gratifiant > misc.* > misc.actualite

OldFlanker (10/09/2009, 17h42)
Des milliers de délinquants et criminels relâchés dans les rues...

si vous n’agissez pas tout de suite !!

Cher ami,

C'est le dernier moment pour agir contre la nouvelle loi sur les prisons,
qui prévoit de relâcher dans les rues des milliers de délinquants et
criminels actuellement sous les verrous.

Nous avons un grand espoir d'y arriver si vous apposez immédiatement votre
nom sur la pétition ci-jointe, et que vous faites passer ce message à tous
vos amis.

Le vote a lieu mardi prochain (mardi 15 septembre), et, selon le journal Le
Monde d'hier, l'action de l'Institut pour la Justice est peut-être en train
de faire basculer le vote à l'Assemblée (voir 3e paragraphe de l'article).

Pour porter un ultime coup de boutoir, il faut que vous mettiez votre nom en
bas de notre pétition en cliquant ici (sur le site Internet de l’Institut
pour la Justice entièrement sécurisé) et de transférer ce message à tout
votre carnet d'adresses. Si vous agissez tout de suite, nous pouvons
parvenir à changer le vote. Sinon, votre sécurité et celle de vos enfants
est gravement menacée.

Cette loi prévoit de libérer tous les condamnés à deux ans de prison ou
moins – sauf impossibilité matérielle qui devra être démontrée par les
magistrats.

Or, tous les jours, des braqueurs, des violeurs, et des coupables d’attaques
à main armée sont condamnés à de telles peines.

Ils sont donc tous concernés par ces mesures de libération automatiques.

Si la loi passe, VOUS allez forcément croiser certains de ces criminels
dans la rue, au supermarché, à la banque !!

La plupart sont déjà des récidivistes. Certains ont déjà commis quinze
délits, parfois plus encore.

Trouvez-vous normal que ce type de personnes ne fassent pas leur peine de
prison ???

Quel effet cela peut-il avoir sur les autres délinquants, à votre avis, s’ils
voient que les peines ne sont plus appliquées ?

Cette loi constitue un scandale énorme.

Car non seulement le nombre de délinquants et criminels en liberté va
augmenter en flèche…

… mais cette impunité va encourager de nombreux autres délinquants à passer
à l’acte.

C’est ce qu’on observe depuis quarante ans dans notre pays :

chaque fois que l’on assouplit la loi, que l’on réduit les peines... les
actes de délinquance bondissent aussitôt.

Et je ne parle pas des cas, encore plus graves, où des personnes innocentes
sont enlevées, violées, torturées, parfois même tuées par des récidivistes
libérés prématurément.

---> Le 28 juillet 2009, un homme a été arrêté à La Rochelle
pour avoir enlevé, attaché avec des fils électriques sur un lit, étranglé et
agressé sexuellement une collégienne de 13 ans, qu’il avait embarquée de
force à la sortie de classes.

Cet homme est également soupçonné d’avoir commis une attaque à main armée et
d’avoir enlevé et molesté un petit garçon, retrouvé tout nu au milieu d’un
champ, le 14 avril 2009.

Ces trois actes n’auraient jamais dû être commis, car le coupable n’aurait
jamais dû se trouver là : il avait déjà été condamné à dix ans de prison
ferme pour un autre viol et il n’avait pas purgé sa peine jusqu’au bout.

Mais le système judiciaire avait jugé bon de le libérer quand même, ce qui
lui a permis de récidiver aussitôt.

Vous et moi devons à tout prix empêcher les députés de voter la nouvelle loi
sur les prisons, qui causera une hausse de ce type d’affaires.

C’est pour protéger nos enfants et petits-enfants que nous devons le faire.

L’Institut pour la Justice est mobilisé depuis le mois de mai 2009 contre ce
projet. Nous avons déjà fait d’importants progrès :

- Nous avons d'abord été trouver dans son bureau le rapporteur
du projet de loi au Sénat, à qui nous avons fait part de l'opposition
catégorique des 160 000 sympathisants actifs de l'Institut pour la Justice ;

- Puis, nous avons été reçus à l'Elysée, à Matignon et au
Ministère de la Justice.

- Pour appuyer nos propos, nous avons déclenché un premier
raz-de-marée de cartes postales de protestation, qui nous à permis de
réveiller toute l’Assemblée nationale. La plupart des députés, en effet, ne
s’étaient pas aperçus du danger.

- C’est alors que la Revue Parlementaire, une publication
spéciale pour les députés et sénateurs, nous a accordé une double page pour
que nous expliquions à tous les parlementaires la catastrophe qui menace.

Nous avons provoqué une immense onde de choc, doublée par une pleine page
dans le Figaro, le 24 juin 2009.

Nous étions hier sur RTL, Public-Sénat et dans Le Monde pour dénoncer les
risques énormes de ce projet, et aujourd'hui dans le Figaro (p. 15).

Mais votre intervention est indispensable aujourd’hui.

Nous arrivons à la fin de notre marathon et un dernier coup de boutoir est
nécessaire pour faire basculer le vote et envoyer aux oubliettes ces
articles de loi.

C’est le moment décisif pour envoyer un raz-de-marée de protestations aux
députés, pour leur demander de modifier les articles 46 et 48.

Si vous ne participez pas, il est quasiment sûr que la loi sera votée, et
que des dizaines de milliers de délinquants et criminels vont être libérés.

J’ai mis tous mes espoirs en vous : il faut donc d’urgence :

1) que vous agissiez aujourd’hui auprès des
députés, en signant la pétition sur notre site internet ;

2) que vous envoyiez un don spécial à l’Institut
pour la Justice pour nous aider à financer cette campagne (sur notre site
également).

Ce message a été adressé à 60 000 correspondants par email (coût : environ
400 euros) mais nous faisons également signer des milliers de pétitions
papier (coût : environ 2 euros par pétition signée).

Pour nous aider à récolter les signatures nécessaires, merci de nous
adresser 5, 10 ou même 15 euros.

En effet, nous sommes aujourd’hui à court de financement pour continuer nos
efforts. Sans votre aide, nous ne pourrons pas faire masse sur les députés.

Je compte fortement sur votre générosité et votre sens des responsabilités
pour faire réussir cette opération cruciale pour la protection des personnes
innocentes.

Un grand merci,

Marie-Laure Jacquemond

Présidente
paul geister (11/09/2009, 08h31)
OldFlanker a écrit :
[..]
> Un grand merci,
> Marie-Laure Jacquemond
> Présidente

bien ! mais on fait quoi pour les delinquants financiers, banquiers
speculateurs eux on se met à genoux devant.
C'est bien de relâcher les gens des geôles, la justice est pourrie
car injuste.
Etre delinquant maintenant c'est facile, Sarko remplit les taules à
tout va.
Il copie la justice americaine qui soit dit en passant est une honte.
OldFlanker (11/09/2009, 11h55)
"paul geister" <poltergeistnopub> a écrit dans le
message de news: 4aa9eee2$0$17779$ba4acef3
> bien ! mais on fait quoi pour les delinquants financiers,
> banquiers speculateurs eux on se met à genoux devant.
> C'est bien de relâcher les gens des geôles, la justice est
> pourrie car injuste.
> Etre delinquant maintenant c'est facile, Sarko remplit les taules à
> tout va.
> Il copie la justice americaine qui soit dit en passant est
> une honte.


Espérons tous que tu n'auras par exemple, personne (adulte ou enfant) de ta
famille qui se fasse découper en rondelles par un multirécidiviste qui
n'aura en fait que profiter de cette justice si injuste.

Il vaudrait mieux penser d'abord aux victimes et à leur famille dans la
peine avant de s'occuper des assassins et autres truands à reclasser dans la
société.
Discussions similaires