gratifiant > comp.sys.* > comp.sys.atari

Jo Engo (02/12/2019, 15h38)
Le Sun, 01 Dec 2019 06:31:38 -0800, pascal WIJSBROEK a écrit :

> Tu n'a répondu à aucune des vraies questions posées ici : comment tu
> développes pour la VCS "console" gros malin ? Tu vas rebooter à chaque
> mise au point ?
> Et comment tu bosses avec UN SEUL ECRAN ?


Ze solution : tu achètes 2 VCS.
Francois LE COAT (02/12/2019, 19h22)
Salut,

pascal écrit :
> Parce que j'ai raison. Et au lieu de persifler je te prends au mot.
> Toi qui est manifestement un cador en développement de jeu, je te demande humblement comment tu arrives à coder sur une machine qui necessite de rebooter pour les tests en condition réelle.


Tu n'imagines donc pas que l'on puisse développer pour AtariOS sous
OtherOS. Mais alors pourtant l'environnement sera certainement
disponible à la fois sous AtariOS _et_ OtherOS. La nécessité de
passer sous AtariOS ne sera impérative que pour la commercialisation
de son soft avec l'ATARI Store. Enfin encore une fois, tu ne connais
rien au développement, et personne ne connait AtariOS, à part que
l'on a entendu parler de Unity. Donc : je n'en sais rien, tu n'en
sais rien, et personne n'en sait rien. Tes spéculations, c'est de
la plus pure poésie, d'un ignorant qui vient de découvrir un oeuf.

Tu sais que AtariOS est en cours de conception, par des ingénieurs
de ATARI, qui en savent certainement bien plus long que toi ou moi.
Moi, je développe couramment sous GNU/Linux, et toi tu te fais des
noeuds au cerveau, parce que tu ne maîtrises pas le sujet.

Il n'y a que les cons qui ont toujours raison, et tu es très con !

ATARIstiquement vôtre =)
pascal WIJSBROEK (02/12/2019, 20h46)
Le lundi 2 décembre 2019 18:22:06 UTC+1, Francois LE COAT a écrit :

> Tu n'imagines donc pas que l'on puisse développer pour AtariOS sous
> OtherOS.


Si bien sûr. Ce que je n'imagine pas, c'est qu'on puisse le faire efficacement.

> Mais alors pourtant l'environnement sera certainement
> disponible à la fois sous AtariOS _et_ OtherOS.


Sans déconner, tu ne veux pas lire les infos officielles ET LES COMPRENDRE ?

L'environnement de développement c'est Unity. Unity c'est un truc qui sert à faire des jeux pour n'importe quelle console ou ordinateur.
Et comme l'a rappelé Fred c'est même un cross kit puisque tu peuxdévelopper pour une plateforme sur une autre plateforme.

Autrement dit : tu peux installer Linux ou Windows, puis Unity, et développer tant que tu veux dessus.

Le "détail" qui a son importance, mais que tu ignores totalement malgré ton savoir immense dans le développement de jeux, c'est que la partie "native" de l'OS d'Atari ne sera pas juste un front-end. Il y aura forcément des contraintes. Du genre pas de clavier, pas de souris, une interface qui répond aux standards définis par Atari, et moult obligations pour que le soft proposé rentre dans le cahier des charges et ne soit pas divergent du reste de la production.
Ce qui implique également des contraintes mémoire, de ne jamais utiliser telle astuce de programmation, uniquement certaines polices de caractères, que tu puisses quitter le jeu et revenir au menu, etc.
Et ça implique forcément à un moment de passer sur la vraie console pour vérifier que tout les voyants soient au vert.

> La nécessité de
> passer sous AtariOS ne sera impérative que pour la commercialisation
> de son soft avec l'ATARI Store.


Bien sûr. Car toi tu es joueur. Tu ne vérifies jamais que çafonctionne. Pas con note bien, ça économise du temps de développement.

> Enfin encore une fois, tu ne connais
> rien au développement, et personne ne connait AtariOS, à part que
> l'on a entendu parler de Unity.


Non. On n'a pas "entendu parler de Unity". C'est une annonce officielle.

> Donc : je n'en sais rien, tu n'en
> sais rien, et personne n'en sait rien.


C'est pas ma faute si tu ne sais pas lire...

> Tes spéculations, c'est de
> la plus pure poésie, d'un ignorant qui vient de découvrir un oeuf.


Sauf qu'à chaque fois je suis tombé juste. Et tu es tombé à côté.
Faisons fi de nos divergences sur l'intérêt d'avoir plusieurs machines, tu ne sais pas ce que ça veut dire. Partons plutôt sur le fond de ta réflexion :
l'AtariVCS va créer une nouvelle génération de développeurs spontanés, qui n'ont aujourd'hui aucune machine, et qui attendaient la VCS tel le messie qui va les emmener vers des cieux plus verts.

Je constate également que tu as botté en touche sur l'autre problème :
Qui a besoin d'une VCS puisque c'est un PC, et que ses logiciels seront issus d'un SDK qui peut fournir le jeu pour n'importe quel PC ?

Je vais te le refaire doucement : je suis développeur, j'ai envie de coder un jeu. Donc je prends Unity, je code mon jeu, et au moment de le compiler me vient le douloureux choix : je réserve ma production à laVCS ou je la diffuse sur une plateforme méga répandue ?

> Tu sais que AtariOS est en cours de conception, par des ingénieurs
> de ATARI, qui en savent certainement bien plus long que toi ou moi.


Oui absolument. C'est quoi le rapport ?

> Moi, je développe couramment sous GNU/Linux


Ah bon ? Tu as fait quels jeux déjà ?

> et toi tu te fais des
> noeuds au cerveau, parce que tu ne maîtrises pas le sujet.


Ne te vante pas trop. Tu as déjà utilisé cette rhétorique, et au final tu avais tort.

> Il n'y a que les cons qui ont toujours raison, et tu es très con !


Tu as raison. Oups...
Francois LE COAT (02/12/2019, 22h12)
Salut,

pascal écrit :
> Je vais te le refaire doucement : je suis développeur, j'ai envie de coder un jeu. Donc je prends Unity, je code mon jeu, et au moment de le compiler me vient le douloureux choix : je réserve ma production à la VCS ou je la diffuse sur une plateforme méga répandue ?


L'avantage d'avoir un environnement de développement multi-plateforme,
c'est que ce qui est disponible sur toutes les autres plateformes, sera
disponible sur la VCS. Pourquoi imagines tu qu'un soft soit réservé à
la console ATARI ? L'aspect multi-plateforme n'aurait aucun intérêt.

L'avantage que je vois, c'est que n'importe qui pourra développer avec
les outils de développement de la VCS, dans un environnement qui est
très répandu. Quand je parle de n'importe qui, ça veut dire qu'il y
aura des développeurs phare, mais aussi beaucoup de gens qui pourront
se former. C'est une manière de populariser le développement sur la
console de jeux, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent à ceprix.

On va même pouvoir se former gratuitement, sans débourser plus que le
simple prix d'une console VCS. Et les débouchés sont non seulement la
console, mais aussi potentiellement une grande variété de plateformes.

Alors maintenant, si tu préfères acheter un ordinateur, libre à toi.
Mais un ordinateur n'a pas au premier abord une vocation ludique,
mais plutôt professionnelle. Mais surtout, tu peux te le permettre
certes, mais il existe dans le monde beaucoup de gens qui ne peuvent
pas se le permettre. Il y a une "fracture numérique" entre un monde
sur-équipé comme tu l'es, et un autre monde qui est illectronique ...

Le but de ATARI est de bien vendre la VCS, et de réduire la fracture.
L'idée est bonne et il n'y a que ATARI qui la développe actuellement.
Microsoft, Sony et Nintendo restent sur le jeu premium pour les riches.
Pourquoi vendre Fortnite à des joueurs qui ne connaissent pas Pac-Man ?

ATARIstiquement vôtre =)
Jo Engo (02/12/2019, 23h19)
Le Mon, 02 Dec 2019 21:12:08 +0100, Francois LE COAT a écrit :

> la VCS,


? Est-ce qu'elle grille bien le pain ?
? Est-ce qu'elle fait tuner FM ?
Screetch (03/12/2019, 11h55)
Le lundi 2 décembre 2019 21:12:12 UTC+1, Francois LE COAT a écrit :

> Quand je parle de n'importe qui, ça veut dire qu'il y
> aura des développeurs phare, mais aussi beaucoup de gens qui pourront
> se former. C'est une manière de populariser le développement sur la
> console de jeux, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent à ce prix.


Sauf, que pour bien moins cher, tu peux faire la même chose. À moins que tu veuilles faire un gros jeu où de toute façon ta VCS nesera pas assez performante, un vieux PC de récupération à 50 ? ou un RPI fera également l'affaire ! Donc, non, la VCS ne pourra pas remplir cette fonction du pas cher (n'oublie pas que pour coder,il te faudra ajouter un disque dur externe + clavier+ souris + un OS (rêve pas, la plupart installeront Windows) soit bien plus cher qu'un PC classique. Non, ce n'est pas une machine "pas chère".

Elle est, de plus, trop chère pour une simple console (rétro en plus) et pas assez puissante pour se battre contre Sony, Microsoft et même Nintendo. Et en plus, elle n'a aucun jeu (un comble pour une console)....

Ils auraient surfés sur le principe du RPI (qui était, je le rappelle, le même créneau de l'Atari ST et de l'Amiga au début des années 90) avec une carte mère à tout faire pour 50/150 ?, un petit Linux embarqué, une interface à la GEM, des émulateurs de toute la gamme Atari (de la VCS à la Jaguar mais aussi de l'Atari ST/e et Falcon) avec également, pourquoi pas, un petit environnement de développement pour leur interface sous Linux. Avec, pour finir, le joli boitier de la VCS, et là, il y avait du potentiel !J'aurais même pu être client (j'ai d'ailleurs un Minimig, ce quin'est pas si éloigné de ce concept mais pour Amiga).

Où alors, ils auraient pu être disruptifs et proposer un petit PCdéguisé en console (comme la VCS actuelle) mais orientée uniquement VR, faisant ainsi un rappel au projet abandonné JagVR de feu Atari (qui n'a absolument rien à voir avec l'Atari actuel). Là, ils auraient fait parler d'eux car ils auraient enfin oser faire le virage VR alors que les autres constructeurs de consoles restent très timides dessus et ne proposent la VR qu'en option. Je crois que je me serai laissé tenter (j'ai un Oculus Quest qui est devenu ma console de jeu principale aujourd'hui avec mes bornes d'arcade).

Mais là, non, j'aime beaucoup Atari, j'ai quasiment eu toute les machines de la marque (sauf la 5200 et le Falcon). Franchement, elle n'a absolument rien d'emballant... Elle est même plutôt ridicule, je suis désolé...

Et oui, je suis codeur (plus pro, mais je l'ai été), tu ne pourras pas m'attaquer là-dessus. Je réfléchis d'ailleurs à quelques concepts à développer sur la VR en ce moment (à travers Unity - comme par hasard).
Francois LE COAT (03/12/2019, 13h26)
Salut,

Screetch écrit :
> Sauf, que pour bien moins cher, tu peux faire la même chose. À moins que tu veuilles faire un gros jeu où de toute façon ta VCS ne sera pas assez performante, un vieux PC de récupération à 50 ¤ ou un RPI fera également l'affaire ! Donc, non, la VCS ne pourra pas remplir cette fonction du pas cher (n'oublie pas que pour coder, il te faudra ajouter un disque dur externe + clavier+ souris + un OS (rêve pas, la plupart installeront Windows) soit bien plus cher qu'un PC classique. Non, ce n'est pas une machine "pas chère".
> Elle est, de plus, trop chère pour une simple console (rétro en plus) et pas assez puissante pour se battre contre Sony, Microsoft et mêmeNintendo. Et en plus, elle n'a aucun jeu (un comble pour une console)...
> Ils auraient surfés sur le principe du RPI (qui était, je le rappelle, le même créneau de l'Atari ST et de l'Amiga au début des années 90) avec une carte mère à tout faire pour 50/150 ¤, un petit Linux embarqué, une interface à la GEM, des émulateurs de toute la gamme Atari (de la VCS à la Jaguar mais aussi de l'Atari ST/e et Falcon) avec également, pourquoi pas, un petit environnement de développement pour leur interface sous Linux. Avec, pour finir, le joli boitier de la VCS, et là, il y avait du potentiel ! J'aurais même pu être client (j'ai d'ailleurs un Minimig, ce qui n'est pas si éloigné de ce conceptmais pour Amiga).
> Où alors, ils auraient pu être disruptifs et proposer un petit PC déguisé en console (comme la VCS actuelle) mais orientée uniquement VR, faisant ainsi un rappel au projet abandonné JagVR de feu Atari (quin'a absolument rien à voir avec l'Atari actuel). Là, ils auraient fait parler d'eux car ils auraient enfin oser faire le virage VR alors que les autres constructeurs de consoles restent très timides dessus et ne proposent la VR qu'en option. Je crois que je me serai laissé tenter (j'ai un Oculus Quest qui est devenu ma console de jeu principale aujourd'hui avec mes bornes d'arcade).
> Mais là, non, j'aime beaucoup Atari, j'ai quasiment eu toute les machines de la marque (sauf la 5200 et le Falcon). Franchement, elle n'a absolument rien d'emballant... Elle est même plutôt ridicule, je suis désolé...
> Et oui, je suis codeur (plus pro, mais je l'ai été), tu ne pourras pas m'attaquer là-dessus. Je réfléchis d'ailleurs à quelques concepts à développer sur la VR en ce moment (à travers Unity - comme par hasard).


Mais au même prix qu'un PC pas cher, l'ATARI VCS est une console de jeu
vidéo. Puis, je le rappelle le Raspberry Pi est bien moins performant.
Toi tu es sur-équipé Frédéric, donc tu ne vois aucun intérêt.Mais ça
n'est pas le cas de tout le monde. Une telle console, qui est à la fois
une plateforme de développement est unique sur le marché des consoles.
En plus tu es un codeur professionnel, et non pas un amateur, hein ?

ATARIstiquement vôtre =)
pascal WIJSBROEK (03/12/2019, 13h41)
Le lundi 2 décembre 2019 21:12:12 UTC+1, Francois LE COAT a écrit :

> L'avantage d'avoir un environnement de développement multi-plateforme,
> c'est que ce qui est disponible sur toutes les autres plateformes, sera
> disponible sur la VCS.


N'importe quoi...

> Pourquoi imagines tu qu'un soft soit réservé à
> la console ATARI ?


Peut-être pour justifier son achat ?

> L'avantage que je vois, c'est que n'importe qui pourra développer avec
> les outils de développement de la VCS


Il n'existe pas d'outils de développement "de la VCS". C'est Unity quidoit servir.

> dans un environnement qui est très répandu.


Donc essentiellement Windows. Maintenant explique-moi quel intérêt pourrait trouver un développeur à sortir son jeu pour la VCS alors qu'il vient de le coder sur un PC ?

Là tu vas dire "mais au contraire, il peut AUSSI le sortir sur VCS". D'accord. Donc je vais reposer la même question : quel intérêt à le sortir sur une plateforme pas répandue, qui obligera à recoder une partie de l'interface et des entrées/sorties, le tout pour alimenter une logithèque fantôme ?

> Quand je parle de n'importe qui, ça veut dire qu'il y
> aura des développeurs phare


Première nouvelle. Même sur le papier officiel qui vante tous lesavantages de la bête il n'y a toujours aucun "développeur phare".. Aucun.

> mais aussi beaucoup de gens qui pourront se former.


Oui mais -je vais le refaire une fois- c'est quoi l'avantage de se former sur la VCS alors que pour le même prix tu peux te former sur PC ?

> C'est une manière de populariser le développement sur la
> console de jeux, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent à ce prix.


Tu as tenu le même raisonnement avec la PS3. Or -et on le disait déjà à l'époque- ça a foiré.

La faille dans ton raisonnement c'est d'imaginer qu'une génération de développeur attends un objet inexistant pour se mettre à coder.
Sauf que...
- Ceux qui veulent coder codent déjà sur PC
- Le grand public ne veut pas coder. Ne sait pas coder. Ne sait pas ce que ça veut dire.

> On va même pouvoir se former gratuitement, sans débourser plus que le
> simple prix d'une console VCS.


Mensonge. Il faut un disque dur, un clavier, une souris. Donc grosso merdo au prix d'un PC. Et les gens intéressés sont déjà dessus.

> Et les débouchés sont non seulement la
> console, mais aussi potentiellement une grande variété de plateformes.


Comme un PC ? Ah oui tiens...

> Alors maintenant, si tu préfères acheter un ordinateur, libre à toi.


Ah mais moi je ne veux rien du tout. Je me contente de t'expliquer pourquoiton raisonnement est pourri.

> Mais un ordinateur n'a pas au premier abord une vocation ludique,
> mais plutôt professionnelle.


N'importe quoi...

> Mais surtout, tu peux te le permettre


C'est le même prix banane !!!

> certes, mais il existe dans le monde beaucoup de gens qui ne peuvent
> pas se le permettre.


C'est-le-même-prix !

> Le but de ATARI est de bien vendre la VCS


Oui.

> et de réduire la fracture.


Non.

> L'idée est bonne


Non.

> et il n'y a que ATARI qui la développe actuellement.


Faux. D'autres ont déjà tenu ce raisonnement par le passé. Ça a débouché sur le RPI.
Et la subtile nuance entre le RPI et la VCS, c'est que le RPI répond vraiment à ces attentes. Et son énoooooooooooooooorme succès (que tu peux nier tant que tu veux, tu dis de la merde) le prouve.

C'est ballot que tu te sois enfermé dans une posture de gros con anti RPI, sinon aujourd'hui tu en serais l'un des plus fervents défenseurs,et tu aurais peut-être même réussi à bosser (ou faire bosser) pour des distributions Aranym prêtes à l'emploi.

Au lieu de ça, tu te crois obligé de répéter et répéter encore le même mantra débile "c'est du bricolage bas de gamme", te disqualifiant de là ou se mène la vraie révolution numérique "pour tous".

> Microsoft, Sony et Nintendo restent sur le jeu premium pour les riches.


Au même prix que la VCS. Ah merde ton raisonnement est de plus en plusboiteux.

> Pourquoi vendre Fortnite à des joueurs qui ne connaissent pas Pac-Man ?


Fortnite c'est gratuit...
pascal WIJSBROEK (03/12/2019, 19h56)
Le mardi 3 décembre 2019 12:26:42 UTC+1, Francois LE COAT a écrit :

> Mais au même prix qu'un PC pas cher, l'ATARI VCS est une console de jeu
> vidéo.


Non, non et non.Tu peux mentir autant que tu veux, ça n'en reste pas moins complètement faux.
Une VCS c'est 400 boules. Plus 100 boules de disque dur, plus 50 boules de clavier/souris, plus 250 euros d'écran. Je te fait grâce de l'OS,on va imaginer que tu en trouve sous le sabot d'un cheval.
Ca fait la VCS "de développement" à 800 euros.

Or à 800 euros tu trouves des PC très honorables. Pas des "PC pascher".

> Puis, je le rappelle le Raspberry Pi est bien moins performant.


Moins performant pour quoi ? Pour les usages qui lui sont confiés c'est au contraire la quintessence de l'informatique TPWTP. Voilà une machine qui ne consomme presque rien, qui ne prend pas de place, et qui permet de réaliser des tonnes de projets ET SURTOUT d'exploiter l'énormetravail d'une énorme communauté.

Tu peux en faire un excellent media center audio et vidéo, un serveur de fichiers, un gestionnaire d'impression WIFI, un centre retro-gaming, Mathematica tourne dessus, jouer à Minecraft, le faire piloter un vieux télécran, un clone du rover martien, une steam machine, etc.

Il y a plus de projets RPI qu'il n'y aura jamais de jeux sur la VCS. Et toiavec ta bite et ton couteau tu trouves moyen de dénigrer ça... Tu es INCROYABLE. Et plus exactement INCROYABLEMENT CON.

> Toi tu es sur-équipé Frédéric, donc tu ne vois aucun intérêt.


Relis ses propos, le début de ta phrase n'a rien à voir avec la fin. Il ne voit aucun intérêt, mais pas parce qu'il est sur-équipé. C'est même la démonstration du RPI !

> Mais ça
> n'est pas le cas de tout le monde. Une telle console, qui est à la fois
> une plateforme de développement est unique sur le marché des consoles.


N'importe quel PC est une console ET une plateforme de développement. Et ne répète pas cette idiotie "le PC est une machine professionnelle" parce que c'est complètement faux.
Un PC est une machine polyvalente, dont l'aspect "ludique" a depuis bien longtemps dépassé l'aspect pro. Il suffit de regarder les cartes graphiques et les boîtiers bardés de LED. C'est pour le boulot les LED ?

> En plus tu es un codeur professionnel, et non pas un amateur, hein ?


Hahahaha. Donc soit on n'est pas développeur et c'est mal, soit on estdéveloppeur pro et c'est mal aussi.
Prochaine étape : si tu es gaucher, c'est mal.
Francois LE COAT (03/12/2019, 20h00)
Salut,

pascal écrit :
>> Quand je parle de n'importe qui, ça veut dire qu'il y
>> aura des développeurs phare

> Première nouvelle. Même sur le papier officiel qui vante tous les avantages de la bête il n'y a toujours aucun "développeur phare". Aucun.


À la parution de l'ATARI ST en janvier 1985, on ne connaissait pas
encore Calamus et Invers Software. On ne connaissait pas Cubase et
l'éditeur Steinberg. On ne connaissait pas CAB et Alexander Clauss.
On ne connaissait pas Llamasoft et Jeff Minter. On ne connaissait
pas Papyrus et ROM Software etc. etc.

Les développeurs phare, ils viendront avec la popularité de la VCS.

>> mais aussi beaucoup de gens qui pourront se former.

> Oui mais -je vais le refaire une fois- c'est quoi l'avantage de se former sur la VCS alors que pour le même prix tu peux te former sur PC ?


L'avantage est de se former à développer sur une console de jeux vidéo.
Tu peux aussi te former sur Xbox, PlayStation ou Wii, mais avec un
budget qui n'est pas à la portée de n'importe quelle bourse, parce
que les kits de développement sont très chers. On parle d'une console!

>> C'est une manière de populariser le développement sur la
>> console de jeux, ce qui n'était pas possible jusqu'à présent àce prix.

> Tu as tenu le même raisonnement avec la PS3. Or -et on le disait déjà à l'époque- ça a foiré.


La PlayStation 3 hébergeait GNU/Linux, mais son système principal
n'était pas GNU/Linux, et le kit de développement était très cher.
Sous GNU/Linux on ne pouvait pas développer pour la PS3. GNU/Linux
sur la PS3 était gadgetique. Ça n'est pas le cas pour la VCS, car
AtariOS est Ubuntu avec Unity, et que l'on va pouvoir, je veux dire
n'importe qui, développer pour AtariOS sous OtherOS. OtherOS ne peut
pas disparaître sur la VCS, car c'est une caractéristique importante
de la console ATARI. Sans OtherOS la VCS n'a pas beaucoup d'intérêt.

> La faille dans ton raisonnement c'est d'imaginer qu'une génération de développeur attends un objet inexistant pour se mettre à coder.
> Sauf que...
> - Ceux qui veulent coder codent déjà sur PC


Oui, mais tout ceux qui le veulent, ne développent pas pour une console.
Or développer pour un PC, n'est pas la même chose que pour une console.
Jusqu'à présent développer pour une console était réservé àdes riches.

> - Le grand public ne veut pas coder. Ne sait pas coder. Ne sait pas ce que ça veut dire.


Tu es le "grand public" ? Tu ne veux pas coder. Ne sais pas coder. Ne
sais pas ce que ça veut dire. Mais c'est parce que ton éducation est
à refaire ! N'importe qui actuellement, qui reçoit des cours
d'informatique a envie de coder, sais coder, et sait ce que c'est.
Je te le répète, les jeunes ils sont moins bêtes que toi à leur âge,
et ils font des trucs que tu ne comprendras jamais. Tu es un inculte !

ATARIstiquement vôtre =)
Francois LE COAT (03/12/2019, 20h25)
Salut,

pascal écrit :
>> Mais au même prix qu'un PC pas cher, l'ATARI VCS est une console de jeu
>> vidéo.

> Non, non et non.Tu peux mentir autant que tu veux, ça n'en reste pas moins complètement faux.
> Une VCS c'est 400 boules. Plus 100 boules de disque dur, plus 50 boulesde clavier/souris, plus 250 euros d'écran. Je te fait grâce de l'OS,on va imaginer que tu en trouve sous le sabot d'un cheval.
> Ca fait la VCS "de développement" à 800 euros.
> Or à 800 euros tu trouves des PC très honorables. Pas des "PC pas cher".


Oui, mais à ce prix là tu auras certes un PC, mais pour que ça ne te
coûte pas d'avantage, il va te falloir pirater tous les softs Windows.
Parce que si tu rajoutes le prix des softs pour utiliser et développer
sur le PC, ça fait beaucoup plus cher que ça ! Alors que comme la VCS
héberge GNU/Linux, il ne s'agit que de logiciels libres et gratuits !

Vous faites chier les Windowsiens à promouvoir le piratage ! Moi
j'utilise et je développe sous GNU/Linux parce que c'est libre et
gratuit. Et OtherOS sera nécessairement GNU/Linux, sinon la VCS va
te revenir très cher, si tu ne veux pas pirater Windows et le reste.

Heureusement qu'il reste des gens honnête comme ATARI pour promouvoir
GNU/Linux. Parce que toi, Pascal, Frédéric, pehache et les autres vous
ne l'êtes pas. Je l'ai souvent dit, je ne pense pas comme vous ...
Vous êtes des gens malhonnêtes, et en plus vous vous en vantez ici !

Et pourquoi utiliser Windows avec des logiciels libres ? Il vaut mieux
utiliser GNU/Linux, qui a des avantages bien supérieurs à Windows. Le
problème, c'est que tu es un inculte, Pascal. Tu ne connais que Windows.

ATARIstiquement vôtre =)
pehache (03/12/2019, 20h42)
Le 03/12/2019 à 19:25, Francois LE COAT a écrit :
> Salut,
> pascal écrit :
> Oui, mais à ce prix là tu auras certes un PC, mais pour que ça ne te
> coûte pas d'avantage, il va te falloir pirater tous les softs Windows.
> Parce que si tu rajoutes le prix des softs pour utiliser et développer
> sur le PC, ça fait beaucoup plus cher que ça ! Alors que comme la VCS
> héberge GNU/Linux, il ne s'agit que de logiciels libres et gratuits !
> Vous faites chier les Windowsiens à promouvoir le piratage !


Mais que t'es con, c'est ahurissant...

Tous les logiciels libres populaires existent sous Windows, crétin !
Firefox, LibreOffice, VLC, et j'en passe...

Con et doté d'une mémoire de poisson rouge, car ça t'a déjà été dit
10 fois au moins.

> Moi
> j'utilise et je développe sous GNU/Linux


Mythomane, tu ne développes rien du tout sous Linux, que dalle.

> parce que c'est libre et
> gratuit.


Et le seul soft que tu as développé en 30 ans n'est même pas sous
licence libre, alors pour résumer : ta gueule.

> Et OtherOS sera nécessairement GNU/Linux, sinon la VCS va
> te revenir très cher, si tu ne veux pas pirater Windows et le reste.
> Heureusement qu'il reste des gens honnête comme ATARI pour promouvoir
> GNU/Linux. Parce que toi, Pascal, Frédéric, pehache et les autres vous
> ne l'êtes pas. Je l'ai souvent dit, je ne pense pas comme vous ...
> Vous êtes des gens malhonnêtes, et en plus vous vous en vantez ici !


Diffamation caractérisée. Le jour où quelqu'un en aura vraiment marre
de tes accusations il ne faudra pas t'étonner de te prendre un procès.

Par ailleurs le seul qui est malhonnête et surtout qui s'en vante ici,
c'est toi. Car c'est toi qui diffuse sur ta chaîne YT des videos
appartenant à d'autres et sans leur accord.

> Et pourquoi utiliser Windows avec des logiciels libres ?


Ca te regarde, abruti ? Et tu te rends compte qu'avec cette seule phrase
tu détruis toi-même toute ton argumentation précédente ? ? Mais
franchement achète toi un cerveau avant d'acheter une VCS !!!
pascal WIJSBROEK (03/12/2019, 22h10)
Le mardi 3 décembre 2019 19:00:46 UTC+1, Francois LE COAT a écrit :

> À la parution de l'ATARI ST en janvier 1985, on ne connaissait pas
> encore Calamus et Invers Software. On ne connaissait pas Cubase et
> l'éditeur Steinberg. On ne connaissait pas CAB et Alexander Clauss.
> On ne connaissait pas Llamasoft et Jeff Minter. On ne connaissait
> pas Papyrus et ROM Software etc. etc.


Ça en fait des jeux tout ça... C'est quel mot dans "console de jeu" que tu ne comprends pas exactement ?

> Les développeurs phare, ils viendront avec la popularité de la VCS.


Les développeurs phares ça n'existe pas. J'utilise tes mots débiles, et j'oublie que tu ne parles presque pas le français...
Il ne s'agit ni de près ni de loin de développeurs, mais d'éditeurs.

Or, mais tu as sans doute des infos de derrière les fagots, aucun éditeur n'a signé pour publier le moindre jeu inédit. Donc à l'heure actuelle tu as dans ta console :
- la compil vault qui doit bien coûter ses 5 euros partout ailleurs
- le stream antstream avec que des vieilleries hors d'age qu'on peut trouver gratos partout ailleurs.

Et qui selon toi ne fonctionne pas pour cause de technologie déficiente.

Explique moi s'il te plait pourquoi un gugusse de base irait investir dans une console de jeu qui n'offre aucun jeu ?

> L'avantage est de se former à développer sur une console de jeux vidéo.


Je te repose la question : à part la forme du boitier, c'est quoi la différence avec un PC ?
Et je te re-repose la question : est-ce que tu connais UNE SEULE PERSONNE qui souhaite "se former sur une console" ?
Ce marché n'existe pas. C'est du vent. Exactement ce qui souffle dans ta tête en ce moment.

> Tu peux aussi te former sur Xbox, PlayStation ou Wii, mais avec un
> budget qui n'est pas à la portée de n'importe quelle bourse, parce
> que les kits de développement sont très chers.


Sur Xbox c'est gratuit. C'est quel mot dans "gratuit" que tu ne comprends pas ?

> On parle d'une console !


Précisément. Le truc qui se vend sur une seule promesse : tu branches, tu joues.

> GNU/Linux sur la PS3 était gadgetique.


Gadgetique ?

> Ça n'est pas le cas pour la VCS, car
> AtariOS est Ubuntu avec Unity, et que l'on va pouvoir, je veux dire
> n'importe qui, développer pour AtariOS sous OtherOS.


Sans déconner... Mais qui a besoin de "se former" pour AtariOS ? Tu penses vraiment qu'il y a une armée d'amateurs qui attendent la VCS pourse former ?

> OtherOS ne peut
> pas disparaître sur la VCS, car c'est une caractéristique importante
> de la console ATARI.


On est bien d'accord. Quand la VCS fera faillite, environ 6 mois aprèssa sortie, tout le bazar sera foutu à la poubelle d'un coup. Hop.

> Sans OtherOS la VCS n'a pas beaucoup d'intérêt.


Au moins tu auras admis que la console était une merde.

Encore un effort et tu comprendras pourquoi ce premier point rend le secondinutile et redondant avec quiconque prétend avoir envie d'un ordinateur.

> > - Ceux qui veulent coder codent déjà sur PC

> Oui, mais tout ceux qui le veulent, ne développent pas pour une console.


Pas besoin. Le PC est la première console du marché. Rien qu'en ouvrant Steam (et malgré le nettoyage récent) il doit y avoir au bas mot 15000 jeux.
Et ça n'est pas exhaustif.

> Or développer pour un PC, n'est pas la même chose que pour une console.


Exactement. C'est pour ça que le marché des consoles existe. Pourne pas avoir à toucher quoi que ce soit qui ne soit pas du jeu.

> Jusqu'à présent développer pour une console était réservé à des riches.


Sur Xbox c'est gratuit. D'ailleurs ça explique que tu n'arrives pas à l'admettre, parce que ça ruinerait tout ton argumentaire.

Le cas VCS existe A L'IDENTIQUE sur Xbox. Jusqu'au kit de développement. Or pas de raz de marée de développeurs, pas de soudaine vocation, rien.
Et on parle d'une console massivement distribuée.

Le développement pour console est un gadget amusant, rien de plus. Et ça ne concerne que quelques geeks passionnés qui ne représentent EN AUCUNE FAÇON le grand public.

> Tu es le "grand public" ?


Tout à fait.

> Tu ne veux pas coder. Ne sais pas coder. Ne
> sais pas ce que ça veut dire. Mais c'est parce que ton éducation est
> à refaire !


Sans doute. Mais si jamais un jour tu sors de ta grotte et que tu rencontres des gens dans la rue ou au supermarché, essaye de demander au hasardsi ces gens qui achètent du kiri et du sucre en poudre si ils codent,si savent coder, et si ils aiment coder. Juste pour voir comme ça...

> N'importe qui actuellement, qui reçoit des cours
> d'informatique a envie de coder, sais coder, et sait ce que c'est.


N'importe quoi... Tu as combien d'enfants déjà ?

> Je te le répète, les jeunes ils sont moins bêtes que toi à leur âge


J'espère bien (je te le répète aussi, c'est pas entré la première fois)

> et ils font des trucs que tu ne comprendras jamais.


Pas faux. C'est même la définition du jeune.
Euh... d'ailleurs puisque tu en parle : tu viens d'inventer la cible de la VCS ? Tu penses vraiment qu'une console qui ne fait tourner que du rétrogaming va s'adresser aux jeunes ?

> Tu es un inculte !


La preuve : je continue à te causer.
pascal WIJSBROEK (03/12/2019, 22h21)
Le mardi 3 décembre 2019 19:25:11 UTC+1, Francois LE COAT a écrit :

> Oui, mais à ce prix là tu auras certes un PC, mais pour que ça ne te
> coûte pas d'avantage, il va te falloir pirater tous les softs Windows.


Pas du tout. Tu vas apprendre un truc fou : on peut installer Linux sur un PC.
C'est complètement fou : tu prends une clé USB avec Linux dessus,tu bootes, et ça te propose d'installer l'OS sur le disque dur ! Gratuitement ! Incroyable hein ?

> Parce que si tu rajoutes le prix des softs pour utiliser et développer
> sur le PC, ça fait beaucoup plus cher que ça !


Eh non. Puisque la VCS est un PC, on parle des mêmes softs. Donc si ils sont gratos sur la VCS, ils sont gratos sur le PC. Merci d'avoir essayé.

> Alors que comme la VCS
> héberge GNU/Linux, il ne s'agit que de logiciels libres et gratuits !


La VCS n'héberge rien du tout. Il y aura AtariOS et c'est marre.
Un indice avant que tu ne dises ENCORE une connerie : le disque dur est optionnel, donc par définition Linux n'est pas préinstallé.

Et rien n'interdit d'installer Windows d'ailleurs.

> Vous faites chier les Windowsiens à promouvoir le piratage !


Tu parles tout seul mon grand.

> Moi
> j'utilise et je développe sous GNU/Linux parce que c'est libre et
> gratuit.


Oui mais ta vie on s'en branle toujours totalement.

> Et OtherOS sera nécessairement GNU/Linux, sinon la VCS va
> te revenir très cher, si tu ne veux pas pirater Windows et le reste.


Oui mais cette partie ne te regarde pas du tout. Tu ne veux pas regarder dans ton slip plutôt que d'aller voir si la bite des autres est plus grosse ?

> Heureusement qu'il reste des gens honnête comme ATARI pour promouvoir
> GNU/Linux.


Atari est un gars honnête ils faut l'avouer (Simone, appelle une ambulance, le gars FLC fait un AVC je crois bien).

> Parce que toi, Pascal, Frédéric, pehache et les autres vous
> ne l'êtes pas.


C'est vrai, on n'est rien que des gros méchants. Et si ça se trouve on ne trie pas non plus nos déchets et on laisse l'eau couler en sebrossant les dents !

(elle arrive cette ambulance ?)

> Je l'ai souvent dit, je ne pense pas comme vous ...


On avait bien remarqué. Note qu'on est super tolérant. Tu es différent, c'est pas grave. Ca nous fait comme une mascotte finalement. Situ arrives à arrêter de baver et de crier ATAAAARI partout on pourra même t'emmener au cinéma voir le film Blade Runner que tu aimes tant.

Tu veux un eskimo à l'entracte ?

> Vous êtes des gens malhonnêtes, et en plus vous vous en vantez ici !


Et des fois on se met tout nu et on crie "Miiiiicrosoft" très fort (L'ambulance est encore loin ?)

> Et pourquoi utiliser Windows avec des logiciels libres ?


C'est vrai ! Jetons VLC, jetons KODI, jetons 7zip !

> Il vaut mieux
> utiliser GNU/Linux, qui a des avantages bien supérieurs à Windows.


Mais oui ! Comme par exemple euh... bon là j'ai pas d'exemple mais oui!

> Le problème, c'est que tu es un inculte, Pascal.


Oui mais chaque jour grâce à tes précieux conseils j'apprends. Un jour je saurais qu'Atari est le messie et qu'à force d'y croire j'aurais aussi la foi.

> Tu ne connais que Windows.


Et les femmes de petite vertu.
Francois LE COAT (03/12/2019, 22h30)
Salut,

pascal écrit :
>> Tu peux aussi te former sur Xbox, PlayStation ou Wii, mais avec un
>> budget qui n'est pas à la portée de n'importe quelle bourse, parce
>> que les kits de développement sont très chers.

> Sur Xbox c'est gratuit. C'est quel mot dans "gratuit" que tu ne comprends pas ?


C'est toi qui ne comprends pas. Je n'ai pas de PC sous Windows
personnellement. Donc, si je voulais jouer _et_ développer sur Xbox
personnellement, il me faudrait acheter une Xbox, et un PC sous Windows.
Sans compter les logiciels Windows, parce que Visual Studio, il n'est
pas gratuit. Sans compter que pour utiliser Windows, il va falloir
acheter plein de trucs, des abonnements etc. Tu as chiffré tout cela ?

Vraiment la console ATARI VCS elle n'est pas chère, et en plus on
peut s'en servir pour développer dessus, et pour elle, gratuitement.

Lorsque tu dit que tu as déjà un PC sous Windows, ça n'est pas valable.
Développer sous Windows n'est pas gratuit. Mais sous GNU/Linux, si !

ATARIstiquement vôtre =)

Discussions similaires