gratifiant > misc.* > misc.divers

Didier Cuidet (08/10/2005, 14h12)
[Passage du calendrier julien au calendrier grégorien]

Le Sat, 08 Oct 2005 13:15:58 +0200, dans fr.soc.histoire.moderne,
Caligula <caius.caligula> a écrit :

> Caligula scripsit :
> >Le 2 septembre 1752 suivi du 14 septembre 1752.

> Ce qui signifie qu'il n'y eut jamais de fog dans la nuit du 2 au 3
> septembre 1752 à Londres.
> Et on peut blaguer en disant tel un flic :
> - Et que faisiez-vous dans la nuit du 2 au 14 septembre ?


Une autre question, qui sera bientôt d'actualité, se pose.

Si un constat de police doit être dréssé durant l'heure en doublon au
moment du passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, qui a lieu en
France le dernier dimanche d'octobre à 3 h du matin (heure d'été) qui
devient 2 h du matin (heure d'hiver), comment le constat est-il daté ?

Copie et suite dans <news:fr.misc.divers>
Jean-Christophe Brenier (08/10/2005, 17h27)
Bonjour,

Ici même sur fr.misc.divers, Didier Cuidet prena son clavier et écrivut des
mots pleins de pertinure :

> Si un constat de police doit être dréssé durant l'heure en doublon au
> moment du passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, qui a lieu en
> France le dernier dimanche d'octobre à 3 h du matin (heure d'été) qui
> devient 2 h du matin (heure d'hiver), comment le constat est-il daté ?


Ben la date change pas, cette quesiton !

JCB
John of Aix (08/10/2005, 19h02)
Didier Cuidet wrote:

> Si un constat de police doit être dréssé durant l'heure en doublon au
> moment du passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, qui a lieu en
> France le dernier dimanche d'octobre à 3 h du matin (heure d'été) qui
> devient 2 h du matin (heure d'hiver), comment le constat est-il daté ?


Bonne question. Je crois que tout policier sensé prendra un break
pendant l'heure en question afin d'éviter ce genre de désagrément
intellectuel pendant son service.
Didier Cuidet (08/10/2005, 21h17)
Le Sat, 8 Oct 2005 19:02:58 +0200, dans fr.misc.divers, "John of Aix"
<j.murphy> a écrit :

> Didier Cuidet wrote:
> Bonne question. Je crois que tout policier sensé prendra un break
> pendant l'heure en question afin d'éviter ce genre de désagrément
> intellectuel pendant son service.


Et s'il lui faut, par exemple, rédiger le constat d'un accident qui
s'est produit à ce moment là ?
Jimmy Limousin (08/10/2005, 21h27)
sam. 08 oct. 2005 21:17:17 Didier Cuidet a écrit dans le message de news
<news:2uan> :

> Et s'il lui faut, par exemple, rédiger le constat d'un accident qui
> s'est produit à ce moment là ?


Vous avez déjà eu à faire avec la police ? Je veux dire, sur un flag ou un
accident ?
John of Aix (08/10/2005, 21h43)
Didier Cuidet wrote:
> Le Sat, 8 Oct 2005 19:02:58 +0200, dans fr.misc.divers, "John of Aix"
> <j.murphy> a écrit :
> Et s'il lui faut, par exemple, rédiger le constat d'un accident qui
> s'est produit à ce moment là ?


Faut qu'ils attendent, le chef dort.
Thierry (10/10/2005, 17h08)
Bonjour,

Didier Cuidet a écrit :

> Si un constat de police doit être dréssé durant l'heure en doublon au
> moment du passage de l'heure d'été à l'heure d'hiver, qui a lieu en
> France le dernier dimanche d'octobre à 3 h du matin (heure d'été) qui
> devient 2 h du matin (heure d'hiver), comment le constat est-il daté ?


C'est l'heure du crime parfait : suffit d'executer a une des deux heures et
demi et avoir un alibi pour l'autre.
Ysabeau (10/10/2005, 20h54)
Thierry a écrit :
> Bonjour,
> Didier Cuidet a écrit :
> C'est l'heure du crime parfait : suffit d'executer a une des deux heures et
> demi et avoir un alibi pour l'autre.


Merci, bonne idée je le note.
Bon j'ai une liste à faire, j'y retourne immédiatement.
Discussions similaires