gratifiant > sci.* > sci.astronautique

Bip (09/12/2019, 19h17)
Volkin (20/12/2019, 13h04)
Bip wrote:
>

direct :
Volkin (20/12/2019, 13h39)
Volkin wrote:
> Bip wrote:
>>

> direct :
>


Le commentateur raconte n'importe quoi ...
250k d'abonnées youtube il a quand même cet abrouti, c'est fou
Volkin (20/12/2019, 16h40)
Volkin wrote:
> Volkin wrote:
> Le commentateur raconte n'importe quoi ...
> 250k d'abonnées youtube il a quand même cet abrouti, c'est fou


Bon j'avais laissé tomber le visionnage, ils ne montraient pas les
écrans de contrôle. Dommage, c'aurait été intéressant de comprendre
ce qui ce passe en temps réel ...

En fait ils ont une bonne occasion de tester le système de sauvetage
du vaisseau, occasion rêvée.
Volkin (20/12/2019, 22h44)
Volkin wrote:
> Volkin wrote:
> Bon j'avais laissé tomber le visionnage, ils ne montraient pas les
> écrans de contrôle. Dommage, c'aurait été intéressant de comprendre
> ce qui ce passe en temps réel ...
> En fait ils ont une bonne occasion de tester le système de sauvetage
> du vaisseau, occasion rêvée.


C'est quand même louche. Le premièr étage, avec RD180 russe,
a bien fonctionné. Le second étage est Centaur, ils ont rien
inventé les ricains, c'est un vieux machin, utilisé depuis des
années 1960, un machin fiable.
Bizarre. Bizarre et louche.
Bip (21/12/2019, 00h16)


Un astronaute perspicace à bord aurait pu y remédier.
Mais que fichaient les ingénieurs au sol ? Hélas c'est arrivé pendant
qu'ils commutaient d'un satellite-relais à l'autre (brève rupture de
transmissions).
Volkin (21/12/2019, 11h10)
Bip wrote:
>
> Un astronaute perspicace à bord aurait pu y remédier.
> Mais que fichaient les ingénieurs au sol ? Hélas c'est arrivé pendant
> qu'ils commutaient d'un satellite-relais à l'autre (brève rupture de
> transmissions).


N'importe quoi.

"Bridenstine emphasized that had astronauts been onboard today's flight,
they would have been safe throughout the anomaly. In fact, they may have
been able to pull Starliner out of automatic mode and manually correct
the engine burns to reach the space station."

C'est des fous.

Ils ont déjà mis des pilotes dans des 737MAX avec des résultats
qu'on connait.
Volkin (22/12/2019, 13h07)
Volkin wrote:
> Bip wrote:
>>

> direct :
>


Le direct du landing ici :


C'est nuit noire au Nouveau Mexique ... on verra rien.

Volkin (22/12/2019, 14h18)
Volkin wrote:
> Volkin wrote:
> C'est quand même louche. Le premièr étage, avec RD180 russe,
> a bien fonctionné. Le second étage est Centaur, ils ont rien
> inventé les ricains, c'est un vieux machin, utilisé depuis des
> années 1960, un machin fiable.
> Bizarre. Bizarre et louche.


Peut être qu'il ne s'est pas détaché du Centaur ?
Cela expliquerait pourquoi il a utilisé plus de carburant pour atteindre
l'orbite intermédiaire.
Bip (24/12/2019, 00h07)
Marc SCHAEFER (24/12/2019, 11h42)
Bip <beeps> wrote:
>


Les commentaires font un lien entre le désastre du 737 MAX et le
manque de contrôle qualité du logiciel à bord.
Bip (24/12/2019, 18h37)
Dans son message précédent, Marc SCHAEFER a écrit :
> Bip <beeps> wrote:
>>

> Les commentaires font un lien entre le désastre du 737 MAX et le
> manque de contrôle qualité du logiciel à bord.


Trop tôt pour ce genre de réaction, attendons.
MLais, pure coïncidence, le grand directeur de Boeing est viré !

Dans les commentaites on apprend qu'un nouveau système de liaison
informatique reliait capsule et fusée. Et si l'horloge de la fusée
n'est pas à l'heure ...
Bip (14/01/2020, 19h28)
Discussions similaires