gratifiant > sci.* > sci.physique

Hubert Roussel (13/09/2006, 11h14)
bonjour,

en ce moment, on entend partout à la radio, on lit dans la presse et sur
Internet, que la mission des astronautes d'Atlantis consiste à déployer
"une antenne solaire" ou "un radiateur photovoltaïque", ayant pour
objectif le doublement de la capacité électrique de la station spatiale
internationale.

J'en étais resté aux panneaux solaires constitués de cellules (ou de
capteurs) photovoltaïques, et je suis un peu perdu par ce nouveau
vocabulaire...

A la limite, le terme d'"antenne solaire" pourrait être acceptable, bien
que dans mon esprit il reste plutôt associé à l'émission, ou à la
réception, d'ondes électromagnétiques porteuses d'informations.

Maintenant, désigner par "radiateur photovoltaïque" un immense panneau
solaire, cela me semble étonnant. Il me semble que par définition, un
radiateur est un dispositif qui émet un rayonnement - exactement le
contraire d'un panneau solaire, bien qu'il doive réémettre un peu dans
l'infrarouge...

Qu'en pensez-vous ?

Gatouillerais-je déjà sans m'en rendre compte ?

hr
Hubert Roussel (13/09/2006, 16h51)
Hubert Roussel a écrit :
> bonjour,
> en ce moment, on entend partout à la radio, on lit dans la presse et sur
> Internet, que la mission des astronautes d'Atlantis consiste à déployer
> "une antenne solaire" ou "un radiateur photovoltaïque", ayant pour
> objectif le doublement de la capacité électrique de la station spatiale
> internationale.


Effectivement, je gatouille un brin !...

D'après cette page de la Nasa, et si j'ai bien compris, il s'agit en
fait de l'installation d'un radiateur chargé de refroidir l'électronique
de la station.

Il serait constitué de 7 panneaux de 2,40m par 4,80m, reliés en
accordéon, et dans lesquels circulerait de l'amoniac. La chaleur serait
dissipée par rayonnement (d'où le terme de "photovoltaïque" ?...)

Enfin, c'est par-là :
<http://www.nasa.gov/centers/glenn/projects/issradpb.html>

.... et merci de me dire si vous interprétez cette page autrement

@+
hr
Hubert Roussel (13/09/2006, 17h18)
Hubert Roussel a écrit :
> Hubert Roussel a écrit :
> Il serait constitué de 7 panneaux de 2,40m par 4,80m, reliés en
> accordéon, et dans lesquels circulerait de l'amoniac. La chaleur serait
> dissipée par rayonnement (d'où le terme de "photovoltaïque" ?...)


.... ou encore, il pourrait être tapissé de panneaux solaires sur la face
orientée au soleil et dissiper, par rayonnement infrarouge de l'autre
face, les calories excédentaires de la station - ce qui justifierait son nom

en émettant toutes sortes d'hypothèses au hasard, je vais bien finir par
tomber sur la bonne !... :-)
@+
hr
vic (13/09/2006, 17h21)
Hubert Roussel wrote:
[..]
> ... et merci de me dire si vous interprétez cette page autrement
> @+
> hr


Hello,

je crois qu'il porte l'adjectif "photovoltaïque" parce qu'il servira à
refroidir l'électronique de régulation des panneaux solaires et les
batteries, non parce qu'il est lui même "photovoltaïque".

vic
Hubert Roussel (13/09/2006, 17h36)
vic a écrit :
> Hello,
> je crois qu'il porte l'adjectif "photovoltaïque" parce qu'il servira à
> refroidir l'électronique de régulation des panneaux solaires et les
> batteries, non parce qu'il est lui même "photovoltaïque".


oui, tu as probablement raison, et c'est d'ailleurs écrit dans l'avant
dernier paragraphe de la page de la Nasa...
Ton Anglais est meilleur que le mien... :-)

S'ils installent une "antenne solaire" supplémentaire, il leur faut
également installer le système de refroidissement qui va avec...

Merci !... :-)
hr
Discussions similaires