gratifiant > rec.* > rec.humour

Gloops (07/06/2019, 15h39)


Je viens d'apprendre qu'avant de s'appeler MS-DOS, le premier système
d'exploitation pour micro-ordinateur s'est appelé cul d'os, comme ils
disent dans la vidéo.
SATS (07/06/2019, 22h49)
Il se trouve que Gloops a formulé :
>
> Je viens d'apprendre qu'avant de s'appeler MS-DOS, le premier système
> d'exploitation pour micro-ordinateur s'est appelé cul d'os, comme ils disent
> dans la vidéo.


Ce reportage très instructif, démontre surtout que Bill Gates n'a pas
écrit MS-DOS dans son garage mais qu'il l'a acheté.
Gloops (07/06/2019, 22h54)
Le 7 Juin 2019 à 22:49, Sats <pub> a écrit :
> Il se trouve que Gloops a formulé :
> Ce reportage très instructif, démontre surtout que Bill Gates n'a pas
> écrit MS-DOS dans son garage mais qu'il l'a acheté.


Affirmatif. C'est le vendeur qui avait appelé ça cul d'os, et lui l'a
renommé MS-DOS, pour Microsoft ça cadrait mieux.
Je ne jurerais pas qu'il ait voulu éviter un jeu de mots.
Marc SCHAEFER (08/06/2019, 08h48)
Gloops <gloops> wrote:
> Affirmatif. C'est le vendeur qui avait appelé ça cul d'os, et lui l'a
> renommé MS-DOS, pour Microsoft ça cadrait mieux.


Quick and Dirty OS:



QDOS

Effectivement, le succès de Microsoft a été de vendre par licence,
un produit acheté globalement: si l'IBM PC n'avait pas été un succès
ou si IBM avait été plus empêtré encore dans les actions judiciaires,
ils auraient fini endettés.

Succès commercial en vendant de la merde.

PS: pour info, Microsoft a réussi cela également avec le matériel Android [1],
en se comportant cette fois en patent troll.

[1]
Pierre www.aribaut.com (08/06/2019, 11h59)
Le 07/06/2019 à 22:49, SATS a écrit :
> Il se trouve que Gloops a formulé :
> Ce reportage très instructif, démontre surtout que Bill Gates n'a pas
> écrit MS-DOS dans son garage mais qu'il l'a acheté.


Oui il avait besoin d'une base, j'imagine qu'il a un peu retouché le
programme avant de le vendre quand même.
DuboisP (08/06/2019, 13h25)
Le 08/06/2019 à 11:59, Pierre a écrit :
> Le 07/06/2019 à 22:49, SATS a écrit :
> Oui il avait besoin d'une base, j'imagine qu'il a un peu retouché le
> programme avant de le vendre quand même.


oui, ça s'appellait Q.D.O.S
Quick and Dirty Operating System

rebaptisé MS-DOS, et vendu à IBM qui cherchait un Operating System pour PC
ça aurait pu être Digital Research, qui avait un CPM 16 bit, mais les
dirigeants jouaient au golf quand IBM a appelé au téléphone.
et IBM n'a pas rappelé.

fallait me demander, je vous l'aurais dit :-)
Jean (08/06/2019, 13h33)
>> Le 07/06/2019 à 22:49, SATS a écrit :
>> Ce reportage très instructif, démontre surtout que Bill Gates n'a pas
>> écrit MS-DOS dans son garage mais qu'il l'a acheté.


> "Pierre www.aribaut.com"
> Oui il avait besoin d'une base


Non pas d'une simple base mais d'un systéme déjà écrit,
vu qu'il était pressé par le temps. Bill Gates était bien meilleur
en contrat et droit commercial qu'en programmation, c'est notoire.

> j'imagine qu'il a un peu retouché le programme


Ouais, il a ajouté "copyright Microsoft" !
Ton post est tout à fait en charte sur FRH.
Gloops (08/06/2019, 15h23)
Le 8 Juin 2019 à 08:48, Marc Schaefer <schaefer> a écrit :
[..]
> PS: pour info, Microsoft a réussi cela également avec le matériel Android [1],
> en se comportant cette fois en patent troll.
> [1]


C'est vrai, en définitive, que ça va assez bien avec cul d'os :)
Gloops (08/06/2019, 15h26)
Le 8 Juin 2019 à 13:33, Jean <my.addr> a écrit :
> Non pas d'une simple base mais d'un systéme déjà écrit,
> vu qu'il était pressé par le temps. Bill Gates était bien meilleur
> en contrat et droit commercial qu'en programmation, c'est notoire.


Ah, c'est à son papa que ça a dû faire plaisir.
Jo Engo (08/06/2019, 15h48)
Le Fri, 07 Jun 2019 15:39:06 +0200, Gloops a écrit :

> le premier système
> d'exploitation pour micro-ordinateur


non.
Gloops (08/06/2019, 16h02)
Le 8 Juin 2019 à 15:48, Jo Engo <yl> a écrit :
> Le Fri, 07 Jun 2019 15:39:06 +0200, Gloops a écrit :
>> le premier système
>> d'exploitation pour micro-ordinateur

> non.


Intéressant, comme syntaxe.
Il y a aussi eu

L'amiral Larima.
Larima quoi ?
Larima rien.
L'amiral Larima,
L'amiral rien.
NimbUs (08/06/2019, 22h38)
DuboisP dit dans news:5cfb9b17$0$15182$426a74cc:

> Le 08/06/2019 à 11:59, Pierre a écrit :


Gates n'a pas fait qu'acheter QDOS rebaptisé 86-DOS pour une relative
bouchée de pain (en se gardant bien de dire que c'était pour le
refourguer, infiniment plus cher, à IBM qui avait besoin d'un OS pour
son futur PC) il a -embauché- (ou faut-il dire débauché ?) l'AUTEUR
du QDOS, Tim Paterson (un seul T - je me trompe toujours, mais j'ai
bien revérifié:=).
Tim fut ainsi le premier employé salarié de "Micro-Soft"
(dénomination officielle initiale de l'entreprise, avec trait-
d'union)... Et c'est Tim, et pas Bill, qui adapta QDOS pour en faire
PC-DOS 1 pour le premier IBM-PC, alias MS-DOS. (Bill lui était
l'auteur ou l'un des auteurs du compilateur Basic qui était le quasi-
unique produit de Micro-Soft. Enfin, jusqu'à preuve du contraire ;=)

> oui, ça s'appellait Q.D.O.S
> Quick and Dirty Operating System
> rebaptisé MS-DOS, et vendu à IBM qui cherchait un Operating System pour PC
> ça aurait pu être Digital Research, qui avait un CPM 16 bit, mais les
> dirigeants jouaient au golf quand IBM a appelé au téléphone.
> et IBM n'a pas rappelé.


Cette histoire (Gary Kildall aurait manqué le contrat avec IBM parce
qu'il jouait au golf, ou pilotait son petit avion, ou autres
versions...) est totalement fantaisiste.

> fallait me demander, je vous l'aurais dit :-)


Il faut signaler aussi que SCP, l'ex-employeur de Tim Patterson et
donc, vendeur de 86-DOS "roulé" dans la farine par Bill Gates
intentera ultérieure deux procès que Microsoft éteindra en payant une
forte soulte assortie d'une clause de secret (pour préserver sa
réputation, comme cette société de pirates l'a fait à trop de
reprises pour qu'on puisse les compter)...

Enfin je dois noter que Tim Paterson est toujours vivant et en
activité - enfin, il l'était la dernière fois que j'ai vérifié - et a
un site fort intéressant sur lequel on peut non seulement trouver
toute sorte de détails sur les origines de QDOS/86DOS/MSDOS, mais
télécharger les premières versions de QDOS, "debug" et d'autres
programmes écrits dans les années 80 par Tim...
<http://patersontech.com/>

Salut et fraternité !
Steph (08/06/2019, 22h47)
P.S.
> ... Et c'est Tim, et pas Bill, qui adapta QDOS pour en faire
> PC-DOS 1 pour le premier IBM-PC, alias MS- DOS. (Bill lui était
> l'auteur ou l'un des auteurs du compilateur Basic qui était le quasi-
> unique produit de Micro-Soft. Enfin, jusqu'à

preuve du contraire ;=)
Pour être honnête, j'aurais dû ajouter ici que
Gates inventa la "FAT" (file allocation table)
pour les disquettes 8 pouces de son Basic. La
FAT reprise, modifiée, est donc LA ontribution
de Bill Gates à MS-DOS 1. Savoir si cela
mérite la gloire qu'il s'/qu'on lui attribue,
c'est à vous de décider :=)

Ce qui est sûr c'est que Bill avait le sens
des affaires, bien aidé par les relations de
sa Maman (qui jouait au bridge avec le grand
patron d'IBM...)
Sergio (09/06/2019, 08h49)
Le 08/06/2019 à 22:38, NimbUs a écrit :

> d'union)... Et c'est Tim, et pas Bill, qui adapta QDOS pour en faire
> PC-DOS 1 pour le premier IBM-PC, alias MS-DOS. (Bill lui était
> l'auteur ou l'un des auteurs du compilateur Basic qui était le quasi-
> unique produit de Micro-Soft. Enfin, jusqu'à preuve du contraire ;=)


*interpréteur* Basic. Basic est un langage interprété (bien que plus tard, il y eu des compilateurs Basic).
Le Gwbasic / Basica de MS-DOS / PC-DOS sont d'ailleurs des interpréteurs interactifs.
Jo Engo (09/06/2019, 10h11)
Le Sat, 08 Jun 2019 20:38:12 +0000, NimbUs a écrit :

> compilateur Basic


interpréteur.

Discussions similaires