gratifiant > bio.* > bio.medecine

www.pierre.aribaut.com (31/12/2018, 12h41)
Hello, une connaissance a acheté un casque "anti-bruit" et en discutant
un peu sur le sujet, je me posais une question : ces ondes pour annuler
les bruits de l'environnement, cela présente un risque pour la santé ou
aucun risque ?
Paul Aubrin (31/12/2018, 13h58)
Le Mon, 31 Dec 2018 11:41:23 +0100, a écrit :

> Hello, une connaissance a acheté un casque "anti-bruit" et en discutant
> un peu sur le sujet, je me posais une question : ces ondes pour annuler
> les bruits de l'environnement, cela présente un risque pour la santé ou
> aucun risque ?


Ce sont des ondes sonores injectées en opposition de phase pour annuler
ce qui arrive de l'extérieur. Au signe près, c'est (en principe)
exactement le bruit ambiant.
Gerald (31/12/2018, 15h04)
<petervlc> wrote:

> Hello, une connaissance a acheté un casque "anti-bruit" et en discutant
> un peu sur le sujet, je me posais une question : ces ondes pour annuler
> les bruits de l'environnement, cela présente un risque pour la santé ou
> aucun risque ?


Dans la mesure où il s'agit "d'annulation" d'un signal, quel risque
voudrais-tu que cela représente ? Je ne peux en imaginer que des
avantages.

Du moins au niveau auditif, parce que se couper de son environnement
sonore peut avoir des conséquences en matière de sécurité, mais c'est la
même chose avec des bouchons de cire...
www.pierre.aribaut.com (31/12/2018, 15h33)
Le 31/12/2018 à 12:58, Paul Aubrin a écrit :
> Le Mon, 31 Dec 2018 11:41:23 +0100, a écrit :
> Ce sont des ondes sonores injectées en opposition de phase pour annuler
> ce qui arrive de l'extérieur. Au signe près, c'est (en principe)
> exactement le bruit ambiant.


Donc a priori pas de risques pour la santé, le cerveau n'aurait pas le
temps de percevoir ni les premières ondes ni les secondes ondes
(opposées), ce serait neutre au niveau nerveux ?
Au niveau ressenti que disent les utilisateurs en général ?
www.pierre.aribaut.com (31/12/2018, 15h37)
Le 31/12/2018 à 14:04, Gerald a écrit :
> <petervlc> wrote:
> Dans la mesure où il s'agit "d'annulation" d'un signal, quel risque
> voudrais-tu que cela représente ? Je ne peux en imaginer que des
> avantages.


A priori je vois aussi des avantages, je me demandais juste si il peut y
avoir un impact insconcient nerveux, mais a priori non, le cerveau n'a
pas le temps de percevoir ni l'onde sonore initiale, ni l'onde opposée,
c'est neutre à son niveau il me semble en y pensant.
C'est une question de vitesse, si le cerveau n'a rien le temps
d'interpréter (même inconsciemment), pas de raison que ce soit négatif.

> Du moins au niveau auditif, parce que se couper de son environnement
> sonore peut avoir des conséquences en matière de sécurité, mais c'est la
> même chose avec des bouchons de cire...


Oui c'est autre chose, mais si il s'agit de se débarrasser de bruits qui
empêchent de se concentre sur une tâche ou autre, ou simplement de
pouvoir mieux se reposer face à des bruits qui peuvent déranger
(consciemment ou inconsciemment), c'est évidemment positif.
L'impact d'un excès de bruit sur la santé n'est plus à démontrer il me
semble.
Topinambour (31/12/2018, 16h13)
Le 31/12/2018 à 11:41, a écrit :
> Hello, une connaissance a acheté un casque "anti-bruit" et en discutant
> un peu sur le sujet, je me posais une question : ces ondes pour annuler
> les bruits de l'environnement, cela présente un risque pour la santé ou
> aucun risque ?


l'"annulation de bruit" fonctionne sur le principe des interférences
négatives.

Il faut voir quel est le spectre de cette "annulation", et si
l'annulation couvre bien toutes les ondes audibles susceptibles de nuire
aux organes auditifs.

Cela devrait être valable pour les bruits assez continus. Par contre,
pour les bruits intermittants (chocs par exemple), je doute que cela
fonctionne.
Gerald (01/01/2019, 04h58)
<petervlc> wrote:

> A priori je vois aussi des avantages, je me demandais juste si il peut y
> avoir un impact insconcient nerveux, mais a priori non, le cerveau n'a
> pas le temps de percevoir ni l'onde sonore initiale, ni l'onde opposée,
> c'est neutre à son niveau il me semble en y pensant.
> C'est une question de vitesse, si le cerveau n'a rien le temps
> d'interpréter (même inconsciemment), pas de raison que ce soit négatif.


Selon moi tu es sur la mauvaise piste (de réflexion) doublement :

1/ ces histoires d'annulation se passent AVANT non seulement le cerveau
mais même la partie mécanique du mécanisme auditif. Ce procédé est donc
totalement découplé et n'a aucune raison d'avoir un quelconque impact.

2/ quand bien même y aurait-il transmission d'ondes sonores (donc dans
la plage 20 Hz 20 kHz) la seule question qui pourrait se poser serait de
PUISSANCE SONORE, et plus exactement de PRESSION, susceptible
d'endommager l'oreille interne (et non le cerveau). Non seulement la
réglementation rend impossible ce genre de choses, mais le contexte que
tu évoques n'a absolument rien à voir avec des pressions extrêmes.

Après, on voit régulièrement ressurgir des histoires de musiques
hallucinogènes, qu'il resterait à confirmer/vérifier
<https://www.estrepublicain.fr/actualite/2010/09/09/la-musique-hallucinogene-sur-le-net>
Dans l'absolu c'est en lien avec le thème "son et santé", mais ça reste
malgré tout sans rapport avec ce dont tu parles.
Ray_Net (03/01/2019, 01h58)
In article <5c29f253$0$20328$426a74cc>,
petervlc says...
> Hello, une connaissance a acheté un casque "anti-bruit" et en discutant
> un peu sur le sujet, je me posais une question : ces ondes pour annuler
> les bruits de l'environnement, cela présente un risque pour la santé ou
> aucun risque ?


Quel en est l'usage ?
Se couper du monde pour mieux méditer ?
Ou bien pour être zen sans stress ?
Yannix (06/01/2019, 11h12)
Le 01/01/2019 à 03:58, Gerald a écrit :

> 2/ quand bien même y aurait-il transmission d'ondes sonores (donc dans
> la plage 20 Hz 20 kHz) la seule question qui pourrait se poser serait de
> PUISSANCE SONORE, et plus exactement de PRESSION, susceptible
> d'endommager l'oreille interne (et non le cerveau). Non seulement la
> réglementation rend impossible ce genre de choses, mais le contexte que
> tu évoques n'a absolument rien à voir avec des pressions extrêmes.


Les infra et ultra sons n'auraient aucune influence ? Je demande à voir!
Y'a des études épidémiologiques sur ça?

> Après, on voit régulièrement ressurgir des histoires de musiques
> hallucinogènes, qu'il resterait à confirmer/vérifier
> <https://www.estrepublicain.fr/actualite/2010/09/09/la-musique-hallucinogene-sur-le-net>
> Dans l'absolu c'est en lien avec le thème "son et santé", mais ça reste
> malgré tout sans rapport avec ce dont tu parles.


Mais si, le fameux "son qui tue", c'est du rap (je vous laisse
chercher)... ;o)

X.
robby (06/01/2019, 14h13)
je sens que quelqu'un a téléporté sur fsz une conversation sans le contexte.

On 06/01/2019 10:12, Yannix wrote:
> Le 01/01/2019 à 03:58, Gerald a écrit :
> Les infra et ultra sons n'auraient aucune influence ? Je demande à voir!
> Y'a des études épidémiologiques sur ça?


réponse générique pour bien des peurs technos: évaluer l'ordre de
grandeur des intensités en jeu.
Ici, comme il s'agit de jouer sur les interférences, au mieux on annule
le signal, au pire on en double l'intensité. Juste doubler, c'est a dire
l'augmenter de 3 dB. Pas de quoi faire fondre un cerveau. :-D
Yannix (06/01/2019, 14h54)
Tout faux comme d'hab le Robby:

Le 06/01/2019 à 13:13, robby a écrit :
> je sens que quelqu'un a téléporté sur fsz une conversation sans le
> contexte.
> On 06/01/2019 10:12, Yannix wrote:
> réponse générique pour bien des peurs technos: évaluer l'ordre de
> grandeur des intensités en jeu.
> Ici, comme il s'agit de jouer sur les interférences, au mieux on annule
> le signal, au pire on en double l'intensité. Juste doubler, c'est a dire
> l'augmenter de 3 dB. Pas de quoi faire fondre un cerveau. :-D


Doubler à partir de combien fait "3 bB" et c'est en quelle unité (de
préférence du système international) ?

Sinon, la musique (20hz à 20kHz) n'aurait aucune influence sur le mental
? La musique n'adoucirait pas les meurs, hein ? :o)

Donc, en dessous de 20Hz et au dessus de 20kHz, il ne se passe rien sur
le mental? C'est sûr et confirmé par combien d'études publiées dans les
revues scientifiques à comité de lecture, vous qui savez tout ?

X.

PS: Attention les oreilles : :o)
robby (06/01/2019, 15h16)
On 06/01/2019 13:54, Yannix wrote:
> Doubler à partir de combien fait "3 bB" et c'est en quelle unité (de
> préférence du système international) ?




> Donc, en dessous de 20Hz et au dessus de 20kHz, il ne se passe rien sur
> le mental? C'est sûr et confirmé par combien d'études publiées dans les
> revues scientifiques à comité de lecture, vous qui savez tout ?


totalement hors sujet.
Yannix (06/01/2019, 15h35)
Le 06/01/2019 à 14:16, robby a écrit :
> On 06/01/2019 13:54, Yannix wrote:
>> Doubler à partir de combien fait "3 bB" et c'est en quelle unité (de
>> préférence du système international) ?

>


Donc y'a pas d'unité : CQFD. Vos trois décibel de plus (de ce qu'on ne
sait pas) ne veulent rien dire ! :o)

>> Donc, en dessous de 20Hz et au dessus de 20kHz, il ne se passe rien
>> sur le mental? C'est sûr et confirmé par combien d'études publiées
>> dans les revues scientifiques à comité de lecture, vous qui savez tout ?

> totalement hors sujet.


Ben si : C'est totalement le sujet au point que fr.bio.medecine est
crossposté. Si vous, le pape du zététisme, ne savez pas répondre sur
l'éventuel problème des fréquences sonores inférieures à 20Hz et
supérieures à 20kHz, c'est qu'on est foutu ! :o)

X.

PS: Encore un fois, mettez des casques anti-bruit :
Dom Féranpière©® (06/01/2019, 15h57)
A robby et à tous les lecteurs de passage

> Juste doubler, c'est a dire l'augmenter de 3 dB.


Pour se rendre compte de ce que représentent 3 db, aller au Pavillon de
Sèvres
3 fois l'étalon enfermé dans la vitrinne de la salle correspondnate, à
droite de celle du mètre étalon.
Christophe Dang Ngoc Chan (06/01/2019, 16h07)
Le 06/01/2019 à 14:35, Yannix a écrit :
> Donc y'a pas d'unité : CQFD. Vos trois décibel de plus (de ce qu'on ne
> sait pas) ne veulent rien dire ! :o)


C'est une échelle logarithmique.
Si tu ne comprends pas ce concept, je t'invite à poser la question avant
de te prononcer dessus.

Discussions similaires