gratifiant > linux.debian.user.french

Haricophile (24/08/2019, 12h20)
Le jeudi 22 août 2019 à 08:02 +0200, Basile Starynkevitch a écrit :
> Cet avis présuppose que le temps ne vaut rien (sauf si le copyshop est
> littéralement en bas de chez soi, ce n'est pas mon cas, j'habite
> à Bourg la Reine en zone résidentielle, et le copyshop que je
> connaisse le plus proche est à une heure de transport en commun, à
> Jussieu). Pour la plupart des gens ce n'est pas le cas.


Pour une grosse impression (thèse...) il existe des services en ligne.
Donc aussi le services "reliure", bien entendu inaplicable a 3 pages...

Pour revenir au sujet : Pour les documents courants rien n'est plus
économique et fiable qu'une laser n&b, et largement, quoique en dise les
commerciaux. Pour moi c'est 99% des besoins (je garde 1% d'incertitudes
par rigueur scientifique).

Le recto-verso automatique apporte de la complexité mécanique donc de la
fragilité mais c'est sacrément pratique.

Le réseau ethernet/wifi pareil : Sans être strictement nécessaire, c'est
pratique pour la connectivité avec un portable ou plusieurs appareils
(smartphone...).

Et quand au choix final, la compatibilité Linux est un caractère
déterminant, et si le firmware est "non-libre" la politique du fabricant
dans la durée et sa politique "d'obsolescence programmée" est cruciale,
je déconseille par exemple Canon non pas sur la qualité du matos mais
sur ces points.
Haricophile (24/08/2019, 14h50)
Le jeudi 22 août 2019 à 12:16 +0200, basile a écrit :
> notamment à propos de On ne peut pas vivre sans argent. Ca rend
> modeste....


Puisque on est au socio-politico-philosophique, la problématique de
l'argent est à peu près le même que celui des logiciels libre, à savoir
la problématique principale de notre glorieuse société occidentale
actuelle et le canon du libéralisme : L'inversion des valeurs.

Quel choix faisons nous :

1. L'argent est un outil au service de l'Homme
2. L'Homme est un outil au service de l'argent

déclinable a l'infini :

1. Il faut travailler pour vivre
2. Il faut vivre pour travailler

1. L'homme doit contrôler la machine
2. La machine doit contrôler l'homme

1. La propriété (intellectuelle...) est une exeption aux "biens
communs".
2. Les "biens communs" sont une exeptions a la propriété.

....

et il s'agit bien de choix et non de "lois naturelles", "nécessités" ou
autres fadaises.
Basile Starynkevitch (24/08/2019, 17h10)
On 8/24/19 2:28 PM, Haricophile wrote:
> Le jeudi 22 août 2019 à 12:16 +0200, basile a écrit :
> Puisque on est au socio-politico-philosophique, la problématique de
> l'argent est à peu près le même que celui des logiciels libre, à savoir
> la problématique principale de notre glorieuse société occidentale
> actuelle et le canon du libéralisme : L'inversion des valeurs.


Cent pour cent d'accord, mais ton propos n'est pas original. J'ai cité
des textes d'environ 2000 ans (les Evangiles) les mentionnant aussi. Et
Léon Bloy <https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on_Bloy>. J'aurais pu
citer aussi Teilard de Chardin
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Teilhard_de_Chardin> ou Olivier
Clément
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Cl%C3%A9ment_(%C3%A9crivain)>
(c'était un ami et un co-paroissien, après avoir été mon prof d'histoire
en 1^ere , il m'a fait l'honneur d'être le témoin de mon mariage
religieux en 1978, et je suis encore lié d'amitié avec sa famille) ou
Bartholomé 1^er
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Bartholom%C3%A9e_Ier_de_Constantinople>,
son prédécesseur Athénagoras
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9nagoras_Ier_de_Constantinople>,
et plein d'autres comme les saints Tikhon
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Tikhon_de_Moscou>, Martin de Tours
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_de_Tours>, Benoit
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Beno%C3%AEt_de_Nursie>, Basile
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Basile_de_C%C3%A9sar%C3%A9e> (mon saint
patron) et ses copains Jean
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Chrysostome> & Grégoire
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_de_Nazianze>, Marie
Skobtsova <https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Skobtsova> (morte en
martyre en 1945), ou tous les papes que j'ai connus adulte (y compris
l'actuel, François
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_(pape)>). Et il y a aussi
Marx (Das Kapital <https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Capital>; quand
j'étais en terminale C, en 1977, c'était une lecture obligatoire au
programme de philo), Lenine (le capitalisme vendra la corde pour se
pendre <https://quoteinvestigator.com/2018/02/22/rope/>), et même très
récemment Tirole (Economie des biens communs
<https://www.challenges.fr/economie/les-7-lecons-d-economie-du-nobel-jean-tirole_23607>).

Cette inversion des valeurs a été dénoncée aussi bien par le
christianisme social
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme_social> que par la plupart
des membres de la Résistance
<https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sistance_int%C3%A9rieure_fran%C3%A7aise>
(y compris la plupart des gaullistes et des communistes qui en étaient
membre; en particulier De Gaulle lui-même). Et aussi Michel Rocard....
et pas mal d'autres...

A 60 ans, je trouve que notre société actuelle a la mémoire bien trop
courte....

[..]
> ...
> et il s'agit bien de choix et non de "lois naturelles", "nécessités" ou
> autres fadaises.


Oui. Tout à fait d'accord. Tout comme le réchauffement climatique
d'ailleurs.

Et pour revenir au logiciel libre et à Linux (voire Debian), je vois un
lien assez évident entre Linux, logiciel libre et la lutte contre le
réchauffement climatique. Faut juste que je prenne le temps de le rédiger.

Librement
Basile Starynkevitch (24/08/2019, 17h20)
On 8/24/19 5:01 PM, Basile Starynkevitch wrote:
> On 8/24/19 2:28 PM, Haricophile wrote:


[..]
> et pas mal d'autres...
> A 60 ans, je trouve que notre société actuelle a la mémoire bien trop
> courte....


Tu as oublié le /Il faut vivre pour manger/ vs /il faut manger pour
vivre /cher à Molière <https://fr.wikipedia.org/wiki/Moli%C3%A8re>. J'ai
la naïveté d'imaginer qu'on apprend encore ça dans tous les collèges
français.
[..]
Basile Starynkevitch (24/08/2019, 22h10)
On 8/24/19 5:09 PM, Basile Starynkevitch wrote:
> On 8/24/19 5:01 PM, Basile Starynkevitch wrote:


Et j'ai oublié de citer Emmanuel Mounier
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Mounier> et le personalisme
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalisme> (idéologiquement aux
antipodes du capitalisme actuel, bien plus encore qu'un certain
socialisme ou le communisme n'ont jamais été en France) que j'ai
pourtant lu avec passion quand j'étais jeune (entre 20 et 30 ans).

Peut-être qu'un Alzeimer
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_d%27Alzheimer> me guette déjà (à
60 ans, c'est quand même :-( un peu jeune) et pourrait expliquer cet
oubli. Ca craint, :'( car j'ai vu ma propre mère en mourir (à l'âge de
70 ans, mais les premiers symptômes étaient déjà perceptibles par son
entourage vers ses 60 ans).

Librement!
Gaëtan Perrier (29/08/2019, 00h30)
Le jeudi 22 août 2019 à 08:40 +0200, Cyrille Bollu a écrit :
> J?ai arrêté les jets d?encre il y a 3-4 ans. Pas moyen de garder cela
> fonctionnel plus de qques mois (il semble que c?était du à ma faible
> utilisation. WTF, c?est justement parcque j?imprimais pasbcp que je voulais
> pas investir dans une laser!?!).


J'ai une HP Envy 7640 depuis plusieurs années et elle est toujours
fonctionnelle. Pourtant je n'imprime pas tous les jours. Par contre elle est
allumée quand le PC est allumé.
Et si jamais une tête se bouche, un changement de cartouche résout le problème
vu que la tête fait partie de la cartouche.
Mais je pense passer au laser quand même pour d'autres raisons: impression sur
papier étanche, sur étiquettes métalliques, etc. qui ne sontpas compatible jet
d'encre.
Je pense m'orienter vers une HP M281.
Bernard Schoenacker (29/08/2019, 04h40)
----- Mail original -----
[..]
> d'encre.
> Je pense m'orienter vers une HP M281.
> Gaëtan


bonjour,

pour faire des impressions industrielles sur des étiquettes, je
conseille de voir pour prendre du matériel adéquat, par exemple
SATO ...

le lien vers les pilotes :


attention: les imprimantes indiquées sont là pour un usage
professionnel pour imprimer sur étiquettes et co

merci pour votre aimable attention

bien à vous
bernard
ajh-valmer (29/08/2019, 11h40)
Les imprimantes Epson "Work Force",
1? la cartouche volume XL chez le distributeur gafam,
très bonne impression et aucun problème depuis 5 ans.

Il n'y a rien d'autres à ajouter :-)
Stephane Ascoet (11/09/2019, 14h00)
Le 22/08/2019 à 08:02, Basile Starynkevitch a écrit :
> Cet avis présuppose que le temps ne vaut rien (sauf si le copyshop est
> littéralement en bas de chez soi, ce n'est pas mon cas, j'habite à Bourg
> la Reine en zone résidentielle, et le copyshop que je connaisse le plus
> proche est à une heure de transport en commun, à Jussieu). Pour la
> plupart des gens ce n'est pas le cas.


Bonjour, finalement, je crois que je preferais tes messages auxquels on
ne comprenait rien. Celui-ci semble etre une compilation d'enormites et
incoherences a visee trollesque...

Une des choses qui m'embete avec les entreprises d'impression, c'est
qu'elles utilisent generallement de l'informatique privatrice.
Certaines universites, comme la mienne(mais ce n'est pas du libre), ont
un service reprographie aupres duquel on peut commander des tirages.
> /time is money/ est une vérité plus profonde qu'elle en a l'air.
> J'ai une façon simple de calculer la valeur de mon temps: c'est mes
> revenus (ou, encore mieux, ma contribution au PIB français, en théorie
> 15 à 22k? par mois, voir ma page web) mensuels divisés par le temps que
> je passe éveillé dans le mois. Environ 16 heures par jour.


Marrant, parce que moi, mon objectif de vie serait plutot au contraire
d'etre un frein dans les rouages du capitalisme :-D
> Et je pense au logiciel libre que je fais (professionnellement ou
> personnellement) même la nuit, en rêvant (et parfois même en faisant
> l'amour...). Je rêve -en couleurs- de mon code libre à peu près chaque
> nuit. Je pense à mon code même le weekend.


Enorme...
Ca me rappelle quand j'etais enfant, ou effectivement j'avais peu de
gros soucis et pouvais effectivement penser tout le temps a l'Amstrad
CPC familial et autres merveilleux objets et occupations technologiques
de l'epoque.
Je ne sais pas si cette facon de rester un pur esprit dedie a une tache
unique est enviable ou pas, mais a minima j'espere que tu remercies bien
ta femme pour etre celle qui garde les pieds sur terre et permet a ton
foyer de fonctionner.
> Et c'est pour ça que j'ai horreur de faire la queue à la Poste (alors
> qu'il y a 20 ans j'y faisais trois fois moins la queue). En plus, à 60


Ceci est le resultat direct du systeme capitaliste... qui d'apres toi
est parfait pour repondre aux besoins de la population...

> maison sont sous Linux (sinon, je divorcerais et mon épouse
> -psychothérapeute- le comprend).


Sympa la nuance chez toi... meme si je comprends ton sentiment, tourner
le dos a 40 ans de relation(d'amour? ou de soumission?) et a l'equilibre
et le confort des enfants pour ca, sans chercher de solution
intermediaire, est un peu extreme, non? Et puis il faudrait que tu
recuperes la charge mentale actuellement assumee par elle, ce qui
nuirait a ta productivite.
> A cause de tout ça, je conseille quand même les imprimantes
> multifonctions à jet d'encre. Certes, le coût amorti à la page imprimée
> est exorbitant (essentiellement les toners), mais c'est pratique d'avoir
> ça chez soi quand on imprime peu.

Et le cout pour la planete?
Ah mais ca n'est pas dans le PIB, pardon.
Basile Starynkevitch (11/09/2019, 22h40)
On 9/11/19 1:43 PM, Stephane Ascoet wrote:
> Le 22/08/2019 à 08:02, Basile Starynkevitch a écrit :
> Bonjour, finalement, je crois que je preferais tes messages auxquels
> on ne comprenait rien. Celui-ci semble etre une compilation
> d'enormites et incoherences a visee trollesque...
> Une des choses qui m'embete avec les entreprises d'impression, c'est
> qu'elles utilisent generallement de l'informatique privatrice.
> Certaines universites, comme la mienne(mais ce n'est pas du libre),
> ont un service reprographie aupres duquel on peut commander des tirages.


T?inquiètes pas, dans quelques années, ce service de reprographie sera
une sous-traitance. Ça marchera bien mieux :-) (ironie de ma part!). En
réalité ça va merder grave.

>> /time is money/ est une vérité plus profonde qu'elle en a l'air.
>> J'ai une façon simple de calculer la valeur de mon temps:


Entre nous, ce calcul m'est quotidiennement imposé par mon employeur. Je
l'ai juste internalisé.

>> c'est mes
>> revenus (ou, encore mieux, ma contribution au PIB français, en théorie
>> 15 à 22k? par mois, voir ma page web) mensuels divisés par le temps que
>> je passe éveillé dans le mois. Environ 16 heures par jour.

> Marrant, parce que moi, mon objectif de vie serait plutot au contraire
> d'etre un frein dans les rouages du capitalisme :-D


Mon objectif personnel de vie dans les 3 ou 4 ans qui viennent est bien
plus modeste: arriver vivant à la retraite... (sans tentative de suicide
sur mon lieu de travail; et il y en a déjà eu une TS il y a environ un
an, et je suis certain qu'il y en aura de plus en plus, j'en prévois au
moins une chaque année) et en minimisant mes arrêts-maladie pour RPS
<http://www.aractidf.org/risques-psychosociaux/ressources/rps-de-quoi-parle-t>
(j'en ai pris pour 3 semaines en un an, c'est fatiguant; je suis très
tenté d'en prendre encore un maintenant.... Mon chefaillon immédiat n'y
voit pas d'inconvénient, mais mon collègue Franck Védrine, que
professionnellement comme personnellement j'estime énormément, en
souffrira davantage et lui il a encore des enfants mineurs à charge)

Je suis professionnellement payé (et à 100%) par ce que Zuboff appelle
le capitalisme de la surveillance. Voici le papier:



Comme salarié du CEA, je suis (en tant qu'informaticien salarié du
CEA/LIST en CDI de droit /privé/) tenu à une certaine loyauté envers mon
employeur. Tous mes chefaillons me suggèrent -avec une lourde
insistance- que j'en ai pas assez, de cette loyauté.

Mais quand je serais à la retraite, ça ira mieux. Je pourrais enfin me
consacrer à coder du logiciel libre (continuer celui-là
<https://gitlab.com/bstarynk/refpersys>, notamment).

Et toi Stéphane, tu es (d'après ta signature) un authentique
universitaire. Je t'imagine bien plus jeune que moi (60 ans).

J'ai pleins de copains dans le vrai secteur académique (profs à Paris 6,
chercheurs INRIA ou CNRS - souvent embauchés chez Google ou Facebook ou
autre). Tous me disent que la politique constante des gouvernements
(depuis au moins Sarkozy, et probablement Mitterand, et encore plus
maintenant) a pour but de transposer le "modèle" CEA à l'ensemble de la
recherche publique française.

Moi je suis au CEA parce que, quand j'avais 25 ou 30 ans, je n'ai pas
réussi à être un universitaire (et à l'époque, j'en rêvais chaque jour).
Nul n'est parfait, et certainement pas moi. D'un autre côté j'ai gagné
environ 30% de plus chaque année qu'un noble universitaire. L'aspect de
la soi-disante recherche "proche de la technologie" me plaisait déjà
bien et me plaît toujours (je n'ai pas une culture assez abstraite, mais
une manière de pensée essentiellement expérimentale; je publie fort peu
car d'une part je ne suis pas payé pour ça et d'autre part je manque de
confiance en moi et je n'ai pas l'esprit théoricien). Mais les grilles
salariales du CEA sont parallèles mais supérieures à celles de
l'université. Les indemnités de mission sont exactement les mêmes.

Alors, dans 5 ou 10 ans, quand ton université aura adopté le "business
model CEA/LIST <http://www-list.cea.fr/en/>" -il est à mon avis
/durablement/ dominant- c'est toi (ou des proches collègues) qui
pourrais avoir envie de te suicider sur ton lieu de travail, et moi, en
retraite, je coulerais des jours encore heureux, devant mon clavier
Linuxien.

Chacun son tour, mais ne sois pas trop pressé :-)

Pour les détails encore plus drôles ou polémiques, voir ma
<debian-user-french> page web.

Librement
Basile Starynkevitch (11/09/2019, 22h40)
On 9/11/19 1:43 PM, Stephane Ascoet wrote:
> Ceci est le resultat direct du systeme capitaliste... qui d'apres toi
> est parfait pour repondre aux besoins de la population...


Pourrais tu s'il te plait citer une seule phrase signée de moi qui te
fais croire que je penses vraiement ça? Et donne aussi son contexte (ou
au minimum la date et heure d'un message, son Message-ID etc).

Je pense tout le contraire (mais je suis certain qu'un système à la
soviétique n'est *pas* la solution).

Et au CEA on me demande chaque jour (et même de nuit) de défendre le
capitalisme à la française....

Merci
Basile Starynkevitch (11/09/2019, 23h10)
On 9/11/19 10:33 PM, Basile Starynkevitch wrote:
[..]
> en retraite, je coulerais des jours encore heureux, devant mon clavier
> Linuxien.
> Chacun son tour, mais ne sois pas trop pressé :-)


Et je précise aux autres lecteurs de cette liste que:

1. les ordres de missions professionnels de Stéphane Ascoet comme de
Basile Starynkevitch portent ce logo:

Image result for logo république française

(et je suis un grand sentimental mais à 60 ans je suis encore fier de la
<https://fr.wikipedia.org/wiki/France> servir)

2. Le business model du CEA/LIST comme celui des universités françaises
est défini par le Parlement
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Assembl%C3%A9e_nationale_(France)>
français et le Gouvernement
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_de_la_R%C3%A9publique_fran%C3%A7aise>
français. Pour l'instant, les deux sont (assez) démocratiquement élus
(avec des imperfections).

3. Je n'ai pas vraiment l'âme d'un révolutionnaire. J'ai comme tout un
chacun mes compromissions. Stéphane Ascoet a aussi les siennes.

4. Chaque euro de la paie -en 2019- de Stéphane Ascoet comme de celle de
Basile Starynkevitch est fourni (indirectement) par des contribuables
français ou européens (ou par le service de la dette
<https://fr.wikipedia.org/wiki/Service_de_la_dette>, qu' "on" devra
rembourser un jour ou l'autre).

En américain:/It is the economy, stupid!/
<https://en.wikipedia.org/wiki/It%27s_the_economy,_stupid>

Librement
Stephane Ascoet (13/09/2019, 16h00)
Le 11/09/2019 à 22:33, Basile Starynkevitch a écrit :
> Et toi Stéphane, tu es (d'après ta signature) un authentique universitaire.


Bonjour, mais pas un chercheur, juste un simple technicien informatique.

> des proches collègues) qui pourrais avoir envie de te suicider sur ton lieu de travail,


Je reflechis depuis quelques temps a me faire euthanasier, pas vraiment
a cause du boulot(qui souffle le chaud et le froid pour moi: d'un cote
les chefs sont motives pour nous equiper d'une flotte de velos, a
commencer par un triporteur, de l'autre le passage au privateur
s'amplifie avec de plus en plus l'obligation d'utiliser m$ teams. Ce qui
m'inquiete le plus c'est le remplacement des trains Corails de ma ligne
par des merdes de Regio2N dans les prochaines annees) mais surtout a
cause de ce que la societe devient en general, a commencer par la fin de
tout ce qui ne passe pas par Internet(guichets physiques, paiement
anonyme, telephone, etc.). Un gros probleme technique survenu la semaine
derniere que je ne devrai peut-etre pas reveler(moi aussi par loyaute
envers mon institution) rappelle, a ceux qui veulent bien etre lucide, a
quel point faire reposer tout le fonctionnement de la societe sur les
reseaux informatiques est suicidaire.
Eric Degenetais (13/09/2019, 16h10)
Le ven. 13 sept. 2019 à 15:58, Stephane Ascoet
<stephane.ascoet> a écrit :
[..]
> envers mon institution) rappelle, a ceux qui veulent bien etre lucide, a
> quel point faire reposer tout le fonctionnement de la societe sur les
> reseaux informatiques est suicidaire.

Clairement l'informatique devrait être une aid,pas une drogue à
accoutumance ou un carcan !

> --
> Cordialement, Stephane Ascoet


Cordialement
______________
Éric Dégenètais
fab (13/09/2019, 17h20)
'lut,

> Je reflechis depuis quelques temps a me faire euthanasier Malheureux - et nous le sommes tous en ce moment- ne fais pas!


On peut résister, il existe des tas de choses à faire, et notamment dans
nos domaines dits high-tech. Résister et lutter et puis peut-être un
jour gagner. Gagner quoi ? ben, moi j'en sais rien mon gars! juste
peut-être juste le sentiment de ne plus courber l'échine, de pouvoir
relever la tête, de se sentir un peu plus en paix avec soi ?

P..., mais où j'ai foutu mon pin's du Geai Moqueur ?

Bon we!

f.

Discussions similaires