gratifiant > misc.* > misc.securite.routiere

Benoît (06/12/2019, 12h00)
kw <kaeshiwasa> wrote:

> Mais si l'étude se confirme on va bénéficier de la règle qui fait que
> plus il y a de cyclistes et de piétons plus les automobilistes font
> attention et moins il y a d'accidents proportionnellement.


Ce n'est pas dit. Quand on compare les cyclistes hollandais et les
scooters italiens... pas évident que le moteur gagne sur ce critère.
Benoît (06/12/2019, 12h00)
Paul Aubrin <PaulAubrin> wrote:

> Le Thu, 05 Dec 2019 23:56:20 +0100, Philippe RAI a écrit :
> La distance d'arrêt sur sol mouillé à 50km/h est 26m. A plus de 50m d'un
> passage matérialisé, le piéton qui traverse a, en principe, la priorité.
> Dans la pratique, aucun automobiliste ne s'arrêtera. Au moins un sur
> trois vous insultera même si vous êtes arrivé sans encombre de l'autre
> côté de la route.


Venez-donc en Bretagne, vous serez surpris par le respect des piétons :
il faut faire signe qu'on ne veut pas traverser si on attend à un
passage piéton.

Ce respect nécessite toutefois la lecture des plaques minéralogiques
pour savoir si c'est un local ou un parisien & Co. Cela étant, bien
souvent, on voit d'où vient le conducteur avant de pouvoir lire la
plaque. Il y en a souvent qui ralentissent tellement tôt qu'en fait ils
n'ont pas besoin de s'arrêter : vous avez déjà traverser quand ils
atteignent le passge.
Paul Aubrin (06/12/2019, 12h47)
Le Fri, 06 Dec 2019 07:55:22 +0000, kw a écrit :

> Ce signe existe, on tourne la tête à gauche et à droite en regardant les
> voitures, on l'apprend dès le plus jeune âge, il y a très rarement
> ambigüité.


Non. Tourner la tête n'apparaît pas dans le code de la circulation comme
signe par lequel un piéton indique son intention de traverser une voie de
circulation. D'ailleurs la façon de *manifester clairement* son intention
de le faire n'est pas spécifiée dans ce code.

Article R412-37
Les piétons doivent traverser la chaussée en tenant compte de la
visibilité ainsi que de la distance et de la vitesse des véhicules.
Ils sont tenus d'utiliser, lorsqu'il en existe à moins de 50 mètres, les
passages prévus à leur intention.
Aux intersections à proximité desquelles n'existe pas de passage prévu à
leur intention, les piétons doivent emprunter la partie de la chaussée en
prolongement du trottoir.

Article R415-11
Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s'arrêtant, au
piéton *s'engageant régulièrement dans la traversée d'une chaussée ou*
*manifestant clairement l'intention de le faire* ou circulant dans une
aire piétonne ou une zone de rencontre.
Le fait, pour tout conducteur, de ne pas respecter les règles de priorité
fixées au présent article est puni de l'amende prévue pour les
contraventions de la quatrième classe.
Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine
complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du
permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en
dehors de l'activité professionnelle.
Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de six
points du permis de conduire.
kw (07/12/2019, 08h14)
On 06-12-2019, Paul Aubrin wrote:
> Le Fri, 06 Dec 2019 07:55:22 +0000, kw a écrit :
> Non. Tourner la tête n'apparaît pas dans le code de la circulation


C'est du simple bon sens et surtout c'est universel.
Paul Aubrin (07/12/2019, 11h29)
Le Sat, 07 Dec 2019 06:14:37 +0000, kw a écrit :

> On 06-12-2019, Paul Aubrin wrote:
> C'est du simple bon sens et surtout c'est universel.


Certes. Mais ce n'est pas un signe convenu, ni une marque certaine de la
volonté de traverser. A l'arrêt de bus près d'un lycée voisin, on voit
souvent des grappes d'élèves discuter sur le trottoir devant le passage
piéton qui mène à l'arrêt de bus. Ils regardent sans cesse à droite et à
gauche, puisque les bus arrivent dans les deux sens. Mais ils ne
traversent pas tant que le bus n'est pas en vue.
donblas94 (06/01/2020, 07h46)
Vers le Marché International de Rungis, ce sont principalement les camions qui créent la pollution; la gare du Marché de Rungis accueillant un ou deux pauvres trains par jour... Le ferroutage ne semble pas préoccuper la France, contrairement à nos voisins helvétiques.Pourquoi nos denrées et autres matériaux boudent-Ils tant les transports en commun?

Discussions similaires