gratifiant > misc.droit.all.* > misc.droit

Robert (24/04/2019, 08h56)
Le 16/04/2019 à 16:29, a a écrit :

> Non, c'est un fait. La téléphonie coûte moins cher aujourd'hui grâce à la concurrence. c'est surtout grâce au progrès technique: téléphonie sur IP et sans fil


mais tu oublies de dire que les inégalités se sont considérablement
creusées: il y a ceux qui ont la fibre et la 4G et ceux qui n'ont rien
(zone blanche) et tous ceux qui rament avec des débits lamentables

que le réseau filaire n'est plus entretenu,
certains attendent un dépannage pendant plusieurs semaines, d'autres
doivent financer leur raccordement

les collectivités locales sont obligées de financer les travaux pour
essayer de réduire ces inégalités car aucun opérateur ne veut investir
dans les zones rurales non rentables à court termes

c'est ça aussi la privatisation
a (24/04/2019, 10h18)
Robert <bob.bidon> écrivait:

>Le 16/04/2019 à 16:29, a a écrit :
>> Non, c'est un fait. La téléphonie coûte moins cher aujourd'hui grâce à la concurrence.

>c'est surtout grâce au progrès technique: téléphonie sur IP et sans fil


Dès le début de l'ouverture à la concurrence, les prix ont baissé.
C'est un fait.

>mais tu oublies de dire que les inégalités se sont considérablement
>creusées: il y a ceux qui ont la fibre et la 4G et ceux qui n'ont rien
>(zone blanche) et tous ceux qui rament avec des débits lamentables


Et ?
C'est vrai pour toutes les technologies et tous les services.
cela n'a rien à voir avec la concurrence.
Un exemple: les lignes ferroviaires ont été fermés un peu partout en
France bien avant l'ouverture du rail à la concurrence.

>que le réseau filaire n'est plus entretenu,
>certains attendent un dépannage pendant plusieurs semaines, d'autres
>doivent financer leur raccordement


Comme avant.

>les collectivités locales sont obligées de financer les travaux pour
>essayer de réduire ces inégalités car aucun opérateur ne veut investir
>dans les zones rurales non rentables à court termes


Non rentables, ni à court terme, ni à long terme.
Comme avant aussi.
C'est pour cela que certaines obligations existent pour la couverture
des zones blanches: en téléphonie ou télévision etc

>c'est ça aussi la privatisation


Non, c'est pareil pour les services d'états.
Robert (24/04/2019, 18h11)
Le 24/04/2019 à 10:18, a a écrit :

> Et ?
> C'est vrai pour toutes les technologies et tous les services.
> cela n'a rien à voir avec la concurrence.
> Un exemple: les lignes ferroviaires ont été fermés un peu partout en
> France bien avant l'ouverture du rail à la concurrence.

c'est faux: quand la téléphonie était un service public bien géré
tous le monde avait droit au même service
même à la campagne avec des km de ligne

Idem pour la SNCF qui ferme des lignes faute d'entretien
et qui fait des tarifs à la tête du client

>> que le réseau filaire n'est plus entretenu,
>> certains attendent un dépannage pendant plusieurs semaines, d'autres
>> doivent financer leur raccordement

> Comme avant.

encore faux: toutes les pannes étaient réparées dans un délai raisonnable
a (24/04/2019, 21h13)
Robert <bob.bidon> écrivait:

>Le 24/04/2019 à 10:18, a a écrit :
>c'est faux: quand la téléphonie était un service public bien géré
>tous le monde avait droit au même service
>même à la campagne avec des km de ligne


Quelle naïveté !!

>Idem pour la SNCF qui ferme des lignes faute d'entretien
>et qui fait des tarifs à la tête du client


Faux.
Les lignes ferment car l'état privilégie le TGV depuis des lustres.

Lorsque les compagnies étaient privées au début, le réseau ferroviaire
français desservait même les petits villages.

Quand l'état a commencé a tout gérer, le réseau a commencé a rétrécir
et les lignes à fermer ...

>>> que le réseau filaire n'est plus entretenu,
>>> certains attendent un dépannage pendant plusieurs semaines, d'autres
>>> doivent financer leur raccordement

>> Comme avant.

>encore faux: toutes les pannes étaient réparées dans un délai raisonnable


Faux: elles n'étaient pas réparées avec la même priorité.

S'il fallait mobiliser 10 personnes pour réparer une panne importante,
La panne touchant 10000 personnes en ville était réparée avant celles
touchant 15 personnes à la campagne ...
iefbr14 (25/04/2019, 06h20)
On Wed, 24 Apr 2019 18:11:31 +0200, Robert <bob.bidon> wrote:

>Le 24/04/2019 à 10:18, a a écrit :
>c'est faux: quand la téléphonie était un service public bien géré
>tous le monde avait droit au même service
>même à la campagne avec des km de ligne


Euh, en 1969 à Cagnes/mer 06, j'ai attendu 6 mois le tél + paiement
d'une 'avance sur conso' de 1000 FF
Philippe (25/04/2019, 07h08)
Bonjour,

Le dimanche 21 avril 2019 00:44:09 UTC+2, Cl.Massé a écrit :
> "Philippe" a écrit dans le message de groupe de discussion :
> 75e2b19b-5592-42bc-a846-efb927e7504a...
> Toutes. Les profits ne sont pas prélevés, mais redistribués sous différentes
> formes: salaires, services, emplois, écologie etc. Si tu juges les
> entreprises publiques avec des critères privés, forcément tu arrives à des
> absurdités. C'est comme si tu disais que tu préfère acheter des légumes
> plutôt que les cultiver, parce que c'est rentable pour les maraichers.


D?abord ce sont des choses invérifiable, en suite rien n'exclut que les entreprises privées les pratiques tous comme le public, en fin le public c'est le contribuable qui le paye, il n'en peut plus au grand d?Âme de la fonction public, de payer, ensuite dans toutes la fonction publique y a tous un tas de règle qui sont tous sauf juridique qui s'applique, exemple Stéphane et Nanard, donc privatisons, c'est vrai c'est ceux qui mérite le moins de morfler qui en prennent le pluspour leur grade, mais le peuple n'en peut plus de payer !
> > Si tu veux on s'oriente vers un système Marxiste, mais aucun n'a réussie,
> > peut-être faut il se poser les question de ces échecs ?

> Ça s'appelle une alternative grotesque. Je t'écoute pour conaitre quelle sont les bonne alternative, cela dit je partage ton avis ...


> > Moi dans le fond je suis ouvert à toutes solution, bon on voit bien que la
> > concurrences a du bon, MERCI Xavier !

> Oui, par exemple l'entente entres les opérateurs de téléphonie. Ça c'était
> un grand moment de libéralisme.


Ils ont été sanctionnés, la "morale" a triomphé ?
Ah mais HEC et toutes la clique qui en découle si ils peuvent éviter d'utiliser de la vaseline, cela leur fait pas peur, à la rigueur un problème de conscience !
Cl.Massé (26/04/2019, 01h41)
"Philippe" a écrit dans le message de groupe de discussion :
f12ac79f-670a-4697-b994-2b205bc41e5d...

> Bonjour,
> Le dimanche 21 avril 2019 00:44:09 UTC+2, Cl.Massé a écrit :
> D?abord ce sont des choses invérifiable, en suite rien n'exclut que les
> entreprises privées les pratiques tous comme le public,


C'est pas exclus en effet, mais c'est pas pour ça que c'est inclus non plus.
La Poste serait évidemment plus rentable s'il y avait un bureau seulement
dans les grandes villes, mais ça ne serait plus la poste. En revanche ça
serait également plus rentable pour les pétroliers, les autoroutes et les
constructeurs automobile. Le problème, c'est que faut que ce soit rentable
pour les français, pas pour les paradis fiscaux on s'en fout. Mais c'est
vrai que c'est pas exclus, on peut toujours rêver?

Ce qui est vérifiable, c'est qu'en France la privatisation ne crée par des
marchés concurrentiels, et quand ça plante c'est encore le français qui met
la main à la poche. C'est vrai qu'un chiffre d'affaire bien rond, avec des
zéros dedans, c'est plus facile à porter sur un graphique, le seul petit
problème c'est que c'est pas nos sous, donc pas du tout pertinent pour nous.
Au chapitre on peut toujours rêver, c'est pas exclus non plus qu'ils paient
leurs impôts, en effet, mais la réalité c'est qu'il manque 80 milliards,
alors je vois pas trop la rentabilité là-dedans.

> en fin le public c'est le contribuable qui le paye, il n'en peut plus au
> grand d?Âme de la fonction public, de payer,


Le public n'est pas payé par la taxe carbone, il devrait être payé par
l'ISF, c'est là que ça coince. Le contribuable fauché n'en peut
effectivement plus de payer pour la fraude fiscale, et pour l'intérêt de la
dette qui est une part considérable du budget.

> ensuite dans toutes la fonction publique y a tous un tas de règle qui sont
> tous sauf juridique qui s'applique, exemple Stéphane et Nanard, donc
> privatisons, c'est vrai c'est ceux qui mérite le moins de morfler qui en
> prennent le plus pour leur grade, mais le peuple n'en peut plus de payer !


Le peuple fauché n'en peut effectivement plus de payer pour la fraude
fiscale, et pour l'intérêt de la dette qui est une part considérable du
budget. La privatisation ça veut dire encore plus de "rentabilité" qui
échappera à l'impôt, alors que le secteur public redistribue directement aux
citoyens.

> > > Si tu veux on s'oriente vers un système Marxiste, mais aucun n'a
> > > réussie, peut-être faut il se poser les question de ces échecs ?

> > Ça s'appelle une alternative grotesque.

> Je t'écoute pour conaitre quelle sont les bonne alternative, cela dit je
> partage ton avis ...


Une alternative? Ben pardi les entreprises nationales à la Française, et
c'est même pas socialiste. Il y a tout un tas d'alternatives si tu voulais
te renseigner un peu. Des tas d'économistes sont sur la brèche, et il y a
déjà divers mouvement, comme les alter-mondialistes, plus diverses
expériences: l'Islande, le Portugal, des villes Espagnoles etc. Et
d'ailleurs même le marxisme marcherait mieux que le capitalisme, à condition
qu'il le remplace complètement, car le capitalisme réussit seulement à
détruire les systèmes qui ne lui plaisent pas, tout en n'arrivant pas à
faire mieux qu'eux.

> > > Moi dans le fond je suis ouvert à toutes solution, bon on voit bien
> > > que la concurrences a du bon, MERCI Xavier !

> > Oui, par exemple l'entente entres les opérateurs de téléphonie. Ça
> > c'était un grand moment de libéralisme.

> Ils ont été sanctionnés, la "morale" a triomphé ?


Les clients floués ont-ils été remboursés? Et les autres ententes qui ne
sont pas sanctionnées? Il y en a certainement plus qu'on croit, c'est la
nature même du libéralisme. La concurrence est un mythe pour gogos, ce sont
les peuples qui sont mis en concurrence, pas les entreprises du CAC40, ce
sont ttfaçon presque toutes des monopoles maintenant.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Philippe (26/04/2019, 11h50)
Bonjour,

Le vendredi 26 avril 2019 01:43:22 UTC+2, Cl.Massé a écrit :
> "Philippe" a écrit dans le message de groupe de discussion :
> f12ac79f-670a-4697-b994-2b205bc41e5d...
> C'est pas exclus en effet, mais c'est pas pour ça que c'est inclus non plus.
> La Poste serait évidemment plus rentable s'il y avait un bureau seulement
> dans les grandes villes, mais ça ne serait plus la poste. En revanche ça
> serait également plus rentable pour les pétroliers, les autoroutes et les
> constructeurs automobile. Le problème, c'est que faut que ce soit rentable
> pour les français, pas pour les paradis fiscaux on s'en fout. Mais c'est
> vrai que c'est pas exclus, on peut toujours rêver?


Cher institution postal, tu sais que ma conseillere finance donne de sa personne, elle met décolleté vertical horizontal, on voit tous !
(c'est agréable ...)
Je suis pas sur qu'il y est de ce faite un afflux de liquidité ?
On a un chanceux à la poste c'est Besancenot, il mélitte pour augmenter l'ISF de 1000 %, et comme il facteur à Neuilly, c'est lui donneles chèques pour les trop perçus de l'ISF, on espère qu'il en a pas conscience ?
Ecoute j'ai des livrets à la poste, j'achète des timbres, j'envoie des recommanders, en revanche la tablette numérique à 279 ?, le téléphone de chez laisse toi faire, la vaseline n'est pas dans les prescriptions qualitative du ministère de la santé !

> Ce qui est vérifiable, c'est qu'en France la privatisation ne crée par des
> marchés concurrentiels, et quand ça plante c'est encore le français qui met
> la main à la poche. C'est vrai qu'un chiffre d'affaire bien rond, avec des
> zéros dedans, c'est plus facile à porter sur un graphique, le seul petit
> problème c'est que c'est pas nos sous, donc pas du tout pertinent pour nous.
> Au chapitre on peut toujours rêver, c'est pas exclus non plus qu'ilspaient
> leurs impôts, en effet, mais la réalité c'est qu'il manque80 milliards,
> alors je vois pas trop la rentabilité là-dedans.


Cette histoire d'évasion fiscal, c'est que les préposés de Darmanin et Le maire sont pas compétent ? Tu sais l'histoire de je suisun super fonctionnaire je n'ai pas le salaire que je mérite, si (paris en bouteille) je travailler dans le privée, on me payerait fois dix,(juste un rêve, une illusion), même dans la haute fonction public, ils n'ont su saisir la plénitude du devoir de réserve ...
Y avait un article sur Total, t'as déjà vu des puits de pétrol rentable en France qui justifierai une taxation supplémentaire ? N'est il pas temps de rentrée sur une idée de faire des économie ?

> > en fin le public c'est le contribuable qui le paye, il n'en peut plus au
> > grand d?Âme de la fonction public, de payer,

> Le public n'est pas payé par la taxe carbone, il devrait être payé par
> l'ISF, c'est là que ça coince. Le contribuable fauché n'enpeut
> effectivement plus de payer pour la fraude fiscale, et pour l'intérêt de la
> dette qui est une part considérable du budget.


Réunissons nous avec des faux, des fourches, faut il prendre le bastion du septièmes arrondissement filiale insoupçonné de la marque Louboutin en matière de seconde main ?(la question étant c'estquoi qui est de second main ?)

> Le peuple fauché n'en peut effectivement plus de payer pour la fraude
> fiscale, et pour l'intérêt de la dette qui est une part considérable du
> budget. La privatisation ça veut dire encore plus de "rentabilité" qui
> échappera à l'impôt, alors que le secteur public redistribue directement aux
> citoyens.


Bon on nationalise quoi ? (je te dis pas la n'informatique, on va encore sefaire plumer ...)
Les Banques ? Les assurances ? où est le pognonS ?

> Une alternative? Ben pardi les entreprises nationales à la Française, et
> c'est même pas socialiste. Il y a tout un tas d'alternatives si tu voulais
> te renseigner un peu. Des tas d'économistes sont sur la brèche,et il y a
> déjà divers mouvement, comme les alter-mondialistes, plus diverses
> expériences: l'Islande, le Portugal, des villes Espagnoles etc. Et
> d'ailleurs même le marxisme marcherait mieux que le capitalisme, à condition
> qu'il le remplace complètement, car le capitalisme réussit seulement à
> détruire les systèmes qui ne lui plaisent pas, tout en n'arrivant pas à
> faire mieux qu'eux.


Les économistes, mais si tu sais pas en France c'est des plaisantins, t'en as vu un détecter le crache financier majeures de 2008 ? dit moi cela m'a échappé, dit moi quelle presse tous de suite que je m'abonne ?
Alors ceux qui son alter-mondialiste je sais pas quoi la tombe dans le festival des débutants en humour ? je sais pas si t'as conscience c'est pas quantifiable des chose comme çà, en effet !

> Les clients floués ont-ils été remboursés? Et les autres ententes qui ne
> sont pas sanctionnées? Il y en a certainement plus qu'on croit, c'est la
> nature même du libéralisme. La concurrence est un mythe pour gogos, ce sont
> les peuples qui sont mis en concurrence, pas les entreprises du CAC40, ce
> sont ttfaçon presque toutes des monopoles maintenant.


C'est un problème qui à ma connaissance est français, la justice n'indemnise de façon qu'une action en justice de fait perdre de l'argent, les magistrats ne savent pas compter !

Pour anecdote je suis la gestion d'un bien dans une résidence touristique, le président du syndic se rend compte que la société qui à construit l'immeuble à placer une société de gestion qui commait des escroqueries envers les propriétaire, une magistrat parisienne qui est copropriétaire conseil sur les action à mené, la justice est mie en marche, je te passe les détail procéduraux, résultat 220 000 euros de DI, coût des frais juridique pourla copropriété de 200 000 euros, je ne facture pas le temps du président et des divers propriétaires, j'ajoute seulement l'inflation et le taux d'usures de l'argent, pour te dire que la copropriété est de sa poche pour avoir fait respecter la loi ...
(procédure de 8 ans )et avec des gens qui s'y connaissent pour de vrai, pas des imbéciles comme moi qui lisent croie que la loi s'applique, ben fait le tour de toutes les établissements qui enseigne çà, ben ils ne savent pas et ils sont nombreux à conseillers les parlementaires, et c'est çà la France !
(donc pourquoi on privatise parce que de toute pars c'est la magouille !)
Gloops (28/04/2019, 14h53)
Le 24 Avril 2019 à 10:18, <a> a écrit :
[..]
> C'est pour cela que certaines obligations existent pour la couverture
> des zones blanches: en téléphonie ou télévision etc
> Non, c'est pareil pour les services d'états.


Oui, dans l'objectif de la privatisation.

Et comme tu dis : "Et ?"
Qu'est-ce que tu envisages de faire ?
Gloops (28/04/2019, 14h56)
Le 25 Avril 2019 à 06:20, Iefbr14 <iefbr14> a écrit :
> On Wed, 24 Apr 2019 18:11:31 +0200, Robert <bob.bidon> wrote:
> Euh, en 1969 à Cagnes/mer 06, j'ai attendu 6 mois le tél + paiement
> d'une 'avance sur conso' de 1000 FF


Ah, oui, c'était l'époque où une moitié de la France attendait le
téléphone, et l'autre attendait la tonalité ?
Gloops (28/04/2019, 15h05)
Le 26 Avril 2019 à 01:41, Cl Massé <contact> a écrit :
> Ce qui est vérifiable, c'est qu'en France la privatisation ne crée par
> des marchés concurrentiels, et quand ça plante c'est encore le français
> qui met la main à la poche. C'est vrai qu'un chiffre d'affaire bien
> rond, avec des zéros dedans, c'est plus facile à porter sur un
> graphique, le seul petit problème c'est que c'est pas nos sous, donc pas
> du tout pertinent pour nous.


Du coup, Sarkozy-Hollande-Macron au pouvoir, ce n'est pas une bonne
affaire pour les Français.
Ça risque de pas mal friter pour obtenir l'interdiction pour les élus de
parrainer des candidats.
Et l'interdiction pour les candidats aux élections faisant moins de 60%
de participation de se présenter à une autre élection dans les dix ans
qui suivent.
Gloops (28/04/2019, 15h08)
Le 26 Avril 2019 à 11:50, Philippe <ptilou> a écrit :
> Bonjour,
> Cher institution postal, tu sais que ma conseillere finance donne de sa personne, elle met décolleté vertical horizontal, on voit tous !
> (c'est agréable ...)
> Je suis pas sur qu'il y est de ce faite un afflux de liquidité ?
> On a un chanceux à la poste c'est Besancenot, il mélitte


Ah, lui aussi sait faire un bon café ?

> pour augmenter l'ISF de 1000 %, et comme il facteur à Neuilly, c'est lui donne les chèques pour les trop perçus de l'ISF, on espère qu'il en a pas conscience ?
> Ecoute j'ai des livrets à la poste, j'achète des timbres, j'envoie des recommanders, en revanche la tablette numérique à 279 ?, le téléphone de chez laisse toi faire, la vaseline n'est pas dans les prescriptions qualitative du ministère de la santé ! --
> (origine dans fr.misc.droit)

***
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
a (28/04/2019, 18h41)
Gloops <gloops> écrivait:

>Le 24 Avril 2019 à 10:18, <a> a écrit :
>Oui, dans l'objectif de la privatisation.


Et ?

>Et comme tu dis : "Et ?"
>Qu'est-ce que tu envisages de faire ?


N'étant pas élu, je ne peux pas faire y faire grand chose.
Philippe (29/04/2019, 11h12)
Le dimanche 28 avril 2019 15:08:56 UTC+2, Gloops a écrit :
> Le 26 Avril 2019 à 11:50, Philippe <ptilou> a écrit :
> Ah, lui aussi sait faire un bon café ?



[..]
Gloops (29/04/2019, 13h07)
Le 28 Avril 2019 à 18:41, <a> a écrit :
> Gloops <gloops> écrivait:
> Et ?
> N'étant pas élu, je ne peux pas faire y faire grand chose.


C'est pour ça, qu'il n'y a pas de démocratie.
Parce qu'on attend quelque chose des autres, pas de soi.

Discussions similaires