gratifiant > comp.sys.* > comp.sys.atari

Francois LE COAT (07/04/2019, 23h00)
Bonjour,

Le concepteur d'ATARI ST est mort il y a exactement 7 ans aujourd'hui.
pascal WIJSBROEK (08/04/2019, 07h34)
Le dimanche 7 avril 2019 23:00:11 UTC+2, Francois LE COAT a écrit :

> Le concepteur d'ATARI ST est mort il y a exactement 7 ans aujourd'hui.


Shiraz Shivji désapprouve ce message.
pehache (08/04/2019, 09h57)
Le 08/04/2019 à 07:34, pascal WIJSBROEK a écrit :
> Le dimanche 7 avril 2019 23:00:11 UTC+2, Francois LE COAT a écrit :
>> Le concepteur d'ATARI ST est mort il y a exactement 7 ans aujourd'hui.

> Shiraz Shivji désapprouve ce message.


C'est quand même dingue le nombre de conneries qu'il est capable
d'écrire. Pas un message où il n'y en ait pas...
Djamé (08/04/2019, 22h56)
On 2019-04-07 21:00:11 +0000, Francois LE COAT said:

> Bonjour,
> Le concepteur d'ATARI ST est mort il y a exactement 7 ans aujourd'hui.
> -- François LE COAT
> Auteur de Eurêka 2.12 (Grapheur 2D, Modeleur 3D)
>


les mots ont un sens, il n'a rien conçu du tout, il a donné l'ordre
qu'on le fasse.
Francois LE COAT (08/04/2019, 23h13)
Salut,

Djamé écrit :
>> Le concepteur d'ATARI ST est mort il y a exactement 7 ans aujourd'hui.

> les mots ont un sens, il n'a rien conçu du tout, il a donné l'ordre
> qu'on le fasse.


Oui, Jack Tramiel a conçu le cahier des charges, et s'est assuré que
le prix de la machine ATARI ST soit le plus bas. C'est la raison pour
laquelle nous avons eu cette machine. Principalement pour son prix.
Le même usage qu'un Macintosh, pour deux fois moins cher : Bravo !
pascal WIJSBROEK (09/04/2019, 07h44)
Le lundi 8 avril 2019 23:13:07 UTC+2, Francois LE COAT a écrit :

> Oui, Jack Tramiel a conçu le cahier des charges


Non. Il a -au mieux- réalisé la note d'intention. L'histoire est moins glorieuse : Atari était en train de racheter la société Amiga et son projet d'ordinateur. Mais comme ça a collé pile-poil avec l'arrivée de Tramiel, ils ont eu une angoisse financière et ont finalement signé avec Commodore (qui a d'ailleurs perdu un procès contre Atari pour entente illégale).
Dans la foulée Tramiel a imposé un concurrent au futur Amiga, développé dans l'urgence, ce qui a donné le premier ST (et qui explique son côté bricolo).

C'est de l'histoire connue et largement développée.

Et le concepteur du ST est toujours vivant.
pehache (09/04/2019, 07h55)
Le 08/04/2019 à 23:13, Francois LE COAT a écrit :
> Salut,
> Djamé écrit :
>>> Le concepteur d'ATARI ST est mort il y a exactement 7 ans aujourd'hui.

>> les mots ont un sens, il n'a rien conçu du tout, il a donné l'ordre
>> qu'on le fasse.

> Oui, Jack Tramiel a conçu le cahier des charges,


En français on dit "*rédiger* un cahier des charges".
Arachide (09/04/2019, 16h46)
Le 09/04/2019 à 07:55, pehache a écrit :
> Le 08/04/2019 à 23:13, Francois LE COAT a écrit :
> En français on dit "*rédiger* un cahier des charges". Sauf si jack Tramiel est l'inventeur du concept du cahier des charges.


Sinon, posons la question à l'envers : est-ce que sans Jack Tramiel nous
aurions eu le ST ?

Guillaume.
Francois LE COAT (09/04/2019, 18h15)
Salut,

Arachide écrit :
> Sauf si jack Tramiel est l'inventeur du concept du cahier des charges.
> Sinon, posons la question à l'envers : est-ce que sans Jack Tramiel nous
> aurions eu le ST ?
> Guillaume.


J'aime bien cette philosophie :-) À l'évidence la réponse est non. Jack
Tramiel détenait entièrement la recette de la gamme d'ordinateurs ATARI.
D'ailleurs, lorsqu'il a passé plus ou moins la main à ses fils, rien n'a
plus été comme avant. Puis Jack Tramiel était originaire de Pologne, et
il avait une certaine préoccupation pour le marché européen. Les
concepteurs de la Silicon Valley à cette époque ne s'en préoccupaient
pas. Ce qui était déjà cher aux USA devenait prohibitif en Europe. Il
me semble que sans Jack Tramiel, l'ordinateur individuel serait bien
moins répandu, et nous aurions un retard considérable en matière de
puissance de calcul, à destination du plus grand nombre. L'ATARI ST a
révolutionné l'informatique, et on le doit entièrement à Jack Tramiel =)
pehache (09/04/2019, 18h35)
Le 09/04/2019 à 18:15, Francois LE COAT a écrit :
> Salut,
> Arachide écrit :
> J'aime bien cette philosophie :-) À l'évidence la réponse est non.


Là dessus on peut être d'accord. Il a été à l'initiative du ST, c'est
un fait.

> Jack
> Tramiel détenait entièrement la recette de la gamme d'ordinateurs ATARI.
> D'ailleurs, lorsqu'il a passé plus ou moins la main à ses fils, rien n'a
> plus été comme avant. Puis Jack Tramiel était originaire de Pologne, et
> il avait une certaine préoccupation pour le marché européen. Les
> concepteurs de la Silicon Valley à cette époque ne s'en préoccupaient
> pas. Ce qui était déjà cher aux USA devenait prohibitif en Europe.


Dommage que tu retombes tout de suite dans le n'importe quoi. Il y a avait
à cette époque quantité d'ordinateurs disponibles sur le marché
européen, on les trouvait en magasin, et à des tarifs très variés.

> Il
> me semble que sans Jack Tramiel, l'ordinateur individuel serait bien
> moins répandu, et nous aurions un retard considérable en matière de
> puissance de calcul, à destination du plus grand nombre. L'ATARI ST a
> révolutionné l'informatique, et on le doit entièrement à Jack Tramiel =)


Ridicule... L'Amiga était là en même temps que le ST, pour ne parler que
de lui. Et des ordis comme le C64 ont été aussi importants que le ST,
pour ne pas dire plus importants, pour la diffusion de l'informatique au
plus nombre.
pascal WIJSBROEK (09/04/2019, 19h55)
Le mardi 9 avril 2019 18:15:33 UTC+2, Francois LE COAT a écrit :

> Jack
> Tramiel détenait entièrement la recette de la gamme d'ordinateurs ATARI.


Sauf si on regarde les Amiga...

> D'ailleurs, lorsqu'il a passé plus ou moins la main à ses fils,rien n'a
> plus été comme avant.


Ce qui n'a rien à voir avec la conception des machines. C'est le business que les fils ne maîtrisaient pas.

> Puis Jack Tramiel était originaire de Pologne, et
> il avait une certaine préoccupation pour le marché européen.


Mince ! Tu veux dire que le Jack Tramiel de Commodore, époque age d'orde cet ordinateur dans le monde, n'était pas le même ?

> Les
> concepteurs de la Silicon Valley à cette époque ne s'en préoccupaient
> pas.


Tu es très fort. L'échec d'Atari hors Europe était donc, selon toi, un calcul.
Impressionnant !

> Il me semble que sans Jack Tramiel, l'ordinateur individuel serait bien
> moins répandu, et nous aurions un retard considérable en matière de
> puissance de calcul, à destination du plus grand nombre.


N'importe quoi...

> L'ATARI ST a révolutionné l'informatique


Révolution partagée avec l'Amiga. Si l'Atari a trusté la partie bureautique et MAO, l'Amiga a préfiguré l'ordinateur ludique.

> et on le doit entièrement à Jack Tramiel =)


Pas entièrement non. En partie oui.
Francois LE COAT (09/04/2019, 21h25)
Salut,

pascal écrit :
>> Jack Tramiel détenait entièrement la recette de la gamme d'ordinateurs ATARI.

> Sauf si on regarde les Amiga...


Lorsque j'ai acheté mon 1040STf, j'ai dans le même temps regardé aussi
les Amiga. Mais qu'est-ce qui a déterminé mon choix en 1986 ? Qu'est-ce
qui a déterminé le choix de beaucoup d'ATARIstes, à cette époque ? Je
ne dis pas que la situation n'a pas ensuite évoluée. Mais lorsque
l'ATARI ST et l'Amiga sont sortis, l'Amiga était nettement plus cher.

Puis je connaissais des ATARIstes, mais pas de possesseurs d'Amiga.
Il me semble que si l'on considère les débuts de l'ATARI ST, il s'est
très bien vendu, pour son prix défiant toute concurrence. J'ai acheté
un 1040STf son écran monochrome et une imprimante à aiguilles NEC P2200.
C'était un gros investissement que je n'aurais pas pu faire avec
n'importe quelle autre marque. Les ordinateurs coutaient très cher.

La recette de l'ATARI ST était d'offrir de la puissance, pour un prix
très bas. Parce que Jack Tramiel avait décidé qu'il vendrait son ATARI
au prix le plus bas, sans renier sur la qualité et sur la puissance.
Il a maîtrisé les prix sur toute la chaine de production de l'ATARI ST.

Le Dollar étant une monnaie forte, l'argument pouvait paraître futile
pour le marché des USA, avec un public conquis à l'informatique, et
avec un fort pouvoir d'achat. Mais en Europe, l'informatisation en
était à ses débuts, et le prix d'un ordinateur pouvait être dissuasif.

De mon point de vue, l'ATARI ST a révolutionné l'informatique, parce
que l'on pouvait s'offrir un ordinateur d'un excellent rapport qualité/
prix. Et cette révolution informatique, on la doit exclusivement à Jack
Tramiel. Il a fait le pari de la démocratisation. Beaucoup d'autres
l'ont suivi ensuite. L'informatique d'avant Tramiel était inaccessible.
Ça a été un combat qui lui a fait des inimitiés dans le milieu. Il
y a encore aujourd'hui une certaine gêne à se revendiquer ATARIste.
pascal WIJSBROEK (09/04/2019, 23h02)
Le mardi 9 avril 2019 21:25:19 UTC+2, Francois LE COAT a écrit :

Les belles histoires de papy FLC.

> Lorsque j'ai acheté mon 1040STf, j'ai dans le même temps regardé aussi
> les Amiga. Mais qu'est-ce qui a déterminé mon choix en 1986 ? Qu'est-ce
> qui a déterminé le choix de beaucoup d'ATARIstes, à cette époque ? Je
> ne dis pas que la situation n'a pas ensuite évoluée. Mais lorsque
> l'ATARI ST et l'Amiga sont sortis, l'Amiga était nettement plus cher..


Tiens puisque tu racontes ta vie passionnante je vais te raconter celle de la plupart des utilisateurs.
A l'époque les deux ordinateurs les plus intéressants étaient le ST et l'Amiga.
Et qu'est ce qui décidait réellement de l'adoption de l'un ou de l'autre ? L'entourage ! Et c'est tout.

Si tes potes avaient des Amiga, alors on prenait un Amiga. Si tes potes avaient un ST, alors on prenait un ST. Ça permettait d'avoir une base logicielle conséquente et de quoi passer de bonnes soirées entre potes.

Tout le reste c'est du pipeau. Oui l'Amiga était plus cher, mais c'était à la marge.

> Puis je connaissais des ATARIstes, mais pas de possesseurs d'Amiga.


Oui mais ça c'est parce que tu es handicapé socialement. Si on avait des potes avec un Atari, on avait FORCEMENT des potes avec un Amiga dans un cercle plus ou moins lointain.

> De mon point de vue, l'ATARI ST a révolutionné l'informatique, parce
> que l'on pouvait s'offrir un ordinateur d'un excellent rapport qualité/
> prix.


Oui.

> Et cette révolution informatique, on la doit exclusivement à Jack
> Tramiel.


Non.
Francois LE COAT (09/04/2019, 23h18)
Salut,

pascal écrit :
> Oui.
> Non.


Cette histoire que tu ne comprends pas avec Jack Tramiel aux USA, parce
que tu es un Bidochon, tu la comprendras peut-être mieux avec la France.
Il y a un parallèle évident que l'on peut faire avec l'histoire de
Xavier Niel, et l'avènement de l'internet pour le grand public. Free
a décidé de casser les prix de la connexion internet en France. Il y
a un avant et un après, pour le prix de la connexion à internet.
Je considère que c'est Jack Tramiel qui a démocratisé l'ordinateur.
pascal WIJSBROEK (10/04/2019, 07h44)
Le mardi 9 avril 2019 23:18:59 UTC+2, Francois LE COAT a écrit :

> Cette histoire que tu ne comprends pas avec Jack Tramiel aux USA, parce
> que tu es un Bidochon, tu la comprendras peut-être mieux avec la France.


Evidemment je suis un Bidochon. Je ne vois pas bien le rapport avec le sujet.

> Il y a un parallèle évident que l'on peut faire avec l'histoirede
> Xavier Niel, et l'avènement de l'internet pour le grand public.


Ah. Encore une connerie.

> Free
> a décidé de casser les prix de la connexion internet en France.


Oui. Absolument. Sauf que ça n'a ni de près ni de loin déclenché "l'avènement de l'Internet pour le grand public".
Internet était déjà présent chez le grand public.

C'est la façon de consommer Internet qui a changé, avec des forfaits qui permettaient de ne plus s'occuper du temps ni du volume de données.

Un message, une connerie. Tu te maintiens.

> Il y
> a un avant et un après, pour le prix de la connexion à internet..


Pour le prix oui. Pour "l?avènement" non.

> Je considère que c'est Jack Tramiel qui a démocratisé l'ordinateur.


Certes, mais tu considères mal. Il y a au moins autant de "démocratisation" (sinon plus) dans les Amstrad que dans les ST.

Discussions similaires