gratifiant > misc.* > misc.finance

ast (21/11/2018, 10h50)
1er, Les actions (y compris les dividendes) : x76
2 èm, L'immobilier parisien: x44
3 ème, AV fond en euros: x35
....
7 ème, Livret A: x7

à pondérer par l'inflation x8 sur la période

Pierre www.aribaut.com (21/11/2018, 13h03)
Le 21/11/18 à 9:50, ast a écrit :
> 1er, Les actions (y compris les dividendes) : x76


Ça dépend sur quelles actions, il y a aussi le biais du survivant,
j'imagine qu'on parle des indices éventuellement recomposés ? (le cac
n'existait pas il y a 50 ans, et les trackers encore moins)

> 2 èm, L'immobilier parisien: x44


Et le reste de la France ?

> 3 ème, AV fond en euros: x35
> ...


Pas mal pour un placement dit "sûr", j'imagine que ces dernières années
on tire la moyenne vers le bas, et le pire c'est qu'on commence à se
dire qu'en plus il y a peut-être des risques sur les fonds euros ;)

> 7 ème, Livret A: x7


Le seul perdant en fait, inflation incluse.
oscar nügel (21/11/2018, 14h33)
Le 21/11/2018 à 12:03, Pierre a écrit :
> Le 21/11/18 à 9:50, ast a écrit :
> Ça dépend sur quelles actions, il y a aussi le biais du survivant,
> j'imagine qu'on parle des indices éventuellement recomposés ? (le cac
> n'existait pas il y a 50 ans, et les trackers encore moins)
> Et le reste de la France ?


je dirais x27 pour la moyenne française (règle de 3 sur la courbe de
friggit).

oscar nügel
zeLittle (21/11/2018, 15h35)
Le Wed, 21 Nov 2018 13:33:21 +0100, oscar nügel <oscar> aécrit:

> courbe de friggit


Tiens: moi aussi je suis abonné à la lettre du résumédu marché immobilier
de Friggit: c'est un gros travail qu'il publie gratuitement.
Volkin (21/11/2018, 16h01)
ast wrote:
> 1er, Les actions (y compris les dividendes) : x76
> 2 èm, L'immobilier parisien: x44
> 3 ème, AV fond en euros: x35
> ...
> 7 ème, Livret A: x7
> à pondérer par l'inflation x8 sur la période
>


En regardant la courbe il y a 50 ans il fallait acheter de l'or.
Il y a 33 ans - vendre l'or et acheter actions.
Il y a 17 anc - vendre les actions et acheter l'immobilier.

Ca aurait fait facilement x2000.

Manifestement le moment est venu pour des sicav monétaires ...
oscar nügel (22/11/2018, 10h00)
Le 21/11/2018 à 14:35, zeLittle a écrit :
> Le Wed, 21 Nov 2018 13:33:21 +0100, oscar nügel <oscar> a écrit:
>> courbe de friggit

> Tiens: moi aussi je suis abonné à la lettre du résumé du marché
> immobilier de Friggit: c'est un gros travail qu'il publie gratuitement.


gros travail de collecte des données.
essai de prospective nul ("ça doit nécessairement retourner dans le
tunnel que j'ai défini").
je me demande d'ailleurs pourquoi il a changé son point de base 100 :
avant, c'était en 1965, maintenant, c'est en 2000. pourquoi ce
changement ? y a t'il volonté de trafiquer l'allure des courbes ?

oscar nügel
zeLittle (22/11/2018, 11h28)
Le Thu, 22 Nov 2018 09:00:34 +0100, oscar nügel <oscar> aécrit:

> gros travail de collecte des données.
> essai de prospective nul ("ça doit nécessairement retourner dans le
> tunnel que j'ai défini").
> je me demande d'ailleurs pourquoi il a changé son point de base 100 :
> avant, c'était en 1965, maintenant, c'est en 2000. pourquoi ce
> changement ? y a t'il volonté de trafiquer l'allure des courbes ?
> oscar nügel


Non, absolument pas, car c'est l'INSEE qui donne "le LA": c'est L'INSEE
qui publie mensuellement ses IPC servant à calculer la courbe d'inflation
historique si on les raccroche bout-à-bout (I == indice, valant\remis à
100 à partir d'une année précise qui est généralement consédérée par
l'INSEE comme une une année importante de modification du panier dela
ménagère). Après, mathématiquement, c'est *un simpleproduit en croix* qui
permet de raccrocher une IPC antérieure ou subséquente re-basée ou pas en
100 à la première IPC choisie comme référence ie dont elle sera la seule
conservée intacte avec sa première donnée valant 100.

Je maintiens un fichier *.ods (=~ *.xls), dans lequel j'ai gardé comme
seule première-valeur-base-référente == 100 == l'année 1980: elle donne
"le LA" pour tous les autres IPC qui doivent venir s'y raccrocher, et je
fais donc des produits en croix pour accrocher les IPC antérieures ou
subséquentes au dates de l'IPC contenant [année 1980 ==> inflation ==
100], afin qu'elles soient normalisées par rapport à cette année [année
1980 ==> inflation == 100].

? j'obtiens exactement sa courbe de l'inflation, sans connaître sa façon
d'accrocher les IPCs (mais, même si son mode de raccrochages des IPCs (de
l'INSEE) entre eux en une seule et unique série diffère du mien, ça reste
des simples produits en croix qui in-fine donne la même courbe):
?
?
?
?
?
oscar nügel (22/11/2018, 15h39)
Le 22/11/2018 à 10:28, zeLittle a écrit :
[..]
>  ?
>  ?
>  ?


d'accord pour cette explication.
mais je maintiens mes moqueries sur son opinion selon laquelle ça doit
nécessairement retourner dans son tunnel.
la différence entre l'époque où sa théorie du tunnel était valide et
aujourd'hui, c'est que les français ont compris depuis les mensonges et
l'escroquerie des retraytrépartys et qu'il vaudra mieux être
propriétaire de son logement au moment de la retraite justement.

oscar nügel
Volkin (22/11/2018, 17h50)
oscar nügel wrote:
> Le 22/11/2018 à 10:28, zeLittle a écrit :
> d'accord pour cette explication.
> mais je maintiens mes moqueries sur son opinion selon laquelle ça doit
> nécessairement retourner dans son tunnel.
> la différence entre l'époque où sa théorie du tunnel était valide et
> aujourd'hui, c'est que les français ont compris depuis les mensonges et
> l'escroquerie des retraytrépartys et qu'il vaudra mieux être
> propriétaire de son logement au moment de la retraite justement.
> oscar nügel


Il y a quand même deux problèmes, l'espérance de vie des baby boomers et
le taux de la BCE qui a fait qu'on a construit beaucoup trop ce dernier
temps.

Les taux vont monter et les prix vont revenir dans le tunnel.
Discussions similaires