gratifiant > sci.* > sci.physique

Benoît (09/07/2019, 22h57)
Richard Hachel <r.hachel> wrote:

> Le 09/07/2019 à 13:36, Benoît a écrit :
> Prenons cosµ=1 si µ=0.
> On a v'=v.sqrt(1-Vo^2/c^2)/(1+Vo/c)


Si Vo = c : v'= v*sqrt(1-1^2/1^2)/(1+1)
= v*sqrt(0)/2
= 0

Il fallait s'y attendre.

Et si v est la vitesse, Vo c'est quoi ?
Richard Hachel (09/07/2019, 23h28)
Le 09/07/2019 à 22:57, Benoît a écrit :
> Richard Hachel <r.hachel> wrote:
> Si Vo = c : v'= v*sqrt(1-1^2/1^2)/(1+1)
> = v*sqrt(0)/2
> = 0
> Il fallait s'y attendre.
> Et si v est la vitesse, Vo c'est quoi ?


v n'est pas la vitesse, mais la fréquence, ce n'est pas un V mais un (nu)
grec.

Vo est la vitesse. Dans TOUTES mes équations et depuis 1986, je notre
toujours la vitesse comme ça.

Pour bien faire comprendre que les vitesses ne sont pas des vitesses
réelles, jamais. Mais seulement des vitesses observables qui ne sont pas
la réalité des choses. . Le "o" est pour observable.

Il existe dans la nature trois sorte de vitesses:

Les vitesses réelles, les vitesses observables, les vitesses apparentes.

En pratique, les physiciens utilisent les vitesses observables qu'ils note
v, et les vitesses apparentes qu'ils notent v_app.

Jamais ils n'utilisent les vitesses réelles qui pourtant peuvent être
bien pratiques et simplifier bien des équations.

Exemple: quelle est la quantité de mouvement d'un corps?

p=m.Vr (dans tous les cas de figure, et même dans les cas de vitesses
relativistes).

Quelle est l'énergie globale d'une particule?

Eg=mc^2[Vr/Vo]

Et ainsi de suite...

R.H.
Ahmed Ouahi, Architect (10/07/2019, 09h51)
.... Évidemment puisque le sursaut de l'analogie maitresse en puisse
seulement en prendre assez loin puisque n'en a-t-il aucunement incorporé
l'effet du temps alors la façon de voir puisse-t-elle en prendre tellement
loin puisque s'en approche-t-il de l'impossible à envisionner la dimension
en comparer les trois parts de l'espace à une part du temps alors que toutes
les interventions comme en mouvement de la fabrique de tous les événements
puissent-ils åleinement s'accorder pour quelqun pour la patente de l'office
....
Ahmed Ouahi, Architect (10/07/2019, 10h20)
.... Néanmoins la contribution quant à l'ordinateur ayant puisé de sa
répétitive connaissance en la matière avec les étoiles en faire un système
stellaire de clasification aussi pratique aussi que plus profond ayant pu en
distinguer que ce type d'étoiles connues était variable après les
constellations où y avait-il été identifié comme pulsar avec une régulière
rennaissance une sorte de stellaire ce qui en avait-il été assez rare
quoique quelquesun d'eux étaient assez bien connus des étoiles du pôle
puisque en étaient-ils des étoiles ayant pu se mouvoir auparavant ...
bilou (12/07/2019, 01h22)
On 07/07/2019 17:15, Lucas Levrel wrote:

> Ceci étant dit, la fréquence reçue d'un émetteur s'éloignant à la
> vitesse v tend vers 0 quand v tend vers c (je ne parle pas
> d'accélération, mais de limite mathématique).


Bonsoir
Ca ne me choque pas trop mais si l?émetteur se rapproche elle fait quoi
la fréquence ?
Au mieux elle double ?
J'ai bon ?
PS: je teste Thunderbird mais sous Linux maintenant
Alors si le message arrive en double désolé.

Discussions similaires