gratifiant > sci.* > sci.maths

Il cattivo (20/03/2006, 21h11)
Bien sur, si nous voulons etre rigoureux, nous dirions lim (n-->oo ;
y(n)) où y(i+1)=x^y(i) ou y(i)^x ce n'est pas la meme fonction, mais
elles marchent toutes deux.
Xavier (22/03/2006, 12h17)
Sylvain wrote:
> Quelle équation a pour courbe un angle droit, paralléle et perpendiculaire
> aux axes des coordonnés, est stritement positive, n'a pas de constante, n'a
> pas de fonction valeur absolue ?

Il est possible de répondre à ta question en contournant les exigences de non
utilisation des fonctions constantes et de la valeur absolue...
apportant ainsi une réponse exacte... puisque tu as une idée de la fonction
permettant de tracer la courbe décrite, formulée en termes de valeur absolue
et de constantes...

Donc, puisqu'il s'agit de faire de la "traduction" :
1 ==> sqrt( sin(x)*sin(x) + cos(x)*cos(x) )
abs(x) ==> sqrt(x*x)

Une fonction répondant à la spécification peut alors être donnée par une
définition par cas...

Xavier
Lambda (22/03/2006, 18h54)
Xavier wrote:
> 1 ==> sqrt( sin(x)*sin(x) + cos(x)*cos(x) )


Euh... Je dois être bête, mais quel est l'intérêt de la racine carrée ?
StefJM (22/03/2006, 23h36)
"Lambda" a écrit
> Xavier wrote:
> > 1 ==> sqrt( sin(x)*sin(x) + cos(x)*cos(x) )

> Euh... Je dois être bête, mais quel est l'intérêt de la racine carrée ?


Non pas bête, matheux.

Un physiqueux ne poserait pas cette question. ;-)

<zut, zut, c'est fsm ici...>
Lambda (23/03/2006, 00h16)
StefJM wrote:
> "Lambda" a écrit
>>Xavier wrote:
>>> 1 ==> sqrt( sin(x)*sin(x) + cos(x)*cos(x) )

>>Euh... Je dois être bête, mais quel est l'intérêt de la racine carrée ?

> Non pas bête, matheux.


Non, pire, informaticien... pas taper siouplé :-(
Xavier (23/03/2006, 00h44)
Lambda wrote:
> Xavier wrote:
>> 1 ==> sqrt( sin(x)*sin(x) + cos(x)*cos(x) )

> Euh... Je dois être bête, mais quel est l'intérêt de la racine carrée ?

.... une étourderie... elle ne porte pas à conséquence.
L'idée était de montrer que la contrainte posée, ne pas utiliser de
constante dans la définition de la fonction f telle que bla bla bla,
est une contrainte vide... Il existe une infinité de fonctions dont
l'image est une constante donnée, et ce quelque soit la constante...

Xavier

Discussions similaires