gratifiant > rec.* > rec.humour

jumpy (20/04/2010, 16h40)
Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé «Baiser»
Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard :

1°- Lorsque après mon déménagement je me suis rendu à la municipalité
pour le faire enregistrer, je dis au percepteur que je venais payer la
taxe pour Baiser. Il me répondit qu'il n'y avait pas encore de taxe à
payer pour cela.
- Mais il s'agit d'un chien, lui répondis-je. Il me répliqua que les
relations sexuelles avec les animaux sont interdites par la loi, mais
que malgré cela, il n'y avait pas de taxe à payer.
- Vous ne comprenez pas, lui dis-je, j'ai Baiser depuis que j'ai neuf
ans.... Il me jeta dehors.

2°) Pendant notre voyage de noces, le chien nous avait accompagnés.
Comme je ne voulais pas qu'il nous dérange, je demandai à la réception
de l'hôtel une chambre supplémentaire pour Baiser.
La dame de service me répondit que toutes les chambres de l'hôtel
étaient équipées à cet effet.
- Vous ne comprenez pas, lui dis-je, Baiser m'empêche de dormir toute
la nuit. Mais elle me répondit qu'elle aussi, ça l'empêchait de
dormir.

3°) Une fois, je me rendis à un concours de beauté pour chiens, je
voulais y présenter Baiser. Un gars à l'entrée me demanda la raison de
ma présence au concours. Je lui répondis que j'étais ici pour Baiser.
Il me suggéra de faire imprimer mes cartes d'entrées privées et de les
vendre. Lorsque je lui demandai si le concours était télévisé, il me
traita de pervers.

4°) Un jour, Baiser tomba malade et je dus le conduire chez le
vétérinaire. Le lendemain, j'allai le reprendre. -Lequel est-ce, me
demanda la demoiselle en feuilletant dans ses cartes d'admission,
Milou, Médor... ou Paf ? -Que diriez vous de Baiser, lui répondis-je
et je reçus une gifle sur la joue.

5°) Le même jour, Baiser s'échappa et je le cherchai partout. Je me
rendis au refuge pour animaux pour le chercher.
-Que voulez-vous ? Me demanda le gardien.
-Baiser, lui répondis-je. Il était d'avis que ce n'était pas le bon
endroit pour baiser.

6°) Je cherchai toute la nuit. Vers 4 heures, un agent de police me
demanda ce que je voulais en pleine nuit dans ce quartier chic,
lorsque je lui répondis que je voulais seulement Baiser et rien
d'autre, il m'embarqua.

7°) Lors du divorce, ma femme et moi devions nous présenter devant le
juge pour le partage des biens. Naturellement, je voulais à tout prix
garder mon chien, je ne voulais pas le lui laisser :
- Votre Honneur, j'avais déjà Baiser avant le mariage.
Il répondit simplement :
- Et alors ? Moi aussi!
Jac (21/04/2010, 10h10)
"jumpy" :

Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé «Baiser»
Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard :

Nul.
edika (21/04/2010, 10h15)
Jac a exposé le 21/04/2010 :
> "jumpy" :
> Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé «Baiser»
> Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard :
> Nul.


Fais gaffe ici si tu critiques tu vas passer pour un boulet et il y a
tout un troupeau du même nom qui va te tomber dessus.
Yves Lambert (21/04/2010, 11h47)
In article <837qh8Fm6bU1>,
edika <edika> writes:
> Jac a exposé le 21/04/2010 :
>> "jumpy" :
>> Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé «Baiser»
>> Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard :
>> Nul.


Elle est excellente, juste pas du tout inédite.

> Fais gaffe ici si tu critiques tu vas passer pour un boulet et il y a
> tout un troupeau du même nom qui va te tomber dessus.


Un troupeau de critiques ?
edika (21/04/2010, 13h16)
Yves Lambert a écrit :
> In article <837qh8Fm6bU1>,
> edika <edika> writes:
> Elle est excellente, juste pas du tout inédite.
> Un troupeau de critiques ?


Tiens voilà un de ces casses couilles qui te les brise si tu à le
toupet d'émettre une opinion négative. Il suffisait d'en parler.
Synapse (21/04/2010, 13h58)
> Tiens voilà un de ces casses couilles qui te les brise si tu à le toupet d'émettre une opinion négative. Il suffisait d'en parler.
> --
>


Une opinion négative n'est pas en soi contestable du fait qu'elle est négative.
C'est la récurrence de négativité par le même "participant" qui devient une plaie! D'autant plus que ledit "participant" ne
participe à un forum que dans sa négativité... mais ça... va-t-en le comprendre!!!!
Tiens, une petite phrase pour toi à mon encontre : "Voilà le troupeau qui grossit!"
edika (21/04/2010, 14h24)
Synapse avait soumis l'idée :
> Une opinion négative n'est pas en soi contestable du fait qu'elle est
> négative.
> C'est la récurrence de négativité par le même "participant" qui devient une
> plaie! D'autant plus que ledit "participant" ne participe à un forum que dans
> sa négativité... mais ça... va-t-en le comprendre!!!!
> Tiens, une petite phrase pour toi à mon encontre : "Voilà le troupeau qui
> grossit!"


J'ai droit souvent au troupeau de boulet quand je post "nul" alors que
je poste souvent "pas mal". Grosso modo on a le droit de dire du bien
mais pas du mal. J'ai l'impression avec les boulets d'être avec Sarko
qui est dans la même optique qu'eux.
jumpy (21/04/2010, 14h37)
On 21 avr, 14:24, edika <ed> wrote:

Tu cote comme un supporteure du PSG, c'est nul.

Le boulet, c'est toi Stivie.....?
LeLapin (21/04/2010, 17h07)
Jac a tapoté du bout de ses petites papattes :
> "jumpy" :
> Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l'ai nommé «Baiser»
> Ce fut une erreur, mais je ne l'ai remarqué que plus tard :
> Nul.


Ca me rappelle un film avec une nana qui avait appelé sa chatte
Clitoris.
On imagine toutes les vannes vaseuses sur le fait de caresser son
clitoris...
LeLapin (21/04/2010, 17h09)
edika a tapoté du bout de ses petites papattes :
> Synapse avait soumis l'idée :
> J'ai droit souvent au troupeau de boulet quand je post "nul" alors que je
> poste souvent "pas mal". Grosso modo on a le droit de dire du bien mais pas
> du mal. J'ai l'impression avec les boulets d'être avec Sarko qui est dans la
> même optique qu'eux.


Pas d'accord. Je suis même souvent d'accord avec toi sur tes "Nul".
Mais bon, il y a 30 ans on m'a ppris que le metooing n'était pas en
charte.
Synapse (21/04/2010, 17h23)
> Ca me rappelle un film avec une nana qui avait appelé sa chatte Clitoris.
> On imagine toutes les vannes vaseuses sur le fait de caresser son clitoris...
> --
> LeLapin


"Et la tendresse? Bordel!"
c'était il y a 30 ans!
edika (21/04/2010, 17h35)
LeLapin avait écrit le 21/04/2010 :
> edika a tapoté du bout de ses petites papattes :
> Pas d'accord. Je suis même souvent d'accord avec toi sur tes "Nul". Mais bon,
> il y a 30 ans on m'a ppris que le metooing n'était pas en charte.


En voilà un autre.
LeLapin (21/04/2010, 17h57)
Synapse a tapoté du bout de ses petites papattes :
>> Ca me rappelle un film avec une nana qui avait appelé sa chatte Clitoris.
>> On imagine toutes les vannes vaseuses sur le fait de caresser son
>> clitoris...
>> -- LeLapin

> "Et la tendresse? Bordel!"
> c'était il y a 30 ans!


Le 1 ou le 2 ?
Synapse (21/04/2010, 18h05)
> Le 1 ou le 2 ?
> --
> LeLapin


J'ignorais qu'il y en avait un second! C'est donc le premier.
Yves Lambert (21/04/2010, 18h47)
In article <83854eFlhiU1>,
edika <edika> writes:
(snip le quotage de goret)
>> Un troupeau de critiques ?

> Tiens voilà un de ces casses couilles


Dans le style casse-brune, tu es quand même prototypal :)

> qui te les brise si tu à le
> toupet d'émettre une opinion négative.


Mouarf :)

> Il suffisait d'en parler.


Tu n'as pas répondu à la question :)

Discussions similaires