gratifiant > misc.* > misc.finance

nain (01/01/2019, 13h55)
Bonjour,

Le temps est venu pour le traditionnel bilan annuel des caniches du CAC. Onfête pour l'occasion les vingt ans du suivi détaillé de la stratégie et du site des nains en parallèle !!!

En 2018 les portefeuilles dogs ont sous-performé : les dogs10 perdent 14,31% et les dogs5 13,45%. Le tracker CAC de référence limite quant à lui ses pertes à 8,77%.

Sur les vingt dernières années, le tracker CAC offre un rendementannualisé de 3,39%, les dogs10 un rendement de 7,36% et les dogs5 un rendement de 8,12%.

Au cas où des nouveaux passent dans le coin ;-), le tableau de suivi ainsi que des graphes sont toujours accessibles ici :


Le détail des résultats 2018 là :


Et le détail des sélections 2019 là :


Rendez-vous dans un an pour la suite de l'aventure !

En attendant je vous souhaite une excellente année 2019 :-).

Nain
www.pierre.aribaut.com (01/01/2019, 14h54)
Le 01/01/2019 à 12:55, nain a écrit :
> Bonjour,
> Le temps est venu pour le traditionnel bilan annuel des caniches du CAC. On fête pour l'occasion les vingt ans du suivi détaillé de la stratégie et du site des nains en parallèle !!!
> En 2018 les portefeuilles dogs ont sous-performé : les dogs10 perdent 14,31% et les dogs5 13,45%. Le tracker CAC de référence limite quant à lui ses pertes à 8,77%.
> Sur les vingt dernières années, le tracker CAC offre un rendement annualisé de 3,39%, les dogs10 un rendement de 7,36% et les dogs5 un rendement de 8,12%.


3,39% brut sur 20 ans je suppose ?
Avec la fiscalité sur 20 ans, cela doit encore pas mal baisser en
rendement annualisé net.

> Au cas où des nouveaux passent dans le coin ;-), le tableau de suivi ainsi que des graphes sont toujours accessibles ici :
>
> Le détail des résultats 2018 là :
>
> Et le détail des sélections 2019 là :
>
> Rendez-vous dans un an pour la suite de l'aventure !
> En attendant je vous souhaite une excellente année 2019 :-).
> Nain


Bonne année Christophe :)
Mol (02/01/2019, 09h19)
Le 01/01/2019 à 12:55, nain a écrit :
[..]
> Rendez-vous dans un an pour la suite de l'aventure !
> En attendant je vous souhaite une excellente année 2019 :-).
> Nain


Merci et bonne année.

C'est un travail remarquable par l'éclairage qu'il apporte sur
l'investissement boursier, surtout dans un contexte où beaucoup ne
voient dans la bourse que du trading à haute fréquence et de la
spéculation stérile.
zeLittle (02/01/2019, 11h45)
Le Tue, 01 Jan 2019 12:55:34 +0100, nain <google> a écrit:

[..]
> Rendez-vous dans un an pour la suite de l'aventure !
> En attendant je vous souhaite une excellente année 2019 :-).
> Nain


Cette année 2018, les indices ont tous effacés leurs gains à partir de
septembre, pour finir en perte.

Les caniches du CAC ("Dow dogs" à la françaises) ont relativement
sous-performés donc, alors qu'ils sur-performent l'indice quand ce
dernier est en gain.
L'auteur des "Dow dogs" dit lui-même que les années bear (pourlui, une
année, c'est de date à date; aucune subtilité dans son cycle qui n'est que
calendaire) peuvent être hivernées tranquillement dans la tanière des
T-Bills (sans expliquer d'ailleurs comment "timer" ladite année bear).
D'autre part, et il cite les stop-loss - qu'il connait, donc - mais dans
une opposition aux ordres à limites dans le contexte d'achat du revamp (de
mémoire).

D'où une bête question, me semble-t-il non ésotérique ni grande
complication avec cette méthode qui ressemble à un bilan comptable annuel:
ne serait-il pas opportun de réfléchir à poser des stop-loss basés
ATR(max_années-dispo) crantés (ie ne pouvant que suivre une montée) sous
chaque caniche ***après*** versement de son dividende?
zeLittle (02/01/2019, 11h56)
Le Wed, 02 Jan 2019 10:45:31 +0100, zeLittle
<noreplay> a écrit:

Bon, re-phrasé plus précisément, sans barratin: ne serait-il pas opportun
de réfléchir à utiliser\poser des stop-loss - l'auteur n'ayant rien contre
eux - basés ATR(max-années-dispo-pour-un-caniche)annuel, stop-loss crantés
(aussi appelés "stops suiveurs" ie ne pouvant que suivre une montée) sous
chaque caniche ***après*** versement de son dividende, ce qui ne
dénaturerait pas la méthode?
Mol (02/01/2019, 12h57)
Le 02/01/2019 à 10:56, zeLittle a écrit :
> Le Wed, 02 Jan 2019 10:45:31 +0100, zeLittle
> <noreplay> a écrit:
> Bon, re-phrasé plus précisément, sans barratin: ne serait-il pas
> opportun de réfléchir à utiliser\poser des stop-loss - l'auteur n'ayant
> rien contre eux - basés ATR(max-années-dispo-pour-un-caniche)annuel,
> stop-loss crantés (aussi appelés "stops suiveurs" ie ne pouvant que
> suivre une montée) sous chaque caniche ***après*** versement de son
> dividende, ce qui ne dénaturerait pas la méthode?


Ca aurait marché cette année, mais rien ne prouve que ce soit habile, il
y a quand même un fort risque "pétage de stops" puis remontée en fusée
qui du coup fausse la stratégie.

On pourrait par contre penser à calculer les "caniches" dès les
dividendes versés, mettons au 1er octobre ou à la Saint-Leger, pour le
dicton "Sell in May and go away, don't come back till St. Leger day" :-)
zeLittle (02/01/2019, 14h30)
Le Wed, 02 Jan 2019 11:57:26 +0100, Mol <molagnon> a
écrit:

> Ca aurait marché cette année, mais rien ne prouve que ce soit habile, il
> y a quand même un fort risque "pétage de stops" puis remontée en fusée
> qui du coup fausse la stratégie.


Quand je regarde les années bear, le Nain obtient des caniches qui
sous-performent souvent de beaucoup l'indice. Donc, ssi on veut utiliser
cette méthode sans asset allocation, en étant uniquement IN ouOUT en
actions CAC, je trouve qu'il manque une couche de money management pour
être flat au pire par rapport au CAC.
D'où l'idée d'utiliser un min(max(volat-bear observée annuellement sur le
CAC))...
.... en lien avec sa plus grande perte maximale permise admissible (le
fusible), histoire d'améliorer son Sharpe ratio (ça reste de
l'investissement sur 1 an ;) ).

> On pourrait par contre penser à calculer les "caniches" dès les
> dividendes versés, mettons au 1er octobre ou à la Saint-Leger, pour le
> dicton "Sell in May and go away, don't come back till St. Leger day" :-)


Je suis d'accord: la méthode marche en partie autour d'un gros dividende,
avec un grand potentiel "growth" si c'est une année bull. Donc la "date
d'exercice" de cette méthode devrait se positionner pour maximiser
l'acquisition de tous les versements de dividendes êspérés zé
préalablement repérés, puis la partie "growth" viendr*ait* en bonus.
Mol (02/01/2019, 16h07)
Le 02/01/2019 à 11:57, Mol a écrit :
> Le 02/01/2019 à 10:56, zeLittle a écrit :
> Ca aurait marché cette année, mais rien ne prouve que ce soit habile, il
> y a quand même un fort risque "pétage de stops" puis remontée en fusée
> qui du coup fausse la stratégie.
> On pourrait par contre penser à calculer les "caniches" dès les
> dividendes versés, mettons au 1er octobre ou à la Saint-Leger, pour le
> dicton "Sell in May and go away, don't come back till St. Leger day" :-)


Il y a aussi un "truc" qui jusqu'ici m'a bien réussi, pour les caniches
: passer son ordre d'achat validité mois, à 1% sous le cours d'ouverture
du 1/1, ça paie systématiquement les frais, et tant pis si on rate une
fois dans les neiges un caniche !
zeLittle (02/01/2019, 16h56)
Le Wed, 02 Jan 2019 15:07:09 +0100, Mol <molagnon> a
écrit:

> Il y a aussi un "truc" qui jusqu'ici m'a bien réussi, pour les caniches
> : passer son ordre d'achat validité mois, à 1% sous le coursd'ouverture
> du 1/1, ça paie systématiquement les frais, et tant pis si on rate une
> fois dans les neiges un caniche !


+1: bon point d'entrée qui diminue la partie obscure de la volat.

Dans la série "truc", je regarderais aussi à minima, un MACD sur
l'UT[penta-annuelle] (bougies de 5 ans) avec un lookback graphique
intégrant toutes les années échues disponibles, pour jauger en sus du
doigt mouillé, si ça risque d'être plutôt une année IN ( ou plutôt une
année à rester OUT , voire hiberner la nouvelle année avec un autre actif
) de cette méthode d'investissement, n'utilisant qu'un seul sens sur les
actions...
nain (03/01/2019, 00h02)
Le mercredi 2 janvier 2019 15:49:34 UTC+1, zeLittle a écrit :
> Le Wed, 02 Jan 2019 15:07:09 +0100, Mol <molagnon> a
> écrit:
> +1: bon point d'entrée qui diminue la partie obscure de la volat.
> Dans la série "truc", je regarderais aussi à minima, un MACD sur
> l'UT[penta-annuelle] (bougies de 5 ans) avec un lookback graphique
> intégrant toutes les années échues disponibles, pour jauger en sus du
> doigt mouillé, si ça risque d'être plutôt une année IN ( ou plutôt une
> année à rester OUT , voire hiberner la nouvelle année avecun autre actif
> ) de cette méthode d'investissement, n'utilisant qu'un seul sens surles
> actions...


Il y a quelques années j'avais fait pas mal de backtests pour essayer d'améliorer les résultats obtenus avec les dogs, mais je n'avais rien trouvé de transcendant. Cela dit je ne me souviens plus des testsréalisés mais il me semble avoir testé différentes techniques de stops. Cela dit, je ne me souviens plus exactement des tests réalisés et j'avais arrêté aussi du fait du manque de datas pour obtenir des backtests significatifs. Comme il s'est écoulé une bonne dizaine d'années depuis, il faudrait les refaire.

Nain
cmoi (08/01/2019, 19h21)
Le 01/01/2019 à 12:55, nain a écrit :
[..]
> Rendez-vous dans un an pour la suite de l'aventure !
> En attendant je vous souhaite une excellente année 2019 :-).
> Nain


Respect !
et Bonne année !
Discussions similaires