gratifiant > rec.media.* > rec.photo

Birdy (14/05/2019, 20h46)
Depuis une vitre de la Gare Montparnasse 28 avril, jour de pluie .
Sans prétention.. Blackberry à main levée, 10 images, assemblées par
Autopano... sortie sphérique...
Birdy (14/05/2019, 20h48)
Birdy a exposé le 14/05/2019 :
> Depuis une vitre de la Gare Montparnasse 28 avril, jour de pluie . Sans
> prétention.. Blackberry à main levée, 10 images, assemblées par Autopano...
> sortie sphérique...
>

Pardon pour le lien
jdd (14/05/2019, 22h12)
Le 14/05/2019 à 20:46, Birdy a écrit :
> Depuis une vitre de la Gare Montparnasse 28 avril, jour de pluie .
> Sans prétention.. Blackberry à main levée, 10 images, assemblées par
> Autopano... sortie sphérique...
>


*png* à la fin

jdd
Benoît (14/05/2019, 23h31)
Birdy <toto> wrote:

> Birdy a exposé le 14/05/2019 :
> Pardon pour le lien
>


+0,5

J'aime beaucoup, dans ta sortie sphérique, les perspectives amplifiées
sur les côtés. Cette courbe qui donne une autre vue des rues raides et
droites.

Par contre, l'absence de ciel au centre de l'image me gêne beaucoup. Je
ne sais pas vraiement dire pourquoi. Elle amplifie l'esset sphérique et
en fait un « truc » ?

Ce que j'aurai essayé de faire :

- Conceptuellement : prendre la série de photos quand les voitures sont
arrêtées au feu à gauche. Il n'y aurait plus que l'alignement de
scooters comme sujet principal : une rue courbe (normal) et un aligement
d'une centaine de scooters (original). Et pas une voiture en partie
dupliquée sur la droite.

- Utiliser un plus grang angle, prendre en portrait ou regouper deux
panos pour avoir du ciel partout en haut et faire disparaître la rue, la
ville ;

- Après on peut « coller » l'objectif à la vitre, ou lui mettre un
polarisant, ou mieux mettre un tissu noir entre la vitre et lui pour
supprimer les reflets qui compliquent les choses : on se demande ce que
boit ou fume la femme avec un pull beige ou qui sont ces gus en doudoune
rouge et haut de survêtement bleu avec un rayure rouge et une blanche.

Bref plein de détails inutilses qui viennent compliquer ce que tu as
voulu partager.

Ma règle, ma loi, est K.I.S.S. :
Keep
It
Simple
Stupid !

Pas facile à respecter je te l'avoue humblement.
Alf92 (14/05/2019, 23h50)
Birdy :

> Depuis une vitre de la Gare Montparnasse 28 avril, jour de pluie .
> Sans prétention.. Blackberry à main levée, 10 images, assemblées par
> Autopano... sortie sphérique...
>


la compo est sympa
j'aime bien
efji (15/05/2019, 00h06)
On 14/05/2019 23:50, Alf92 wrote:
> Birdy :
> la compo est sympa
> j'aime bien


Les abords de la gare Montparnasse sont complètement dingues du point de
vue des 2 roues. Je ne connais pas d'autres endroits avec une telle
concentration. La photo de Birdy est bien mais elle ne montre pas
l'endroit le plus impressionnant qui est boulevard de Vaugirard, de
l'autre côté de la gare. Là c'est avenue du Maine et je n'avais même pas
remarqué qu'il y avait des scooters.
Stephane Legras-Decussy (15/05/2019, 03h13)
Le 15/05/2019 00:06, efji a écrit :
> On 14/05/2019 23:50, Alf92 wrote:
> Les abords de la gare Montparnasse sont complètement dingues du point de
> vue des 2 roues. Je ne connais pas d'autres endroits avec une telle
> concentration. La photo de Birdy est bien mais elle ne montre pas
> l'endroit le plus impressionnant qui est boulevard de Vaugirard, de
> l'autre côté de la gare. Là c'est avenue du Maine et je n'avais même pas
> remarqué qu'il y avait des scooters.


ça doit être tellement satisfaisant de faire tomber le 1er et admirer le
domino...
Jacques DASSIÉ (15/05/2019, 05h17)
Birdy a exprimé avec précision :
> Depuis une vitre de la Gare Montparnasse 28 avril, jour de pluie . Sans
> prétention.. Blackberry à main levée, 10 images, assemblées par Autopano...
> sortie sphérique...
>


Pas mal !

Mais tu vérifierais tes liens avant de les balloter que ce ne serait
pas plus mal !

Birdy (15/05/2019, 08h35)
Le 14/05/2019, Benoît a supposé :
[..]
> Simple
> Stupid !
> Pas facile à respecter je te l'avoue humblement.


Le problème était que les 10 photos étaient prises avec une
horiezontalité variable, et qu'à la fin, il a fallu pas mal recadrer
d'où perte du ciel ou de la rue...ou de bouts de doigts...
Ceci dit l'original non recadré aurait-il un certain charme ?
Nul (15/05/2019, 10h15)
Le mercredi 15 mai 2019 08:35:42 UTC+2, Birdy a écrit :
> Le 14/05/2019, Benoît a supposé :
> Le problème était que les 10 photos étaient prises avec une
> horiezontalité variable, et qu'à la fin, il a fallu pas mal recadrer
> d'où perte du ciel ou de la rue...ou de bouts de doigts...
> Ceci dit l'original non recadré aurait-il un certain charme ?
>


c'est plus un patchwork qu'un assemblage, tous ces décalages d'images,
beurk
Birdy (15/05/2019, 10h31)
Nul avait prétendu :
> Le mercredi 15 mai 2019 08:35:42 UTC+2, Birdy a écrit :
> c'est plus un patchwork qu'un assemblage, tous ces décalages d'images,
> beurk


Pas Beurk, mais plutôt question de sémantique ;o)
Pierre Maurette (15/05/2019, 11h33)
Birdy :
> Depuis une vitre de la Gare Montparnasse 28 avril, jour de pluie . Sans
> prétention.. Blackberry à main levée, 10 images, assemblées par Autopano...
> sortie sphérique...
>


Y'a un sujet sympa, l'image est tout à fait utilisable pour illustrer
le sujet, en plus c'est agréablement composé. Que demande le peuple ?

Je suppose que le smartphone ne pouvait pas être collé parallèle à la
vitre, du moins pas pour tous les éléments, et donc que les reflets
étaient inévitables.

Ça mérite peut-être quelques clics de finalisation (auto, clarté,
*correction de voile*, vignettage (pour que ça ait plus l'air d'une
seule photo):

Birdy (15/05/2019, 12h11)
Pierre Maurette vient de nous annoncer :
> Birdy :
> Y'a un sujet sympa, l'image est tout à fait utilisable pour illustrer le
> sujet, en plus c'est agréablement composé. Que demande le peuple ?
> Je suppose que le smartphone ne pouvait pas être collé parallèle à la vitre,
> du moins pas pour tous les éléments, et donc que les reflets étaient
> inévitables.
> Ça mérite peut-être quelques clics de finalisation (auto, clarté, *correction
> de voile*, vignettage (pour que ça ait plus l'air d'une seule photo):
>


Hélas, il n'y a pas de voile entre les deux immeubles, mais un reflet
de le vitre.. A part un travail sur des calques...Cela en vaut-il la
peine ?
Benoît (15/05/2019, 12h26)
Birdy <toto> wrote:

> Le 14/05/2019, Benoît a supposé :
> Le problème était que les 10 photos étaient prises avec une
> horiezontalité variable, et qu'à la fin, il a fallu pas mal recadrer
> d'où perte du ciel ou de la rue...ou de bouts de doigts...
> Ceci dit l'original non recadré aurait-il un certain charme ?
>


Là, deux choses :
- Le panoramique est plus une rue dans une ville (dans Paris pour ceux
qui connaissent la Tour Montparnassse) et non juste une rue ;
- Les yeux « respirent » avec le ciel, une zone qui n'apporte aucune
information.

Voyons ce que cela aurait pu donner avec de prises de vues sans
erreurs : ;)
- Les doigts : Je les retire à la va-vite ;
- Les rebords de fenêtre : idem.

Maintenant, on refait la prise de vue pour avoir du ciel par tout en
haut et une rue qui ne soit pas coupée en bas, dans le cas présent. Deux
solutions :
- Réduire la focale pour tout avoir du début à la fin ;
- Plusieurs panos : un suffisament haut pour avoir du ciel partout (et
suffisament de toit pour que soft ait des repères pour le collage), un
plus bas en descendant d'une demi image voire un autre, si nécessaire,
de façon à avoir un maximum de rue dans le bas de l'image quitte à avoir
un début de trotoir ou autre-chose que tu vires au recadrage de l'image.

Des stofts de panos savent repérer plusieurs séries d'images
correspondant à plusieurs panos se recouvrant et n'en font qu'un seul.

Règle : Il faut toujours faire un pano plus haut, bas, gauche, droite
(plus grand en bref) que ce qu'on veut obtenir. On recadre après, pas
pendant la prise vue. :)

Concernant les autres défauts :

1. On se rapproche de la vitre pour ne pas avoir de reflets.

2a. On prend un bic, un crayon... bref une tige qui a le diamètre du
trou pour fixer sur un pied. On la tient dans le poing gauche avec juste
un bout qui dépasse pour la fixation de l'appareil, le bras le plus
possible le long du corps si l'appareil est lourd.
- Le poing fournit une surface assez plane pour faire pivoter
l'appareil et il assure une rotation beaucoup plus « propre ».

2b. Dans le cas d'un téléphone on le tient avec les deux doigts d'une
main au-dessus et en-dessous de l'objectif avec l'autre main qui
shoote : On ne bouge pas les deux mains !

Dernier truc : un soft de pano va égaliser la lumière entre les images.
Plus tu as de ciel plus le bas de l'image sera sombre, moins tu en as
plus elle sera claire. Il doit donc corriger ça et il arrive qu'il y ait
des résultats bizare sur certaines parties du pano. Je choisis toujours
une zone de référence et je passe en manuel sur cette zone. Elle peut
être la plus claire, la plus « normale » ou la plus sombre. À toi de
choisir comment tu veux ton dégradé de luminosité. En fait tu as un pano
comme si tu ne prenais qu'une seule photo.

Je ne sais plus si j'ai oublié des « trucs ». D'autres vont compléter :)

Ah si, un truc :
Birdy (15/05/2019, 12h44)
Birdy avait énoncé :
> Pierre Maurette vient de nous annoncer :
> Hélas, il n'y a pas de voile entre les deux immeubles, mais un reflet de le
> vitre.. A part un travail sur des calques...Cela en vaut-il la peine ?


Néanmoins pour le reflet entre les immeubles, j'ai révisé dans ma tête
mes connaissancees de PS. il y a bien l'éponge pour l'augmentation de
densité.. Par contre pour les reflets en bas à droite pas de pitié et
grosse maladresse avec le doigt pour mélanger les gris..!
Je retourne un jour à l'utilisation des calques. Plus le temps ces
jours-ci.


[..]

Discussions similaires