gratifiant > misc.* > misc.automoto.mecanique

M34 (13/02/2017, 15h58)
Bonjour à tous,

Je souhaite vendre mon véhicule (Touran Sport 140cv, boite auto) qui a
220 000 Kms et est de 2003.
J'ai fait faire la vidange de la boite auto il y a peu, et, suite au
fait qu'il y avait un bruit suspect, j'ai demandé l'avis du mécano.
Je pensais à un cardan défectueux, et c'est en fait un problème de
volant moteur. Quand j'accélère, ça claque un peu, et quand je décélère,
j'ai des petites secousses.
Je veux vendre ce véhicule car je dois prendre une nouvelle voiture,
mais avec boite manuelle.
Je ne veux pas investir (je ne sais pas combien coute cette réparation)
dans la réparation, mais bien le spécifier au futur acheteur, en mettant
aussi un prix attractif pour qu'il puisse l'effectuer.
Ma question est :
Lors d'une vente, quand la voiture a un problème, ou une réparation à
faire (il faudrait aussi faire la distribution) je suppose que je fais
un document le stipulant et je le fais signer à l'acheteur ?
Je ne veux pas qu'il se retourne contre moi la vente conclue.
Aussi, comment se protéger d'un problème qui puisse arriver sur le
véhicule, mais dont je ne sois pas au courant (quelque chose qui casse 1
mois après la vente).

Merci de vos avis !

M34
jdd (13/02/2017, 16h22)
Le 13/02/2017 à 15:58, M34 a écrit :
> Bonjour à tous,
> Je souhaite vendre mon véhicule (Touran Sport 140cv, boite auto) qui a
> 220 000 Kms et est de 2003.


je ne trouve pas votre modéle sur la cote de "la centrale" (pas de
140CV!!), mais ce que je trouve de plus proche:



vaut moins de 4000 euros avec ce kilométrage, soit moins que la réparation.

Il sera donc très difficile de vendre cette voiture

> Je ne veux pas qu'il se retourne contre moi la vente conclue.


à votre place, je le mettrai en vente à 2000 euros en précisant les pannes.

si vous le vendez plus de 1000 euros, ce sera du bol... mais il faut
laisser de la place à la négociation.

ensuite, si vous trouvez un acheteur (par exemple quelqu'un capable de
faire lui-même la réparation), vous précisez "vendu en l'état" sur la
carte grise, et sur un document à part la liste des défauts connus, en
mettant "véhicule vendu en l'état sans garantie"

si vous n'êtes pas un professionnel de l'auto, ca devrait suffire

jdd
Olivier B. (13/02/2017, 18h45)
On Mon, 13 Feb 2017 15:58:13 +0100, M34 <M34@M34> wrote:

[..]
>Lors d'une vente, quand la voiture a un problème, ou une réparation à
>faire (il faudrait aussi faire la distribution) je suppose que je fais
>un document le stipulant et je le fais signer à l'acheteur ?


il semblerait :



"Vous pouvez également lors de la vente, stipuler sur un document que
l’acheteur à pris connaissance d’un problème en particulier et que le
vendeur est exempté de toute responsabilité quand à ce défaut. "
[..]
jdd (13/02/2017, 18h55)
Le 13/02/2017 à 18:45, Olivier B. a écrit :

> sinon, comme précisé, le faire expertiser. on ne peut pas s'exempter des vices cachés, sauf à vendre aux enchères




jdd
Serge (13/02/2017, 19h50)
"Vendu en l'état" n'a aucune valeur légale comme le rappellent
régulièrement les tribunaux.....

Voir par exemple :






Serge

"jdd" a écrit dans le message de groupe de discussion :
58a1cf47$0$24791$426a34cc...

Le 13/02/2017 à 15:58, M34 a écrit :
> Bonjour à tous,
> Je souhaite vendre mon véhicule (Touran Sport 140cv, boite auto) qui a
> 220 000 Kms et est de 2003.


je ne trouve pas votre modéle sur la cote de "la centrale" (pas de
140CV!!), mais ce que je trouve de plus proche:



vaut moins de 4000 euros avec ce kilométrage, soit moins que la
réparation.

Il sera donc très difficile de vendre cette voiture

> Je ne veux pas qu'il se retourne contre moi la vente conclue.


à votre place, je le mettrai en vente à 2000 euros en précisant les
pannes.

si vous le vendez plus de 1000 euros, ce sera du bol... mais il faut
laisser de la place à la négociation.

ensuite, si vous trouvez un acheteur (par exemple quelqu'un capable de
faire lui-même la réparation), vous précisez "vendu en l'état" sur la
carte grise, et sur un document à part la liste des défauts connus, en
mettant "véhicule vendu en l'état sans garantie"

si vous n'êtes pas un professionnel de l'auto, ca devrait suffire

jdd
Topinambour (13/02/2017, 20h01)
Le 13/02/2017 à 18:55, jdd a écrit :
> Le 13/02/2017 à 18:45, Olivier B. a écrit :
>> sinon, comme précisé, le faire expertiser.

> on ne peut pas s'exempter des vices cachés, sauf à vendre aux enchères
>
> jdd


Hum.
Il suffirait de vendre sa voiture sur ebay pour esquiver?
Olivier B. (13/02/2017, 20h15)
On Mon, 13 Feb 2017 18:55:45 +0100, jdd <jdd> wrote:

>Le 13/02/2017 à 18:45, Olivier B. a écrit :
>> sinon, comme précisé, le faire expertiser.

>on ne peut pas s'exempter des vices cachés, sauf à vendre aux enchères

je me basais sur "Vous pouvez faire expertiser votre véhicule afin que
vous ayez la preuve que le véhicule n’ai aucun vice-caché au moment de
la vente."
>

Je cite: "Lorsque vous achetez un produit, le vendeur (ou le
fabricant) doit vous garantir contre ses défauts cachés. La garantie
s'applique à condition que le défaut soit caché, rende le produit
impropre à l'usage auquel on le destine et existe à la date
d'acquisition."

ici le defaut existe, mais il n'est ni caché puisqu'il s'entend, et il
n'empeche pas d'utiliser le vehicule, du coups je suis un peu
dubitatif.
jdd (13/02/2017, 20h59)
Le 13/02/2017 à 20:15, Olivier B. a écrit :

> ici le defaut existe, mais il n'est ni caché puisqu'il s'entend, et il
> n'empeche pas d'utiliser le vehicule, du coups je suis un peu
> dubitatif.

relis le post de départ, le posteur original aurait voulu ne pas risquer
de problème si un défaut supplémentaire apparait (enfin c'est ce que
j'ai compris)

pour le défauts connus et référencés, pas de problème

par contre un changement de volant moteur, avec les dégats collatéraux,
plus courroie de distribution, ca doit largement dépasser le prix de la
voiture

au besoin étudier le changement moteur + boite en occasion (j'ai déjà
fait ce genre de chose)

jdd
Serge (14/02/2017, 09h07)
NON !

La loi française s'y applique aussi, surtout entre partenaires
français....

Les ventes aux enchères dont il est question sont les ventes aux
enchères des domaines....

La seule chose c'est :
1) Revendre à un garage
2) Revendre à une casse....

Serge

"Topinambour" a écrit dans le message de groupe de discussion :
58a202a3$0$3362$426a34cc...

Le 13/02/2017 à 18:55, jdd a écrit :
> Le 13/02/2017 à 18:45, Olivier B. a écrit :
>> sinon, comme précisé, le faire expertiser.

> on ne peut pas s'exempter des vices cachés, sauf à vendre aux enchères
>
> jdd


Hum.
Il suffirait de vendre sa voiture sur ebay pour esquiver?
Olivier B. (14/02/2017, 09h27)
On Mon, 13 Feb 2017 20:59:32 +0100, jdd <jdd> wrote:

>Le 13/02/2017 à 20:15, Olivier B. a écrit :
>relis le post de départ, le posteur original aurait voulu ne pas risquer
>de problème si un défaut supplémentaire apparait (enfin c'est ce que
>j'ai compris) j'ai compris ça aussi
>pour le défauts connus et référencés, pas de problème

reste à savoir si ça en fait partie sur ce type de vehicule, ou si
c'est considéré comme normal pour ce kilométrage
>par contre un changement de volant moteur, avec les dégats collatéraux,
>plus courroie de distribution, ca doit largement dépasser le prix de la
>voiture

c'est indiscutable, mais du coups au regard des textes je ne pense pas
que l'aspect pécunier interviene sur la qualification du vice caché ou
pas.
jdd (14/02/2017, 09h40)
Le 14/02/2017 à 09:07, Serge a écrit :
> NON !
> La loi française s'y applique aussi, surtout entre partenaires français....
> Les ventes aux enchères dont il est question sont les ventes aux
> enchères des domaines....


ou en salle des ventes - sachant que le cout est d'environ 30% du prix
de vente final

> La seule chose c'est :
> 1) Revendre à un garage
> 2) Revendre à une casse....


c'est le plus sûr

jdd
jdd (14/02/2017, 09h42)
Le 14/02/2017 à 09:27, Olivier B. a écrit :
> On Mon, 13 Feb 2017 20:59:32 +0100, jdd <jdd> wrote:


>> au besoin étudier le changement moteur + boite en occasion (j'ai déjà
>> fait ce genre de chose)

> A condition de ne pas tomber sur un vice caché sur cette occasion ;-) un "vice caché" doit, en gros, rendre le véhicule impropre à l'utilisation.


En dehors du moteur+boite, je ne vois pas ce qui pourrait apparaître,
les freins sont facile à vérifier, la corrosion de carrosserie aussi

jdd
Topinambour (14/02/2017, 09h54)
Le 14/02/2017 à 09:40, jdd a écrit :
> Le 14/02/2017 à 09:07, Serge a écrit :
> ou en salle des ventes - sachant que le cout est d'environ 30% du prix
> de vente final


J'ai participé une fois à une vente aux enchères (certes pas en salle
des ventes), la com' était "seulement" de 11%.

>> La seule chose c'est :
>> 1) Revendre à un garage
>> 2) Revendre à une casse....

> c'est le plus sûr


Oui. Mais c'est visiblement pas "la seule chose".
Vu que précisément on peut vendre en faisant signer un document où
figurent les défauts du bien vendu.

Par ailleurs, il me semble que par contre le contrôle technique est
obligatoire (N'y sont vérifiés que les critères de sécurité et de
pollution).
Topinambour (14/02/2017, 09h56)
Le 14/02/2017 à 09:42, jdd a écrit :
> Le 14/02/2017 à 09:27, Olivier B. a écrit :
> un "vice caché" doit, en gros, rendre le véhicule impropre à l'utilisation.
> En dehors du moteur+boite, je ne vois pas ce qui pourrait apparaître,
> les freins sont facile à vérifier, la corrosion de carrosserie aussi


Lesquels figureront de toute façon dans le rapport du contrôle technique
obligatoire.
jdd (14/02/2017, 10h07)
Le 14/02/2017 à 09:54, Topinambour a écrit :

> J'ai participé une fois à une vente aux enchères (certes pas en salle
> des ventes), la com' était "seulement" de 11%.


j'ai vu ces derniers jours un pro parler de 30%, mais il s'agissait de
vente de véhicules de collection, il y a peut-être d'autres frais
(transport, stockage, que sais-je :-()

jdd

Discussions similaires