gratifiant > sci.* > sci.zetetique

astropif (22/10/2006, 21h26)
Bon alors je ne sais pas si je fais bien, déjà, de dévoiler une faille dans
ma carapace encore molle de zététicien apprenti. Tant pis. Voilà : une et
une seule expérience dans ma vie est restée absolument inexpliquée et pour
moi inexplicable. Je m'en vais de ce pas vous la narrer en essayant de pas
vous faire marrer :

Je devais avoir environ 5 ans et nous habitions une petite maison à la
campagne. J'étais seul à la maison avec une petite cousine de mon père âgée
d'une vingtaine d'années qui me gardait souvent. Elle était en train de
faire le ménage dans la salle à manger tandis que je me baladais dans la
maison. En arrivant dans la pièce qui servait à la fois de cuisine et de
buanderie, je vois le panier à linge qui se penchait lentement jusqu'à
arriver à un angle de 45° (angle auquel normalement il aurait du chuter)
puis se relever brutalement jusqu'à heurter le mur violemment. Et ce
plusieurs fois de suite. Même à 5 ans, j'ai tout de suite senti que ce
n'était pas normal et j'ai couru chercher la cousine, je l'ai traînée
jusqu'à la pièce où le panier à linge continuait son manège. Je me souviens
encore de ses yeux exorbités. Elle me tira dehors. J'ai aujourd'hui 41 ans.
J'ai souvent repensé à ce phénomène et je n'ai trouvé aucune hypothèse me
permettant d'apporter un début d'explication. Nous n'avions pas d'animaux et
de toutes façon il était impossible de produire ce phénomène de l'intérieur
du panier.

J'ai revue la cousine il y a peu de temps. Je lui reparlé de cet épisode.
Elle m'a répondu : "Oh oui, ça, oh làlà !!!""puis elle a refusé de me
répondre à mes autres questions.

Je sais bien que c'est maigre, mais c'est tout ce que j'ai en rayon...
robby (22/10/2006, 22h37)
astropif a écrit :
> Bon alors je ne sais pas si je fais bien, déjà, de dévoiler une faille dans
> ma carapace encore molle de zététicien apprenti. Tant pis. Voilà : une et
> une seule expérience dans ma vie est restée absolument inexpliquée et pour
> moi inexplicable.


inexpliqué, sans aucun double.
inexplicable: n'allons pas si vite ! (contentons nous de 'inexpliqué', ok ?)

> Je devais avoir environ 5 ans et nous habitions une petite maison à la


donc ce sont des souvenir de petit enfant, c'est a dire ayant conservé
ce qui est surprenant pour un enfant de 5 ans, et n'ayant pas retenu ce
que ne connaissait pas un enfant de 5 ans, ok ?
+ distorsions vraisemblables, entre 5 et 41 ans.

> campagne. J'étais seul à la maison avec une petite cousine de mon père âgée
> d'une vingtaine d'années qui me gardait souvent. Elle était en train de
> faire le ménage dans la salle à manger tandis que je me baladais dans la
> maison. En arrivant dans la pièce qui servait à la fois de cuisine et de
> buanderie, je vois le panier à linge qui se penchait lentement jusqu'à
> arriver à un angle de 45° (angle auquel normalement il aurait du chuter)
> puis se relever brutalement jusqu'à heurter le mur violemment. Et ce


il etait posé sur la machine a laver, j'imagine ?
elle etait en marche ?
Tu aurais pu ne pas avoir encore l'experience des vibrations de la
machine en route, et de l'effet sur ce qui est posé dessus ?
L'angle de 45 degré, ca fait parti des elements qui ont pu se distordre
dans ta memoire. D'autant que ton souvenir est filmé à la hauteur des
yeux d'un enfant de 5 ans, soit 1/2 hauteur de machine a laver: vue en
contre plongee, qui exagere l'angle.

le panier depassait de beaucoup ?
(par ailleurs si le contenu est massé a l'arriere, et que de dessous tu
ne vois que le volume, le centre de gravité n'est pas ou tu crois, et
l'angle limite de déséquilibre non plus).
gdlf (22/10/2006, 23h31)
On Sun, 22 Oct 2006 22:37:31 +0200, robby <moi> wrote:

>inexpliqué, sans aucun double.
>inexplicable: n'allons pas si vite !


Entièrement d'accord.

Il est scientifiquement que dans le milieu humide d'une buanderie, les
esprits ont plus de pouvoirs que dans un milieu sec.

Le reste est évident.
astropif (22/10/2006, 23h48)
"robby" <moi> a écrit dans le message de
news:74cc
> astropif a écrit :
> inexpliqué, sans aucun double.
> inexplicable: n'allons pas si vite ! (contentons nous de 'inexpliqué', ok ?)


J'ai dit : POUR MOI inexplicable

> > Je devais avoir environ 5 ans et nous habitions une petite maison à la

> donc ce sont des souvenir de petit enfant, c'est a dire ayant conservé
> ce qui est surprenant pour un enfant de 5 ans, et n'ayant pas retenu ce
> que ne connaissait pas un enfant de 5 ans, ok ?
> + distorsions vraisemblables, entre 5 et 41 ans.


Oui, mais il y a des évènements qui frappent l'esprit de telle sorte qu'à
cet âge on en grave les moindres détails dans sa mémoire. De plus à 5 ans on
peut déjà avoir une bonne approche sensible des lois de la physique. De plus
la cousine vivait dans une ferme où elle aidait ses parents depuis son
enfance, alors un panier à linge elle connaissait je pense. C'était un
panier à peu près parallèlépipédique avec une armature en bois sur laquelle
étaient tressées des bandes de plastique blanc entrecroisées.

> il etait posé sur la machine a laver, j'imagine ?
> elle etait en marche ?


Non, tu penses bien que je ne t'aurais pas dérangé sinon ;-)
Non, il était posé contre le mur, il n'y avait aucun bruit sauf celui des
impacts du panier contre le mur.

> Tu aurais pu ne pas avoir encore l'experience des vibrations de la
> machine en route, et de l'effet sur ce qui est posé dessus ?
> L'angle de 45 degré, ca fait parti des elements qui ont pu se distordre
> dans ta memoire. D'autant que ton souvenir est filmé à la hauteur des
> yeux d'un enfant de 5 ans, soit 1/2 hauteur de machine a laver: vue en
> contre plongee, qui exagere l'angle.


Non, il était posé au sol, je le voyais de trois quart, il avait à peu près
ma hauteur. Le plus frappant et inexplicable est le mouvement : lent pour se
décoller du mur, puis arrivé à environ 45° retour très rapide et impact avec
le mur. Et ceci régulièrement pendant au moins 30 secondes mais je pense
plus.
Je connaissais la cuisine par cour bien sûr et j'ai grandi avec cette
interrogation sans jamais pouvoir y répondre et l'attitude de la cousine
quand j'ai évoqué l'histoire m'a frappé.
astropif (22/10/2006, 23h50)
> Il est scientifiquement que dans le milieu humide d'une buanderie, les
> esprits ont plus de pouvoirs que dans un milieu sec.


Je savais bien que vous alliez vous moquer bouhouhouhouhouh
:-((((((((((((((((((
Méchant, Vilain !
robby (23/10/2006, 01h01)
astropif a écrit :
> J'ai dit : POUR MOI inexplicable


ce qui signifie litteralement que tu affirmes qu'il ne peut et n'y aura
definitivement jamais aucune explication possible de ce qui s'est passé.
C'est assez categorique, quand meme !

> Oui, mais il y a des évènements qui frappent l'esprit de telle sorte qu'à
> cet âge on en grave les moindres détails dans sa mémoire. De plus à 5 ans on
> peut déjà avoir une bonne approche sensible des lois de la physique.


justement, la reponse est "non" a ces deux points.
Les details sont surtout ceux percus par l'emotion d'un petit de 5 ans
(et meme pour un adulte la memoire n'est JAMAIS une photographie), et a
5 ans les notions physiques sont assez limitées (par exemple en matiere
de distingo entre orientations absolues et relatives).

>> elle etait en marche ?

> Non, tu penses bien que je ne t'aurais pas dérangé sinon ;-)


es-tu sur qu'a 5 ans, tu faisais instantanément la difference entre une
machine a laver en marche ou pas en marche ?
(tu en as vu recemment, des gamins de 5 ans ? c'est petit petit !)

> Non, il était posé contre le mur, il n'y avait aucun bruit sauf celui des
> impacts du panier contre le mur. []
> Non, il était posé au sol, je le voyais de trois quart, il avait à peu près
> ma hauteur. Le plus frappant et inexplicable est le mouvement : lent pour se
> décoller du mur, puis arrivé à environ 45° retour très rapide et impact avec
> le mur. Et ceci régulièrement pendant au moins 30 secondes mais je pense
> plus.


ok, je visualise mieux.

Ca me rappelle quand mon chat joue dans un carton.
Vous n'aviez pas d'animaux, mais tu es sur qu'il n'y avait pas de chat
dans les environs ?

Bref, je ne pretend pas ici te trouver la cause, a 36 ans et 400 km de
distance. Tout ca est juste pour illustrer le principe "l'alternative
est féconde": je ne sais pas quelle etait la cause dans ton cas, mais je
peux en imaginer des 10zaines. A eliminer toutes avant de pouvoir parler
d'"inexplicable" (et encore, je n'ai surement pas pensé à tout).
Serge Paccalin (23/10/2006, 07h11)
Le lundi 23 octobre 2006 à 01:01:21, robby a écrit dans
fr.sci.zetetique :

> astropif a écrit :
>> J'ai dit : POUR MOI inexplicable

> ce qui signifie litteralement que tu affirmes qu'il ne peut et n'y aura
> definitivement jamais aucune explication possible de ce qui s'est passé.
> C'est assez categorique, quand meme !


Je comprends plutôt qu'il est, lui, incapable de l'expliquer.

> des 10zaines.


Ça, c'est de l'abréviation.

Sinon, je suis d'accord sur le reste.
robby (23/10/2006, 10h03)
Serge Paccalin a écrit :
> Je comprends plutôt qu'il est, lui, incapable de l'expliquer.


j'ai l'air de jouer sur les mots, mais c'est important:
dire "je ne me l'explique pas", "personne ne l'explique", "il est
impossible de l'expliquer" ne veulent pas dire la meme chose.
D'autant que la derniere forme s'entend souvent "par les connaissances
de la science actuelle", avec toute la tentation paranormale qui vient
avec.
En disant "ou tu m'expliques ou c'est inexplicable (comprendre:
paranormal)" on cree ce qu'on appelle un faux dilemme. Alors qu'en se
contentant de "inexpliqué", on laisse de la place aux alernatives qu'on
aurait pas vues.

>> des 10zaines.

> Ça, c'est de l'abréviation.


j'aurais ete djeu-SMS j'aurais ecris 10zN, j'imagine :-)

> Sinon, je suis d'accord sur le reste.


tu n'aimes pas mon "10zaines", donc ? :-)
astropif (23/10/2006, 18h00)
"robby" <moi> a écrit dans le message de
news:74cc
> astropif a écrit :
> > J'ai dit : POUR MOI inexplicable

> ce qui signifie litteralement que tu affirmes qu'il ne peut et n'y aura
> definitivement jamais aucune explication possible de ce qui s'est passé.
> C'est assez categorique, quand meme !


Je vais pouvoir écrire un chapitre sur l'art de pinailler mais je voulais
dire : après maintes réflexion sur le sujet, ces faits restent inexpliqués.
Je me considère donc comme incapable à ce jour de les expliquer. Ils sont
donc pour moi inexplicables... L'ambiguité se situe à mon avis sur le mot
"pour" employé ici dans le sens de "par".

> justement, la reponse est "non" a ces deux points.
> Les details sont surtout ceux percus par l'emotion d'un petit de 5 ans
> (et meme pour un adulte la memoire n'est JAMAIS une photographie), et a
> 5 ans les notions physiques sont assez limitées (par exemple en matiere
> de distingo entre orientations absolues et relatives).
> es-tu sur qu'a 5 ans, tu faisais instantanément la difference entre une
> machine a laver en marche ou pas en marche ?
> (tu en as vu recemment, des gamins de 5 ans ? c'est petit petit !)


Ben justement j'ai un fils de 7 ans, un autre de 5 ans et demi, un troisième
de 2 ans et demie... M'enfin, tu as sûrement raison en général, mais je ne
pense pas dans ce cas précis.

> []
> ok, je visualise mieux.
> Ca me rappelle quand mon chat joue dans un carton.
> Vous n'aviez pas d'animaux, mais tu es sur qu'il n'y avait pas de chat
> dans les environs ?


Non, seul avec ma gardienne.

> Bref, je ne pretend pas ici te trouver la cause, a 36 ans et 400 km de
> distance. Tout ca est juste pour illustrer le principe "l'alternative
> est féconde": je ne sais pas quelle etait la cause dans ton cas, mais je
> peux en imaginer des 10zaines. A eliminer toutes avant de pouvoir parler
> d'"inexplicable" (et encore, je n'ai surement pas pensé à tout).


C'est bien ce que j'ai fait. En 35 ans, j'ai eu le temps tu penses. Je suis
donc fondé à parler d'inexplicable POUR MOI. Même si ce n'est certainement
pas inexplicable dans l'absolu.
François Guillet (23/10/2006, 18h26)
"Serge Paccalin" <sp> a écrit dans le message de news:
w1wu4cbyzz2g$.dlg...
....
| > ce qui signifie litteralement que tu affirmes qu'il ne peut et n'y aura
| > definitivement jamais aucune explication possible de ce qui s'est passé.
| > C'est assez categorique, quand meme !
|
| Je comprends plutôt qu'il est, lui, incapable de l'expliquer.

Il n'y a pas assez d'éléments factuels.
On a donc, au contraire, une profusion des explications possibles.
parlyomar (20/11/2006, 13h14)
> Il n'y a pas assez d'éléments factuels.
> On a donc, au contraire, une profusion des explications possibles.


C'est aussi mon avis, sans photo de la cousine (à l'époque) on ira
pas bien loin

;-)
Discussions similaires