gratifiant > linux.debian.user.french

Basile Starynkevitch (10/09/2019, 00h10)
On 9/9/19 11:41 PM, Basile Starynkevitch wrote:
> On 9/9/19 11:33 PM, Basile Starynkevitch wrote:
> Et la page wikipedia sur les jumeaux numériques
> <https://fr.wikipedia.org/wiki/Jumeau_num%C3%A9rique> pourraient
> devenir (pour les libristes qui s'attaqueront à la colossale tâche de
> construire un tel modèle numerique) une matière à penser.
> Pour parler un buzzword: faites donc /en logiciel libre/ *un jumeau
> numérique* des économies françaises ou celles de la zone Euro pour
> commencer. Ca serait déjà très bien.  Je rappelle que les données (les
> inputs du modèle) sont disponibles en open data.


Et avec malice j'ajouterais que /Horizon Europe/
<https://ec.europa.eu/info/horizon-europe-next-research-and-innovation-framework-programme_en>
fournirait des possibilités de financements d'un tel projet de jumeau
numérique en logiciel libre. Les associations à but non lucrative y sont
explicitement encouragées. C'est juste des appels à projets /très/
selectifs. J'en sais quelque chose, ayant moi-même, professionnelllement
avec certains collègues (du CEA ou d'autres pays de l'UE), co-rédigé des
propositions de projets H2020 qui ont eu, elles, la chance d'être
financés. Ce genre de rédaction est très ingrate à faire. Mais les
propositions retenues -elles sont très rares- sont financées à 100% de
leur effort de R&D (des "fumiers" comme moi payés assez correctement à
faire le taf et moi ce genre de financement m'a permis de travailler à
100% -en principe- sur du logiciel libre).

Donc non seulement on pourrait faire en principe un jumeau numérique en
logiciel libre des économies européeennes, mais en plus on peut arriver
à être payés pendant 3 ou 4 ans à ne faire que ça à 100% de son temps
professionnels.

Mes chers amis libristes et économistes, qu'attendez vous donc?

Librement et malicieusement
Haricophile (10/09/2019, 12h40)
Déjà le titre est a l'image de la com actuelle : tronqué !

Ce n'est pas "Stalleman chez Microsoft", non il n'est pas embauché, non
il ne travaille pas pour eux.

C'est "Stalleman fait une conférence chez Microsoft".

Le samedi 07 septembre 2019 à 18:44 +0200, David Soulayrol a écrit :
> S'il s'agissait de ne donner des conférences que chez les convertis,
> son
> travail aurait-il un intérêt ?


Entièrement d'accord avec ton message.

La diplomatie ce n'est pas ni agresser l'autre, ni se coucher devant
l'autre, mais disctuter avec des idées claires pour améliorer les choses
et éviter les conflits destructeurs.

Je n'ai aucun doute sur le fait que Stallmann sache où il habite et
qu'il ne soit pas achetable sur ses principes.

C'est Microsoft qui est en train de changer, probablement avec les
nouvelles générations. Je crois que l'engagement croissant de Microsoft
pour les logiciels libre est sincère... car intéressé. Le temps ou l'OS
était le centre stratégique des revenus est terminé, c'est ce qui a fait
changé l'OS d'Apple il y a fort longtemps. Bien entendu il ne s'agit pas
pour Microsoft de "libérer" leur entreprise, mais de recentrer leur
business sur ce qui sera leur rentabilité a venir, c'est a dire comme
Google, le service, en soigant leur points forts comme "office", "Azur"
et le reste, tout en devenant beaucoup plus collaboratif et en libérant
beaucoup de leur code pour plus d'efficacité tout en réduisant les
frais.

La conférence de Stalleman leur permettra de leur rappeler la différence
entre opensource et libre. D'un autre côté je rappelle que logiciel
libre n'est pas incompatible avec le business, ce n'est pas l'objectif :
si on pourrait espérer (et donner un coup de pouce) que cette
philosophie s'applique a l'ensemble de la société, c'est un peu hors
sujet.

Dans tous les cas, je pense que discuter avec son adversaire ne peut
être que productif pour les deux partis, je crois au "gagnant-gagnant",
et inversement que dans les guerres il n'y a que des perdants même si ce
n'est pas l'avis des quelques individus qui les déclenchent.
nicolas.patrois (10/09/2019, 14h50)
Le 09/09/2019 23:33:53, Basile Starynkevitch a écrit :

> Pas du tout d'accord. C'est tout le problème de l'économie (libérale
> ou non) en tant que discipline scientifique: modéliser quantitativement
> le comportement économique des humains.


Il n?est pas que quantitatif, très loin de là et c?est bien le problème de l?économie libérale qui se croit la seule scientifique sous prétexte que tout y est quantifié. L?astrologie aussi quantifie tout.
Par ailleurs, tu fais une autre erreur épistémologique, typique du moment où l?économie mathématique a été inventée (le XIXe siècle) : croire que tout vient d?un seul modèle. Même en sciences physiques, il existe plein de modèles, chacun a son utilité, certains sont inutilisables parce que trop complexes dans des cas simples. On n?arrive même pas àfaire coller les modèles macroscopiques avec les modèles microscopiques.

> L'hypothèse de l'Homo Economicus
> <https://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_%C5%93conomicus> n'est *pas* celle
> des économistes /libéraux/. C'est (ou en tout cas a été) l'hypothèse
> raisonnable de tout économiste (libéral ou non). Et cette même
> hypothèse a été faite par Karl Marx dans son /Capital/ (que, je te rappelles,
> j'ai lu contraint et forcé en 1977; j'ai très largement oublié la plupart
> du texte, mais pas les hypothèses faites; à l'époque déjà je prétendais
> avoir un esprit scientifique).


Erreur encore une fois : le modèle de l?homme économique n?est pas une hypothèse raisonnable de tout économiste, elle est une hypothèse tout court de certaines traditions économiques.
L?économie n?est pas que mathématique. Elle est à la croisée de tout un tas de disciplines, dont les mathématiques mais pas seulement : la géographie, l?histoire, l?anthropologie, la sociologie, la psychologie? J?ai l?impression que pour se prétendre scientifique, certains économistes l?aient oublié.
Par exemple, dans quelle autre science humaine as-tu une telle prétention de matheux purs qui écrasent les autres ? Vois-tu en géographie des matheux purs prétendre que leur seule approche est scientifique?

> Mais, chers amis libristes et économistes, "il n'y a qu'a" faire le
> modèle numérique.


Sauf qu?il n?y a jamais UN modèle mais plusieurs.
Le dogmatique ici, ce n?est pas moi.

nicolas patrois : pts noir asocial
Haricophile (11/09/2019, 01h30)
Le mardi 10 septembre 2019 à 14:49 +0200, nicolas.patrois a
écrit :
[..]
> prétention de matheux purs qui écrasent les autres ? Vois-tu en
> géographie des matheux purs prétendre que leur seule approche est
> scientifique ?


L'économie n'est pas plus une science que la plomberie : C'est une
technique.

Le fait d'utiliser des outil scientifique (math, mécanique des
fluides...) n'en fait pas une science, sinon la musique, la poésie et le
bronzage sur la plage sont aussi des sciences puisqu'on peut faire appel
à la science (math, mécanique des fluides...) pour les analyser.

En plus comme dit ci dessous, l'astrologie n'est clairement pas plus une
science que la politique.

Si vraiment on veut utiliser le mot "sciences", il faut y accoler le mot
"humaines", comme l'histoire, la sociologie, la philo...

Par contre si feu le capitalisme utilise encore des mots qui signifient
quelque chose (capital, salarié, profit, patrimoine...), le libéralisme
qui lui a succédé n'est que mensonge, enfumage et novlang qui pervertis
y compris les mots du capitalisme et jusqu'à sa propre dénomination.
fab (11/09/2019, 08h40)
'lut,

>le libéralisme qui lui a succédé n'est que mensonge, enfumage et novlang qui pervertis y compris les mots du capitalisme et jusqu'à sa propre dénomination.J'en profite pour balancer un livre, un peu velu, donc digne de tous les docteurs et académiques de la liste ;)


"L'imposture Économique" de Steeve Keen, économiste Londonien et préfacé
par Gaël Giraud, économiste et jésuite de son état. (poche, 15?)

Le livre démonte systématiquement tous les dogmes de la pensée
dominante, aucun ne résiste à l'analyse:

* Le sacro-saint loi qui prédit la diminution de la demande au fur et à
mesure que le prix augmente est bancale car les individus ne sont pas
des hédonistes centrés sur leurs intérêts.
* La loi de maximisation des profits (coût marginal=recette marginale)
s'éffondre car la taille des entreprise importe.
* La théorie de l'offre est fausse car les conditions pour qu'elle
fonctionne ne sont jamais réunies dans la réalité, exit donc, le concept
de rendement marginal décroissant.
etc...

Bonne journée,

f.
ajh-valmer (11/09/2019, 12h30)
On Tuesday 10 September 2019 12:13:33 Haricophile wrote:
> Déjà le titre est a l'image de la com actuelle : tronqué !
> Ce n'est pas "Stalleman chez Microsoft", non il n'est pas embauché, non
> il ne travaille pas pour eux.
> C'est "Stalleman fait une conférence chez Microsoft".


Stallman (et non Stalleman) :-)

Inutile de polémiquer, ça ne sert à rien,
tant que nous ne connaitrons pas les motivations
de la conférence de RMS chez microsoft et ce qu'il a dit.

Je suis surpris qu'aucun autre média que zdnet
n'ait commenté l'événement et indiqué ce qu'a dit RMS.
(c'est pourtant un scoop de la part de "l'ennemi juré" de M$).
(contrôlé via google).

zdnet a simplement ajouté ceci :
zdnet.fr/actualites/microsoft-organise-la-premiere-conference-pour-le-sous-systeme-linux-de-windows-39890263.htm
[..]
Belaïd (11/09/2019, 13h20)
Bonjour,

Il n'y a pas que zdnet ! (C'est la deuxième personne qui prétend qui y'a
que zdnet qui en parle !) Mets ta recherche dans l'actualité de ton moteur
de recherche et tu auras plein de site qui en parle ! ?

Le mer. 11 sept. 2019 12:26, ajh-valmer <ajh.valmer> a écrit :
[..]
ajh-valmer (11/09/2019, 15h20)
On Wednesday 11 September 2019 13:10:14 Belaïd wrote:
> Il n'y a pas que zdnet ! (c'est la deuxième personne qui prétend qui y'a
> que zdnet qui en parle !) Mets ta recherche dans l'actualité de ton moteur
> de recherche et tu auras plein de site qui en parle !


Alors, merci d'envoyer ces liens...
[..]
Belaïd (11/09/2019, 16h30)
Voila:



Bonne lecture !

Le mer. 11 sept. 2019 15:15, ajh-valmer <ajh.valmer> a écrit :
[..]

Discussions similaires