gratifiant > rec.media.* > rec.photo

GhostRaider (10/01/2019, 19h45)
Le 10/01/2019 à 13:41, Thierry Houx a écrit :
> Le 10/01/2019 à 09:29, GhostRaider a écrit :
> Le test "Les numériques" du Nikkor AF-S DX 18-300 mm f/3,5-5,6 ED VR:
>
> Confirme ce que je pense des zooms à très grande amplitude.
> Bon, aucun zoom n'est idéal, mais en les prenant avec une amplitude plus
> contenue, on limite l'impact de ces défauts et on peut bénéficier
> d'optiques plus lumineuses.
> Il faut quand même considérer l'aspect indéniablement pratique de ces
> optiques.


Je ne connaissais pas cet article de "Les numériques".

Il me semble nettement moins fouillé et pertinent que celui-ci :

Par exemple, l'image de macro est complètement floue. Pas sérieux...

En fait, c'est un plaidoyer pro domo qui confirme le lecteur dans ses a
priori, situation confortable. Il confirme bien ce que tu penses, sans
en avoir l'expérience.

On sait qu'un objectif doit être apprécié sur un boîtier, c'est un couple.

Si on utilise le 18-300 sur un boîtier Nikon, tous les défauts optiques
seront corrigés par le boîtier : vignettage, aberrations chromatiques,
distorsions en coussinet et en barillet et facteur de transmission T.
C'est d'ailleurs une bonne raison de travailler en JPG auto et non en
RAW manuel, mais bref...

Reste le piqué, l'acutance.
Les Numériques reprochent au 18-300 un piqué inférieur aux optiques
fixes et une certaine inconstance selon les focales, l'ouverture, et les
endroits de la photo : centre, périphérie...

Et là, le manque de sérieux de Les Numériques est patent : jugeant un
18-300, ils se limitent à 200 faute de place dans le labo !

Deuxième manque de sérieux : ils l'essayent sur un D3200 de 24 MP ce qui
cause de la diffraction à partir de F16, alors que le 18-300 ferme à F 32 !
Ils le reconnaissent d'ailleurs et déclarent que les résultats seraient
meilleurs avec un boîtier moins défini. Quel aveux !

C'est justement mon cas avec le D7000 et ses 16 MP qui diffracte moins
aux petites ouvertures. Je peux aller en macro jusqu'à F 22 sans problème..

Les Numériques retombent dans le sempiternel travers : en se référant à
la définition du capteur, ils outrepassent allègrement les possibilités
de définition des objectifs, fixes ou zooms.

Et là, il y a un juge de paix, c'est DXO.


Que dit DXO à propos du 18-300 ?
Ceci : Sharpness : 8 P-Mpix, soit : perception de définition 8 MP.
D'où sort ce chiffre de 8 MP ?
"For each focal length and each f-number sharpness is computed and
weighted across the image field, with the corners being less critical
than the image center. This results in a number for each focal length /
aperture combination. We then choose the maximum sharpness value from
the aperture range for each focal length. These values are then averaged
across all focal lengths to obtain the DxOMark resolution score that is
reported in P-MPix (Perceptual Megapixels)."

C'est donc une moyenne pondérée de l'ensemble des mesures qui permet une
comparaison intelligente entre objectifs *comparables*.

La perception de définition du 18-300 est de 8 MP, ce qui est encore
bien supérieur au 6 MP de la définition minimum.

Conclusion : le 18-300 3.5/5.6 est parfait pour tout car, compte tenu de
sa capacité à zoomer très loin dans les deux sens ce qui supprime les
aléas de recadrage, à aucun moment il n'est inférieur en définition à la
définition minimum.

J'insiste sur ce point : pas de recadrage, car un objectif fixe
nécessite souvent de recadrer et dans ce cas, la définition initiale est
souvent considérablement réduite.

Prenons par exemple le Nikon 50 mm F1.4.

Perception de définition 21 MP !
Le 18-300 est complètement dans les choux !

Oui, mais je fais du portrait avec et je recadre en 100 mm pour éviter
les gros nez..
Définition résultante : 21/4 = 5,25 MP !!!

Contre tout a priori et idées reçues, le 50 mm F 1.4 sera inférieur en
portrait au 18-300 !
Et ce sera bien pire encore si on recadre plus.
Alf92 (10/01/2019, 19h56)
GhostRaider :
> Le 10/01/2019 à 13:41, Thierry Houx a écrit :


>> Le test "Les numériques" du Nikkor AF-S DX 18-300 mm f/3,5-5,6 ED VR:
>>


> Je ne connaissais pas cet article de "Les numériques".


"Macro
Photographier les sujets de près n?est pas facile et tous les objectifs
ne sont pas capables de réaliser les mêmes images. L?explication est
simple : l'objectif nécessite une distance minimum de mise au point
entre vous et votre sujet (45 cm pour le Nikon). Pour photographier de
minuscules sujets, c?est trop s?il l?on prend en compte un second
facteur, le rapport de grandissement de l?objectif 1 : 3,2.
Au mieux, le Nikon procurera des images 3,2x plus petites que le sujet.
On ne peut donc absolument pas parler de macro mais il sera possible de
faire des gros plans assez proches des sujets que vous rencontrerez."

tu fais comment avec le tien ? bonnette macro ?
parceque tes résultats sont plutôt convaincants
jdd (10/01/2019, 20h09)
Le 10/01/2019 à 18:45, GhostRaider a écrit :

> Si on utilise le 18-300 sur un boîtier Nikon,


tu dois pas voir beaucoup d'autres options :-(

tous les défauts optiques
> seront corrigés par le boîtier : vignettage, aberrations chromatiques,
> distorsions en coussinet et en barillet et facteur de transmission T.


ce qui doit résulter en une image fade, floue sur les bords et plus
petite que dans le viseur. J'espère que c'est débrayable...

> Reste le piqué, l'acutance.
> Les Numériques reprochent au 18-300 un piqué inférieur aux optiques
> fixes et une certaine inconstance selon les focales, l'ouverture, et les
> endroits de la photo : centre, périphérie...


comme si on avait besoin de leur article pour le savoir... dans le
bourguignon, mieux vaut des carottes que des choux.

> Et là, le manque de sérieux de Les Numériques est patent : jugeant un
> 18-300, ils se limitent à 200 faute de place dans le labo !


oui, bon, il y a de fortes chances qu'il soit pire à 300, non?
> Deuxième manque de sérieux : ils l'essayent sur un D3200 de 24 MP ce qui
> cause de la diffraction à partir de F16, alors que le 18-300 ferme à F 32 !
> Ils le reconnaissent d'ailleurs et déclarent que les résultats seraient
> meilleurs avec un boîtier moins défini. Quel aveux !


? pourquoi meilleurs? si on regarde à 100%, évidemment, mais à
grandissement égal? tu dis toi même que les pixels ne servent à rien, il
n'y a guère qu'en basse lumière que ca puisse être un peu moins bon

> Et là, il y a un juge de paix, c'est DXO.

j'ai toujours été surpris des mesures dxo, j'ai un doute sur leur
adéquation à la réalité, peut-être que trop se focaliser sur un seul
critère fait oublier que tout est lié dans une photo.

> "For each focal length and each f-number sharpness is computed and
> weighted across the image field,


ce qui se traduit par: on fait notre sauce, prenez-la comme ça. C'est
justement ce que je refuse

> the aperture range for each focal length. These values are then averaged
> across all focal lengths


donc un objectif qui est bon nulle part a la même note qu'un qui est
excellent à un bout et mollasson à l'autre?

> C'est donc une moyenne pondérée de l'ensemble des mesures qui permet une
> comparaison intelligente entre objectifs *comparables*.


dans le cas en question, cette phrase montre très exactement le
contraire de ce qu'elle dit. Il s'agit d'une moyenne idiote.

> aléas de recadrage, à aucun moment il n'est inférieur en définition à la
> définition minimum.


pas du tout. *en moyenne* oui, mais il peut être très bon entre 50 et
100 mm et très mauvais ailleurs (ou le contraire)

> J'insiste sur ce point : pas de recadrage, car un objectif fixe
> nécessite souvent de recadrer


il nécessite de se déplacer, c'est un tout autre usage

et dans ce cas, la définition initiale est
> souvent considérablement réduite.
> Prenons par exemple le Nikon 50 mm F1.4.
>
> Perception de définition 21 MP !
> Le 18-300 est complètement dans les choux !


oui

> Oui, mais je fais du portrait avec et je recadre en 100 mm pour éviter
> les gros nez..


idiot. Tu prends le 100mm... qui plus est le portrait est justement le
moment ou la définition est un inconvénient (soft focus chez canon, que
j'ai eu et jamais utilisé pour ça)

> Définition résultante : 21/4 = 5,25 MP !!!
> Contre tout a priori et idées reçues, le 50 mm F 1.4 sera inférieur en
> portrait au 18-300 !
> Et ce sera bien pire encore si on recadre plus.


tu finis par dire des bêtises et ca dessert ton but.

le 18-300 est un très bon objectif à prix élevé mais encore supportable
compte tenu de son usage très étendu chaque fois qu'on ne cherche pas le
piqué absolu, soit dans 99% des cas.

on peut économiser beaucoup, en prix et en poids, en prenant le 18-200
si l'allonge est suffisante

pas besoin de démonstration biaisée

jdd
jdd (10/01/2019, 20h12)
Le 10/01/2019 à 18:56, Alf92 a écrit :

> tu fais comment avec le tien ? bonnette macro ?
> parceque tes résultats sont plutôt convaincants petite mémoire :-)


GR a un diffuseur Picard surgelé et tout un jeu de bonnettes qui lui ont
coûté le prix de son d7000, mais qui, manifestement valaient le coup.

Mais après avoir couru après les petits oiseaux, les chevreuils fous et
flous et les bestioles qui piquent il ne sait plus à quels seins se
vouer, ceux de sa jument ou ceux de ses copines :-)

jdd
Jacques L'helgoualc'h (10/01/2019, 20h19)
Le 10-01-2019, GhostRaider a écrit :
[...]
> Contre tout a priori et idées reçues, le 50 mm F 1.4 sera inférieur en
> portrait au 18-300 !
> Et ce sera bien pire encore si on recadre plus.


Ouais, prenons ta paparazzade du couple qui batifole dans les rochers,
et découpons la partie la plus chaude : tu n'as plus que 2x3 pixels...

Conclusion : ton 18-300 est nul pour la photo de cul.
GhostRaider (10/01/2019, 21h18)
Le 10/01/2019 à 19:09, jdd a écrit :
[..]
> on peut économiser beaucoup, en prix et en poids, en prenant le 18-200
> si l'allonge est suffisante
> pas besoin de démonstration biaisée

Je sens à ton ironie que tu es piqué au vif.
GhostRaider (10/01/2019, 21h19)
Le 10/01/2019 à 19:12, jdd a écrit :
[..]
GhostRaider (10/01/2019, 21h35)
Le 10/01/2019 à 19:19, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
> Le 10-01-2019, GhostRaider a écrit :
> [...]
> Ouais, prenons ta paparazzade du couple qui batifole dans les rochers,
> et découpons la partie la plus chaude : tu n'as plus que 2x3 pixels...
> Conclusion : ton 18-300 est nul pour la photo de cul.

Tu veux parler de cette photo ?

C'est bien celle-là ?

Pas d'erreur ?


Bon, tu as raison, elle est prise d'un peu loin avec le 18-200, alors il
faut la recadrer.
Prenons un rapport de 1/8 soit 64 en surface, équivalent 1600 mm.
Et bien, elle est parfaitement piquée, cette photo :

Regarde le velouté de la peau, les détails...
Quand même, les ultra-zoom Nikon sont tout aussi irremplaçables pour la
photo de cul, la preuve.
Avec le 50 Nikon, on ne verrait rien du tout. Il est nul pour la photo
de cul, le 500 mm F 1,4 de Nikon.
Je me demande bien qui peut acheter un cul de bouteille pareil.
jdd (10/01/2019, 21h37)
Le 10/01/2019 à 20:18, GhostRaider a écrit :

> Je sens à ton ironie que tu es piqué au vif.

non, justement, tu as raison sur les qualités de l'objectif mais ta
démonstration est ambiguë et contre productive :-(

jdd
jdd (10/01/2019, 21h40)
Le 10/01/2019 à 20:35, GhostRaider a écrit :

> Et bien, elle est parfaitement piquée, cette photo :
>
> Regarde le velouté de la peau, les détails...
> Quand même, les ultra-zoom Nikon sont tout aussi irremplaçables pour la
> photo de cul, la preuve.


même comme ça :-)



jdd
Jacques L'helgoualc'h (10/01/2019, 23h04)
Le 10-01-2019, GhostRaider a écrit :
[...]
> Avec le 50 Nikon, on ne verrait rien du tout. Il est nul pour la photo
> de cul, le 500 mm F 1,4 de Nikon.


- avec les focales fixes, on zoome avec les pieds : tu n'étais pas
assez près, cf. Robert Capa.

- ton facteur 10 de recadrage ne change pas le diamètre, ce serait
donc équivalent à un 500mm f/14.

> Je me demande bien qui peut acheter un cul de bouteille pareil.


Le 50mm/1.4 AF-D est bien moins cher...
Alf92 (11/01/2019, 00h02)
GhostRaider :
> Le 10/01/2019 à 19:12, jdd a écrit :


c'est quoi comme bonnette ? du Raynox ?
[..]
Thierry Houx (11/01/2019, 07h18)
Le 10/01/2019 à 18:45, GhostRaider a écrit :
[..]
> Contre tout a priori et idées reçues, le 50 mm F 1.4 sera inférieur en
> portrait au 18-300 !
> Et ce sera bien pire encore si on recadre plus.


Tiens, j'ai chatouillé la corde sensible :-)

Bon, si je comprends bien, et pour résumer, chez Nikon, pour avoir de
bons résultats, il ne sert à rien d'avoir un boitier plus défini que
16Mpx puisque l'optique ultime, le 18-300 pour ceux qui ne l'auraient
encore compris, n'est pas bon au-delà.
Ca a l'avantage de limiter la gamme intéressante du constructeur, mais
risque sérieusement de ne pas faire ses affaires.

Dans ce cas, il est évident que nous, les gens du commun, non dotés du
D7000+18-300, sommes handicapés:
- Nos boitiers, par simple définition, sont mauvais.
- Les lois de l'optique s'appliquent à nos objectifs.
- Le couple référent ci-dessus cité a la capacité, miraculeuse, de
permettre la prise de vue ultime d'un seul shot évitant de recadrer:
Comment nos vils matériels peuvent-ils encore lutter?

Nous sommes donc condamnés à la lie de la photographie: Dur constat!

Bon, du coup, je vais me remettre au Polaroid, là au moins pas d'erreur,
tout sera mauvais, mais je saurai pourquoi, et je ferai des économies.
René (11/01/2019, 09h03)
Le jeudi 10 janvier 2019 12:56:30 UTC-5, Alf92 a écrit :
[..]
> faire des gros plans assez proches des sujets que vous rencontrerez."
> tu fais comment avec le tien ? bonnette macro ?
> parceque tes résultats sont plutôt convaincants


Il a l'expérience. GR s'est très visiblement amélioré.
Mais l'autre jour il reniait DxO et aujourd'hui Dxo est son ami.

Si on regarde les MTF de Nikon du 18-300 les courbes sont intéressantes
malgré que GR nous disait l'autre jour qu'elles ne sont pas publiées.


René
GhostRaider (11/01/2019, 09h09)
Le 10/01/2019 à 22:04, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
> Le 10-01-2019, GhostRaider a écrit :
> [...]
>> Avec le 50 Nikon, on ne verrait rien du tout. Il est nul pour la photo
>> de cul, le 500 mm F 1,4 de Nikon.

> - avec les focales fixes, on zoome avec les pieds : tu n'étais pas
> assez près, cf. Robert Capa.


Ça me rappelle la réponse qu'on faisait aux adolescents spartiates qui
trouvait que leur glaive était trop court : "fais un pas un avant."

Mais comment zoomer avec les pieds à 30 mètres au dessus de la mer sans
me faire voir ?
J'ai bien réfléchi, je ne vois pas.
> - ton facteur 10 de recadrage ne change pas le diamètre, ce serait
> donc équivalent à un 500mm f/14.


Exact.
J'aime beaucoup quand tu rectifies mathématiquement les élucubrations
des uns ou des autres.

Ainsi mon 18-200 reste à F 5.6.
A 500 par recadrage il aura effectivement une ouverture géométriquement
équivalente à F14 et pourtant son ouverture optique sera toujours de F
5,6 !!
Je n'y comprends plus rien !
Je vais appeler Benoit, il va nous expliquer.
>> Je me demande bien qui peut acheter un cul de bouteille pareil.

> Le 50mm/1.4 AF-D est bien moins cher...


Son gros défaut, finalement, ça reste son existence même.

Discussions similaires