer une directive sur une certification
des conducteurs de trains et intégrant partiellement le personnel de
bord assurant des missions de sécurité.

Le 08 février avec la participation de délégations de fédérations
syndicales européennes nous dirons notre refus de la politique de
libéralisation du ferroviaire en Europe et du dumping social ainsi que
notre choix d?une politique du développement du ferroviaire basée sur la
coopération et d?un statut social de haut niveau pour les cheminots et
tous les salariés des entreprises ferroviaires.

Les raisons ne manquent donc pas pour être présents et en nombre le 08
février, cheminots actifs et retraités à l?appel de l?ensemble des
organisations syndicales.

Rendez-vous à partir de 12 h, Place d?Italie, départ à 13h30 pour se
rendre à Sévres Babylone (prés du ministère des Transports) en passant
par Denfert Rochereau.
gruezi (26/01/2007, 22h38)
comme d'hab , des revendications fourre tout , des amalgames , de la
langue de bois ...

enfin , que du pipeau creux

tout cà pour défendre les privilèges que 30 millions de
salariés-contribuables payent à 180.000 privilégiés qui sont intoxiqués
par des abrutis de syndicats cégéto-sudistes

va te fa .......
-={ P L M }=- (27/01/2007, 10h33)
Le 26 Jan 2007 21:38:37 +0100 dernier, confondant clavier et VACMA,
gruezi <gruezi> écrivait 12 lignes à propos de Le chant du
cygne des privilégiés :

>va te fa .......


Après toi, je t'en prie....

:-(
fabrice57 (27/01/2007, 12h24)
> Le 26 Jan 2007 21:38:37 +0100 dernier, confondant clavier et VACMA,
> gruezi <gruezi> écrivait 12 lignes à propos de Le chant du
> cygne des privilégiés :
>> va te fa .......

> Après toi, je t'en prie....
> :-(


Qu'est-ce qu'il fout là, pourtant dans le texte y a pas le mot magique
;-)
hassancehef (27/01/2007, 13h05)
fabrice57 a écrit :
> Qu'est-ce qu'il fout là, pourtant dans le texte y a pas le mot magique ;-)

oui,en plus!s'est encore fourré le doigt dans l'oeil,Gruezette!
Discussions similaires