gratifiant > rec.* > rec.genealogie

domiq44 (08/11/2008, 00h50)
Bonsoir,

Encore un!
Qui peut m'aider à terminer le décryptage de cet acte de naissance?



Voici ce que j'ai pu lire :

----------
Ten Constant
L'an mil huit cent dix huit, le quatrième jour de Février
à dix heures du matin, pardevant moi, Nicolas Millet, maire
officier de l'état Civil de la commune d'Estrées, canton de Crécy,
arrondissement d'Abbeville, est comparu Pierre Ten dit Tuncq =
= roujet, journalier, âgé de cinquante huit ans, accompagné de
Jean Charles Leclercq, instituteur, et de Jean Charles Leclercq, ...
tour (?), domiciliés au dit Estrées. Il m'a déclaré que Julie Lalouette,
âgée
de trente huit ans, son épouse, a mis au monde en son
domicile hier vers huit heures du soir, un garçon qu'il m'a
représenté et à qui il a imposé le prénom de Constant.
D'après cette déclaration et représentation que les témoins
ont certifié conforme à la vérité, j'ai dressé la présentation
qu'ils ont signé avec moi les mêmes jours ... ... excepté
Pierre Ten qui a déclaré ne savoir signer de son nom.
----------

J'aimerais qu'on me dise si les noms sont corrects.
De plus, les 2 témoins semblent avoir le même nom et une profession
différente???
Et encore mieux, le père semble posséder un surnom/alias??????
Que signifient ces signes : = blablabla =

Merci

- Dominique Crétel
Annick Hellequin (08/11/2008, 08h26)
Bonjour

Je lis "les mêmes jour, mois et an.."
Annick HELLEQUIN
"domiq44" <d.cretel> a écrit dans le message de news:
4914c62e$0$24394$426a34cc...
[..]
Jean Guttierez (08/11/2008, 09h03)
Jean Charles Leclercq père et fils (les deux ont le même prénom)
On les retrouve à la dernière ligne de l'acte: Leclerq père Leclercq fils.

Bonne continuation
JG

"Annick Hellequin" <annick.hellequin> a écrit dans le message de
news:cef3
[..]
domiq44 (08/11/2008, 09h58)
Merci Annick et Jean :)

Mais que si le « tour » en début de ligne, après le « Leclercq père et
fils »?

Et aussi les 2 signes « = » après le nom du comparant ???

Jean Guttierez a écrit :
[..]
Annick Hellequin (08/11/2008, 10h05)
Pour ce qui me concerne, j'interprèterais le signe = comme nos actuels
guillemets, mais sans garantie.
Par contre, je trouve amusante l'expression "il a imposé le prénom de
Constant"
Bonnes recherches
Annick HELLEQUIN
"domiq44" <d.cretel> a écrit dans le message de news:
49154696$0$20800$426a34cc...
[..]
Alain (08/11/2008, 12h06)
domiq44 a utilisé son clavier pour écrire :
> Merci Annick et Jean :)
> Mais que si le « tour » en début de ligne, après le « Leclercq père et fils
> »?
> Et aussi les 2 signes « = » après le nom du comparant ??? Il faut lire "tous domiciliés ..."


Pour les 2 signes "=" je les interpréterai comme un tiret, on remarque
qu'il finit souvent ses lignes par un simple tiret, et pour ne pas
faire la confusion, il a doublé ce signe. Soit "... pierre ten dit
tuncq-roujet journalier ..."
gdamond (08/11/2008, 12h09)
domiq44 a écrit :
> Mais que si le « tour » en début de ligne, après le « Leclercq père et
> fils »? Bonjour


Il faut lire "tous domiciliés". Comparer le "s" final avec celui de
"domiciliés" et celui de "Estrées" ou de "heures".

Bonne suite
guy
domiq44 (08/11/2008, 13h05)
Et bien, merci à tous pour votre aide :)
Vous m'avez bien aidé !!!

Quelqu'un a-t-il une idée du pourquoi on disait par exemple « domicilié
au dit Estrées » ?
Ce fameux « au dit » que l'on rencontre ça et là pour les lieux ...

gdamond a écrit :
[..]
Patrice (08/11/2008, 13h47)
domiq44 a écrit :
> Et bien, merci à tous pour votre aide :)
> Vous m'avez bien aidé !!!
> Quelqu'un a-t-il une idée du pourquoi on disait par exemple « domicilié
> au dit Estrées » ?
> Ce fameux « au dit » que l'on rencontre ça et là pour les lieux ... Bonjour,


C'est parce que le lieu a déjà été cité dans l'acte.

Cordialement,

Patrice

Michelle Lapeyre (08/11/2008, 17h10)
domiq44 a écrit :
> Merci Annick et Jean :)
> Mais que si le « tour » en début de ligne, après le « Leclercq père et
> fils »?
> Et aussi les 2 signes « = » après le nom du comparant ???
> Jean Guttierez a écrit :

Bonjour,
Le double signe = correspond à notre tiret lorsque nous coupons un mot
pour éviter de laisser un grand blanc en fin de ligne. Ici on lit :
"...pierre ten dit tuncqroujet journalier...".
Cordialement,
Michelle Lapeyre
Discussions similaires